Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon, bientôt deux présidents et deux gouvernements

Auteur/Source: · Date: 29 Déc 2010
Catégorie(s): Politique

Pour la deuxième fois depuis le retour au pluralisme politique dans les années 1990, le Gabon fera incessamment face à deux gouvernements et deux présidents, à l’instar du cas que partage la Côte d’Ivoire. Après donc Omar Bongo au sortir de la présidentielle controversée de 1991, voici que son fils, Ali Bongo Ondimba sera confronté au même dilemme, issu de la présidentielle également controversée du 30 août 2009.

Le retour de France d’André Mba Obame, initialement programmé pour mardi dernier et désormais prévu pour ce jeudi, en dira long sur la suite des évènements politiques dans le pays. De sources autorisées, le noyau dur de l’opposant a entamé depuis plusieurs mois de consultations sécrètes en vue de la composition d’un gouvernement avec à sa tête, cette ancienne éminence crise du régime Bongo-père, pour ne pas le citer, André Mba Obame. Il s’agit pour l’homme et pour son état major, de revendiquer politique sa victoire volée au sortir de la dernière présidentielle anticipée organisée à la suite du décès en fonction du président Omar Bongo Ondimba. Scrutin officiellement remporté par Ali Bongo Ondimba.

Une tournure des évènements qui est renforcée par la récente diffusion sur la chaîne publique française, France 2, d’un documentaire sur la mafia orchestrée par ‘’La françafrique’’, et dans lequel des autorités françaises au fait du dossier ‘’Africain’’, s’émeuvent d’avoir été impliquées dans ‘’la magie’’ ayant permis de faire basculer les suffrages entre Ali Bongo Ondimba et André Mba Obame, au point d’avoir attribué à l’un, le score réalisé par l’autre, avec à l’arrivée, la proclamation officielle des résultats que nous connaissons.

‘’Ce film est pain béni pour nous, et nous espérons que la communauté internationale sera également à notre chevet, particulièrement la France qui fait feu de tout bois en Côte d’Ivoire. Notre seule ambition est que la justice soit rétablie ’’, se confiait à notre rédaction de Libreville, un membre influent du clan Mba Obame, impliqué au cœur des tractations en cours visant à la composition du prochain gouvernement parallèle au Gabon.
De sources proches du dossier, la copie du cabinet attendu, devrait être rendue publique avant la fin de la semaine prochaine.


SUR LE MÊME SUJET
L'opposant gabonais André Mba Obame, qui conteste l'élection d'Ali Bongo Ondimba à la tête du Gabon depuis 2009, s'est autoproclamé mardi président et a formé son gouvernement, s'inspirant d'une dyarchie dont tente de sortir la Côte d'Ivoire depuis novembre. Mba Obame, ex-ministre gabonais de l'Intérieur ayant toujours revendiqué la victoire à la présidentielle à tour unique organisée le 30 août 2009, a prononcé sa déclaration et le serment de la Constitution gabonaise "consacrant l'entrée en fonction du président de la République" devant une foule de partisans et journalistes à Libreville au siège de l'Union nationale (UN, opposition), parti qu'il a créé ...
Lire l'article
Le dossier sensible des « biens mal acquis » a été confié à deux juges d’instruction français. Leur mission est d’enquêter sur le patrimoine en France de trois présidents africains : le Gabonais feu Omar Bongo Ondimba, l’Équato-Guinéen Teodoro Obiang Nguema et le Congolais Denis Sassou N’Guesso. Les juges d’instruction Roger Le Loire (doyen des juges d’instruction parisiens) et René Grouman ont été choisis pour prendre en main l’enquête sur les conditions dans lesquelles des biens ont été acquis en France par plusieurs familles de chefs d’État africains, a-t-on appris vendredi 3 décembre. La Cour de cassation de Paris a autorisé le ...
Lire l'article
Les experts craignent que les gouvernements africains ne prennent pas suffisamment au sérieux la menace du VIH en ne consacrant pas assez de leurs ressources aux efforts de la prévention de la transmission de la mère à l’enfant (PTME), rapporte, ce jeudi, l’agence Inter Press Service(IPS), relayée par GABONEWS. Pour Graca Machel, présidente du Conseil de la campagne pour mettre fin au SIDA pédiatrique (CEPA), la lutte pour freiner la propagation de la maladie est une question d'inégalité. "Un enfant né dans un pays développé a toutes les chances d'avoir une vie pleine, saine et longue", a déclaré Machel au ...
Lire l'article
L'ex-ministre de l'Intérieur gabonais André Mba Obame, candidat malheureux à l'élection présidentielle, a estimé lundi que le président français Nicolas Sarkozy s'était "empressé" de reconnaître la victoire d'Ali Bongo, contestée par l'opposition. "Lors des élections en Iran, le président Sarkozy a condamné et parlé de coup d'état électoral. Il a refusé de reconnaître les résultats. Au Gabon, il se passe la même chose et il s'empresse de reconnaître (...) avant même le recours au contentieux", a affirmé M. Mba Obame, arrivé deuxième du scrutin et qui revendique la victoire. "Pourquoi deux poids deux mesures alors? L'Iran, il condamne et il a bien ...
Lire l'article
Deux vice-présidents du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) sont candidats à la candidature de leur parti, en vue de la prochaine élection présidentielle anticipée, a déclaré le secrétaire général de cette formation politique, Faustin Boukoubi, à l'issue d'une réunion des membres de deux instances dirigeantes du parti. Il s'agit de M. Ali Bongo Ondimba, par ailleurs ministre de la Défense, qui a déposé sa candidature le 29 juin dernier, et de M. Jean Eyéghé Ndong, l'actuel premier ministre qui, lui, a fait acte de candidature le 4 juillet dernier. Dans cette course à l’investiture du parti, huit autres candidats ont également ...
Lire l'article
Le bureau exécutif de la Fédération gabonaise de boxe (Fégaboxe) a annoncé la suspension des présidents des ligues de l'Estuaire (ouest) et du Moyen-Ogooué (centre), de toute activité pugilistique au Gabon et sur le plan international, apprend-on de source proche de la Fégaboxe./> Selon le porte parole de la Fégaboxe, Jean-Maurice Mboumba Ibinda, il est reproché à l'administrateur de la ligue de l'Estuaire, Jaber Fouad, de faire montre depuis son investiture à la tête de ladite structure, ''d'indiscipline caractérisée, du non respect des statuts et règlements, et de sa volonté manifeste de déstabiliser la Fégaboxe. Quant au président de la ligue ...
Lire l'article
Le premier ministre gabonais, Jean Eyeghé Ndong, a quitté Libreville mercredi matin à destination d'Accra au Ghana, pour représenter le chef de l'Etat, Omar Bongo Ondimba, à la cérémonie d'ouverture du 6ème sommet des chefs d'Etat des pays Afrique Caraïbe Pacifique (ACP). Suite au calendrier très chargé du chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, il s’est fait représenter par son chef du gouvernement, Jean Eyeghé Ndong. Près de 79 Chefs d'Etats et de Gouvernements d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et quelques présidents du monde se rencontrent du 1er au 3 octobre prochains à ce sommet dans la capitale ghanéenne. Le ...
Lire l'article
Kenya. A l’issue de l’élection présidentielle du 27 décembre 2007, ce pays, naguère cité comme un exemple de démocratie et de stabilité en Afrique de l’Est, sombre dans une violence inouïe vite muée en conflit interethnique qui opposait les partisans du président sortant, Mwaï Kabaki, à ceux de son challenger, Raila Odinga. Le bilan fut forcément macabre : plus de 500 morts et des milliers de déplacés. Il a fallu la dextérité et les talents de négociateur de l’ancien secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, pour amener les deux parties à des négociations, qui ont abouti à la formation d’un gouvernement ...
Lire l'article
Le président de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), René Aboghe Ella a procédé mercredi à la cité de la Démocratie, à l'ouverture du séminaire de formation et de sensibilisation des présidents, des vice-présidents et des rapporteurs des commissions communales et départementales en vue de l'organisation des prochaines élections locales. Le séminaire a pour objectif de revisiter l'ensemble du dispositif électoral et de sensibiliser les différents commissaires, pour le bon déroulement du scrutin. Les travaux qui s'étalent sur deux jours doivent permettre aux responsables, chargés de l'organisation des opérations électorales, d'acquérir des outils nécessaires à l'accomplissement de leur délicate mission. Les ...
Lire l'article
Le président gabonais Omar Bongo Ondimba a annoncé son intention d'interdire aux représentants de l'opposition de quitter le Gabon, dénonçant ceux qui vont "à l'extérieur pour dénigrer les gens, les insulter", a rapporté lundi l'agence de presse privée Gabonews. "On va demander à la France, au ministère de l'Intérieur (français) de nous donner la liste de tous ces Gabonais qui font des conférences de presse, qui sont déjà en campagne électorale, et nous allons leur refuser le droit de sortir du Gabon, advienne que pourra", a déclaré dimanche M. Bongo, cité par Gabonews, à son retour du sommet mondial des Nations ...
Lire l'article
Un pays, deux présidents: Mba Obame tente le scénario ivoirien au Gabon
Biens mal acquis : deux juges d’instruction pour trois présidents
Des gouvernements n’ont pas pris au sérieux la menace du VIH (MAGAZINE)
Reconnaissance de l’election frauduleuse d’Ali Bongo: les deux poids deux mesures de Sarkozy
Gabon : Deux vice-présidents du PDG candidats à la candidature de leur parti
Gabon: La Fégaboxe suspend deux présidents de ligue de toute activité pugilistique
Gabon: Jean Eyeghé Ndong à Accra pour le 6ème sommet des chefs d’Etats et de gouvernements ACP
Crise en Afrique: la nouvelle mode des gouvernements d’union nationale
Gabon: Elections locales 2008 : Les présidents et vice-présidents des commissions départementales et communales en séminaire de formation
Les opposants bientôt interdits de sortie

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Déc 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon, bientôt deux présidents et deux gouvernements

  1. Ibondzy-Pandzou

    30 Déc 2010 a 05:54

    Sous Omar Bongo, la première élection multipartite avait eu lieu en décembre 1993, et non en 1991 comme le mentionne cet article de Koaci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*