Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le pays d’Ali Bongo dit répliquer à la saisie d’un de ses bateaux au port de Douala depuis une semaine

Auteur/Source: · Date: 24 Déc 2010
Catégorie(s): Afrique

Alassane Ouattara a reçu dans la soirée un soutien majeur de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa) qui l’a reconnu “comme président légitimement élu de Côte d ‘Ivoire “, seul habilité à prendre au nom de son pays “des mesures relatives au fonctionnement de l’Uémoa” et de sa banque centrale (BCEAO).

Hillary Clinton exhorte Gbagbo à renoncer au pouvoir
La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a exhorté à nouveau Gbagbo à renoncer “immédiatement” au pouvoir pour laisser la place à Ouattara qu’elle a qualifié comme “le dirigeant légitimement élu et internationalement reconnu de Côté d ‘Ivoire “.

Plus tôt dans la journée, une haute responsable de l’ONU chargée des droits de l’Homme, Kyung-Wha Kang, a affirmé qu’entre “le 16 et le 21 décembre” elle avait reçu des informations “sur 173 meurtres, 90 cas de tortures et mauvais traitements, 471 arrestations, 24 cas de disparitions forcées” en Côte d ‘Ivoire , en dénonçant “l’usage excessif” de la force par le camp Gbagbo.

Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU a adopté une résolution dénonçant les “atrocités” commises après la présidentielle..

Selon Human Rights Watch, des partisans de Ouattara auraient été enlevés et exécutés par des pro-Gbagbo.

Plusieurs des pays africains membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) doivent tenir un sommet extraordinaire sur la Côte d ‘Ivoire , vendredi à Abuja.

Renforcement de l’Onuci ?
Des discussions se sont ouvertes entre eux et les Etats-Unis sur un éventuel renforcement des effectifs de l’Onuci (forces de l’Onu en Côte d’Ivoire, près de 9.000 hommes), appuyés par les 900 soldats français de l’opération Licorne.

L’ONU qui craint “une guerre civile” dans le pays, a opposé une fin de non-recevoir à la demande de M. Gbagbo d’un retrait de ces forces accusées de soutenir M. Ouattara.

Outre le soutien de l’Uémoa, M. Ouattara avait remporté mercredi une victoire avec la reconnaissance par l’ONU de l’ambassadeur qu’il avait désigné, renforçant l’isolement de M. Gbagbo soumis à des sanctions européennes et américaines.

Le capitaine de l’équipe ivoirienne de football, Didier Drogba, a quant à lui lancé un “appel solennel à l’apaisement” dans son pays.

Des partisans de Ouattara exécutés, selon HRW
Des membres des forces de sécurité ivoiriennes favorables à Laurent Gbagbo “enlèvent et font disparaître les partisans de son rival”, en Côte d’Ivoire, a affirmé Human Rights Watch (HRW) dans un communiqué publié à Dakar.
Des membres de l’organisation non gouvernementale HRW ont “rencontré des familles et des voisins dans les quartiers pro-Ouattara d’Abidjan”, écrit l’organisation non gouvernementale. “Ces témoins ont dit que des groupes composés à la fois de forces de sécurité pro-Gbagbo et d’une milice officieuse ont conduit, chaque nuit, des raids, depuis le 16 décembre, emmenant des gens de force dans des véhicules officiels pour les conduire vers des destinations inconnues”.
“Beaucoup des personnes enlevées n’ont pas réapparu (…) Plusieurs témoins interviewés par HRW ont retrouvé par hasard des corps des personnes arrêtées ou enlevées qui portaient des traces de blessures par balle, faisant fortement penser à des exécutions extrajudiciaires”.
“Les leaders ivoiriens qui ordonnent et encouragent ce type de graves violations des droits de l’homme pourraient être tenus pour responsables par la Cour pénale internationale”, a souligné HRW.

La victoire de Ouattara à la présidentielle non reconnue par Gbagbo
Alassane Ouattara a été désigné vainqueur de la présidentielle ivoirienne par la Commission électorale indépendante avec 54,1% des voix, mais le Conseil constitutionnel, acquis au Président sortant Laurent Gbagbo, a invalidé ces résultats et proclamé la victoire du Président sortant.

Depuis, la Côte d ‘Ivoire est en proie à des violences entre les partisans des deux camps rivaux.
 


SUR LE MÊME SUJET
Côte d’Ivoire: la coalition Ouattara a remporté la moitié des sièges aux législatives
La commission électorale ivoirienne a annoncé vendredi que la coalition du président Alassane Ouattara, le Rassemblement des républicains, avait remporté la moitié des sièges au parlement. Le président de la commission Youssouf Bakayoko a précisé que le RDP avait obtenu 127 des 254 sièges lors du scrutin de dimanche. Mais le parti de l'ancien président Laurent Gbagbo, le Front populaire ivoirien (FPI) avait appelé à boycotter le scrutin. Laurent Gbagbo est emprisonné par la Cour pénale internationale (CPI) qui le poursuit pour "crimes contre l'humanité". On lui reproche des meurtres, viols, persécutions et autres exactions présumées perpétrées par ses partisans pour le ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: les crimes continuent dans l’ouest, selon une ommission d’enquête
ABIDJAN - Des crimes continuent d'être commis dans l'ouest de la Côte d'Ivoire, poussant des habitants à fuir cette région meurtrie par la crise post-électorale, a alerté vendredi la commission d'enquête internationale sur les violations des droits de l'Homme dans le pays. "Des crimes réels ont été commis par les parties en présence et ça continue à être le cas. La preuve de cela: il y a encore des réfugiés qui fuient cette région", a déclaré lors d'une conférence de presse le Soudanais Suliman Baldo, l'un des trois experts de la commission. "Les populations dans cette zone-là vivent dans une insécurité totale ...
Lire l'article
Le secrétaire général de la présidence gabonaise à Abidjan porteur d’un message d’Ali Bongo Ondimba
La Secrétaire générale de la présidence gabonaise, Laure Olga Gondjout, effectue depuis mercredi une visite à Abidjan, porteuse d’un message du président, Ali Bongo Ondimba à son homologue ivoirien, Alassane Dramane Ouattara. L’émissaire gabonais devrait être reçu en audience par le président Alassane Ouattara à qui, il remettra un message du chef de l’Etat gabonais. Le Gabon, à l’instar de la communauté internationale, a pris acte de la situation politique actuelle en Côte d’Ivoire, qui a abouti au retrait du président sortant, Laurent Gbagbo, le 11 avril dernier. Au lendemain de l’arrestation du président sortant de Côte d’Ivoire, le ...
Lire l'article
Les forces d'Alassane Ouattara, président de Côte d'Ivoire reconnu par la communauté internationale, ont commis de nombreuses exactions contre les partisans de Laurent Gbagbo dans l'ouest du pays au cours du mois de mars, accuse l'ONG Human Rights Watch (HRW), dont les accusations viennent s'ajouter à d'autres informations faisant état de récents massacres dans cette région. Dans un rapport obtenu samedi soir par l'Associated Press, HRW accuse les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) d'avoir tué plusieurs centaines de civils, commis des viols et brûlé des villages lors de leur offensive. L'ONG demande le président ivoirien d'enquêter sur ces faits et ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : l’activité du port d’Abidjan repart, Ouattara attaqué
Les vols commerciaux ont pu reprendre hier à l’aéroport et dans le port de la capitale grâce à l’intervention des forces françaises. Hier soir, les pro-Gabgbo ont lancé une nouvelle offensive La bataille d’Abidjan a connu hier en fin de journée une nouvelle montée en puissance avec l’attaque contre le Golf Hôtel d’Abidjan, le quartier-général du président reconnu par la communauté internationale, Alassane Ouattara. Les Casques bleus ont riposté peu de temps après. Le président sortant Laurent Gbagbo a démenti dans la soirée toute implication dans cette offensive et dénoncé un « coup inventé » préparant une nouvelle « attaque » ...
Lire l'article
Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a estimé samedi que la force des Nations unies en Côte d'Ivoire "devrait jouer son rôle plus efficacement", rappelant que son mandat "permet d'utiliser la force", alors que les affrontements se multiplient dans le pays. Depuis mi-février, les affrontements se multiplient à Abidjan entre insurgés pro-Alassane Ouattara et forces fidèles au président sortant Laurent Gbagbo, qui refuse de lui céder le pouvoir, faisant craindre une guerre civile. Les civils sont les premières victimes, et l'ONU a accusé les forces du camp Gbagbo d'avoir tué jeudi de 25 à 30 d'entre eux, évoquant un possible ...
Lire l'article
Le Gabon appelle les Ivoiriens à privilégier la paix "en tenant compte de la position exprimée par l`Union africaine (UA) et de la résolution adoptée par l`ONU", dans un communiqué officiel diffusé vendredi mais qui évite de mentionner le nom du vainqueur proclamé par ces deux organisations, Alassane Ouattara. Le Conseil des ministres dirigé jeudi par le président Ali Bongo Ondimba "exprime, au nom du peuple gabonais, le voeu le plus ardent de voir l`Etat de Côte d`Ivoire et le peuple ivoirien privilégier la paix et la concorde nationale suite à la présidentielle qui a été organisée dans ce pays frère, en ...
Lire l'article
Le chef de l`Etat sortant de la Côte d`Ivoire et candidat à la présidentielle de dimanche, Laurent Gbagbo, se dit certain de l`emporter et affirme craindre des "violences" de la part des mauvais perdants, dans un entretien au Journal du Dimanche paru samedi. Interrogé pour savoir s`il redoutait des violences liées à un scrutin qui doit clore une décennie de crise dans un pays coupé en deux depuis le putsch manqué d`une rébellion en 2002, Laurent Gbagbo a répondu: "Oui, je le crains". "Ces violences viendront de ceux qui perdront. Et comme ce n`est pas moi qui vais perdre...", dit-il, sans toutefois ...
Lire l'article
La Marine nationale du Gabon a intercepté jeudi en haute mer entre Port-Gentil et la réserve de Nionié, proche de Libreville, six bateaux qui se livraient à une pêche à outrance dans une zone de reproduction de ressources halieutiques, a appris vendredi l’AGP du ministère de la Défense nationale. Ces grosses embarcations ayant à leurs bords, des équipages étrangers, notamment asiatiques et ouest-africains, ont été prises en flagrant délit avec une cargaison importante de poisson. Pour l’instant ces bateaux sont arraisonnés en attendant que la justice se prononce. L’armée gabonaise s’emploie à veiller à la surveillance de sa façade maritime longue de ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: la coalition Ouattara a remporté la moitié des sièges aux législatives
Côte d’Ivoire: les crimes continuent dans l’ouest, selon une ommission d’enquête
Le secrétaire général de la présidence gabonaise à Abidjan porteur d’un message d’Ali Bongo Ondimba
Côte d’Ivoire: HRW accuse les pro-Ouattara d’atrocités dans l’ouest du pays
Côte d’Ivoire : l’activité du port d’Abidjan repart, Ouattara attaqué
Côte d’Ivoire: la force de l’ONU doit jouer son rôle plus efficacement
Le Gabon soutient l`UA et l`ONU
Côte d’Ivoire: Gbagbo, sûr de gagner, craint des “violences” post-électorales
Des bateaux de pêche interceptés entre Port-Gentil et Libreville
Bongo Doit Partir


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Déc 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*