Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les sénateurs gabonais préoccupés par les chantiers de la CAN 2012

Auteur/Source: · Date: 7 Nov 2010
Catégorie(s): Politique,Sports

Les Sénateurs gabonais ont exprimé, vendredi à Libreville, leur préoccupation face à la lenteur d’exécution des chantiers de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football que le Gabon doit co-organiser avec la Guinée-Equatoriale en 2012, a appris l’AGP.

Au cours d’une séance plénière du Sénat consacrée à l’adoption du projet de loi de finance rectificative 2010 par la Commission des finances, du budget et des comptes économiques, les sénateurs ont également exprimé leur inquiétude face à la hausse du volume de la masse salariale, des dépenses de biens et services, le faible taux d’exécution du budget d’investissement et la capacité du gouvernement à absorber le reste des dépenses, avant la clôture de l’exercice budgétaire 2010.

La diminution du budget alloué au ministère de l’éducation nationale a également suscité l’incompréhension des sénateurs tout comme la quasi inexistence de fonds propres dans le budget du ministère de la Santé, l’exécution du programme d’entretien routier et la stratégie, en matière d’énergie, du ministère de l’énergie et des ressources hydrauliques.

Le ministre du Budget, des Comptes Publics et de la Fonction Publique, chargé de la Réforme de l’Etat, Blaise Louembé, a rassuré les sénateurs membres de la commission des finances, affirmant que les chantiers de la CAN 2012 iront à leur terme.

Concernant la hausse inquiétante du volume de la masse salariale et des dépenses de biens et services, M. Louembé a reconnu la gravité du problème qui, a-t-il expliqué, résulte de la forte proportion d’agents émargeant dans la Fonction Publique par rapport à la population active.

S’agissant du faible taux d’exécution du budget d’investissement et de la capacité du gouvernement à absorber le reste des dépenses avant la clôture de l’exercice budgétaire 2010, il a affirmé qu’il est consécutif à la procédure applicable aux marchés publics.

“Tout projet de loi inscrit dans une loi de finance ne s’exécute pas nécessairement dans l’année budgétaire correspondante, mais peut être pris en compte dans l’exercice suivant”, a-t-il expliqué.

Le ministre des comptes publics a justifié la diminution du Budget alloué à l’éducation par le report de certaines dotations.

Selon lui, la quasi inexistence de fonds propres dans le Budget du ministère de la santé s’explique par la disponibilité des fonds propres et le respect des procédures du code des marchés.

Par ailleurs, au cours de son audition par les sénateurs, le ministre des Travaux publics, Flavien Nziengui Nzoundou, a justifié la lenteur enregistrée dans l’exécution du programme d’entretien routier par la grève des agents du ministère qui réclament de meilleurs conditions salariales.


SUR LE MÊME SUJET
Le conseil des ministres de l'Union économique de l'Afrique centrale (UEAC) qui vient de se tenir, a arrêté le budget exercice 2012 de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (CEMAC), en recettes et en dépenses, à près de 60 milliards FCFA (environ 115 millions USD). Ce budget, en baisse de 8% par rapport au budget antérieur, porte essentiellement sur la mise en œuvre des projets du plan opérationnel 2011-2012, du programme économique régional (PER) de la CEMAC. Par ailleurs, des mesures de rigueur et de compression des charges ont été demandées à la Commission de la CEMAC pour financer certaines ...
Lire l'article
Le budget 2012 de l’Etat gabonais enregistre une hausse de 82 milliards de FCFA
Le budget de l’Etat gabonais pour l’exercice 2012, arrêté à la somme de 2.453 milliards de FCFA contre 2.370 milliards de FCFA en 2011, serait en hausse de 82 milliards de FCFA d’après le gouvernement rendant public le projet de loi de finances adopté lors du dernier Conseil des Ministres délocalisé de Mouila (Ngounié). Selon le gouvernement, 424.190.279.800 de francs CFA seront affectés au titre de remboursement de la dette publique de l’Etat gabonais. Mille milliard soixante sept millions (1.067.000.000 francs CFA), constitueront les charges de fonctionnement et autres dépenses publiques dont les salaires contre six cent quatre-vingt-dix- neuf milliards trois ...
Lire l'article
Les opposants gabonais accusés de vouloir bloquer les chantiers de la CAN 2012
Le gouvernement gabonais a accusé, dans un communiqué rendu public à Libreville, les opposants gabonais de vouloir bloquer les chantiers en cours à Libreville dans la perspective de la 28ème Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football que le Gabon doit co-organiser avec la Guinée-Equatoriale en 2012. "Le gouvernement de la République constate qu’à plusieurs reprises, des personnalités politiques, sous prétexte de visiter les travaux en cours dans le cadre de la CAN, en profitent pour distiller des informations non fondées et, dans tous les cas, de nature à perturber le bon déroulement des travaux y relatifs", ...
Lire l'article
Le budget de l’exercice 2010, établi en recettes et en dépenses à hauteur de 2.096 milliards francs CFA, a été approuvé, en séance plénière par les Sénateurs, à Libreville et enregistre une hausse de 554,4 milliards de francs CFA par rapport à l’exercice précédent qui était de 1541,6 milliards de francs cfa. Cette année, on note une contraction du budget de fonctionnement de 29,39 milliards de francs CFA, liée principalement à une réduction de 36,97 milliards de fracs CFA des dépenses des biens et services. Aussi, dans l’exercice 2010, les dépenses hors amortissement de la dette s’évalueraient-elles à 1.775 milliards ...
Lire l'article
Le ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique, chargé de la modernisation de l’Etat, Blaise Louembé, et son collègue de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, Magloire Ngambia, ont passé le dernier oral mercredi devant la commission des finances, du budget et des comptes économiques de la nation du Sénat avant l’adoption définitif du budget de l’Etat 2010. C’est la deuxième fois en l’espace de trois semaines que les deux ministres passent devant les sénateurs de cette commission, dans le cadre de l’examen du projet de la loi des Finances exercice 2010. Une session extraordinaire, on ...
Lire l'article
Les sénateurs gabonais sont entrés en grève le 27 septembre dernier suite au non paiement de leurs émoluments par le ministère des Finances. Si certains évoquent l'absence du territoire national du ministre des Finances et du Trésorier payeur général (TPG), il semblerait que cette situation soit le fait des restrictions décidées sur le budget 2009, qui auraient conduit à privilégier le frais de fonctionnement au détriment de versement des émoluments. Deux semaines après la rentrée parlementaire, les sénateurs ont interrompu le travail en commissions le 27 septembre dernier pour protester contre le non paiement de leurs émoluments. A l’issue d’une assemblée ...
Lire l'article
Les sénateurs gabonais observent depuis mardi à Libreville, un mouvement d'humeur dû à la non perception de leurs primes de session, a constaté sur place un journaliste de l'AGP. Ce mouvement d'humeur à la haute chambre du Parlement est consécutif au non payement par les services compétents du Sénat, des primes de session des sénateurs depuis la rentrée parlementaire de février 2009. Hormis les sénateurs qui observent ce débrayage, les employés émargeant sur le budget de l’institution n’auraient pas également perçu leurs salaires du mois de mars dernier. Ce débrayage intervient alors que la présidente du Sénat, Rose Francine Rogombé est hors du ...
Lire l'article
Les grands électeurs gabonais (2000 environ) sont aux urnes depuis 7 heures ce dimanche pour procéder au renouvellement des effectifs de la Chambre haute du parlement (Sénat) qui compte dorénavant 102 sénateurs. Pour procéder à l’élection de ce dimanche, ce sont les grands électeurs dont les députés, les conseillers communaux et départementaux qui choisiront 102 sur les 104 candidats en lice. Le mandat des sénateurs s’élève à 6 ans et les observateurs s’accordent à dire que le Parti démocratique gabonais (PDG au Pouvoir) doit, une nouvelle fois, ravir le plus grand nombre de représentants. En effet, selon ces observateurs, le PDG ...
Lire l'article
Le président de l’Union pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition), Zacharie Myboto a exprimé son désaccord, samedi, lors d’une conférence de presse, sur l’avis de la cour constitutionnelle réaffirmant le principe " un homme, une voix" lors du vote des sénateurs le 18 janvier prochain. "Selon les dispositions de l’article 8 de la loi organique 8/96 du 15 avril 1996 relative à l’élection des sénateurs, complétée par celles de l’article 3 de la loi 18/96 portant dispositions spéciales relatives à l’élection des sénateurs, le collège électoral pour l’élection des sénateurs est composé de députés et d’élus locaux de ...
Lire l'article
Le ministre délégué au près du ministre de l’économie des finances, du budget et de la privatisation, chargé de l’économie, Charles Mba, et le ministre du Commerce, du Développement industriel, chargé du NEPAD, Paul Biyoghé Mba, ont défendu, tour à tour, mercredi dernier à l’hémicycle de la première chambre du parlement gabonais, leurs projets de loi et ordonnance devant les sénateurs. En effet, le ministre, délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation, Charles Mba, a demandé au gouvernement de contracter des emprunts auprès des institutions financières telles que la Banque africaine de développement (BAD) ...
Lire l'article
Le budget 2012 de la CEMAC évalué à près de 60 milliards FCFA
Le budget 2012 de l’Etat gabonais enregistre une hausse de 82 milliards de FCFA
Les opposants gabonais accusés de vouloir bloquer les chantiers de la CAN 2012
Le budget de l’exercice 2010 voté à hauteur de 2.096 milliards de francs CFA par les Sénateurs
Economie : Dernier exercice pour les ministres du budget et de l’économie devant les sénateurs
Gabon : Les sénateurs boudent l’hémicycle
Gabon: Les sénateurs en colère pour ne pas avoir perçu leurs primes de session
Gabon: Elections sénatoriales: les grands électeurs aux urnes pour voter les 102 sénateurs ce dimanche
Gabon: Sénatoriale 2009 : Le président de l’UGDD boude l’avis de la cour constitutionnelle relatif au vote des sénateurs
Gabon: Les ministres Charles Mba et Paul Biyoghé Mba défendent leurs projets de loi devant les Sénateurs

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Nov 2010
Catégorie(s): Politique,Sports
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*