Socialisez

FacebookTwitterRSS

Pahé : “Au Gabon, des journalistes sont souvent menacés”

Auteur/Source: · Date: 18 Jan 2011
Catégorie(s): Médias

Le dessinateur gabonais Pahé vient de publier “Ali’9, Roi de la République gabonaise”. Un opus qui raconte l’élection du fils d’Omar Bongo Ondimba à la tête de “Gabon S.A.”, et dont les 250 exemplaires ont été épuisés en quelque 24 heures. Malgré l’irrévérence des caricatures, le président du Gabon ne s’est pas offusqué : il a même bien rigolé. Interview.
Jeune Afrique : Comment a réagi le président Ali Bongo à votre recueil de caricatures?
Pahé : À la présidence, il a été surpris de savoir que c’était moi l’auteur du livre. “Ah ! C’est lui l’auteur ?”, m’a-t-il dit avant de lâcher : “Je trouve que vous êtes dur dans vos dessins, mais j’adore.” Je lui ai dis que c’était dommage qu’il n’ait pas pu signer la préface alors que, via un de mes réseaux à la présidence, je lui avais fait parvenir un aperçu du bouquin. Réponse d’Ali : il avait bel et bien reçu le livre par son conseiller, mais il ne savait pas que c’était pour en faire la préface et pensait que c’était juste pour le regarder. Puis il a ajouté : “Je promets de préfacer le tome 2.” La première dame, Sylvia Bongo, elle, était aux anges et n’arrêtait pas de me féliciter pour mon travail.

Avez-vous eu des problèmes d’ordre politique pour le publier?
Je n’ai eu aucun problème, vu que je ne suis allé voir aucun homme politique, ni aucun service culturel d’aucune ambassade pour avoir du pognon et le publier. Ali s’est fait avec mon propre argent. La seule chose que j’ai faite, c’est de contacter Ali Bongo pour le camp du pouvoir, ainsi que Zacharie Myboto, et Pierre Mamboundou pour l’opposition, afin que chacun d’eux me fasse une préface. Hélas, ils ont tous répondu aux abonnés absents – sauf Pierre Paquet, mon éditeur, et Plantu, que je ne remercierai jamais assez.

Comment voyez-vous Ali Bongo aujourd’hui ?
Je le vois toujours comme je le voyais avant ma rencontre : 1,68 m environ, assez bedonnant, avec une tonne de curls sur la tête et toujours patron de “Gabon S.A.”. Mais je me suis rendu compte qu’il est plutôt rigolard. Fallait voir comment il se foutait de la tronche de Mamboundou et de Paul Biyoghé Mba, le Premier ministre, qui ne faisait pas son malin devant lui.

Comment évolue la liberté de presse au Gabon ?
C’est un peu compliqué. Au Gabon, beaucoup n’osent pas écrire, et même s’il y en a qui le font, ils voient leurs journaux censurés par le Conseil national de la communication (CNC). Des journalistes sont souvent menacés, le CNC ne joue pas son rôle et protège plus le parti et les médias du pouvoir. Beaucoup vont créer leur site sur internet. Quand je vois la liberté de ton qu’il y a au Cameroun voisin, je me dis qu’au Gabon, beaucoup reste encore à faire. Ali 9, lors des vœux, a reçu la presse et donné des garanties quant à la liberté. C’est une bonne chose. On attend maintenant la suite, avec les premiers articles défavorables envers lui et son régime.

Quel souvenir gardez-vous de votre court séjour en prison ? En colère ? Amusé ?
Pas en colère, beaucoup plus amusé. C’est vrai que j’aurais pu vite faire cesser mon supplice lors de mon séjour en prison, mais je voulais voir jusqu’où les bidasses pouvaient aller dans leur bêtise en me mettant en tôle à cause d’un dessin. Ça m’aurait plu qu’ils me défèrent, comme ils disaient, devant le procureur de la république. J’aurais aimé connaître le délit invoqué. Mais, hélas, je suis sorti trop tôt.

Y aura-t-il une suite à “Ali 9” ?
Oui, je bosse sur Ces énervants qui nous gouvernent, j’en suis pratiquement à la moitié. Par contre, pour le moment, il n’y aura pas réédition d’Ali 9, qui a été victime de son succès. Il s’est vendu comme des petits bouts de manioc et n’est plus en stock.

Vous avez d’autres projets ?
Je suis en train de travailler sur la suite de La vie de Pahé 3 : Loveman, ma vie avec les gonzesses. Et sur une BD humoristique qui raconte des scènes de vie dans une pharmacie africaine.

Dans quel domaine vous sentez-vous le plus à l’aise : la caricature, la BD ?
Pour réaliser une BD, je travaille pendant près d’un an. Personnellement, je me sens plus à l’aise dans le dessin de presse. Il faut, en très peu de temps, trouver un dessin qui raconte tout un article et qui fasse rire. Ca fait travailler ma matière grise et j’adore ça.

Quelque chose à ajouter ?
Un truc qui m’amuse : depuis que mon audience est passée à la télé, car elle était filmée, de nombreuses personnes m’ont interpelé pour que je leur rende un service ou m’ont demandé de voir le président pour régler tel ou tel dossier. Comme si j’étais devenu un conseiller d’Ali 9. La bonne blague !
 


SUR LE MÊME SUJET
Pahé : Comment j’ai obtenu d’Ali Bongo qu’il préface mon album
Le projet est né pendant la campagne présidentielle de 2009 au Gabon. Sur mon blog, le Blog de Pahé. Chaque jour, je postais un dessin relatif à l'élection et, cette dernière terminée, je me suis dit : « Pourquoi ne pas faire un album ?... » Ali'9, roi de la République gabonaise était né. Avant d'aller en impression, je voulais que les différents acteurs de la classe politique gabonaise donnent leur avis sur le livre en y apposant leur préface. Une copie du bouquin a été envoyée via mes contacts à Zacharie Myboto et Mba Obame, de l'Union nationale, ainsi qu'à ...
Lire l'article
Gabon : Pahé explique “Le monde de Pahé”
Connu pour ses dessins dans la presse gabonaise et sur la chaîne de télévision TV+, Pahé, qui vit désormais entre Bitam et Paris, est le créateur gabonais de bande dessinée qui soit allé le plus loin, aussi bien dans l’audace de son coup de crayon que dans l’internationalisation de sa carrière. Membre fondateur du collectif gabonais "BD Boom", il est l’auteur de trois albums publiés par les éditions Paquet en Suisse et d’un dessin animé, "Le Monde De Pahé", actuellement diffusé sur France 3 et la RTBF. Interview fortuite du bédéiste gabonais le plus déjanté. Dans un western, vous ...
Lire l'article
Dans son nouveau recueil de caricatures, le dessinateur gabonais croque sans complaisance le président Ali Bongo Ondimba. Succès assuré. En ces temps de crise, de la Côte d’Ivoire au Maghreb, les bonnes nouvelles se font rares. Il convient donc de savourer celle-ci, en provenance du Gabon : Ali 9, roi de la République gabonaise, recueil de caricatures signées Pahé racontant l’élection d’Ali Bongo Ondimba, a été épuisé vingt-quatre heures après sa sortie. Mieux : alors que nombre de présidents africains en exercice ont un peu de mal avec la liberté de presse, le fils et successeur d’Omar Bongo Ondimba s’est marré en découvrant ...
Lire l'article
Le bédéiste gabonais, Patrick Essono, alias « Pahé », a reçu samedi dernier le Prix Francomics de la quatorzième (14ème) biennale du Festival International de la BD à Erlangen (Allemagne), pour son album « Dipoula », coréalisé avec le scénariste Sti, rapporte le site actuabd.com. Cette récompense, créée à l’initiative de la directrice de la Deutsche-Fransösisches Institut d’Erlangen, Rachel Gillio, avec notamment le soutien de l’Ambassade de France, vise à sous tendre l’apprentissage de la langue française en Allemagne. Trois milles (3000) élèves des « 120 établissements scolaires », en Bavière et à Berlin, avaient désigné leur Bandes dessinées préférées sur un ...
Lire l'article
Accusé de diffamation dans un article sur l'assassinat de René Ziza, directeur du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), Jonas Moulenda, journaliste du quotidien "L’union" qui a raté un procès le 22 février dernier du fait d’un vice de procédure de ses adversaires, est victime, depuis le week-end dernier, de menaces de mort par écrit. Le jeune homme vit un cauchemar depuis la fin du dernier processus électoral au Gabon. Sans doute assiste-t-on à la naissance des corbeaux au Gabon. Très répandu dans les pays occidentaux, les corbeaux sont des artisans de lettres anonymes portant accusation ou proférant ...
Lire l'article
un journaliste du quotidien gabonais L'Union a affirmé lundi à l'AFP avoir reçu plusieurs menaces de mort, liés à un article qu'il a écrit sur l'assassinat du directeur du Conseil gabonais des chargeurs. Jonas Moulenda, qui a porté plainte contre X lundi, a reçu ces menaces dans un courrier déposé à son journal, ainsi que par des SMS sur son téléphone portable. "Sache que tu es désormais un homme mort. Tu as osé t'attaquer à un puissant, attends-toi donc à le payer de ta vie", a notamment écrit un "corbeau" dans la lettre anonyme. "Ziza n'aura reçu qu'un coup de couteau mais ...
Lire l'article
A partir du 19 décembre, le dessin animé Le Monde de Pahé est diffusé sur la chaîne de télévision française France 3. Comblé par cette adaptation, le dessinateur gabonais auteur de La vie de Pahé et de Dipoula a répondu aux questions de Jeune Afrique. Jeune Afrique : Que pensez-vous du dessin animé inspiré de votre propre personnage? Pahé : C’est plutôt bizarre de se retrouver ainsi, mais ça me fait bien rigoler de me voir en mouvement. Sur le plan professionnel, c’est une superbe réussite, car il y a bien des auteurs confirmés qui n’ont pas la chance de voir leur ...
Lire l'article
Libreville, 27 aout (GABONEWS) - Le candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) à l’élection présidentielle de dimanche, Ali Bongo Ondimba, a déclaré que les « projets retenus sont prêts, les financements bouclés » et que « la CAN se fera en 2012 ». Actualité du :27/08/2009 Monsieur Ali Bongo Ondimba, lors d’un meeting au quartier Nzeng-Ayong, dans le 6ème arrondissement de Libreville, ce jeudi en fin de matinée, a ainsi pris l’engagement d’organiser, en tant que président de la République, la Coupe d’Afrique des Nations de football en « dépit ...
Lire l'article
Le candidat indépendant à la présidentielle du 30 août 2009, Casimir Oyé Mba, reçu par les jeunes du troisième arrondissement de Libreville dimanche, a déclaré que « si la jeunesse ne fait plus confiance aux hommes politiques, c’est parce qu’elle a le sentiment qu’elle a souvent été trahie ». Lors de cette rencontre qui entre dans le cadre de la tournée, prélude à la campagne électorale qui s’ouvre le 15 de ce même mois, l’ancien ministre d’Etat a décliné quelques grands axes de son projet d’action notamment l’emploi et l’insertion professionnelle: « Nous allons imaginer ensemble des mécanismes pour vous sortir ...
Lire l'article
Deux nouvelles menaces de mort ont été adressées par courrier anonyme au président français Nicolas Sarkozy et à un journaliste de la télévision qui a reçu une lettre accompagnée d'une balle de pistolet, rapporte vendredi l’AFP citant de source judiciaire. Le président Nicolas Sarkozy a reçu jeudi à l'Elysée une nouvelle lettre, cette fois non accompagnée d'une cartouche, a précisé cette source. M. Sarkozy avait déjà été un des destinataires d'une première vague de courriers adressées début mars à des personnalités de droite. Il avait reçu une lettre accompagnée d'une balle. Un courrier accompagné d'une balle de calibre 9 mm a été également ...
Lire l'article
Pahé : Comment j’ai obtenu d’Ali Bongo qu’il préface mon album
Gabon : Pahé explique “Le monde de Pahé”
Gabon : Pahé reçu au Palais présidentiel
Le Gabonais Pahé récompensé au Festival de la BD d’Erlangen
Gabon : Menaces de mort pour Jonas Moulenda
Gabon: menaces de mort contre un journaliste ayant écrit sur un assassinat
Pahé, dessinateur comblé
Gabon: « Les projets sont prêts, les financements sont bouclés, la CAN se fera », Ali Bongo Ondimba
Gabon: « Si la jeunesse ne fait plus confiance aux hommes politiques, c’est parce qu’elle a le sentiment qu’elle a souvent été trahie », Casimir
France: Nouvelles lettres de menaces à Sarkozy et à un journaliste


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Jan 2011
Catégorie(s): Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*