Socialisez

FacebookTwitterRSS

Economie / Déploiement de la politique agricole pour l’autosuffisance alimentaire au Gabon

Auteur/Source: · Date: 30 Nov 2010
Catégorie(s): Economie

Le ministre gabonais de l’Agriculture, Raymond Ndong Sima a annoncé en fin de semaine dernière, le déploiement effectif de la politique agricole de sécurité et de croissance (PASCAC) sur le terrain, dans le but de tendre vers une autosuffisance alimentaire au Gabon, GABONEWS.

Selon le ministre Raymond Ndong Sima, cette politique agricole de sécurité et de croissance, en abrégé PASCAC, sera mise en œuvre par les différentes directions générales ainsi que les organismes y rattachés notamment l’Institut Gabonais d’Appui au Développement (IGAD), l’Office national de développement rural (ONADER), le Fonds international pour le développement de l’agriculture (FIDA), le CIAM et le CATH.

Le ministre en charge de l’Agriculture, tout en expliquant à ses collaborateurs les raisons qui ont constitué un frein dans le déploiement, à temps, de cette politique, a également signalé que les unités d’exécution des projets feront aussi partie de cette dynamique salutaire pour le développement de l’agriculture au Gabon.

Il a par ailleurs rappelé que le calendrier des dépenses inscrites dans la loi des finances 2010 a été mis en place en Février de la même année. Toute chose qui lui a permis de lancer aussitôt 20 appels d’offres correspondant à 102 lots, avant fin Mai.

Et entre le 14 mai et le 14 juillet de l’année en cours, aucun décaissement n’est intervenu, rendant opérationnelle toute action.

Aussi, la loi de finance rectificative 2010 est venue quelque peu gripper les principales articulations de cette exécution budgétaire; les ressources allouées au département de l’Agriculture se sont vues contractées de 38 à 25milliards de francs CFA. 


SUR LE MÊME SUJET
Le représentant du président du Fonds International de Développement Agricole (FIDA), Mohamed Beavogui, a, lors de la cérémonie d’ouverture du 6ème forum régional du FIDA déclaré que « le taux de croissance annuelle du secteur agricole est passé de 2,3% dans les années 80 à plus de 5% en 2010 », en présence du ministre gabonais de l’Agriculture, Raymond Ndong Sima. Les assises de Libreville qui se tiennent sous le thème « Rendre les petites exploitations d’Afrique de l’Ouest et du Centre plus productives et plus rentables », voient la participation de plus 250 acteurs du développement rural de ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a décidé de créer six fermes agropastorales pour garantir la sécurité alimentaire et réduire la dépendance alimentaire du Gabon vis-à-vis de l’extérieur, a annoncé le communiqué final ayant sanctionné le 4ème conseil des ministres délocalisé tenu mercredi à Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est). Ce projet à caractère péri-urbain permettra une plus grande disponibilité des produits sur le marché, une baisse substantielle des prix des produits alimentaires, une vulgarisation des techniques modernes d’élevage et d’agriculture par une formation et un encadrement adapté, ainsi que la construction des villages modernes y compris des ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’agriculture, Raymond Ndong Sima, a entamé une tournée dans les neuf provinces du pays pour procéder au lancement le Programme agricole de sécurité alimentaire de croissance (PASAC). M. Ndong Sima et sa délégation sont en route pour Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga (sud), après avoir séjourné lundi à Mouila, dans la province de la Ngounié (sud), et samedi dernier à Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué (centre), première étape de la tournée de lancement du PASAC. Ce programme se trouve au centre du ‘’Gabon vert’’, un des trois piliers de ...
Lire l'article
Le ministère de la l’Agriculture vient de valider le document de la Politique agricole commune de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (PAC-CEAAC). Ca y est, le Gabon s’est arrimé le 9 juin à la Politique agricole commune de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (PAC-CEAAC), en validant le document relatif à cette politique. Cette décision intervient au terme d’un atelier qui tenu dans la capitale gabonaise. La validation de ce document par le Gabon s’inscrit dans le cadre de sa contribution à l’élaboration de la politique menée par les 10 Etats de la CEEAC. Pour le ...
Lire l'article
Le ministre de l’Agriculture de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture, Raymond Ndong Sima, en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), a offert jeudi dernier à Libreville, un lot de matériel agricole d’une valeur d’environ 24 millions de FCFA à plusieurs associations agricoles gabonaises spécialisées dans la culture du manioc. Le matériel agricole remis par le ministre de l’Agriculture était composé essentiellement de seaux, de machettes, de tronçonneuses, de haches et de houes. L’objectif visé par les responsables de ce département ministériel et la FAO est de contribuer à l’amélioration de la gestion de ...
Lire l'article
La FAO veut aider le Gabon "à réaliser son programme de sécurité alimentaire", qui doit permettre à ce pays pétrolier d'Afrique centrale de réduire ses importations alimentaires en développant l'agriculture, a indiqué vendredi la présidence gabonaise à la presse. L'assurance en a été donnée par le directeur général de l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), Jacques Diouf, qui a été reçu jeudi à Libreville par le président gabonais Ali Bongo, selon le porte-parole de la présidence, Guy-Bertrand Mapangou. "M. Diouf est venu exprimer au chef de l'Etat la disponibilité de la FAO à aider le Gabon à réaliser son programme ...
Lire l'article
Le ministre de l’Agriculture, Raymond Ndong Sima, a récemment organisé à Libreville un atelier pour valider les axes de son Programme national de sécurité alimentaire (PNSA) qui doit permettre au pays d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. Parmi les principaux leviers de ce projet, le développement de la culture du riz à grande échelle doit permettre au Gabon de baisser le taux d’importation de denrées alimentaires évalué à plus de 85%. La promotion d’une culture du riz à grande échelle sur le territoire national devrait figurer en bonne place du Programme national de sécurité alimentaire (PNSA) récemment proposé aux partenaires et ...
Lire l'article
A l’initiative du Conseil économique et social (CES), réunie en session ordinaire depuis le 2 septembre dernier autour du thème « L’autosuffisance alimentaire : un défi pour le Gabon», le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Faustin Boukoubi, a présenté mercredi aux la politique agricole du gouvernement gabonais. Dans sa plaidoirie, Faustin Boukoubi a présenté les axes fondamentaux de la politique agricole du gouvernement qui se résume par des missions de conception, de formation, d’encadrement et de contrôle. « Le ministère s’occupe désormais de ses missions régaliennes. Le ministère ne garantit plus la récolte agricole mais veille plutôt à la qualité ...
Lire l'article
Faustin Boukoubi, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, peaufine sa stratégie de délogement agricole qui pourrait permettre au Gabon de réaliser 50% d’économie sur les importations alimentaires et atteindre l’autosuffisance pour les aliments de base d’ici trois à cinq ans. Le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Faustin Boukoubi, a récemment dévoilé, dans une interview publiée le 22 août par le quotidien gabonais "L’union", les grands axes de la stratégie mise en place par son département en vue de réduire la dépendance alimentaire du Gabon vis-à-vis des importations. Faustin Boukoubi décline cette stratégie de développement en deux axes ...
Lire l'article
Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (Bad), Donald Kaberuka, a annoncé, vendredi 2 mai 2008 à Tunis, que le Groupe de la Bad mobilisera un milliard de dollars supplémentaire qui portera à 4,8 milliards de $ son portefeuille agricole actuel pour faire face à la crise alimentaire qui sévit dans plusieurs pays africains, a appris GABONEWS de sources officielles de la BAD. Dans une déclaration aux médias, M. Kaberuka a également indiqué que, dans le cadre de son plan d’action à court terme, que la Bad restructurerait son portefeuille en vue de dégager environ ...
Lire l'article
« Le taux de croissance annuelle du secteur agricole est passé de 2,3% dans les années 80 à plus de 5% en 2010 », Mohamed
Six fermes agropastorales pour garantir la sécurité alimentaire au Gabon
Le ministre de l’agriculture à l’intérieur du pays pour lancer le programme agricole de sécurité alimentaire de croissance
Gabon : Libreville adhère à la Politique agricole de la CEEAC
Du matériel agricole pour dynamiser les associations
La FAO disposée à aider le Gabon pour sa sécurité alimentaire
Gabon : Le riz au front de la lutte pour la sécurité alimentaire
Gabon: CES: Faustin Boukoubi présente la politique agricole du gouvernement
Gabon : Stratégie pour une rapide autosuffisance alimentaire
Gabon: Crise alimentaire / La Bad mobilise un milliard de dollars supplémentaire pour répondre à la crise alimentaire en Afrique


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Nov 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*