- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Les réfugiés congolais déchus de leur statut au Gabon

Le ministère gabonais des Affaires étrangères a annoncé lundi à Libreville, qu’il ne reconnaît plus le statut de réfugiés aux ressortissants du Congo Brazzaville, arrivés en masse lors des trois guerres civiles que ce pays a connues en 1997, 1999 et 2001.

‘’Le Congo, de l’avis de tous, a retrouvé la paix et la stabilité d’antan, les conditions ayant prévalu à l’octroi du statut de réfugié sont donc éteintes’’, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Jean Claude Franck Mendome, ajoutant que la décision a été prise au regard de la convention de Genève de 1951 et de la convention de l’Union africaine (UA) de 1969.

Selon M. Mendome, tous les demandeurs d’asile congolais qui n’ont pas opté pour un rapatriement volontaire, seront tenus de se conformer à partir du 1er février prochain, au droit régissant les étrangers vivant au Gabon : acquérir un titre de séjour.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a affirmé que cette démarche est entreprise en concertation avec le gouvernement congolais et le Haut commissariat des nations unies pour les réfugiés (HCR) afin de trouver des solutions durables pour ces réfugiés.

Depuis 2001, Le HCR, le Gabon et le Congo ont initié des rapatriements volontaires des ressortissants congolais ayant fui la guerre la civile dans leur pays.

Estimés à 14000 en 2001, les réfugiés congolais sont aujourd’hui au nombre de 9000 personnes, disséminés dans toutes les provinces du Gabon, pays qui partage plus de plus de 1000 km de frontière avec le Congo.


SUR LE MÊME SUJET
Les ex-réfugies congolais demandent à partir
Plus d’une centaine d’ex-refugiés congolais squattent, depuis quelques jours devant les locaux du Haut Commissariat des Nations Unies (HCR). Ils réclament la prise en compte de leur situation par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés(HCR), notamment leur réinstallation dans un ou plusieurs pays tiers. Pour eux, il n’est ni question de repartir dans leur pays d’origine où les conditions d’accueil ne sont pas réunies, ni question de rester sur le territoire gabonais qui les a recueilli depuis 15 ans.
Lire l'article [1]
Six cent (600) réfugiés congolais, sur les six mille (6000) vivants actuellement au Gabon, réclament depuis cinq jours au Haut Commissariat pour les Réfugiés (HCR) d’être envoyés en asile dans un autre pays. Cette réclamation fait suite à l’expiration du délai donné par le Gabon du statut de réfugiés à ces congolais arrivés dans le pays pendant la période de guerre que le Congo a vécu entre 1997 et 2003. En 2011, le Gabon avait annoncé la fin du statut de réfugiés pour les citoyens congolais vivant dans le pays tout en leur accordant un délai pour régulariser leur situation dans ...
Lire l'article [2]
Le gouvernement gabonais a annoncé vendredi à Libreville, la cessation du statut de réfugiés et demandeurs d’asile aux congolais établis au Gabon depuis la guerre civile qui a secoué le Congo entre 1997 et 1999. "Le gouvernement de la république Gabonaise déclare à compter de ce jour, la cessation du statut pour les réfugiés et demandeurs d’asile congolais établis au Gabon", a déclaré dans un communiqué parvenu à l’AGP le ministre gabonais délégué aux affaires étrangères, Raphael Ngazouzé. Le communiqué précise que les personnes en attente de réinstallation au Congo disposent d’un délai de quatre vingt (80) jours, pour rejoindre leur ...
Lire l'article [3]
Près de 450 des 9 500 réfugiés et demandeurs d’asile congolais vivant au Gabon ont manifesté le désir de regagner leur pays, au lendemain de la décision du gouvernement gabonais de mettre fin à leur statut de réfugié. Les convois de rapatriement des réfugiés congolais ont démarré la semaine dernière, sous l’égide du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), notamment dans les provinces du Haut-Ogooué (sud-est), de la Ngounié (sud) et de la Nyanga (sud), frontalières du Congo-Brazzaville. D’autres convois doivent partir vers le Congo, jeudi et vendredi prochains, a-t-on indiqué au bureau du HCR à Libreville. Les candidats ...
Lire l'article [4]
Le gouvernement gabonais a décidé de prolonger de trois mois le délai de réexamen du statut des réfugiés congolais établis au Gabon, selon un communiqué rendu public jeudi à Libreville par le ministère gabonais des Affaires étrangères. Le communiqué dont copie est parvenue à l’AGP précise que le processus bénéficie d’une nouvelle période de trois mois non renouvelable allant du 1er au 31 juillet 2011. Au terme de ce délai, toutes les personnes concernées, qui n’auront opté ni pour le retour volontaire ni pour la transformation de leur statut en celui de migrant, seront considérées comme étant en ...
Lire l'article [5]
La majorité des réfugiés congolais vivant dans la province du Haut Ogooué (Sud-est) refuseraient de rentrer chez eux, selon une enquête menée en 2010 par le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Selon l’enquête, les réfugiés congolais justifient leur refus par les liens matrimoniaux tissés au Gabon, la peur d’être tué une fois de retour au pays et la difficulté de trouver un emploi sur place. Le conseiller juridique de la Commission nationale des réfugiés (CNR), Juste Basile Lessa, a demandé aux autorités administratives et militaires du Haut-Ogooué d’être souples avec les réfugiés congolais qui ont encore ...
Lire l'article [6]
A l’occasion de journée mondiale des réfugiés célébrée le 20 juin sous le thème «retrouver un chez soi», le gouvernement gabonais a affiché son enthousiasme au départ volontaire des réfugiés congolais du Gabon vers leur pays. «Chers amis réfugiés, ce 20 juin 2010, le Gabon s’associe à la communauté internationale pour célébrer la journée mondiale du réfugié», a déclaré le ministre gabonais des Affaires étrangères, Paul Toungui. Pour cette journée célébrée sous le thème retrouver un chez soi», le ministre Paul Toungui à réaffirmé les engagements de l’Etat gabonais à «travailler avec ses partenaires bilatéraux et multilatéraux pour la recherche de ...
Lire l'article [7]
Une réunion des experts des ministères des affaires Etrangères du Gabon et de la République du Congo Brazzaville s’est tenue jeudi à Libreville. Cette initiative du gouvernement gabonais avait pour objectif, la réactualisation de l’examen de la faisabilité de la cessation du statut des réfugiés et de demandeurs d’asile des Congolais réfugiés au Gabon. Les deux délégations ont fait le bilan de la mise en œuvre de l’Accord tripartite signé le 11 septembre 2001 par les gouvernements gabonais et congolais et par le Haut commissariat des Nations Unies aux réfugiés (HCR). Fort du bilan, mitigé et en retrait des espérances, ...
Lire l'article [8]
Les ministres des Affaires étrangères gabonais, Paul Toungui, et congolais, Basile Ikouébé, ont tenu une séance de travail le 25 février pour examiner le cas des réfugiés et demandeurs d’asile congolais au Gabon. Face au bilan mitigé des opérations de rapatriements volontaires, les deux parties ont décidé de planifier un chronogramme pour la cessation du statut de réfugié et de demandeur d’asile congolais. Arrivés au Gabon après les guerres civiles de 1997, 1998 et 2000, les réfugiés et demandeurs d’asile congolais seraient aujourd’hui plus de 10 000 accueillis sur l’étendue du territoire national. Malgré les diverses opérations ...
Lire l'article [9]
Le gouvernement de la République gabonaise et celui du Congo ont décliné, dans une feuille de route, paraphée ce jeudi à Libreville, en présence du représentant du Haut Conseil des Réfugiés (HCR) au Gabon, les modalités de la mise en œuvre de la « cessation du statut de réfugié pour les ‘’ réfugiés et demandeurs d’asile’’ de la République du Congo au Gabon », a constaté GABONEWS. Selon une source du ministère des Affaires Etrangères gabonaise, environ 10.000 Congolais vivent au Gabon sous le statut de réfugié. La feuille de route instaurée ce jour tend à trouver et à résoudre, de manière ...
Lire l'article [10]
Les ex-réfugies congolais demandent à partir
600 réfugiés congolais réclament un asile hors du Gabon
Fin du statut de réfugié pour les congolais établis au Gabon
Environ 450 réfugiés congolais candidats à un retour volontaire dans leur pays
Le gouvernement gabonais prolonge de trois mois le délai de réexamen du statut des réfugiés congolais
La majorité des réfugiés congolais vivant dans le sud-est du Gabon refusent de regagner leur pays (HCR)
Gabon : Aider les réfugiés congolais à «retrouver un chez soi»
Vers la Vers la fin du statut de réfugiés pour les Congolais au Gabon
Gabon : L’ultimatum annoncé pour les réfugiés congolais
Vers la cessation du statut de réfugié congolais au Gabon
1 Comment (Open | Close)

1 Comment To "Les réfugiés congolais déchus de leur statut au Gabon"

#1 Pingback By Les réfugiés congolais déchus de leur statut au Gabon | TravelSquare On 25 Jan 2011 @ 14:55

[…] Les réfugiés congolais déchus de leur statut au Gabon […]