Socialisez

FacebookTwitterRSS

Une entreprise forestière distribue des semences dans l’Ogooué-Ivindo

Auteur/Source: · Date: 9 Nov 2010
Catégorie(s): Economie

La société d’exploitation forestière Rougier Gabon SA, filiale du géant français du bois Rougier, a procédé à une distribution des semences aux associations des villages Bliba et Koumameyong, dans le département de la Mvoung (Ovan), dans la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est), a appris l’AGP.

L’opération a été menée par le responsable du programme social zone nord de la société, Hervé Omva Ondo. ‘’C’est depuis quelques années que Rougier Gabon intervient dans le domaine agricole’’, a indiqué M. Omva Ondo.

A l’issue d’une enquête sociodémographique, Rougier Gabon, qui dispose d’une concession sur l’aménagement du fonds durable dans la province de l’Ogooué-Ivindo, a jugé utile de créer une plate-forme avec des associations villageoises, afin de dynamiser l’activité agricole, a expliqué M. Omva Ondo.

L’entreprise s’est ainsi engagée à améliorer les conditions de vie des populations vivant dans la périphérie de cette concession forestière, a-t-il ajouté.

Une quinzaine d’associations ont été constituées, dont la procédure de reconnaissance juridique est en cours. La démarche a pour objectif de créer un Comité d’appui au développement agricole du département de la Mvoung (CADAM), a indiqué M. Omva Ondo.

Créée à Libreville en janvier 1975 avec un capital de 1,202 milliard de FCFA, Rougier Gabon SA opère dans l’exploitation forestière, le négoce des grumes, la production de contre plaqués et de bois de sciages.

En ajoutant le volet agricole à son actif, sa stratégie est de rester un acteur majeur de l’industrie forestière au Gabon, en dépit de la décision gouvernementale interdisant l’exportation de grumes, en vigueur depuis janvier 2010.

La vocation agricole de l’entreprise est la conséquence de son engagement dans l’aménagement et la gestion responsable des forêts, axe fondamental de sa stratégie de développement et de préservation de la forêt, indique-t-on.

En 2009, Rougier a annoncé un chiffre d’affaires de 124,9 millions d’euros, en baisse de 21,2% par rapport à celui de l’exercice 2008, année au cours de laquelle l’entreprise a produit près de 300 000 m3 de bois en grumes.


SUR LE MÊME SUJET
Les employés de la Société des bois de Lastoursville (SBL), dans la province de l’Ogooué Lolo (sud-est), menacent de déclencher une grève le 2 avril prochain si leurs revendications ne sont pas prises en compte par leur employeur, rapporte samedi le correspondant local de l’AGP. Les ouvriers qui ont déposé un préavis de grève auprès l’inspection du travail de Koula-Moutou, le chef-lieu de province, exigent notamment le paiement du reliquat de plus de trois ans des primes de rendement et d’assiduité, l’application du revenu minimum mensuel, le sueil en dessous duquel aucun Gabonais ne doit être payé, ...
Lire l'article
L’entreprise forestière Rougier Gabon est en train d'exécuter un projet agricole dans cinq établissements scolaires dans la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon, afin d’intéresser les élèves à l’agriculture, un secteur qui semble de plus en plus délaissé, a appris l'AGP. Baptisé ‘’jardins et pépinières’’ en milieu scolaire, le projet est exécuté par Rougier depuis fin 2010 dans les écoles de Manaye-Epila, Lengori-Eyouga 2, Kélé, Ondili-Eoyouga (Est) et Djoutou (Ouest), en collaboration avec ses partenaires du comité d’appui au développement de l’agriculture dans le Haut-Ogooué (CADAHO). L’objectif du projet est de contribuer au développement durable, à ...
Lire l'article
Le groupe forestier français Rougier a enregistré, au cours des neuf derniers mois, un chiffre d’affaires consolidé de 64,6 milliards de FCFA, en hausse de 7,8% par rapport à celui du 30 septembre 2009, a appris l’AGP de source informée. En dépit du ralentissement de la période estivale, l’activité du 3ème trimestre 2010 s’est maintenue à un niveau solide, avec un chiffre d’affaires de 20,2 milliards de FCFA, en augmentation de 1,4% par rapport à celui du 3ème trimestre 2009, a indiqué la source. Sur les neuf premiers mois de l’année 2010, la branche Afrique et Commerce International a réalisé un ...
Lire l'article
Les Gabonais employés par Sino-Hydro, entreprise chinoise commise pour la construction du barrage hydroélectrique de Poubara III logent dans des conditions épouvantables, a constaté un journaliste de l’AGP. A quatre dans des loges étroites, ils dorment sur des matelas d’environ 6 cm, posés sur des grabats de bois en forme de tablettes, façonnés sans esthétique. Depuis l’extérieur, on peut apercevoir l’intérieur des loges à travers des fentes largement visibles entre les planches. Ils logent dans de longs bâtiments en forme de wagon, regroupant une dizaine de compartiments misérables. Aux alentours des bâtiments, de hautes herbes perceptibles à plus 200 mètres font courir des ...
Lire l'article
Le directeur général adjoint de la société forestière Rougier-Gabon, Denis Cordel a obtenu la semaine dernière à Franceville, les assurances d’un partenariat avec l’Institut d’appui au développement (IGAD) et la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB) pour l’encadrement des associations qu’elle a fédérées dans le comité d’appui au développement de l’agriculture dans la Haut-Ogooué (CADAHO). Mathias Otounga Ossibadjouo, directeur général de la caisse de stabilisation et de péréquation et Jude Minto’Ollomo, responsable provincial de l’institut gabonais d’appui au développement ont, en présence du secrétaire général de la province du Haut-Ogooué, Barnabé Bangalivoua, des préfets des départements du Haut-Ogooué où ...
Lire l'article
Le chiffre d’affaires de Rougier Gabon S.A. en 2009 a avoisiné les 40 milliards de francs CFA alors que celui du Groupe Rougier a été de 124,9 millions d’Euros, soit plus de 82 milliards de F CFA pour la même année .La décision du gouvernement gabonais d’interdire à compter de janvier 2010 l’exportation de grumes pourrait bénéficier à la production des grumes de Rougier au Cameroun et au Congo. En effet, la stratégie de Rougier est de rester un acteur majeur de l’industrie forestière au Gabon. Au-delà de l’interdiction d’exporter du bois en grumes, Rougier considère que la seule mesure permettant de ...
Lire l'article
L’un des leaders de la filière bois du pays, Rougier Gabon, vient de planifier un partenariat avec l’Institut d’appui au développement (IGAD) et la Caisse de stabilisation et péréquation (CAISTAB) pour le développement de l’agriculture sur ses anciennes exploitations du Haut-Ogooué. Ce projet vise un double objectif écologique avec la revégétalisation des concessions exploitées, et socio-économique avec l’appui au développement des coopératives agricoles. La filiale gabonaise de la société française d’exploitation du bois, Rougier Gabon, parmi les «épargnés» de la crise du secteur bois grâce à ses infrastructures de transformation locale des grumes, poursuit sa campagne d’aide au ...
Lire l'article
OYEM (nord), (AGP) - Tout au long de la semaine dernière, le FIDA (fonds international pour le développement agricole) à travers son projet de développement agricole et rural (PDAR) dans le woleu-ntem, a lancé le programme de distribution des nouvelles boutures de manioc, à haut rendement, aux habitants d'une dizaine de villages regroupés du département du woleu. Il s'agit des villages Sougoudzap-ville, Elop, Bissok-Centre, Mekak-Bil Ossi, Mbabo, Mba-Assegma, Zeng Egong et Assok Medzeng. La distribution concerne une nouvelle variété des semences qui va doubler la production de manioc par hectare de terrain cultivé, capable de résister aux maladies du terroir qui menaçaient ...
Lire l'article
Une entreprise privée opérant dans le secteur bois, basée à Makokou, SUNRY-GABON, vole depuis quelques temps au secours des Travaux publics dans l'entretien routier, constate l'AGP. Après son passage dans l'Ogooué-Ivindo, le Général Flavien Nzengui Nzoundou avait constaté l’état de dégradation avancé du réseau routier, avait tendu la main aux opérateurs économiques du secteur bois qui, du reste, contribuent à cette détérioration des routes avec leurs grumiers, afin qu'ils viennent en appui à la subdivision des TP de Makokou. Ayant répondu favorablement à cette invitation, SUNRY-GABON est aujourd'hui la seule société visible sur le terrain. Après l'axe Makokou-Booué, elle s'attaque ...
Lire l'article
Gabon : L’Economie forestière compte ses billes
Le secteur du bois au Gabon est en pleine expansion, c'est ce qui ressort du conseil des ministres du 8 mai dernier lors duquel le ministre de l'économie forestière, Emile Doumba, a présenté les chiffres de la filière bois au 31 décembre 2007. Cette filière se caractérise par une croissance confortable du secteur ave presque 16,5% de croissance par rapport à l'exercice 2006. Le ministre gabonais de l'Economie forestière, des Eaux et de la Pêche, Emile Doumba, a présenté au gouvernement les bons comptes 2007 de la filière gabonaise du bois à l'occasion du Conseil des ministres ...
Lire l'article
Menace de grève dans une société forestière du sud-est du Gabon
Une entreprise forestière exécute un programme agricole en milieu scolaire
Hausse de 7,8% du chiffre d’affaires d’une entreprise forestière française au Gabon
Haut-Ogooué : Des Gabonais employés par une entreprise chinoise à Poubara logés dans conditions épouvantables
Haut-Ogooué-agriculture : Rougier-Gabon obtient l’expertise de l’IGAD et de la CAISTAB pour le développement d’un ’’Gabon vert’’
Gabon : Le chiffre d’affaires de Rougier Gabon SA a atteint 40 milliards de F CFA en 2009
Gabon : Rougier soutient l’agriculture dans le Haut-Ogooué
Gabon-agriculture: Le FIDA distribue de nouvelles semences de manioc
Ogooué-Ivindo : Une entreprise forestière vole au secours des Travaux publics
Gabon : L’Economie forestière compte ses billes

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 9 Nov 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*