Socialisez

FacebookTwitterRSS

Côte d’Ivoire: début des entretiens entre Gbagbo et les émissaires africains

Auteur/Source: · Date: 28 Déc 2010
Catégorie(s): Afrique

Les trois chefs d’Etat ouest-africains envoyés à Abidjan pour demander à Laurent Gbagbo de quitter le pouvoir, ont entamé mardi leur entretien avec lui peu avant 14H00 au palais présidentiel.
Les présidents béninois Boni Yayi, sierra-léonais Ernest Koroma et capverdien Pedro Pires, sont arrivés dans des voitures séparées qui se suivaient au palais présidentiel du Plateau, quartier administratif d’Abidjan.

Laurent Gbagbo les attendait à la sortie de leurs véhicules et a donné l’accolade à chacun d’eux, avant de les faire entrer dans un salon de la présidence.

Les trois émissaires venaient de rencontrer Choï Young-jin, patron de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci, 9.000 hommes), dans un grand hôtel de la capitale économique ivoirienne.

A l’issue de leur entretien avec Laurent Gbagbo, ils doivent aller rencontrer son rival Alassane Ouattara dans l’hôtel qui lui sert de quartier général.

La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a envoyé ces trois dirigeants comme «dernier geste» pour obtenir le retrait de Laurent Gbagbo au profit d’Alassane Ouattara, reconnu président par une immense partie de la communauté internationale.

L’organisation régionale a menacé le président sortant de recourir à la «force légitime» s’il ne cédait pas à cette injonction.
 


SUR LE MÊME SUJET
Réconciliation en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara reçoit les partisans de Laurent Gbagbo
Le président Alassane Ouattara a reçu, le jeudi 29 septembre 2011, la coalition de partis soutenant le chef de l'Etat déchu Laurent Gbagbo. Le Congrès national pour la résistance et la démocratie fait planer la menace d'un boycott des législatives du 11 décembre prochain, ce qui serait un coup dur pour la réconciliation. Le FPI, le parti de Laurent Gabgbo, a déjà annoncé le 21 septembre qu'il suspendait sa participation à la Commission électorale indépendante. La délégation du CNRT (Congrès national pour la résistance et la démocratie) a-t-elle reçu des réponses à tous les problèmes qu’elle a soulevés en une heure ...
Lire l'article
Des "enquêtes préliminaires" ont été ouvertes contre le président ivoirien déchu Laurent Gbagbo et ses proches, a annoncé mardi le gouvernement du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara sur la télévision ivoirienne TCI. "Concernant les personnes capturées depuis le 11 avril (...), l'ancien chef d'Etat, son épouse et une soixantaine de personnes de son clan ont été assignées en résidence surveillée à Abidjan et dans d'autres villes", a déclaré le porte-parole Patrick Achi dans son compte-rendu du conseil des ministres. "Des procédures d'enquêtes préliminaires sont en cours pour les crimes et délits commis par Laurent Gbagbo et son clan", a-t-il ajouté. Laurent Gbagbo, son ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo en résidence surveillée dans le nord-ouest
Simone Gbagbo, épouse du président ivoirien déchu Laurent Gbagbo, retenue depuis le 11 avril au QG du chef de l'Etat Alassane Ouattara à Abidjan, a été placée en résidence surveillée dans le nord-ouest du pays, a indiqué samedi le ministre de la Justice. Mme Gbagbo "est partie à Odienné, en résidence surveillée, hier (vendredi), très tôt le matin", a déclaré à l'AFP Jeannot Ahoussou Kouadio. L'ancienne "dame de fer" et pasionaria du régime défait avait été arrêtée avec son mari et une centaine d'autres personnes à la résidence présidentielle à Abidjan, après une offensive des forces du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara, ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Blé Goudé, proche de Gbagbo, serait entre la vie et la mort
Charles Blé Goudé, ancien leader des "Jeunes Patriotes" ivoiriens qui soutenaient l'ex-président Laurent Gbagbo, est entre la vie et la mort aux mains des forces d'Alassane Ouattara, a déclaré vendredi un conseiller de Gbagbo en France. Le gouvernement ivoirien, qui avait dans la journée confirmé des informations de médias français évoquant l'arrestation de Blé Goudé, s'était ensuite rétracté. Dans un message adressé à Reuters, un porte-parole du gouvernement du président Ouattara avait déclaré à propos de l'arrestation: "Ce n'est pas confirmé. Nous ne savons pas." Selon Toussaint Alain, conseiller de Gbagbo, "Charles Blé Goudé est entre la vie et la mort". "Il a été ...
Lire l'article
L'implication de plus en plus forte de la force française Licorne en Côte d'Ivoire suscite des critiques en France. Sur RFI, le porte-parole du Parti socialiste, Benoît Hamon, a exprimé de sérieuses réserves. A Paris, a eu lieu une importante manifestation de partisans du président sortant Laurent Gbagbo. Invité ce dimanche 10 avril 2011 de l'émission Internationales, le porte-parole du Parti socialiste, Benoît Hamon, a estimé que « ce n'est pas un service à rendre à la Côte d'Ivoire et à M. Ouattara que ce soient les forces militaires françaises qui obtiennent la reddition de M. Gbagbo et que ce soit ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: assaut final contre le camp Gbagbo?
Abidjan résonne ce mardi matin de tirs à l'arme lourde, où les forces pro-Ouattara affrontent celles de son rival Laurent Gbagbo, après des frappes de l'ONU et de la France. Des tirs à l'arme lourde étaient entendus mardi matin dans Abidjan, où les forces du président ivoirien reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara affrontent celles de son rival Laurent Gbagbo, après des frappes de l'ONU et de la France. Les tirs étaient entendus depuis le quartier du Plateau, où se situe le palais présidentiel. Ils interviennent au deuxième jour d'une offensive des combattants pro-Ouattara contre les ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : l’assaut final contre Gbagbo “ne saurait tarder”
Les tirs à l'arme lourde ont repris samedi matin à Abidjan, alors que les militaires pro-Gbagbo ont appelé à la mobilisation des troupes. Les tirs d'armes lourdes ont repris samedi 2 avril au matin à Abidjan, autour des derniers bastions tenus par les combattants fidèles à Laurent Gbagbo, rapportent des habitants et des journalistes de l'AFP. La bataille avait fait rage vendredi toute la journée dans la capitale économique ivoirienne. Plusieurs fronts A Cocody, au nord d'Abidjan, "on entend des tirs irréguliers, des coups sourds d'armes lourdes et des rafales d'armes automatiques", témoigne un résident. Les affrontements parmi les plus intenses se déroulaient ...
Lire l'article
Une délégation de chefs d'État de la région a demandé au président ivoirien de céder le pouvoir. La délégation est passée dans Abidjan sans soulever de grand enthousiasme. Comme si chacun savait déjà que l'arrivée, mardi, des présidents béninois, sierra-léonais et cap-verdien n'était qu'une simple étape vers une confrontation moins diplomatique. Les trois chefs d'État devaient enjoindre une nouvelle fois à Laurent Gbagbo de quitter le pouvoir et lui rappeler la décision de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) d'utiliser la «force légitime» pour obtenir gain de cause. Leur feuille de route était claire : «Ils iront ...
Lire l'article
La tension est montée d'un cran supplémentaire en Côte d'Ivoire. Laurent Gbagbo, l'un des deux présidents proclamés de Côte d'Ivoire, a demandé, samedi, le départ "immédiat" de la mission de l'ONU dans le pays, l'Onuci, et de la force militaire française Licorne, selon un communiqué de son gouvernement lu à la télévision d'État, alors que la communauté internationale le somme de céder le pouvoir au plus vite à son rival Alassane Ouattara. Cette annonce intervient au moment où une reprise de la quasi-guerre civile de 2002-2003 - qui avait conduit à l'envoi de ces forces d'interposition - est de plus ...
Lire l'article
La demande par Laurent Gbagbo du départ de la mission onusienne et de la force française Licorne est "ridicule" car Laurent Gbagbo "n'est plus président", a affirmé ce soir Guillaume Soro, premier ministre d'Alassane Ouattara, l'autre président proclamé de Côte d'Ivoire. "Cette décision ne peut pas être (appliquée) puisque M. Gbagbo n'est plus président", a déclaré Guillaume Soro. "Nous trouvons tout à fait ridicule et ubuesque cette démarche d'un président vaincu". "Tout le monde sait que M. Gbagbo n'a aucune qualité pour prétendre demander le départ de la force Licorne et de la force onusienne", l'Onuci, a-t-il insisté. Guillaume Soro a souhaité ...
Lire l'article
Réconciliation en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara reçoit les partisans de Laurent Gbagbo
Côte d’Ivoire: “enquêtes préliminaires” contre Laurent Gbagbo et ses proches
Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo en résidence surveillée dans le nord-ouest
Côte d’Ivoire: Blé Goudé, proche de Gbagbo, serait entre la vie et la mort
Côte d’Ivoire: critique du PS contre l’intervention militaire française et manifestations pro-Gbagbo à Paris
Côte d’Ivoire: assaut final contre le camp Gbagbo?
Côte d’Ivoire : l’assaut final contre Gbagbo “ne saurait tarder”
Les émissaires africains somment Gbagbo de partir
CÔTE D’IVOIRE : La tension monte d’un cran entre les pro-Gbagbo et la communauté internationale
Côte d’Ivoire: Gbagbo “ridicule” (Soro)


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Déc 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*