- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Politique / Opposition: un meeting et une marche pour saboter le retour de Pierre Mamboundou?

L’opposition gabonaise, organisée autour des partis de la Coalition des partis politiques pour l’Alternance (CPPA, opposition) et de quelques partis de l’Alliance pour la restauration et le Changement (ACR, opposition), faute certainement d’activités pouvant les mettre sous les feux de l’action, ont encore opté de gagner la rue, ce samedi, à travers un meeting et une marche sur le ministère de l’Intérieur.

OBJET AVOUE: RECLAMER L’APPLICATION DE LA BIOMETRIE

Objet avoué de ce meeting et de cette marche, réclamer l’application de la biométrie dans la révision de la liste électorale, alors qu’ils ont, en leur temps, combattu cette idée émise par le parti de Pierre Mamboundou. Quel revirement de situation !

Remontons un peu le temps, il y a quelques lunes, les pourfendeurs de l’application de la biométrie, au Gabon, aujourd’hui, se retrouvaient tous ou presque du côté du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et la disparition d’Omar Bongo Ondimba a fait apparaître, en eux, les velléités de pouvoir qui se taisaient alors.

Dès lors, d’autres opposants ou ceux que les militants du principal parti de l’opposition, l’Union du peuple gabonais (UPG), appellent les « néo opposants » sont nés en vue de contester, sinon de déconstruire, de protester, sans honte, ce qu’ils ont parfois mis des années à bâtir, à défendre, en tant que membre du gouvernement ou hauts cadres de la République.

C’est donc dire le « caractère versatile », tel que l’observent les Gabonais, de certains hommes politiques, qui se définissent désormais comme « leader de l’opposition » alors qu’ils ont passé des décennies voire des trentenaires aux affaires.

Aujourd’hui, ce qu’ils estimaient « irréalisable » devient subitement réalisable dans le même contexte qu’ils ont laissé, si non, qu’ils ont simplement changé de camp pour « vilipender » ce qu’ils ont eux-mêmes construit.

PLUSIEURS PARAMETRES A PRENDRE EN CONSIDERATION

Et cette biométrie, qu’en est-il ? Est – on tenté de se demander. La biométrie est une technique globale visant à établir l’identité d’une personne en mesurant une de ses caractéristiques physiques. Il peut y avoir plusieurs types de caractéristiques physiques, les unes plus fiables que d’autres, mais toutes doivent être infalsifiables et uniques pour pouvoir être représentatives d’un et un seul individu.

Alors, en l’état actuel, le Gabon peut-il procéder à l’application de la biométrie ? Globalement, la réponse est « non ».

« Non » parce que plusieurs paramètres sont à prendre en considération.

En son temps, l’ancien ministre de l’Intérieur, aujourd’hui membre et Secrétaire général de l’Union nationale (UN, opposition), André Mba Obame, indiquait que « l’application de cette donne révolutionnaire et le respect du chronogramme ne sont possibles que si les moyens financiers et autres dispositions prévues soient réunis », tout en reconnaissant que ce n’est pas un processus facile.

« Nous avons vu ce qui s’est passé ailleurs, nous avons discuté avec les prestataires et opérateurs qui ont eu à réaliser cette opération, par exemple en RDC, en Mauritanie, et au Sénégal. Tout ceci a pris beaucoup de temps, car ce n’est pas une opération facile ».

Dans ce contexte, certains Gabonais estiment que la marche de ce samedi n’a pas lieu d’être, si elle ne cache pas d’autre chose. En effet, selon eux, « la biométrie, quoi qu’on dise, est loin de voir le jour au Gabon, en ne tenant que compte que de la simple donne culturelle et infrastructurelle ».

SENSIBILISER TOUTE LA POPULATION EN TENANT COMPTE DE NOS COUTUMES

Propos soutenus d’ailleurs par de nombreux experts en technologie de l’information et de la Communication (TIC) dont Fabien Mbeng Ekogha qui estime qu’il faut sensibiliser toute la population en tenant compte de nos coutumes.

« Est-ce que tout le monde accepterait de donner par exemple son empreinte digital ? Est-ce que tous les villages sont électrifiés ? », s’est interroger l’expert qui précise que l’utilisation de l’équipement des TIC doit se faire sur un réseau électrique.

Vu de la sorte, et au regard des nombreux communiqués qui fusent de part et d’autre et lus sur les télévisions nationales relevant les défections de certains partis à ce meeting et à cette marche, l’on comprend aisément que l’opposition gabonaise, notamment le (CPPA) ou encore l’autre pan de l’opposition gabonaise est désuni.

Ces défections n’illustrent-elles pas les incohérences dans la gestion du mouvement d’ensemble et des idées? N’y a-t-il pas des conflits internes qui, au final, dictent des desseins inavoués, d’où ce meeting ?

A ce qui semble, certaines formations de cette coalition ont donc choisi la voie de la responsabilité en s’écartant du chemin de la rue qui a montré ses preuves.

L’OPPOSITION EST DIVISEE ET LE MEETING

Le dialogue que prône désormais l’UPG et le caractère responsable de ses leaders devraient servir de leçon aux « néo opposants » qui manquent, au regard de la situation actuelle, de propositions réelles pour construire le Gabon.

Cependant, notons enfin que certains analystes estiment toutefois que l’opposition est divisée et le meeting et la marche ne sont pas les bienvenus. Car l’organisation est prévue la veille du retour de Pierre Mamboundou.

Ce qui fait dire à l’homme averti que « cette démarche de l’Union Nationale et du CPPA constituent une volonté manifeste de saboter le retour du leader charismatique de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) dont le parti a refusé d’assister à ces manifestations.

Mais au-delà, d’aucuns pensent que les énergies devraient déjà être orientées vers les législatives de 2011. Car, tandis que ces « leaders arpentent les rues, les Pdégistes, eux, sillonnent les coins et les recoins du pays pour ratisser les voix en vue d’une majorité absolue à l’Assemblée nationale.


SUR LE MÊME SUJET
Après l’annonce du décès du leader de l’opposition gabonaise, Pierre Mamboundou dans la nuit du samedi 15 octobre à Libreville, l’agence de presse GABONEWS a sillonné les différents quartiers de la capitale gabonaise afin de recueillir les impressions du citoyen lambda. « Tout d’abord le président de l’UPG était réputé pour sa sagacité juridique, sa prolixité et bien évidemment pour sa rigueur morale et intellectuelle. Il était doté d’une culture politique et d’un sens de la dialectique qui en faisait un redoutable débatteur et un communiquant de bon niveau. La classe politique gabonaise perd là l’un des plus brillants de ses ...
Lire l'article [1]
A l’occasion d’un meeting inaugural, hier jeudi au carrefour des Charbonnages, d'une tournée politique qu'il va entreprendre dans les (Six) arrondissements de Libreville, le président de l'Union du peuple gabonais (UPG, opposition) Pierre Mamboundou, a invité à la transparence électorale et plaidé pour l'introduction de la biométrie dans le processus électoral dans la perspective des législatives de 2011. Face aux nombreux militants venus pour l’écouter sur l'actualité politique nationale, Pierre Mamboundou a rassuré, au cours de son meeting inaugural de la tournée dans les arrondissements de Libreville, sur son engagement à poursuivre son combat pour l'introduction de la biométrie et ...
Lire l'article [2]
Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG-opposition), Pierre Mamboundou, a regagné Libreville dimanche au terme d’un séjour médical de plus de six mois en France. Mamboundou a été accueilli à son arrivée aux environs de 18h00 (17HGMT) à l’aéroport international Léon Mba par une foule de militants enthousiastes, qui s’étaient massivement rassemblés sur les lieux plus de deux heures de temps auparavant. Après un bain de foule à l’aéroport, l’opposant gabonais et ses sympathisants, tout de rouge vêtus (les couleurs de l’UPG), ont entamé une marche triomphale, au pas de charge, en direction du siège de l’UPG, distant de plusieurs km ...
Lire l'article [3]
Après une absence de huit (8) mois, le leader de l’Union du Peuple Gabonais (UPG) également chef de file de l’opposition gabonaise, Pierre Mamboundou, a effectivement regagné Libreville, dimanche, en début de soirée, accueilli, à l’aéroport international Léon Mba, par plusieurs de ses partisans ayant bravé la pluie qui s’était abattue sur la capitale gabonaise. Sur place, nombre de personnes, vêtues de rouge, couleurs de l’UPG, ont avoué avoir effectué le déplacement pour s’assurer que Pierre Mamboundou était « bel et bien vivant » suite aux rumeurs ayant fait état de son décès, en France, où il ...
Lire l'article [4]
Les partis de l’opposition gabonaise qui ont fait le meeting, ce samedi, au carrefour Rio, dans le troisième arrondissement de Libreville, suivi d’une marche en vue de réclamer l’introduction de la biométrie dans le système électoral, n’ont pas pu mobiliser la foule comme l’a fait, en son temps, sur ce même lieu, l’Union du peuple gabonais, (UPG, opposition), a constaté GABONEWS. Si Rio a accueilli, ce samedi, une dizaine de leader de l’opposition parmi lesquels les anciens cadres du Partis démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) dont l’ex-premier ministre Jean Eyéghé Ndong, les ministres Casimir Oyé Mba, Paulette Missambo, ou encore Z ...
Lire l'article [5]
Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG-opposition), Pierre Mamboundou, regagne Libreville dimanche prochain, au terme d’un séjour médical plus de six mois en France. Selon une source proche de l’UPG, M. Mamboundou est attendu à 17h00 (16h00 GMT) à l’aéroport international Léon Mba. Peu après son arrivée, il se rendra au siège du parti pour une conférence de presse. En septembre dernier, le leader de l’UPG s’est entretenu avec le président Ali Bongo Ondimba à Paris (France). Cette première rencontre entre le chef de l’Etat gabonais et M. Mamboundou, depuis l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, remportée par Ali ...
Lire l'article [6]
Le Président du Mouvement de Redressement National (MORENA, opposition), Luc Bengono Nsi, a déclaré mardi dernier à la Chambre de Commerce de Libreville, à l’occasion de la rentrée politique de son parti que « Pierre Mamboundou (Président de l’Union du peuple gabonais - UPG, opposition-) reste fidèle à son comportement », a constaté GABONEWS. D’emblée, cet ancien candidat malheureux à l’élection présidentielle du 30 août 2009, a réaffirmé sa solidarité à la Coalition des Partis Politiques pour l’Alternance (CPPA), regroupant six partis politiques dont le MORENA. C’est d’ailleurs, cette coalition qui est récemment montée au créneau pour dénoncer la rencontre de ...
Lire l'article [7]
Pierre Mamboundou, président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), chef de file de l’opposition a déclaré à la première chaîne de Radio Télévision Gabonaise (RTG1) que « face à la mort, nous devons mettre de côté les clivages politiques personnels » en présentant ce lundi soir ses condoléances au président de la République, Omar Bongo Ondimba et à sa famille à la suite du décès de la Première Dame du Gabon, Edith Lucie Bongo Ondimba. « Nous demandons au chef de l’Etat d’être fort. Nous pensions que la science aurait permis le rétablissement d’Edith Lucie Bongo Ondimba mais malheureusement les choses ...
Lire l'article [8]
Meeting de Bruxelles
Etats Généraux de la Réforme au Gabon Une Constitution nouvelle pour la Renaissance Du 30 au 31 mai 2009 HOTEL SOFITEL BRUSSELS EUROPE 1 Place Jourdan, B - 1040 Bruxelles Menu - Appel aux Patriotes (Version Courte) - Appel aux Patriotes (Version Longue) - Programme du Meeting - Informations Pratiques (Train / Hôtels) - Inscription au Meeting Appel aux Patriotes Gabonais, Gabonaises et amis du Gabon, Au cœur même de l'Europe, la parole vous est enfin donnée les 30 et 31 mai 2009 à Bruxelles. La parole est à vous parce qu'il s'agit d'un tournant décisif de l'histoire du Gabon. C'est à Bruxelles qu'ensemble nous redessinerons le Gabon ...
Lire l'article [9]
Programme Meeting de Paris
PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE PDF du Programme: Cliquez ici pour obtenir le programme provisoire en format PDF. COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Réunion du 20, 21 et 22 février 2009 HOTEL IBIS (Situation de l'établissement ) PARIS ALESIA MONTPARNASSE 49 ...
Lire l'article [10]
Décès Pierre Mamboundou/ Micro-trottoir: « Pierre Mamboundou laisse un grand vide dans le système politique gabonais » selon de nombreux Librevillois
Politique / Pierre Mamboundou plaide pour la biométrie et des législatives transparentes
Retour à Libreville de Pierre Mamboundou
Politique/ Retour effectif de Pierre Mamboundou à Libreville
Politique / Le meeting et la marche de l’opposition occultés par les préparatifs de l’arrivée de Mamboundou
Retour au bercail de Pierre Mamboundou dimanche prochain
Politique / « Pierre Mamboundou reste fidèle à son comportement », Luc Bengono Nsi (Président du MORENA, opposition)
Gabon: « Face à la mort, nous devons mettre de côté les clivages politiques personnels », Pierre Mamboundou (Opposition)
Meeting de Bruxelles
Programme Meeting de Paris