Socialisez

FacebookTwitterRSS

Un nouvel aéroport dans le sud-est du Gabon

Auteur/Source: · Date: 4 Déc 2010
Catégorie(s): Développement

Le ministre gabonais des transports, Rémy Ossélé Ndong, a inauguré le nouvel aéroport vendredi à Moanda, dans la province du Haut-Ogooué (sud-est), apprend-on samedi de source officielle.

’’L’ouvrage cadre avec la nouvelle politique du gouvernement dont l’objectif sectoriel, en l’occurrence, vise à concrétiser le programme de réhabilitation et de modernisation de nos principaux aéroports’’, a souligné M. Ossélé Ndong.

Il a noté que la compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) spécialisée dans l’exploitation du manganèse, réaffirme à travers cette réalisation, sa volonté de contribuer au développement des infrastructures profitables aux populations gabonaises, soulignant que ce nouvel aéroport concourt à la promotion des activités économiques et touristiques, lesquelles participent du Gabon industriel et du Gabon des services que le président de la République a entrepris de bâtir.

M. Ossélé Ndong n’a pas manqué de louer aussi la collaboration technique entre la Comilog et l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) pendant la réalisation des études et le déroulement des travaux. Ceci a permis, a-t-il ajouté, le respect des normes relatives aux chaussées aéronautiques, le balisage diurne, conformément aux principes de l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et à la réglementation nationale en vigueur.

Pour le président directeur général de Comilog, Marcel Abéké, cette réalisation obéit à la volonté de son entreprise d’affirmer son enracinement à Moanda.

La piste du nouvel aéroport dénommé Moanda-bangombé, a une longueur de 1,9 km, capable de recevoir des aéronefs d’un certain calibre, à l’exemple du Fokker 100. La construction de cet aéroport a coûté 6 milliards entièrement financés par la Comilog. Les travaux ont duré deux ans et demi.

Bien qu’ayant le statut de piste privée, l’aéroport de Moanda-Bangombé reste ouvert à la circulation aérienne publique, comme ce fut le cas avec l’ancienne piste qui recevait des aéronefs de type Fokker 28 


SUR LE MÊME SUJET
La Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du groupe français ERAMET, est poursuivie en justice pour pollution sur son site d’exploitation de manganèse de Moanda, dans le sud-est du Gabon, a appris l'AGP. Vendredi dernier, quatre ONG dont Brainforest, le député de l’opposition Jean Valentin Leyama et un collectif d’habitants de Moanda ont déposé une plainte au tribunal de Libreville contre la COMILOG. L’avocat de la défense, Me Paulette Oyane Ondo, réclame une indemnisation de 490 milliards de FCFA au titre des préjudices subis par les populations depuis 49 ans que dure l’exploitation de manganèse à Moanda. ‘’Des telles violations portant atteinte ...
Lire l'article
La Banque islamique de développement (BID) est impliquée au Gabon dans le projet de construction d’un nouvel aéroport à Libreville et d’un port en eaux profondes à Mayumba, chef-lieu de la province de la Nyanga (sud-ouest), a appris l’AGP. Le président de la BID, Ahmed Mohamed Ali, séjourne actuellement à Libreville pour faire, avec les autorités gabonaises, le point sur ces deux projets dont les études ont été réalisées grâce aux financements de la BID. Dans une déclaration à la presse, vendredi à Libreville, à l’issue de l’audience que lui a accordée le président Ali Bongo Ondimba, M. Ahmed Mohamed Ali ...
Lire l'article
L'avion de Laurent Gbagbo a été immobilisé sur l'aéroport de Bâle-Mulhouse à la demande des "autorités légitimes" de Côte d'Ivoire, a-t-on appris, dimanche, auprès du ministère français des Affaires étrangères. Le porte-parole du ministère, Bernard Valero, a déclaré : "Les autorités légitimes de Côte d'Ivoire nous ont demandé l'immobilisation de l'appareil, c'est précisément ce que nous avons fait en réponse à cette requête." Le président sortant Laurent Gbagbo, qui n'est pas à bord de l'appareil immobilisé, est sous la menace d'un recours à la force de la part des chefs d'État ouest-africains qui lui demandent de démissionner après l'élection contestée ...
Lire l'article
Le ministre gabonais des transports, Rémy Ossélé Ndong, a exhorté mercredi à Libreville, à plus de rigueur dans l’évaluation de la gestion de la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG). S’exprimant au cours d’une rencontre avec le comité de suivi de la concession du chemin de fer, M. Ossélé Ndong a affirmé que le gouvernement avait pris l’engagement de financer la réhabilitation des ouvrages d’art du chemin de fer à hauteur de 10 milliards de FCFA, et que le travail devrait être exécuté par la SETRAG. La gestion de la SETRAG fait l’objet de nombreuses récriminations de la part des usagers, notamment ...
Lire l'article
Les négociations sur l'entrée du Gabon dans le capital d’Eramet auront lieu dès le mois de juin, a annoncé dimanche soir à la télévision nationale le porte-parole de la présidence gabonaise, Guy Bertrand Mapangou. "C'est souhaitable que le Gabon participe à certaines activités qui concernent son développement, notamment dans le domaine pétrolier et minier", a précisé M. Mapangou. L'Etat gabonais, déjà détenteur de 25 pc du capital de la Compagnie minière de l'Ogooué (COMILOG), filiale d'Eramet au Gabon, veut devenir actionnaire à hauteur de 10 pc à 15 pc du groupe Eramet et augmenter sa participation dans la COMILOG à 33 pc, ...
Lire l'article
Le gouvernement a décidé de restreindre le couvre-feu décrété sur la ville de Port-Gentil depuis le 4 septembre dernier pour la fête du nouvel an. Les habitants de la capitale économique pourront ainsi librement circuler du mercredi 30 décembre à minuit au samedi 2 janvier à minuit. Comme pour la fête de Noël, les habitants de Port-Gentil pourront célébrer le nouvel an sans couvre-feu. Réuni en Conseil des ministres, le gouvernement a décidé le 29 décembre dernier de réitérer l'allègement du couvre-feu sur la capitale économique. «Au regard du comportement exemplaire observé par les compatriotes résidant à Port-Gentil à l’occasion des ...
Lire l'article
Lord Ekomy Ndong, se trouve actuellement en studio. Le rappeur gabonais, prépare la sortie de son prochain album solo dont le titre, n'a pas encore été divulgué. Les fans pourront cependant se contenter du premier extrait «Engongole», que l'on peut déjà écouter sur le site du groupe Movaizhaleine. Toujours aussi directe et franc dans ses propos, Lord Ekomy Ndong, l'un des membres majeur du groupe Movaizhaleine, revient avec un single et une vidéo extraits de son prochain album solo. Les membres du tandem Rap, Mâât Seigneur Lion et Lord Ekomy Ndong, n'en sont pas à leur première expérience solo. Cette fois-ci, c'est ...
Lire l'article
Le Chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba a procédé mardi à Moanda ( 63 Km à l’Ouest de Franceville), à la pose de la première pierre de la construction du complexe métallurgique de la localité, a constaté le correspondant local de l’AGP. Il s’agira pour le groupe Eramet et la compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) de produire 20 000 tonnes de manganèse métal et 65 000 tonnes silico manganèse par année. L’objectif à terme, pour COMILOG, est d’être compétitif face à ses concurrents et de répondre aux vœux exprimés par les autorités gabonaises de créer sur place de la valeur ajoutée ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba se rendra mardi dans la province du Haut-Ogooué (sud-est) pour donner le coup d’envoi des travaux de construction de l’usine de ferromanganèse de Moanda et de l’école des Douanes de Léconi, a appris lundi l’AGP de source autorisée. L’usine de ferromanganèse est une œuvre de la Compangnie minière de l’Ogooué (COMILOG), spécialisée dans l’exploitation du minerai de Manganèse dans la ville de Moanda. La mise en place de cette usine donnera une valeur ajoutée au minerai de manganèse avant son exportation vers l’extérieur du pays. En revanche, l’école des Douanes, la première qui sera construite ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat Bongo Ondimba a récemment reçu à Libreville une délégation de l’entreprise de Bâtiment et de travaux publics (BTP) français Bouygues Bâtiments pour baliser le lancement des travaux du nouvel aéroport de Libreville, qui pourrait être effectif courant 2009. Cette séance de travail a principalement permis au directeur commercial Afrique de l’entreprise, Jacques Bergeaud, d’affiner l’offre émise en 2006 par sa société selon les nouvelles spécifications apportées par l’équipe technique en charge du projet. Dans le cadre du suivi des grands chantiers de développement des infrastructures du pays, le président Bongo Ondimba a récemment reçu à Libreville ...
Lire l'article
La COMILOG poursuivie en justice pour pollution
La BID impliquée au Gabon dans deux projets d’infrastructures
L’avion de Laurent Gbagbo bloqué dans un aéroport franco-suisse à la demande de Ouattara
Gabon : Plus de rigueur dans l’évaluation de la gestion du chemin de fer
Le Gabon va négocier au mois de juin son entrée dans le capital d’Eramet
Gabon : Le nouvel an sans couvre-feu à Port-Gentil
Gabon/Musique : Un nouvel opus pour Ekomy Ndong !
Gabon: Les travaux de construction du complexe métallurgique de Moanda, lancés par Omar Bongo Ondimba
Politique : Bongo Ondimba dans le Haut-Ogooué mardi pour le lancement de construction de l’usine de ferromanganèse et de l’école des Douanes
Gabon : Le début des travaux du nouvel aéroport de Libreville prévu en 2009


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Déc 2010
Catégorie(s): Développement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*