Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les enseignants montent au créneau

Auteur/Source: · Date: 28 Déc 2010
Catégorie(s): Education

Les membres de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (Conasysed), réunis au cours d’un point de presse ont à nouveau interpellé le gouvernement. Les engagements pris par ce dernier ne sont toujours pas traduits en actes.

La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) ne souhaite pas relâcher la pression sur le respect du protocole d’accord signé avec le gouvernement en janvier dernier. Un document sensé échelonner la satisfaction des revendications des enseignants.

La CONASYSED a interpellé le gouvernement le 27 décembre sur plusieurs points. Il s’agit notamment de l’absence de cahiers de situations cibles, la violation des libertés syndicales, la prime d’incitation à la fonction enseignante.

Concernant les cahiers de situations, les enseignants ont relevé l’absence inexpliquée de ces outils de travail d’évaluation des élèves qui selon eux, n’est pas sans conséquences sur le plan académique.

S’agissant de la prime d’incitation à la fonction enseignante, (Pife), la Convention a demandé au gouvernement de la mensualiser à compter du mois de janvier 2011, conformément à l’article 3 du décret n°0386/PR/MINIC, fixant les conditions et les modalités d’allocation d’une Pife. «Ce mode paiement permettra de mettre fin aux magouilles de tout genre : corruption, règlement de comptes, tripatouillage des listes des ayants droit aux ministères de l’Education nationale et du Budget», a soutenu le Secrétaire général de la CONASYSED Fridolin Mvé Messa.

En, les enseignants ont vivement dénoncés les restrictions de l’exercice du droit syndical et des libertés syndicales et publiques, qui selon eux semble faire tâche d’huile dans notre pays. «C’est une atteinte grave aux droits de l’Homme, car les droits syndicaux sont aussi les droits de l’Homme reconnus par la Déclaration universelle des droits de l’Homme et par un ensemble de conventions internationales adoptées sous l’égide de l’organisation internationale du travail (OIT)», a déclaré Mvé Messa.

Pour les enseignants, les membres du gouvernement impliqués dans ces négociations brilleraient encore, en dépit des «discours mielleux», par un non respect des engagements pris devant la communauté éducative représentée par les syndicats. Ils réclament la satisfaction des revendications qui figurent dans le protocole d’accord signé avec le gouvernement.
 


SUR LE MÊME SUJET
Initialement annoncée pour le 5 janvier, le versement de la première tranche des rappels de solde des enseignants aurait commencé depuis le 11 janvier, après les menaces brandies par les syndicats d'enseignants. Mais concernant les autres points du protocole d'accord signé en décembre pour la reprise des cours, le gouvernement a annoncé que les enseignants allaient devoir attendre la fin de l'opération de recensement qui doit s'achever avant février prochain. Face à l'ultimatum de sept jours posé par les enseignants le 9 janvier, le gouvernement a débuté le 11 janvier dernier les versements de la première tranche du paiement ...
Lire l'article
Au terme d'une assemblée générale tenue le 30 juin dernier à Libreville, la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED), a décidé du maintien du mouvement de grève malgré le début du versement des primes réclamées. Les enseignants estiment que le protocole d'accord signé en janvier dernier avec les autorités pour la reprise des cours n'a pas été respecté. L'année scolaire 2008-2009 semble sérieusement hypothéquée au regard de la décision des enseignants réunit au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED) de maintenir le mouvement de grève. Malgré le début du versement de leur ...
Lire l'article
Les enseignants gabonais du secteur public, en grève depuis le 6 octobre dernier pour des revendications notamment financières, ont suspendu mercredi à Libreville leur mouvement de grève. '' Les enseignants ont décidé unanimement de suspendre le mouvement. Ça veut donc dire que nous suivrons attentivement l'application du protocole d'accord à travers la mise en place du comité de suivi'', a déclaré Alain Mouangouadi, modérateur de la Conasysed. ''Demain (jeudi), les enseignants vont se retrouver dans leurs salles de classe, mais nous suivrons les négociations attentivement'', a insisté M. Mouangouadi. Fin février et le 26 mai, les syndicats feront le point si les ...
Lire l'article
Les membres de la Convention Nationale des Syndicats du Secteur de l’Education (CONASYSED) ont décidé de suspendre les cours le 15 décembre 2008, dans tous les établissements du premier et du second degré du pays, afin de permettre au gouvernement gabonais de revoir leurs situations administratives et financières. Le secteur de l'Education nationale est de nouveau paralysé par une grève générale décrétée le 15 décembre par la Convention nationale des syndicats du secteur de l'Education (CONASYSED). Pourtant, en grève depuis la rentrée du 6 octobre, les enseignants avaient décidé à l’issue d’une assemblée générale tenue le 19 novembre à Libreville, de ...
Lire l'article
Les enseignants adhérant à la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED), réunis pour la énième fois en Assemblée générale, samedi à Libreville, ont décidé de maintenir leur grève pour la cinquième semaine consécutive. Selon eux, étant donné qu'aucune avancée n'a été enregistrée durant les quatre réunions de conciliation entre octobre et novembre, les enseignants grévistes considèrent que le climat de confrontation qui prévaut entre les deux parties (gouvernement et enseignants grévistes) fait que les négociations relèvent d’un dialogue de sourds. Ainsi, la CONASYSED accuse le gouvernement d'avoir bloqué les négociations et dit ne pas être pas responsable d'une ...
Lire l'article
La Fédération nationale des associations des parents d'élèves (FENAPEG) « fortement » inquiétée par la grève des enseignants déclenchée le 6 octobre dernier, a appelé jeudi à Libreville lors d'une conférence de presse, la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED) à la reprise des cours. La présidente de cette structure, Christiane Békalé a invité les enseignants en grève à reprendre les cours, s'inquiétant d'une année scolaire qui n'a pas toujours démarrée et qui met les parents et les enfants dans des situations complexes. « Nous devons nous mobiliser pour dire non à cette grève », a lancé Mme ...
Lire l'article
Le gouvernement a invité, à l’issue du Conseil des ministres de jeudi, « les enseignants « à prendre en compte les intérêts d'ensemble de la Nation ». Auparavant, le Conseil s’est félicité de ce qu'à la suite de l'audience que le président de la République, Omar Bongo Ondimba, a accordé mardi dernier aux responsables de la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED), « la crise de confiance qui sévissait jusque là entre le monde de l'Education et l'Administration ait commencé à se désamorcer pour évoluer progressivement vers l'apaisement ». A ce sujet, le chef de l'Etat Omar Bongo ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais a demandé mardi aux enseignants qui observent depuis le 6 octobre dernier un mouvement de grève, de reprendre les cours, tout en poursuivant les négociations entamées avec le gouvernement, a rapporté la télévision nationale (RTG1). ‘’Acceptez ce que vous propose le gouvernement et levez votre mouvement tout en poursuivant les discussions avec le gouvernement’’ a exhorté le président Bongo Ondimba lors de l’audience qu’il a accordé aux responsables de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED). ‘’Vous avez choisi la fonction d’enseignant alors reprenez les cours parce que vous êtes des exemples des ...
Lire l'article
Le gouvernement Gabonais a demandé mardi aux enseignants grévistes réunis au sein de la convention nationale des syndicats de l’Education (COSYNED), de lever leur mouvement de grève, en vue d’ouvrir les négociations. La COSYNED avait lancée samedi dernier, un mot d’ordre de grève pour le jourde la rentrée des classes, le lundi 6 octobre, estimant que le gouvernement n'avait pas pris en considération leur plate forme revendicative. Les enseignants avaient déposé au mois d’Août dernier,un cahier de charg qui demandait notamment une amélioration de sconditions de travail ainsi que l'harmonisation des primes et des salaires,l'augmentation de la prime de transport. Le premier ministre ...
Lire l'article
Dans un cahier de charges déposé au bureau du gouverneur de la province de l'Ogooué-Ivindo le 30 janvier dernier, les retraités contractuels affiliés à la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) et habitants de Makokou réclament de meilleurs traitements. Surfant sur décision prise en janvier 2005 par le président de la République, les retraités de la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) habitant la ville de Makokou souhaitent notamment que leurs pensions vieillesse et les allocations familiales soient mensuellement payées, plutôt que trimestriellement comme de coutume. De même, ils revendiquent une réadaptation de leurs allocations par rapport au point d'indice ...
Lire l'article
Gabon : Le gouvernement paye les rappels aux enseignants
Gabon : Les enseignants persistent dans la grève
Education : Les enseignants du secteur public suspendent leur grève
Gabon : Les enseignants reprennent leur mouvement de grève
Gabon: Crise à l’Education: les enseignants grévistes campent sur leur position
Gabon: Grève à l’Education: la FENAPEG inquiete, appel les enseignants à la reprise des cours
Gabon: Le gouvernement invite les enseignants « à prendre en compte les intérêts d’ensemble de la Nation »
Gabon: Social : Bongo Ondimba demande aux enseignants de reprendre les cours
Gabon: Enseignants: Le gouvernement gabonais invite les enseignants à lever la grève pour de nouvelles négociations
Gabon : Les retraités de Makokou montent au créneau


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Déc 2010
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon : Les enseignants montent au créneau

  1. Pingback: Gabon Les enseignants montent au créneau BDP Gabon Nouveau Wed, 29 Dec 2010 00:47:41 | Region MAG Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*