Socialisez

FacebookTwitterRSS

La privatisation de Gabon Telecom désormais bouclée

Auteur/Source: · Date: 23 Déc 2010
Catégorie(s): Economie

Le Gouvernement gabonais et Itissalat Al-Maghrib (Maroc Telecom) ont signé, jeudi à Libreville, un accord qui clôt le processus de privatisation de Gabon Telecom amorcé par la Convention de cession d’Actions (CCA) du 9 février 2007, consacrant ainsi la prise de contrôle de l’opérateur historique de télécommunications Gabon Telecom et sa filiale de téléphonie mobile Libertis, annonce un communiqué du Ministère de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique.

ENGAGEMENTS TENUS PAR LES DEUX PARTIES

Ce processus de privatisation – d’une durée de trois (3) ans- aura permis aux deux parties (gabonaise et marocaine) de tenir chacune ses engagements au titre de la Convention de cession d’actions, a-t-on souligné.

Au titre de ces engagements, il a été procédé à la restructuration financière des entreprises, à la conformation du cadre légal et juridique aux dispositions pertinentes de l’OHADA, (modification de l’article 55 de la Loi 004/2001), à l’exécution d’un plan social pris en charge par l’Etat Gabonais et à la compensation des différentes dettes et créances, a-t-on précisé.

Aussi, la finalisation de l’opération de privatisation de Gabon Telecom et Libertis oblige-t-elle désormais ces opérateurs à respecter scrupuleusement les dispositions de la Délégation de Service Public et celles du Cahier des Charges dont ils sont respectivement signataires, a-t-on insisté, de sorte que leur implication dans le développement de leur secteur d’activité ait l’impact souhaité sur la consolidation du Gabon des services, dont l’Economie Numérique est le socle.

Au terme de cette opération, Maroc Telecom a versé à l’Etat Gabonais le solde du prix de cession, soit 34,7 millions d’Euros.

ENVIRON QUARANTE MILLIARDS DE FRANCS VERSES AU TRESOR PUBLIC GABONAIS

Quant au montant total encaissé par le Trésor Public Gabonais pour cette cession, il s’élève à 61 millions d’Euros, soit environ 40 milliards de francs CFA, a-t-on mentionné.

Pour cette cérémonie de signature marquant la finalisation du processus de Gabon Telecom, le Gouvernement était représenté par Madame Laure Olga GONDJOUT, ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique et M. Magloire NGAMBIA, en charge de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme tandis que Maroc Telecom représentait par M. Abdeslam AHIZOUNE, Président du Directoire.

Opérateur historique gabonais, Gabon Télécom est né de la scission en 2001 de l’Office des Postes et Télécommunications (OPT) dans le cadre de la réorganisation de ces deux secteurs.

En février 2007, suite à un appel d’offre international, l’Etat gabonais a cédé 51% des actions à Maroc Telecom.

Gabon Télécom SA fournit des services de téléphonie Fixe (voix et données) ainsi que l’accès à Internet.

Cette société crée en mars 1999, Libertis, sa filiale mobile, qu’elle détient à 100%.


SUR LE MÊME SUJET
L’entreprise Gabon Télécom, filiale du groupe Maroc Télécom, a enregistré, en 2010, un résultat financier négatif de l’ordre de 14% par rapport à l’année 2009, a indiqué un rapport de sa maison mère Maroc Télécom. Selon des chiffres communiqués par le groupe, le chiffre d’affaires de l’opérateur historique des télécommunications au Gabon (Gabon Télécom) est en repli de 61,1 milliards de FCFA soit 14,4%. Cette contre performance, explique Marco Télécom, est due à un contexte fortement concurrentiel, marqué notamment par une percée de l’opérateur de téléphonie mobile Bharti Airtel qui a fortement revu à la baisse les tarifs ...
Lire l'article
Près de trois années après avoir remporté l’appel d’offres lancé par l’état Gabonais pour privatiser son opérateur télécom historique, Maroc Telecom vient de signer un gros chèque à Libreville de 35 millions d’euros pour finaliser cette opération de rachat. Maroc Telecom détient désormais officiellement 51% des parts de Gabon Telecom et de sa filiale Libertis, après avoir procédé à une restructuration et modernisation de l’entreprise durant les trois dernières années. Un plan social pris en charge par l’état gabonais avait été négocié entre les parties, permettant l’accélération du calendrier stratégique de l’opérateur marocain, qui a fait de l’Afrique sa zone ...
Lire l'article
Après la signature de l’accord clôturant le processus de privatisation de de Gabon Télécom, l’opérateur de téléphonie mobile a décidé d’acquérir dès le début 2011 la licence de téléphonie mobile de troisième génération, dite 3G, a-t-on appris du Communiqué parvenu ce jeudi à GABONEWS. Selon cette note, l’acquisition de la 3G va offrir à cet opérateur de belles perspectives pour son repositionnement. Cette annonce a été précédé par la signature par le Gouvernement gabonais et le représentant de l’acquéreur Maroc Télécom d’un accord qui clôt le processus de privatisation de Gabon Telecom amorcé par la Convention de cession d’Actions (CCA) du 9 ...
Lire l'article
Le ministre de la communication, Laure Olga Gondjout, a débattu vendredi au cours d’audience, avec une délégation de Maroc Télécom, conduite par le président du directoire de la société, Ahizoune, de la situation qui prévaut à Gabon Télécom et à Libertis, rapporte communiqué de presse parvenu à l’AGP. Au menu de l’entrevue, qui s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur du royaume du Maroc au Gabon, Ali Bojji, et du directeur général de Gabon Télécom/Libertis, Nourredine Boulmene, la situation de Gabon Télécom et Libertis a été débattu sur la base d’un projet de plan d’action global présenté par la partie marocaine. Le ...
Lire l'article
Vivendi et Maroc Telecom chercheraient des relais de croissance et s’intéresserait de près aux actifs africains de l’opérateur koweïtien Zain. "Maroc Telecom est le meilleur véhicule de Vivendi pour investir dans Zain Africa", souligne Exane BNP Paribas à l’agence Reuters. "La combinaison du potentiel de croissance de Zain Africa et l’expertise de la direction de Maroc Telecom réduiraient les risques d’exécution et accroîtraient la probabilité d’une création de valeur pour tous ses actionnaires, dont Vivendi, tant que le prix payé reste raisonnable". Vivendi par sa filiale Maroc telecom est présent au Burkina Faso , Gabon,Mauritanie et enfin au Malie avec l’acquisition récente de ...
Lire l'article
L’Union du peuple gabonais (UPG), principal parti de l’opposition gabonaise, a récemment publié un article pour dénoncer les procédures de privatisation de Gabon Télécom, aujourd’hui détenu à 51% par Maroc Télécom, qui seraient en porte à faux avec la législation en vigueur. Les analystes de l’UPG mettent notamment en avant une transaction déficitaire pour le Gabon, l’illégitimité du gouvernement seul à conduire cette privatisation, ou encore la confidentialité jugée «abusive» de la convention de cession. Le principal parti l’opposition gabonaise a récemment dénoncé les conditions de privatisation de la société Gabon Télécom par l’Etat gabonais, qu’elles jugent «illégales» et «opaques». Le ...
Lire l'article
Une rencontre bipartite réunissant l’Administration publique - représentée par les ministères de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation , puis de la Communication , des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies de l’Information, ainsi que du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance Sociale – et les partenaires sociaux regroupés pour défendre leurs droits au sein des deux syndicats que compte Gabon-Télécom (Synatel et Sypropostel), se tenait jeudi, en après midi, au siège du Comité de Privatisation dans la capitale gabonaise, pour tenter de s’accorder sur la nécessité d’un véritable plan social, après le dépôt par ...
Lire l'article
Gabon Télécom toujours à la recherche d’un plan social équilibré
Le gouvernement gabonais s'est félicité de la décision prise par le conseil d'administration de Gabon Télécom de faire procéder au «nécessaire ajustement des effectifs pour être conforme aux standards internationaux» du secteur. Dans le cadre de la privatisation de Gabon Télécom, le gouvernement gabonais et Maroc Télécom avaient signé le 7 novembre 2007 un protocole d'accord dit de "partenaire stratégique". Selon les termes de ce contrat, le gouvernement a pris trois engagements, notamment, procéder à l'apurement d'une partie du passif de Gabon Télécom S.A, conformément au procès-verbal des réunions des 8 et 9 novembre 2007, mettre en oeuvre un ...
Lire l'article
Gabon : Ali Bojji veille au grain des intérêts marocains à Gabon Télécom
L'ambassadeur du Maroc au Gabon, Ali Bojji, a rencontré le ministre gabonais de la Communication, Jean Boniface Assélé, le 2 avril pour faire le point sur la reprise des activités au sein de Gabon Télécom. Suite au retour au calme et à la reprise normale des activités au sein de Gabon Télécom et de sa filiale Libertis, l'ambassadeur du Maroc au Gabon, son excellence Ali Bojji, a rencontré le ministre gabonais de la Communication, Jean Boniface Assélé, le 2 avril dernier pour faire le point sur la situation économique et le climat social au sein de l'entreprise contrôlée ...
Lire l'article
La société de télécommunications, Maroc Télécom a pris le contrôle de Gabon Télécom, en entrant dans le capital de l'opérateur historique gabonais à hauteur de 51%, rapporte le journal local "L'Economiste", spécialisé dans les milieux d'affaires. L'offre de Maroc Télécom présentait "de nombreux avantages, notamment l'injection d'un capital conséquent en vue de développer la qualité de services de Gabon Télécom en modernisant son réseau de télécommunication, faciliter l'accès des populations aux technologies de l'information à des prix compétitifs et utiliser au mieux les potentialités qu'offre le câble sous-marin", selon un officiel gabonais cité par le journal marocain. Le montant alloué à cette ...
Lire l'article
Résultat financier négatif de 14% en 2010 pour Gabon Télécom
Maroc Telecom finalise le rachat de Gabon Telecom
Gabon Télécom va acquérir la licence 3G début 2011
La situation de Gabon Télécom et Libertis débattue au ministère de la communication
Gabon: Vivendi et Maroc Telecom sur Zain Afrique
Gabon : L’UPG dénonce la privatisation «illégale» de Gabon Télécom
Gabon: Plan Social à Gabon-Télécom / Le Comité de Privatisation tient une réunion cruciale avec l’Administration publique et les partenaires sociaux en prélude au plan
Gabon Télécom toujours à la recherche d’un plan social équilibré
Gabon : Ali Bojji veille au grain des intérêts marocains à Gabon Télécom
Maroc Télécom prend le contrôle de Gabon Télécom

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Déc 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*