Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les législatives 2011 dans le viseur d’Ali Bongo

Auteur/Source: · Date: 16 Déc 2010
Catégorie(s): Politique

Le président Ali Bongo a reçu le 15 décembre à Libreville les responsables des partis politiques de la majorité républicaine pour l’émergence. Le chef de l’Etat et sa majorité ont notamment évoqué les prochaines élections législatives prévues en 2011.

Une délégation des partis politiques de la majorité républicaine pour l’émergence conduite par Jean Boniface Assélé, président du Centre des Libéraux réformateurs (CLR), s’est entretenue le 15 décembre à Libreville avec le chef de l’Etat, Ali Bongo. Il a notamment été question lors de cet échange, des prochaines échéances électorales.

«Nous avons parlé de prochaines élections législatives et de l’actualité nationale», a commenté Jean Boniface Assélé à la sortie de la rencontre. Un accent particulier a été mis sur la nécessité de réexaminer les stratégies de travail et de campagne pour les rendre plus efficaces, a confié un autre leader politique.

Selon la presse présidentielle, le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et les formations alliées ont à cœur d’avancer comme un seul homme pour préserver les acquis, notamment une majorité confortable de représentants dans les deux chambres du Parlement. En effet, les prochaines législatives suscitent l’engouement de l’opposition qui espère ravir la majorité au camp présidentiel et peser sur le cours des événements. Ce scrutin sera un grand test pour Ali Bongo, qui souhaite avoir sa «propre majorité» dans les deux chambres du Parlement.

Les vingt partis de la majorité Républicaine pour l’Emergence sont le PDG (au pouvoir), le CLR, l’ADERE, le PGCI, le RDP, le RDR, le RPG, l’UDC, Gabon Avenir, le FDC, le PT, l’UPN, le Morena Originel, le Morena Unioniste, le CCDG, le PSU, l’UDIS, le Groupe Tchango, le Groupe Ivala et Convergence. 


SUR LE MÊME SUJET
Conformément à la loi électorale y relative et sur invitation du président de la CENAP, le Ministre gabonais en charge de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a rendu public, le mercredi 21 décembre dernier, les résultats provisoires de l’élection des Députés à l’Assemblée Nationale, qui s’est déroulée le samedi 17 décembre dernier. A-t-on constaté. Le Parti Démocratique Gabonais (PDG) obtient selon les chiffres officiels publiés, une majorité écrasante de 114 députés sur 120. Selon ces chiffres, il y a eu 255.570 votants pour 745.645 inscrits soit un taux de participation de 34,28% (65,72% d’abstention). Le PDG obtient 114 (113 en nom ...
Lire l'article
Interrogé sur l’enjeu des élections législatives du 17 décembre prochain auquel le Bloc Démocratique Chrétien a présenté 11 candidats dans six provinces, son secrétaire général, Guy Christian Mavioga a déclaré que « Nous ne voulons plus des députés bénis oui-oui, c'est-à-dire des bras cassés ». « Au niveau de l’Assemblée Nationale nous pensons que ne voulons plus des députés bénis oui-oui, c'est-à-dire des bras cassés d’où la présence des élus BDC pour remonter le niveau et apporter une majorité confortable et efficace au président de la majorité républicaine pour l’émergence car le Chef a besoin des députés BDC pour lui apporter ...
Lire l'article
Le secrétaire exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) Mathieu Mboumba Nziengui a annoncé jeudi la participation de cette formation politique aux prochaines législatives après avoir publié, au lendemain de la mort du leader , Pierre Mamboundou décédé le 15 octobre dernier, un communiqué qui faisait état de la non participation de ce parti à ce scrutin. "Le Conseil du Secrétariat Exécutif déclare (…) que l’Union du Peuple Gabonais prendra part aux prochaines élections législatives", a affirmé M. Mboumba Nziengui dans un communiqué lu dans la matinée de jeudi à télévision publique, la RTG 1. Le communiqué précise que la ...
Lire l'article
Le secrétariat exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), réuni mercredi à leur siège d’awendjé, a décidé d’aller aux élections législatives du 17 décembre prochain. Il a dit, au cours de cette réunion, ne pas se reconnaître dans les différentes déclarations faites sur les médias par le porte-parole, Thomas Ibinga. Déclarations selon lesquelles, l’UPG n’irait pas aux élections et serait membre des partis frondeurs. Tous les élus de l’UPG, favorables à la participation de leur parti au scrutin, ont participé à cette réunion. Depuis la disparition du leader de ce parti, Pierre Mamboundou, le 15 octobre dernier, l’UPG semble confrontée à un problème ...
Lire l'article
13 partis de l’opposition gabonaise réunis ce mercredi au siège du Congrès pour la Démocratie et la Justice (CDJ), ont déclaré à travers leur porte-parole, Jules Aristide Bourdès Ogoulinguendé, leur intention de ne pas participer aux élections législatives du 17 décembre prochain. Ces partis sont : L’Union du Peuple Gabonais (UPG), le Parti Socialiste Gabonais (PSG), le Parti Cercle Oméga (PCO), le Rassemblement National des Bucherons (RNB), le Congrès pour la Démocratie et la Justice (CDJ), le Mouvement de Redressement National (MORENA), le Mouvement de Redressement National Unioniste (MORENA UNIONISTE), le Parti Gabonais du Progrès (PGP), l’x Union ...
Lire l'article
Le Conseil du secrétariat exécutif de l'Union du Peuple Gabonais (UPG), parti de feu Pierre Mamboundou, a décidé ce mercredi de s'abstenir de participer aux prochaines législatives du mois de décembre. Le Conseil de l'UPG, en deuil de son président, déclare lier sa décision au "refus manifeste du pouvoir à mettre en oeuvre les outils de la transparence électorale". L'UPG rejoint sur ce point les autres partis de l'opposition gabonaise. En effet, la question de l'introduction des données biométriques dans l'organisation du scrution reste, à ce jour, le point discordant entre majorité et opposition. Sur le principe pourtant, la chose ...
Lire l'article
Les formations politiques membres de la majorité républicaine pour l’émergence, une coalition de partis qui soutient l'action du président Ali Bongo Ondimba, ont signé, mercredi à Libreville, un code de bonne conduite, dans la pespectives des législatives du 17 décembre prochain. ’’Ce code de bonne conduite prend en compte les questions disciplinaires car pendant les joutes électorales, les partis de la majorité se livrent parfois des +batailles+ qui sont contraires aux statuts de la charte qui les lient’’, a expliqué le porte-parole adjoint de la majorité, M. Nicaise Sikout-Inguenjda. Le code vise à aborder la campagne électorale, le 7 décembre prochain, ...
Lire l'article
L’Alliance démocratique et républicaine (ADERE, majorité présidentielle) de l’ancien vice-président gabonais Didjob Divungi Di Dinge va présenter deux candidats dans le département de la Douya-Onoye, dans la province de la Ngounié, dans le sud du Gabon, aux élections législatives prévues avant la fin de l’année 2011, a appris vendredi l’AGP. Le secrétaire national du parti, Liévin Idoundou Manfoumbi, va briguer les suffrages des électeurs dans la commune de Mouila, chef-lieu du département et de la province de la Ngounié, un siège très convoité, actuellement détenu par le leader du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver Maganga Moussavou. Un autre cadre de ...
Lire l'article
Le conseil des ministres du 14 juin à Libreville a confirmé l’organisation des élections législatives de 2011. A cet effet, le président Ali Bongo a instruit le gouvernement d’ «initier et conduire des actions transparentes et constructives» pour l’organisation d’un scrutin crédible. A l’occasion du conseil des ministres tenu le 14 juin à Libreville, «le président de la République est revenu sur la décision de la Cour constitutionnelle ayant rejeté le report des élections législatives 2011. A cet effet, le chef de l’Etat a enjoint le gouvernement de prendre les dispositions nécessaires pour matérialiser rapidement les recommandations ...
Lire l'article
Les partis membres de l’Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR), opposition, ont convié, ce jeudi soir, les autres adversaires du régime, autrement dit, la Coalition des Partis Politiques pour l’Alternance (CPPA) à l’" ouverture urgente des discussions sur les stratégies politiques portant sur la préparation et l’organisation des élections législatives prochaines afin de garantir la majorité attendue à l’opposition à l’Assemblée nationale ». Cette invitation à la CPPA est contenue dans une mise au point de l’ACR qui a tenu, ce jour, à s’indigner du « procès d’intention et des propos insidieux véhiculés par la Coalition ...
Lire l'article
Législatives 2011 au Gabon : 113 élus pour le PDG (officiel)
Législatives 2011 / « Nous ne voulons plus des députés bénis oui-oui, c’est-à-dire des bras cassés », Guy Christian Mavioga (SG du BDC)
Législatives 2011 : l’UPG désormais dans la course
Législatives 2011 : L’UPG confirme sa participation dans la cacophonie
Législatives 2011 : 13 partis de l’opposition n’iront pas mais…
Législatives 2011: L’UPG hors course
Les partis de la majorité signent un code de bonne conduite en vue des prochaines législatives
Législatives 2011 : Deux candidats déclarés pour le compte de l’ADERE
Gabon : Les instructions d’Ali Bongo pour les législatives 2011
Législatives 2011: L’ACR invite la CPPA « à l’ouverture urgente des discussions sur les stratégies politiques » autour de la préparation et l’organisation » du


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Déc 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*