Socialisez

FacebookTwitterRSS

Près de 2 milliards de FCFA pour la modernisation des équipements d’une société avicole

Auteur/Source: · Date: 8 Déc 2010
Catégorie(s): Développement,Economie

La société meunière et avicole du Gabon (Smag) entreprend actuellement des travaux de modernisation de ses équipements de production évalués à près de 2 milliards, rapporte mercredi le quotidien L’Union

Cet investissement devrait permettre de combler définitivement la demande locale en farine de blé, d’augmenter la capacité de production de l’alimentation animale et de mettre fin aux importations de poussins d’un jour, indique-t-on.

‘’Un programme qui se décline dans trois grands projets de développement : l’extension des capacités de stockage de blé pour limiter les risques de rupture de stock et donc de pénurie de farine, la construction de deux silos d’une capacité respective de 1500 tonnes, et assurer en quantité suffisante l’approvisionnement en farine de blé sur toute l’étendue du territoire national’’, a expliqué le directeur commercial de la Smag, Eric Chardin.

Selon lui, dans son plan d’investissement, la société entreprend également des travaux d’extension de son unité de production d’alimentation animale. Sa capacité devrait doubler pour passer de 3 tonnes/heure à 6 tonnes/heure. Les travaux sont en cours pour une mise en service l’année prochaine.

‘’Nous produisons actuellement 20 000 tonnes d’aliments pour le bétail. La demande des éleveurs gabonais étant en constance augmentation depuis quelques années, la production de la Smag en alimentation animale arrivera à saturation en 2011. Nous souhaitons donc la porter à 38 000 tonnes’’, a-t-il souligné.

Pour lui, la Smag prévoit aussi de créer une ferme parentale pour les poussins. La construction d’un couvoir, afin de faire naître jusqu’à 360 000 poussins par an, devrait être effective dès janvier 2011. Cet investissement devrait mettre fin aux importations de France pour assurer une production locale.

L’ensemble de ces investissements s’inscrit dans la politique gouvernementale de réduction de la dépendance alimentaire du Gabon. Celle-ci passe notamment par un accent particulier sur le développement de l’élevage et de l’agriculture.

Les produits de la SMAG alimentent 90% du marché local en œufs, farines et aliments pour bétail. La flambée des prix des produits de première nécessité en 2008 avait poussé le gouvernement, dans le cadre des mesures budgétaires et fiscales visant à protéger le pouvoir d’achat des ménages, à mettre en place une subvention spéciale pour la SMAG de 5,7 milliards de francs CFA, contre les 594 millions initialement prévus, en sus de la péréquation actuelle au transport de la farine de blé.

La SMAG est une Société anonyme (SA) qui a été créée en 1968. Son capital de 2 milliards de F CFA est réparti entre l’Etat gabonais (34%), le groupe français SOMDIAA (59%), des sociétés gabonaises (3%), des privés gabonais (3%) et divers minotiers (1%).


SUR LE MÊME SUJET
L’Agence française de développement (AFD) a prêté à l’Etat gabonais 10,5 millions d’euros, environ 7 milliards de FCFA, pour réhabiliter certaines maternités dans les provinces de l’Estuaire (ouest) et du Woleu-Ntem (nord), a appris l’AGP. Le finanement est desiné à construire une nouvelle maternité dans la commune d’Owendo, voisine de Libreville, réhabiliter les centres de santé de la Peyrie (3ème arrondissement de Libreville), de London (4ème arrondissement) et d’Okala (1er arrondissement). Il doit également servir à acheter une ambulance et un groupe électrogène, à construire des maternités à Mitzic et à l’ancien hôpital d’Oyem, dans le nord du ...
Lire l'article
Le géant français du nucléaire civil AREVA a investi 2,8 milliards de FCFA en 2009 pour la recherche de l’uranium dans la région de Franceville, dans le sud-est du Gabon, a annoncé le directeur général de la filiale gabonaise de l’entreprise, Jean-François Millan, dans une déclaration à la presse à l’issue d’un entretien avec le ministre gabonais des mines, Alexandre Barro Chambrier. En 2008, l’Etat gabonais a signé avec AREVA un contrat de concession de trois ans renouvelable deux fois, portant sur trois permis de prospection sur les sites de Mopia, Lékabi et Andjogo. Le groupe AREVA est ...
Lire l'article
La Compagnie des mines de l’Ogooué (COMILOG) envisage d’investir près de 61 milliards de FCFA au cours de la période 2011-2012, pour plafonner sa capacité de production à 4 millions de tonnes de manganèse, apprend-on de source informée. Afin d’atteindre cet objectif, la compagnie a déjà investi 53 milliards de F CFA, ce qui devrait fiabiliser la ligne de production de la mine à la gare en passant par la laverie, sur le matériel ferroviaire roulant ou au port. Par ailleurs, il est prévu une enveloppe budgétaire de 140 milliards de F CFA pour le complexe métallurgique de Moanda (Sud-est), qui permettra ...
Lire l'article
1,8 milliard de FCFA c’est l’enveloppe allouée par la Banque mondiale aux pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) dans le cadre de l’appui au programme détaillé pour le développement de l’agriculture sur le continent africain. L’accord du don a été signé mercredi à Libreville entre le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, M. Rick Tsouck et le secrétaire général de la CEEAC, Louis Sylvain Goma. Ce don constitue le premier acte de partenariat entre la CEEAC et la Banque Mondiale et couvrira une période de trois ans. Cette enveloppe permettra de renforcer les capacités institutionnelles ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais vient de signer avec le Groupe singapourien Olam un contrat de près de 394 milliards de francs CFA pour le développement de la culture du palmier à huile, annonce un communiqué du Groupe publié samedi à Libreville. "A l'horizon 2014, quelque 200.000 hectares de palmiers à huile auront été plantés pour une production annuelle prévisionnelle de un million de tonnes d'huile de palme", indique le communiqué dont la PANA a reçu une copie Le directeur général de Gabon Advance, filiale gabonaise de Olam International Limited, M. Gagan Gupta, souligne dans ce communiqué que "30 pc des plantations appartiennent aux ...
Lire l'article
La Banque africaine de développement (BAD) a accordé un prêt de 10 millions d'euros (6,5 milliards de FCFA) à la Société d'investissement pour l'agriculture tropicale (SIAT), afin de lui permettre d'étendre ses plantations d'hévéa. Multinationale belge, Siat Gabon dispose, pour le moment, d'une surface plantée de 11,610 ha d'hévéa, dont 5028 ha à Mitzic, 2094 ha à Bitam, 1988 ha à Kango et 2.500 ha de plantations villageoises. La société envisage de porter cette superficie à 4 100 ha d'hévéa nucléus à Bitam et Mitzic, dans le Woleu Ntem (nord) à raison de 500 ha par an, entre 2010 à 2016. Le projet ...
Lire l'article
L'Union européenne a accordé au Gabon deux financements d'un montant de près de 2,5 milliards de francs CFA pour la dynamisation du commerce et la gestion des Finances publiques, a appris mardi la PANA auprès de la représentation de l'UE à Libreville. Ces financements s'inscrivent dans le cadre du 10ème Fonds européen de développement (FED) et doivent permettre l'amélioration et la simplification des règles et des procédures applicables au commerce, notamment au secteur privé, a-t-on précisé. En d'autres termes, il s'agit d'améliorer le climat des affaires, de faciliter les procédures pour les entrepreneurs et de rendre le cadre réglementaire attractif pour les ...
Lire l'article
Le chef de la délégation de l’Union européenne au Gabon, Thierry Mathisse, vient de signer à Libreville avec les ministres de l’Economie, Magloire Ngambia, et du Budget, Blaise Louembé, deux accords de financements pour la dynamisation du commerce et la gestion des finances publiques pour près de 2,5 milliards de FCFA. La coopération européenne vient d’inaugurer le 10e Fonds européen de développement (FED) avec la signature à Libreville de deux conventions de financements pour la dynamisation du commerce et l’amélioration de la gestion des finances publiques. Signé pour la partie gabonaise par le ministre de l’Economie, Magloire Ngambia, le premier ...
Lire l'article
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG)évalue à 600 milliards de francs CFA ses besoins pour renforcer l’ensemble de ses équipements. C’est ce que l’adjoint au Directeur général en charge du département industriel Estuaire, M. Jean-Prosper Moussouamy, a déclaré en fin de semaine. « Le coût global du programme d’investissement pour le renforcement ou le renouvellement de l’ensemble de l’équipement de production, correspond à un investissement lourd et à un coût énorme que la SEEG et la maison mère Veolia ne peuvent pas exécuter seuls pour faire face à la croissance vertigineuse de la demande », a indiqué M. Moussouamy. Ce ...
Lire l'article
La Société d’exploitation du chemin de fer Transgabonais (SETRAG) a investi en 2007 la bagatelle de 17 milliards de FCFA pour moderniser ses outils et installations, a annoncé ce week-end le Président directeur général de la compagnie, Marcel Abéké. L’investissement a permis de rénover les wagons et locomotives, moderniser le système de télécommunication et restaurer les logements du personnel, a précisé M. Abéké à l’occasion d’une réunion bilan avec les cadres de l’entreprise. En 2008, la SETRAG compte poursuivre son programme d’investissement, l’entreprise s’étant engagée à investir 50 milliards de FCFA jusqu’en 2011. Elle envisage de remplacer les locomotives vieillissantes par des ...
Lire l'article
Financement français de près de 7 milliards de FCFA pour la construction et la réhabilitation des infrastructures de santé au Gabon
AREVA injecte près de 3 milliards de FCFA dans la recherche de l’uranium au Gabon
La COMILOG prévoit 61 milliards de FCFA d’investissement pour 2011-2012
Près de 2 milliards de FCFA de la Banque mondiale pour appuyer l’agriculture dans les pays de la CEEAC
394 milliards FCFA pour le développement du palmier à huile au Gabon
6,5 milliards de FCFA de la BAD pour le développement de l’hévéaculture au Gabon
Près de 2 milliards FCFA de l’UE au Gabon pour dynamiser le commerce
Gabon : Près de 2 milliards de FCFA de l’UE pour booster le commerce
Gabon : La SEEG évalue à 600 milliards de francs CFA ses besoins pour renforcer l’ensemble des équipements
17 milliards de FCFA investis en 2007 pour la modernisation du Transgabonais

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Déc 2010
Catégorie(s): Développement,Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*