Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Paulette Oyane Ondo et Christophe Owono Nguéma lavés de leurs “péchés” ?

Auteur/Source: · Date: 5 Jan 2011
Catégorie(s): Politique

Paulette Oyane Ondo et Christophe Owono Nguéma, deux députés du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), ont été traduits le 4 janvier en conseil de discipline. Il leur était reproché de ne pas avoir soutenu le parti dans le projet de révision constitutionnelle, les parlementaires n’ont écopé d’aucune sanction au terme de leur audition.

Les députés du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Paulette Oyane Ondo et Christophe Owono Nguéma, l’ont échappé belle. Traduits le 4 janvier en conseil de discipline pour non respect des consignes du parti, les deux députés n’ont écopé d’aucune sanction. En effet, ces derniers ont adopté des positions contraires à celles de leurs collègues du PDG et de la majorité républicaine pour l’émergence lors des travaux en commission, au cours de l’examen du projet de révision de la Constitution initié par le gouvernement et lequel a été largement approuvé par les parlementaires.

«Le problème est enterré», a signifié le président du groupe parlementaire PDG, Luc Marat Abylat, au terme de l’audition, alors que quelques jours plus tôt, le groupe parlementaire considérait le comportement de leurs collègues comme un acte de trahison visant à affaiblir l’exécutif et à saboter la «politique de l’émergence» initiée par le gouvernement. En effet, les députés du PDG et leurs alliés sont tenus de soutenir tous les projets ou proposition de lois venant du gouvernement.

Selon des sources concordantes les deux parlementaires, lors l’examen du projet de révision de la Constitution, auraient évoqué la question de retour au scrutin à deux tours, ardemment souhaitée par l’opposition. D’après les mêmes sources, la rétractation du parti à sanctionner Paulette Oyane Ondo et Christophe Owono Nguéma doit être prise avec des pincettes. Le PDG les réinvestira-t-il dans leur siège respectif aux prochaines élections législatives ?
 


SUR LE MÊME SUJET
Je salue la posture politique nouvelle que vient d’adopter Daniel Mengara dans le combat pour l’essor politique du Gabon, notre pays. La création éventuelle du parti politique annoncée est une bonne chose pour le débat et pour la lutte politique que nous menons depuis plusieurs années. J’y suis moi-même engagé depuis près de vingt-deux ans. Contrairement à bien des partis politiques constitués, dans la foulée de l’autorisation du multipartisme politique, la perspective de M. Daniel Mengara apporte un souffle nouveau. La lutte politique est pour ce compatriote une bataille idéologique pour l’avancement du Gabon et non une lutte de positionnement ...
Lire l'article
Du fait qu’un alinéa de la loi 7/96, révisée et publiée dans des conditions contestées par l’opposition, le prive de la possibilité de se porter candidat aux prochaines législatives, le député de la commune d’Oyem, Jean-Christophe Owono Nguéma, a introduit une saisine à la Cour constitutionnelle. Ce qui impliquerait que «tous les actes posés actuellement par la Cenap sont nuls et de nul effet». Jean-Christophe Owono Nguéma, député de la commune d’Oyem, a procédé, le 21 octobre, à une saisine de la Cour constitutionnelle, en vue de faire constater le caractère anticonstitutionnel de certains aspects contenus dans la loi, récemment ...
Lire l'article
Le conseiller départemental de l’Alliance Nationale des Bâtisseurs (ANB), une association politique proche de l’opposition, Alexis Diabou a invité jeudi dernier, ses militants et ceux du Parti pour le développement de la solidarité sociale (PDS, opposition) de Koubou-Koubou dans le département du Cap Estérias (nord de Libreville) à s’inscrire ‘’massivement’’ sur les listes électorales dans la perspective des élections législatives prévues avant la fin de cette année. ‘’A ceux qui sont déjà inscrits sur ces listes, rendez vous dans les centres de révision des listes électorales en vue de vérifier vos noms et prénom’’, a lancé M. Diabou à l’endroit ...
Lire l'article
Gabon : L’engagement de Paulette Oyane Ondo
De ses déconvenues avec le groupe parlementaire PDG au procès contre Comilog, en passant par ses ambitions politiques, Paulette Oyane Ondo est sur tous les fronts. Dans cette interview, l’avocate et élue du canton du Woleu, évoque ses grands dossiers et clame sa détermination pour la construction d’un «Gabon républicain». Qu’est-ce qui peut pousser un avocat jouissant d’une bonne réputation comme vous, à se présenter à la députation ? Recherche d’immunité ou de prestige ? Je suis devenu député par choix, mais je suis entré en politique par hasard. Et comme j’y étais [dans la politique] et les élections ...
Lire l'article
Gabon : contre Goliath, David est… Paulette Oyane Ondo
Me Paulette Oyane Ondo est inscrite au barreau du Gabon. © Tiphaine Saint Criq pour J.A. La députée et ex-ministre s’est forgé une réputation de forte tête. Me Oyane Ondo représente les plaignants face au géant minier. Certains prédisent que le combat est perdu d’avance. Pas elle, qui croit pouvoir tenir tête au géant Eramet. Avocate formée en France, à l’université de Paris-II, Paulette Oyane Ondo s’est forgé une réputation de forte tête. À seulement 45 ans, la parlementaire – et déjà ex-ministre déléguée auprès du ministre du Commerce, en 2006, et auprès du ministre de l’Agriculture, en 2007 – fait les ...
Lire l'article
Paulette Oyane Ondo, député récemment suspendu des activités du Parti démocratique gabonais (PDG) dont elle est membre, a adressé une mise en demeure de payer au président de son groupe parlementaire à l’Assemblée nationale, Luc Marat Abyla. L’ex-parti unique lui doit 50 millions de francs CFA au titre des fonds versés chaque année aux députés de cette formation politique. Paulette Oyane Ondo, député du canton Woleu sous la bannière du Parti démocratique gabonais (PDG), vient d’envoyer, par voie d’huissier, à Luc Marat Abyla, président du Groupe parlementaire PDG, une mise en demeure de lui payer 52,5 millions de ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a suspendu de ses activités les députés Paulette Oyane Ondo et Christophe Owono Nguéma. Selon le groupe parlementaire PDG, les deux élus avaient «violé les consignes» du parti pour n’avoir pas soutenu le projet de révision de la Constitution adopté en janvier 2011. Les députés Paulette Oyane Ondo et Christophe Owono Nguéma, ne participeront plus aux activités du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). Une décision qui intervient plus de deux mois après l’audition de ces élus par le groupe parlementaire PDG. Ils avaient été entendus pour avoir adopté des positions, dit-on, contraires ...
Lire l'article
C’est quasiment bouclée, l’adoption du projet de loi constitutionnel soumis au parlement par le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba. Projet de texte qui passe, en dépit de la levée de boucliers de l’opposition, qui dénonce notamment le maintien du scrutin à un tour pour toute élection politique. L’opposition demande pour le retour au scrutin à deux tours, principalement t pour ce qui concerne le scrutin présidentiel. Mieux, le président Ali Bongo, renforce au grand dame de cette opposition ses pouvoirs législatifs et judiciaires, devenant le représentant du peuple devant la loi. Le clan au pouvoir se voit renforcer ...
Lire l'article
Le sénateur du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) de la commune d’Oyem (nord), François Owono Nguema a été élu jeudi 5ème vice-président du bureau du Sénat, à l’issue d’une séance plénière de la haute chambre du Parlement gabonais. M. Owono Nguema remplace à ce poste, son collègue du PDG de la commune de Minvoul (nord), Me Francis Nkéa Ndzigué qui a rendu son tablier, sans que toutefois indiqué les raisons de cette démission. Ce réaménagement du bureau du Sénat intervient 15 jours après la constatation de la vacance de poste par une requête du président du Sénat auprès de la Cour ...
Lire l'article
Sur cette page, vous trouverez des liens vers les divers meetings de la Coalition. Meeting de Bruxelles des 30 et 31 mai 2009, "Etats-Généraux de la Réforme au Gabon" portant Modification et révision de la Constitution Gabonaise Meeting de Paris des 20, 21 et 22 février 2009 portant naissance de la Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National Vous pouvez aussi suivre les activités et news de la Coalition.
Lire l'article
M. Bruno Ben Moubamba, M. Daniel Méngara et Mme. Paulette Oyane-Ondo, bravo pour l’amorce du débat politique à venir
Gabon : Jean-Christophe Owono Nguéma attaque la loi 7/96 à la Cour constitutionnelle
Un parti et une association appellent leurs militants à s’inscrire ‘’massivement’’ sur les listes électorales
Gabon : L’engagement de Paulette Oyane Ondo
Gabon : contre Goliath, David est… Paulette Oyane Ondo
Gabon : Paulette Oyane Ondo réclame 52,5 millions de francs à Luc Marat Abyla
Gabon : Le PDG sanctionne deux têtes de Turc
Gabon: Ali Bongo et son clan renforcent leurs pouvoirs
François Owono Nguema succède à Francis Nkéa Ndzigué au poste de 5ème vice-président du Sénat
Meetings de la Coalition


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Jan 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*