Socialisez

FacebookTwitterRSS

La SOGARA a enregistré des pertes financières de 33 milliards de FCFA en 2009

Auteur/Source: · Date: 15 Nov 2010
Catégorie(s): Economie

La Société gabonaise de raffinage (SOGARA) a enregistré des pertes financières de l’ordre de 33 milliards de FCFA en 2009, a indiqué son directeur général, M. Pierre Réteno Ndiaye.

En 2007 et 2008, les pertes se sont chiffrées respectivement à 12 et 17,5 milliards de FCFA, a indiqué M. Reteno Ndiaye, à l’occasion de la visite d’une délégation du groupe américain Bétchel dans les installations de la SOGARA, mardi dernier à Port-Gentil.

La SOGARA doit à l’Etat gabonais une dette 82 milliards de FCFA, dont 23 milliards CFA ont fait l’objet d’un réechelonnement sur trois ans avec un différé d’un an, a ajouté M. Réteno Ndiaye.

Le directeur général de la SOGARA a annoncé la réintroduction des droits de douane dans la structure des prix de l’entreprise qui a bénéficié d’un prêt de 8 milliards de FCFA pour le financement du plan social et le soutien à l’activité de raffinage.

‘’ Il est indéniable que la SOGARA a un rôle de premier plan à jouer dans le segment énergétique de notre pays’’, a déclaré M. Reteno Ndiaye, ajoutant que pour réaliser cette ambition, il est impératif de fiabiliser les équipements, en vue de l’intégrité et la sécurité des investissements et de porter la production actuellement de 650.000 tonnes par an à 90.000 tonnes.

Le directeur général de la SOGARA a également estimé nécessaires l’augmentation du rendement par produit, c’est-à-dire l’utilisation du ‘’Rabi’’ à la place du ‘’Mandji’’, le développement des compétences, le respect des contraintes environnementales et l’amélioration de la qualité du gasoil par son adaptation aux standards internationaux (…).

La SOGARA produit un gasoil contenant un taux de souffre élevé, a indiqué Pierre Reteno Ndiaye, qui a déploré le vieillissement de l’outil de production, responsable, selon lui, de la multiplication des incidents techniques au sein de la raffinerie.

M. Reténo Ndiaye a également regretté que la raffinerie de la SOGARA ne soit utilisée qu’à 55% seulement de sa capacité ainsi que ses limites dans le traitement d’autres bruts.

Armel Morvan, qui était à la délégation du groupe Bétchel, lors de sa visite à la SOGARA, a indiqué que son entreprise joue un rôle de conseiller technique auprès de l’Etat gabonais dans les domaines du génie civil, des infrastructures, du pétrole et du gaz, de l’énergie électrique, des mines, et des télécommunications.

Arrivé au Gabon en juin dernier, le groupe américain a été chargé par le gouvernement gabonais de la mise à jour et de l’élaboration des cahiers de charge, du contrôle technique et financier de certains travaux, de conseiller et d’assister l’Etat gabonais dans la maîtrise d’ouvrage.

Entreprise familiale, créée en 1988, dont le principal bureau européen se trouve à Londres, en Grande-Bretagne, Bétchel emploie 40.000 personnes et est présente dans près de cinquante pays à travers le monde.


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : La SOGARA a reporté la fermeture de ses installations pour lundi
Le directeur général de la Société gabonaise de Raffinage (SOGARA), Pierre Reteno Ndiaye, a déclaré dimanche lors d’un entretien téléphonique que l’arrêt des installation de la raffinerie pour des raisons de maintenance, interviendrait du 6 février au 18 mars 2012. “Cet arrêt était initialement planifié du 16 janvier au 19 février 2012. Nous voulions être sûrs que tous les équipements nécessaires à cette opération et qui sont fabriqués en Europe, soient disponibles. Il y a eu un retard dans la livraison des équipements », a expliqué au téléphone M. Reteno Ndiaye. « Nous avons mis à l’arrêt de manière progressive plusieurs unités ...
Lire l'article
La Société gabonaise de raffinage (Sogara) vient d’annoncer une production record de 926 000 tonnes pour le compte de l’année 2011. Le directeur de la Société gabonaise de raffinage (Sogara), Pierre Reteno Ndiaye, vient d’annoncer une production de 926 000 tonnes en 2011 contre 900 000 tonnes en 2010. Le patron de la Sogara a également annoncé un objectif de 950 000 tonnes en 2012. La SOGARA produit du fuel, du bitume, du gasoil, de l’essence, du kérosène et d’autres hydrocarbures comme le pétrole lampant et le gaz. 80% de sa production est destinée au marché national dont les besoins sont ...
Lire l'article
Gabon : La SOGARA a atteint son record de production avec 926 000 tonnes en 2011
Le directeur général de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA), Pierre Reteno Ndiaye a récemment annoncé à son personnel que la société avait atteint son record de production en 2011 avec 926 000 tonnes contre 900 000 tonnes en 2010. La SOGARA qui envisage de raffiner 950 000 tonnes d’hydrocarbures en 2012 a toutefois rencontré courant 2011 des difficultés d’ordre technique, notamment avec des outils de production vieillissants. La SOGARA qui produit différents hydrocarbures, possède un capital de 1,2 milliard de francs CFA réparti entre Total (43,84%), l’Etat gabonais (25%), Portofino Assets Corporation (16,99%), Petro Gabon (11,67%) et l’Italien ENI International (2,50%). La ...
Lire l'article
Le budget 2012 de l’Etat gabonais enregistre une hausse de 82 milliards de FCFA
Le budget de l’Etat gabonais pour l’exercice 2012, arrêté à la somme de 2.453 milliards de FCFA contre 2.370 milliards de FCFA en 2011, serait en hausse de 82 milliards de FCFA d’après le gouvernement rendant public le projet de loi de finances adopté lors du dernier Conseil des Ministres délocalisé de Mouila (Ngounié). Selon le gouvernement, 424.190.279.800 de francs CFA seront affectés au titre de remboursement de la dette publique de l’Etat gabonais. Mille milliard soixante sept millions (1.067.000.000 francs CFA), constitueront les charges de fonctionnement et autres dépenses publiques dont les salaires contre six cent quatre-vingt-dix- neuf milliards trois ...
Lire l'article
Le Gabon a recouvré en 2010, des recettes publiques de l’ordre de 1703,6 milliards de FCFA, contre 1441,5 milliards de FCFA en 2009, soit une hausse de 18,2 %, a appris l’AGP. Selon la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), les statistiques relatives aux opérations financières fin décembre n’étant pas encore disponibles, la situation des finances publiques à fin novembre 2010 se présente ainsi qu’il suit : l’exécution du budget s’est soldée par un excédent primaire de 251,2 milliards de FCFA, un excédent base ordonnancements de 191,9 milliards de FCFA et un solde global ‘’base caisse’’ de ...
Lire l'article
Les pertes occasionnées à l’Etat gabonais et aux entreprises pétrolières par la grève de quatre jours de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) sont estimé à 60 milliards de FCFA, a appris l'AGP. ‘’L’Etat et les entreprises pétrolières ont perdu 15 milliards de FCFA par jour’’, a indiqué M. Guy Aurat Réténot, le secrétaire général de l’ONEP, syndicat qui regroupe 4000 des 5000 employés du pétrole. Le mouvement a entraîné l’arrêt des activités à Total et Shell Gabon, les deux principaux producteurs de pétrole, ainsi que dans d’autres entreprises pétrolières et au niveau des terminaux pétroliers de Gamba, où est ...
Lire l'article
La société gabonaise de raffinage (SOGARA) envisage de porter sa production à 1.000.000 de tonnes en 2011 contre 900.000 en 2010, a annoncé son directeur général, Pierre Reteno Ndiaye, au cours d’une conférence de presse, tenue au siège de l’entreprise à Port-Gentil (Ouest). Pour atteindre cet objectif, M. Reteno Ndiaye a indiqué que la société va notamment fiabiliser les équipements en vue de l’intégrité et de la sécurité des investissements, augmenter le rendement par produit, développer des compétences de la société et réintroduire les droits de douane dans la structure des prix de l’entreprise. La SOGARA compte ...
Lire l'article
La directrice des opérations de la Banque mondiale pour les pays de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), Mary Barton-Dock, a signé le 27 janvier à Yaoundé, au Cameroun, avec le gouverneur de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC), Philibert Andzambé, un accord de financement pour le renforcement des capacités des institutions financières de la sous région. Sur les 22 milliards de FCFA consentis par le Banque mondiale à travers l’International développement agency (IDA), 8 milliards de FCFA le sont sous forme de don, contre 14 milliards de FCFA contracté au titre d’un prêt préférentiel. ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a annoncé mardi soir à l'issue du conseil des ministres, que la masse salariale 2009 a été fixée à 336 de francs CFA contre 312,2 milliards en 2008. Cette augmentation s'expliquerait essentiellement par le renforcement des capacités en ressources humaines du fait de l'harmonisation et de l'élargissement de la taille de l'administration. Les dépenses relatives aux biens et service, arrêtées à 185 milliards de francs CFA en 2008 connaissent une hausse de 23,7 milliards de francs CFA pour s'établir à 212,8 milliards de francs CFA. Cette majoration permettrait de financer de nouveaux lycées, des collèges d'enseignement secondaire ...
Lire l'article
Le porte parole du gouvernement, René Ndemezo'Obiang, a annoncé mardi à Libreville, dans un communiqué à l'issue du Conseil des ministres la hausse du budget 2009 qui est passé à 2.485,5 milliards contre 1.798,1 milliards en 2008. Cette amélioration résulterait de l'augmentation conjuguée de 597,5 milliards de francs CFA des recettes pétrolières et de 87,3 milliards de francs CFA des recettes hors pétrole. Selon le communiqué gouvernemental, les recettes pétrolières, évaluées à 1.621,4 milliards de francs CFA seraient en hausse de 597,5 milliards de francs CFA par rapport au niveau arrêté dans la loi de finances 2008.
Lire l'article
Gabon : La SOGARA a reporté la fermeture de ses installations pour lundi
Gabon : Production record de 926 000 tonnes à SOGARA
Gabon : La SOGARA a atteint son record de production avec 926 000 tonnes en 2011
Le budget 2012 de l’Etat gabonais enregistre une hausse de 82 milliards de FCFA
Plus de 1700 milliards de FCFA de recettes publiques recouvrées au Gabon en 2010
Grève de l’ONEP : les pertes chiffrées à 60 milliards de FCFA dans le secteur pétrolier au Gabon
La SOGARA table sur une production de 1.000.000 tonnes en 2011
BEAC : 22 milliards FCFA de la Banque mondiale pour renforcer les institutions financières
Gabon: La masse salariale de 2009 plafonnée à 336 milliards contre 312,3 milliards de FCFA en 2008
Gabon: Le budget 2009 en hausse de 687,4 milliards de FCFA

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Nov 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*