Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : L’opposition réclame la transparence électorale

Auteur/Source: · Date: 22 Nov 2010
Catégorie(s): Politique

Comme convenu plusieurs partis de l’opposition ont organisé le 20 novembre à Libreville une marche en direction du ministère de l’Intérieur, après un bref meeting à Rio. L’opposition réclame la transparence électorale et l’utilisation de la biométrie pour les législatives de 2011.

Le meeting et la marche pacifique de l’opposition ont eu lieu le 20 novembre à Libreville. Après une brève rencontre à Rio, les leaders, militants et sympathisants de la Coalition des partis politiques pour l’alternance (CPPA) se sont dirigés vers le ministère de l’Intérieur. La coalition réclame la transparence électorale et l’utilisation de la biométrie lors des élections législatives de 2011.

«Ça aidera la majorité et l’opposition », a déclaré Louis Gaston Mayila de l’Union pour la nouvelle république (UPNR). « C’est aussi une nécessité pour la paix », a renchéri Zacharie Myboto de l’Union nationale (UN). Or, avant la tenue de ces manifestations, le gouvernement s’est prononcé sur la biométrie, précisant que «la proposition de loi relative à la protection des données à caractère personnelles (biométrie) est actuellement en navette entre le gouvernement et le Parlement».

«Le ministre de l’Intérieur vient de procéder au lancement des termes de référence en ce qui concerne l’utilisation de la biométrie dans le processus électoral, ce qui montre à suffisance la volonté du gouvernement de la République de mettre en œuvre cette loi dès le moment où elle sera rendu applicable», avait indiqué le gouvernement. L’opposition a également protesté contre le processus de révision de la liste électorale et l’absence de leurs représentants au sein de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) chargée de superviser les prochaines élections au Gabon.

Les manifestations du 20 novembre regroupaient le Congrès pour la démocratie et la Justice (CDJ), le Mouvement de redressement national – tendance unioniste (Morena Unioniste), le Forum africain pour la reconstruction (FAR), le Parti gabonais du progrès (PGP), le Mouvement de Redressement National (MORENA) et l’Union nationale (UN), l’Union pour la nouvelle République (UPNR) et le Rassemblement national pour les bûcherons (RNB). Elles auraient mobilisé plus de 2000 personnes. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Secrétaire Permanent des partis politiques de la Majorité Républicaine et du Parti Démocratique Gabonais, Faustin Boukoubi a, au nom de ce bord politique, exhorté « le gouvernement et la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP) à appliquer strictement les dispositions en vigueur, en vue d’assurer toutes les conditions de transparence au cours des élections législatives à venir », ce vendredi au cours d’une conférence de presse. C’est aux côtés des présidents et représentants des partis politiques membres de la Majorité Républicaine (CLR, RDP, le Parti Travailliste, le Front Démocratique et Culturelle, entre autres) que le Secrétaire permanent ...
Lire l'article
Concertation autour Premier Ministre : « On attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion », Pierre Claver Maganga Moussavou (opposition)
A l’issue de la concertation initiée, hier à la primature par le Premier-Ministre avec tous les partis politiques du pays dans la perspective des élections législatives de décembre prochain, Pierre Claver Maganga Moussavou (président du Parti Social Démocrate, opposition), a déclaré qu’ « on attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion ». « Il n’y aura pas d’élection dans ces conditions. C'est-à-dire que nous avons dit : pas de biométrie, pas de transparence et pas d’élection au Gabon», a réaffirmé, Pierre Claver Maganga Moussavou d’un ton ferme ajoutant qu’ « on a toujours dit qu’il fallait reporter ...
Lire l'article
Législatives du 17 décembre, le ministère de l’Intérieur convoque opposition et majorité
Le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a convoqué à une concertation les partis politiques de l’opposition et de la majorité le 12 octobre prochain au sujet des élections législatives prévues le 17 décembre, indique un communiqué du ministère. Selon le communiqué, la rencontre aura lieu au siège de la primature dans la salle du conseil interministériel. L’objet de la rencontre n’a pas été révélé. Une source bien informée a estimé qu’il s’agira de la distribution du franc électoral que l’administration verse aux différents candidats. L’opposition boude le processus électoral actuel. Elle exige l’introduction de la biométrie afin de garantir la transparence du ...
Lire l'article
“Pas de biometrie, pas de transparence électorale, pas d’élections”, selon l’opposition
L'opposition et la société civile gabonaise ont annoncé qu'il n'y aurait "pas d'élections" au Gabon sans la mise en place de la biométrie au cours d'une conférence de presse à Libreville samedi, à l'approche de législatives qui doivent se dérouler avant fin 2011. "Pas de biométrie, pas de transparence électorale, pas d'élections" a déclaré Jules Aristide Bourdes Ogoulinguendé, secrétaire général du congrès pour la démocratie et la justice (CDJ, opposition), lors d'une conférence de presse réunissant différents partis d'opposition ainsi que la société civile. Ecartant la possibilité d'un boycott des élections par l'opposition, Zacharie Myboto président de l'ex-union nationale dissoute, a déclaré: ...
Lire l'article
Appel à l’union de tous les démocrates et républicains gabonais pour la transparence électorale
COALITION DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE POUR LA DEMOCRATIE ET LA TRANSPARENCE ELECTORALE Appel à l’union de tous les démocrates et républicains gabonais pour la transparence électorale Les élections législatives à venir sont capitales pour notre pays le Gabon. Soit elles poseront les bases d’une véritable démocratie par la mise en place des bonnes pratiques de gouvernance politique, soit elles ne seront que la suite logique de la présidentielle contestée de 2009 dans la dénégation de la volonté exprimée du peuple. Dans le cas où c’est la deuxième hypothèse qui se réaliserait, l’avenir du Gabon s’annonce ...
Lire l'article
L’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition), créée le 14 juillet 1989 par Pierre Mamboundou Mamboundou, souffle ce jeudi ses 22 bougies, indique un communiqué de son secrétariat exécutif parvenu ce mercredi à notre rédaction. Le communiqué indique que l’évènement aura lieu au siège national, sis à Awendjé dans le 4ème arrondissement de la commune de Libreville. Cet instant « privilégié » du souvenir, d’échanges, de réflexions et de prospectives sera marqué par deux temps forts, à savoir une conférence-débat sur la biométrie et un important discours du Président Pierre Mamboundou. Mais avant, il est prévu une conférence débat animée sur ...
Lire l'article
Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG -opposition), Pierre Mamboundou, a animé une causerie politique le 10 février au quartier Charbonnages, un des quartiers du premier arrondissement conformément à son programme de tournée politique dans les six arrondissements de Libreville. Le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG-Opposition), Pierre Mamboundou, a lancé le 10 février au quartier Charbonnages sa tournée politique dans les 6 arrondissements de la commune de Libreville. Pour ce retour sur le terrain depuis la dernière présidentielle, il a été accueilli par de nombreux militants et partisans de sa formation politique et de ceux de ...
Lire l'article
Démarrée le 2 novembre sur l’ensemble du territoire national, la révision annuelle de la liste électorale «n’est pas conforme aux dispositions de l’article 37 alinéas 2 et 5 de la loi 7/96 du 12 mars 1996 portant dispositions communes à toutes les élections politiques, modifiée», selon l’Union nationale (UN, opposition). Dans une déclaration datée du 2 novembre, le président de ce parti, Zacharie Myboto, demande à cet effet l’annulation de l’opération. Ci-dessous, la déclaration de l’UN. DECLARATION DE L’UNION NATIONALE La révision annuelle de la liste électorale arrêtée par le Ministre de l’Intérieur pour la période du 2 novembre au 16 ...
Lire l'article
GRANDE MANIF Pour la transparence électorale au Gabon Diaspora gabonaise INVITES Tous les Gabonais, Africains et Amis du Gabon Vendredi 07 août 2009, 13h00 Devant l’ambassade du Gabon à Paris 16 Adresse : 26 bis avenue Raphaël 75016 paris Station La muette (Ligne 9 du Métro) ou Boulainvilliers (RER C). Pourquoi manifestons-nous ? Pour exiger la démission immédiate du gouvernement de deux de ses membres qui sont candidats à l’élection présidentielle : Mr Ali Ben BONGO ONDIMBA (Ministre de la DEFENSE) et Mr Pierre Claver MAGANGA MOUSSAVOU (Ministre de l’enseignement technique). En ce qui concerne Mr Ali Ben BONGO ONDIMBA, organisateur de l’élection (d’après article 17 ...
Lire l'article
Lors de la cérémonie solennelle de rentrée de la Cour constitutionnelle pour l’année 2008, le président de la Haute juridiction, Marie-Madeleine Mborantsuo a axé son important discours, prononcé vendredi, à Libreville, en présence des plus hauts dirigeants du pays conduits par le chef de l’Etat, en personne, Omar Bongo Ondimba, ainsi que du corps diplomatique, sur la question électorale, en pointant, d’une part, les insuffisances récurrentes vécues lors des élections organisées sur le territoire national, en particulier pendant les législatives de 2007 marquées par un volumineux contentieux dont l’institution a longtemps été saisie, avant d’infliger parfois de lourdes peines d’inéligibilité ...
Lire l'article
Le PDG exhorte le gouvernement et la CENAP à appliquer strictement la loi pour garantir la transparence électorale
Concertation autour Premier Ministre : « On attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion », Pierre Claver Maganga Moussavou (opposition)
Législatives du 17 décembre, le ministère de l’Intérieur convoque opposition et majorité
“Pas de biometrie, pas de transparence électorale, pas d’élections”, selon l’opposition
Appel à l’union de tous les démocrates et républicains gabonais pour la transparence électorale
L’UPG (opposition) commémore jeudi son 22ème anniversaire
Gabon : Mamboundou réclame des élections justes et transparentes
Gabon : Pas de révision de liste électorale pour l’Union nationale
GRANDE MANIF: Diaspora gabonaise Pour la transparence électorale au Gabon
Gabon: Marie-Madeleine Mborantsuo présente la « fiabilité de la liste électorale » comme gage de « transparence » des locales 2008


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Nov 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*