Socialisez

FacebookTwitterRSS

La migration des tortues luths dans l’Atlantique Sud

Auteur/Source: · Date: 5 Jan 2011
Catégorie(s): Afrique,Environnement

Le trajet de cet animal emblématique a été suivi pour la première fois par des balises.
Mais où vont les tortues luths lorsqu’elles quittent les côtes du Gabon, un des hauts lieux de leur reproduction? En plaçant des petits émetteurs sur 25 femelles, des chercheurs de l’université d’Exeter, dans le sud-ouest de l’Angleterre, ont ainsi pu découvrir les routes empruntées par ces monstres marins dont certains traversent l’océan jusqu’en Amérique du Sud, pouvant ainsi parcourir plus de 7000 kilomètres!
Elles vont se nourrir durant ces incroyables périples et reconstituer leurs réserves avant de revenir au bout de deux, trois, voire cinq ans sur les lieux de pontes. Trois grandes routes migratoires ont été empruntées par ces tortues: la première les emmène au centre de l’Atlantique entre l’Afrique centrale et le Brésil, une autre les conduit très au sud au-delà du cap de Bonne-Espérance et enfin, la plus longue, les emmène jusqu’en Amérique du Sud. «Nous ne savons pas ce qui influence ce choix», explique Matthew Wit, l’un des chercheurs de l’université britannique, «mais nous savons que ce sont des voyages incroyables».
Déclin rapide
L’intérêt de telles recherches est de permettre une meilleure organisation de leur protection. Les populations de tortues luths qui sont les plus grandes parmi les espèces de tortues marines – elles pèsent 500kg en moyenne et peuvent mesurer jusqu’à deux mètres – sont inscrites sur la liste rouge de l’IUCN (International Union of Conservation of Nature).
«Dans l’océan Pacifique, leur population a connu un déclin très rapide sans que l’on voie aucun signe de rebond», précise en effet l’étude publiée mercredi dans la revue Proceedings B de la Royal Society. «La population de l’Atlantique Nord a connu des évolutions variables: certaines décroissent, d’autres sont stables, d’autres augmentent», précisent encore les scientifiques. Quant à la population des tortues de l’Atlantique Sud qui se reproduisent sur un territoire centré sur le Gabon, «leur évolution reste incertaine», soulignent les chercheurs. Cette population est l’une des plus importantes au monde puisque près de 40.000 femelles ont été recensées.
La principale cause du déclin constaté dans le Pacifique pourrait être la pêche. Un constat inquiétant pour les scientifiques sachant que les tortues qui traversent l’Atlantique croisent également les chalutiers. «Toutes les routes empruntées par les tortues luths les entraînent dans des secteurs très risqués en termes de pêche, la population de l’Atlantique est réellement en danger», estime à son tour Brendan Godley, qui a également participé à la publication. Cette nouvelle étude pourrait donc apporter de précieux renseignements pour élaborer des stratégies de conservation.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le du Parc national de Mayumba enregistrent depuis plusieurs mois dans la partie continentale des cadavres de plusieurs espèces animales dont les causes de décès restent encore inconnues, a appris par correspondance l’AGP ce jeudi à Mouila, capitale provinciale de la Ngounié (au sud du Gabon). Parmi les espèces retrouvées, on note des sitatungas, des tortues marines, et un buffle. L’information a été révélée ce jeudi par le président de l’ONG Nyanga-Tour, Jean Nestor Pama, en campagne de sensibilisation dans les localités jouxtant ce parc national marin. La découverte des cadavres a été faite par une équipe spécialisée dans la recherche ...
Lire l'article
Deux tortues marines centenaires ont été relâchées en mer vendredi dernier sur une plage du Cap santa Clara, à une trentaine de km au nord de Libreville, après avoir passé près de trois semaines dans un bassin aménagé où elles ont subi des soins intensifs. Selon les spécialistes, les deux tortues, un mâle et une femelle, de couleur verte et de type Chelonia mydas, pesaient entre 70 et 80 kg et seraient âgées de 100 ans, à en juger par la longueur de leurs carapaces. La femelle a été "baptisée" Gypsie et le mâle Benjamin par les conservateurs ...
Lire l'article
L’éducation environnementale va désormais figurer au programme de l’école publique du Cap Estérias, localité à une trentaine de km au nord de Libreville, a appris l’AGP. ‘’Le cours sur l’éducation environnementale doit commencer avant la fin de cette année scolaire’’, a indiqué M. Innocent Ikoubou, un biologiste, qui était à la tête d’une délégation des ONG Partenaires pour la conservation des tortues marines, qui a visité l’établissement vendredi dernier. ‘’Nous avons déjà l’accord du chef de l’établissement’’, a affirmé M. Ikoubou. La délégation des ONG Partenaires pour la conservation des tortues marines s’est rendue à l’école publique du Cap ...
Lire l'article
Le Centre d’action pour le développement durable et environnemental (CADDE), une organisation non gouvernementale (ONG) a lancé, conjointement avec des pêcheurs nigérians du village Moka, un projet pour la gestion concertée de la mangrove du parc national d’Akanda, une aire protégée située dans le département du Cap Estérias, au nord de Libreville, la capitale gabonaise. Le secrétaire exécutif de l’ONG, Constant Allogho Aubame, a indiqué que le CADDE va lutter contre la coupe intensive de la mangrove, un écosystème où se reproduisent les poissons et les crustacés, utilisé comme combustible par les pêcheurs nigérians du village de Moka pour fumer ...
Lire l'article
Une opération visant la protection des tortues marines a démarré lundi au Cap Estérias, dans la privince de l'Estuaire,à l’initiative des ONGs Wildlife Conservation Society (WCS) et Aventure sans Frontière. Cette opération concerne menée en partenariat avec l’Ecole nationale des eaux et forêts (ENEF), concerne les tortues luth, surtout les tortues vertes menacées de disparition parce que très recherchée par les populations locales à cause de leur viande savoureuse, a expliqué le Dr Angela Formia, assistante technique au WCS. ‘’Le taux de capture de ces tortues est très élevé au Gabon et même en Guinée Equatoriale’’, a souligné Angela Formia, invitant les ...
Lire l'article
L'organisation non gouvernementale (ONG) ''Partenariat pour les Tortues marines'' donnera lundi prochain à Libreville une conférence de presse sur les tortues marines au Gabon, annonce un communiqué de presse parvenu à la rédaction centrale de l'AGP. Au cours de cet échange avec la presse, cette ONG dévoilera les résultats de ses recherches menées sur les tortues marines nidifiantes au Gabon, mais également sur les tortues luths du pays, précise le communiqué. Le Gabon regorge la plus grande population des tortues luths au monde, rappelle le document. ''Le partenariat pour les tortues marines'' existe depuis 2005, grâce à l'appui financier de l'US Fish et ...
Lire l'article
A l’occasion de la 2e édition de la Journée nationale des tortues marines, la commune du Cap Estérias, à une trentaine de kilomètres au Nord de Libreville, a accueilli le 11 avril dernier une série de manifestation organisées par les ONG environnementales pour la sensibilisation des jeunes générations à la protection de ces espèces. Principal site de capture des tortues marines, le Cap Estérias a permis aux jeunes participants, à travers des activités ludiques, de mieux comprendre le rôle de la protection des tortues marines dans l’équilibre écologique et la préservation de la biodiversité. Placée sous le thème «Protégeons les ...
Lire l'article
La 2ème édition de la journée nationale des tortues marines sera organisée samedi prochain au Cap Estérias, a appris vendredi l’AGP de la responsable de l'ONG ''Protégeons les tortues marines'', Aimée Sanders, membre du comité d'organisation de l'événement. Plusieurs manifestations seront organisées au cours de cette journée, notamment le concours de dessin sur le thème de la protection des tortues marines, la projection des films, l'organisation des matches de football et la présentation des sketches. La journée sera organisée avec le concours de plusieurs ONG, à savoir WCS, WWF, ASf et Ibonga. La lutte pour la conservation des tortues marines au Gabon est ...
Lire l'article
Les associations, ONG, administrations et différents partenaires engagés dans la protection des tortues marines étaient récemment réunis à Libreville afin de baliser les grandes lignes de leurs interventions futures pour la protection des tortues marines et réfléchir aux solutions novatrices aux menaces naturelles concernant cette espèce. Un partenariat financier et technique a été scellé entre le réseau de protection des tortues marines et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CENAREST). Pour une coordination efficiente des différents acteurs de la protection des tortues marines au Gabon, les associations, ONG et administrations engagées dans cette cause se sont récemment réunies ...
Lire l'article
A l’occasion de la célébration le 5 juin dernier de la Journée nationale de l’Environnement, certaines ONG, à l’occurrence Gabon Environnement et Aventures sans frontières, tous deux agissant pour la conservation des écosystèmes en partenariat avec le ministère de la Protection de l’Environnement, ont entrepris de mieux édifier le grand public sur l’importance de la protection et de la conservation de la nature, une opération menée à l’aide de prospectus contenant de nombreuses informations sur quelques espèces protégés qui ont été distribués aux populations en vue d’une meilleur lecture de cette sensibilisation qui devrait désormais toucher toutes les couches de ...
Lire l'article
Décès non élucidés de plusieurs animaux dans le Parc national de Mayumba
Deux tortues centenaires relâchées en mer vendredi dernier au nord de Libreville
L’éducation environnementale au programme de l’école publique du Cap Estérias
Un projet de sauvegarde de la mangrove dans un parc national au nord de Libreville
Démarrage d’une opération de protection des tortues marines dans l’Estuaire
Gabon: Conférence de presse sur les tortues marines lundi prochain
Gabon : Les tortues marines à l’honneur
Gabon: Le Cap Estérias accueillera la 2ème édition de la journée nationale des tortues marines, samedi
Gabon : Les défenseurs des tortues marines s’organisent à Libreville
Gabon: « Gabon Environnement » s’engage intensivement dans la sensibilisation des populations sur la protection de la nature


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Jan 2011
Catégorie(s): Afrique,Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*