Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les travaux du conseil municipal de Port-Gentil bloqués par l’opposition

Auteur/Source: · Date: 12 Nov 2010
Catégorie(s): Politique

Les conseillers municipaux de l’opposition, majoritaires au conseil municipal de Port-Gentil, ont rejeté, mercredi dernier, le projet d’ordre du jour du conseil municipal présenté par le maire André Jules Ndjambé, bloquant la poursuite des assises, a constaté un journaliste de l’AGP.

Le porte-parole de l’Alliance pour la construction et la restauration (ACR), un regroupement de cinq partis d’opposition, le sénateur Franck Rebella, a demandé la modification du projet d’ordre du jour pour y inclure la démission du maire André Jules Ndjambé.

M. Rebella a rappelé que lors du conseil budgétaire de décembre 2009, le budget de la commune de Port-Gentil a été rejeté par les conseillers municipaux pour dénoncer “la gestion scabreuse” du maire.

Dans un mémorandum rendu public le 18 janvier 2010, l’Union du peuple gabonais (UPG-opposition) a également relevé des dysfonctionnements dans la gestion municipale, rejetant définitivement le protocole d’accord politique conclu avec le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir) pour la gestion collégiale de la mairie de Port-Gentil, a poursuivi M. Rebella.

Le porte-parole de l’ACR a encore rappelé que les 15 et 18 septembre derniers les conseillers municipaux du PDG, à leur tour, se sont insurgés avec virulence contre “la gestion autocratique et népotique” du maire qui, selon lui, n’est plus habilité à diriger le bureau du conseil municipal.

M. Rébella a demandé au maire de modifier le projet d’ordre du jour de la session du conseil municipal en y inscrivant la démission du bureau du conseil. Cette démission, a-t-il affirmé, est attendue et sera acceptée séance tenante.

“Nous ne voulons pas que l’on pense que l’opposition est dans une logique de blocage de l’institution. Simplement nous disons que le maire Ndjambé n’est plus compétent pour gérer la mairie pour les raisons que tout le monde connaît”, a-t-il déclaré.

“Il appartient par conséquent à sa formation politique de tirer les conclusions de sa position et de désigner quelqu’un d’autre pour achever son mandant”, a-t-il dit, ajoutant que “nous sommes disposés à travailler avec celui-là”.

Selon le porte-parole de l’ACR, l’opposition ne peut pas logiquement avoir refusé de voter le budget en janvier dernier et accepter de confier le foncier municipal à la même équipe dix mois plus tard.

Pour sa part, M. André Jules Ndjambé a déclaré ne pas avoir perdu l’espoir de voir le budget municipal pour l’exercice 2010 voté lors du prochain conseil municipal, en dépit de l’attitude hostile des conseillers municipaux de l’opposition.

“Les populations vont comprendre qu’elles ont élu des conseillers qui font du désordre. Ils viennent faire de la gesticulation au conseil. Il n’est pas normal que l’on prenne les populations en otage, car c’est bien le cas aujourd’hui”, a affirmé M. Ndjambé.

Les populations “sauront tirer des conclusions de l’attitude des conseillers qu’ils ont élus”, a ajouté le maire de Port-Gentil, qui a demandé à ses adversaires de démissionner en bloc, afin d’amener les pouvoirs publics à convoquer d’autres élections ou à confier la gestion de la commune à une délégation spéciale, jusqu’à la fin de son mandat.

En 2008 le PDG a conclu un accord pour la co-gestion de la commune de Port-Gentil avec l’UPG de Pierre Mamboundou, l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement, (UGDD) de Zacharie Myboto, l’Alliance démocratique et républicaine (ADERE, majorité présidentielle).

Le rejet de l’accord par l’UPG, a conduit au rejet, en décembre dernier, du budget d’investissement de la municipalité, lors du conseil municipal, actuellement dominé par l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB-opposition) de Me Séraphin Ndaot Rembogo avec 26 conseillers municipaux sur les 63 que compte la commune de Port-Gentil.

Les démarches entreprises en octobre dernier par M. Emile Otando, le président du conseil des sages de Port-Gentil, une institution consultative placée sous l’autorité du maire, pour concilier les deux parties, se sont finalement soldées par un échec.


SUR LE MÊME SUJET
Le nouveau maire de Port-Gentil, M. Bernard Apérano, a officiellement pris ses fonctions jeudi, au cours d’une cérémonie présidée par le gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime (ouest), Léonard Diderot Moutsinga Kébila. Elu la veille par 62 voix sur 63, à l’issue d’un vote à bulletin secret qui s’est déroulé mercredi dernier, au cours d’un conseil municipal extraordinaire, M. Apérano remplace M. André Jules Ndjambé, nommé Président du conseil d’administration de l’Agence nationale de la sécurité alimentaire (ANSA), le 14 juillet dernier. La gestion de M. Ndjambé à la tête du conseil municipal de la 2ème ville du Gabon était fortement ...
Lire l'article
Bernard Apérano, militant actif du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), a été élu, mercredi (hier), à la tête de la mairie de Port-Gentil, à l’issue d’une session extraordinaire supervisée par le gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime (ouest), Leonard Diderot Moutsinga Kébila. Bernard Apérano, ancien 4ème Maire adjoint de la commune, chargé des services techniques, remplace André Jules Ndjambé promu à d’autres fonctions. Pour son élection, le nouveau Maire a enregistré la majorité des voix. Il a obtenu 62 des 63 voix des conseillers municipaux de la ville de Port-Gentil. Sitôt élu, Bernard Apérano a pris l’engagement de servir la commune ...
Lire l'article
Une réunion extraordinaire du Conseil municipal se tiendra le 10 novembre prochain à Port-Gentil, la capitale économique, pour débattre notamment des questions liées au titre foncier, a appris l'AGP de source municipale. (Convoqué par le président du Conseil municipal, M. André Jules Ndjambé, la réunion doit autoriser l'édile à ouvrir un titre foncier municipal à l'extension urbaine, afin de permettre à la municipalité de procéder notamment à des régularisations foncières et de mettre un peu de l'ordre dans l'occupation anarchique des terrains. Plusieurs terrains sont en effet occupés par des particuliers alors qu'ils sont propriétés de la municipalité. ...
Lire l'article
La session ordinaire du conseil municipal convoqué mercredi à Port-Gentil a été suspendue pour absence du compte de gestion exercice 2008, a constaté l’AGP. Convoqués régulièrement conformément aux dispositions de la loi organique 15/96 du 6 juin 1996, relative à la Décentralisation, pour examiner et adopter le compte administratif de l’année 2008, les conseillers municipaux ont posé deux préalables qui ont conduit à la suspension de la session. La première préoccupation a porté sur le non examen par eux, en commission préparatoire du conseil, en même temps que le compte administratif produit par les services financiers de la mairie, du document relatif ...
Lire l'article
Le conseil municipal de la ville de Port-Gentil, réuni lundi pour la deuxième fois, n’a pu s’accorder autour de leur maire André-Jules Ndjambé sur le budget d’investissements 2010 de leur commune. En effet, une majorité des élus (38 sur 63) n’a pas honoré la convocation de cette session extraordinaire de rattrapage souhaitée par le ministre de l’Intérieur . Le budget primitif avait été arrêté à un peu plus de 9 milliards de francs CFA et enregistrait une augmentation de 29% par rapport à celui de l’exercice 2009. Selon le quotidien l’Union de ce mardi, « l’alliance ANB-UPG, à l’origine du rendez-vous manqué d’hier, ...
Lire l'article
Le conseil municipal de la mairie de Port-Gentil doit se réunir en session extraordinaire le 22 février prochain sur instruction du ministère de l’Intérieur pour essayer de s’accorder sur le budget de l’exercice 2010. En cas de désaccord lors de ce conclave, Port-Gentil se verrait contraint de reconduire uniquement le budget de fonctionnement pour l’exercice 2010. André Jules Ndjambé parviendra-t-il a sauvé son budget municipal 2010 ? Après le rejet de celui-ci le 11 décembre dernier par l’opposition majoritaire, le conseil municipal de la mairie de Port-Gentil a été appelé par le ministère de l’Intérieur à se réunir ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Port-gentil, André Jules Ndjambé, convoquera lundi prochain, une session extraordinaire du Conseil municipal de la commune de Port-gentil, capitale économique, indique un communiqué parvenu à l'AGP. La convocation de cette session extraordinaire qui aura pour principal point inscrit à l'ordre du jour, le vote du budget de l'institution, intervient deux mois après le rejet par la majorité des conseillers municipaux, du projet de budget primitif pour l'exercice en cours présenté par l'édile de la ville. Il s'agissait des conseillers municipaux issus de l'Alliance nationale des bâtisseurs (ANB, opposition) et de l'Union du peuple gabonais (UPG, opposition) ...
Lire l'article
Les conseillers municipaux de la commune de Port-Gentil devraient à nouveau se réunir pour examiner le budget qui n’avait pu être voté lors de la précédente réunion du conseil municipal du fait de la désapprobation des 40 conseillers municipaux de l’Union du Peuple Gabonais (UPG) et de l’Alliance Nationale des Bâtisseurs (ANB), partis membres de l’Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR). Par leur boycott les élus UPG et ANB tenaient à dénoncer la mauvaise gestion du maire André Jules Ndjambé mais aussi l’utilisation par lui, à des fins personnelles, du patrimoine de la mairie. Répondant à une correspondance du ...
Lire l'article
Le bureau du conseil municipal conduit par le maire de la commune de Port-Gentil, André Jules Ndjambé, a inspecté lundi dernier à Port-Gentil, le domaine public communal, rapporte le correspondant de l'AGP. Les élus communaux ont effectué plusieurs itinéraires à pied, afin de se rendre compte, par eux-mêmes, des situations d'occupation anarchique du domaine public. De nombreux opérateurs, notamment les garagistes, exercent leurs activités en violant les trottoirs et les espaces réservés à la circulation piétonne, causant ainsi des dommages aux autres usagers. Pour M. Ndjambé, des déguerpissements devraient suivre cette visite de terrain. '' A défaut, ils devront payer l'occupation du domaine public, ...
Lire l'article
Prévue pour ce vendredi, la session extraordinaire, relative à l’élection des membres du Conseil municipal de la commune de Port – Gentil, n’a pas pu se tenir pour faute de quorum non atteint comme établit par la loi en vigueur qui exige la présence des 2/3 des conseillers soit 42 pour le cas échéant de la capitale économique du Gabon sur les 63 devant élire le maire centrale et ses adjoints, a constaté GABONEWS. Le Gouverneur de la province de l’Ogooué – Maritime, Jean Mari Beka b’Obame, qui présidait cette session a fait constatée après lecture de l’arrêté relatif ...
Lire l'article
Le nouveau maire de Port-Gentil en fonction
Bernard Apérano prend la tête du Conseil municipal de Port-Gentil
Conseil municipal extraordinaire à Port-Gentil le 10 novembre
La session ordinaire du conseil municipal de Port-Gentil suspendue
Gabon : Le conseil municipal de Port-Gentil n’a pu adopter son budget 2010
Gabon : Conseil de la «dernière chance» pour le maire de Port-Gentil
Ogooué-Maritime : Conseil municipal extraordinaire lundi à Port-Gentil
Gabon : L’UPG et l’ANB plus que jamais unis à Port-Gentil
Gabon: Le bureau du conseil municipal de Port-Gentil inspecte le domaine public communal
Gabon: Le vote des membres du bureau du Conseil municipal de Port – Gentil renvoyé à samedi

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Nov 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*