Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Pahé reçu au Palais présidentiel

Auteur/Source: · Date: 27 Jan 2011
Catégorie(s): Société

Dans son nouveau recueil de caricatures, le dessinateur gabonais croque sans complaisance le président Ali Bongo Ondimba. Succès assuré.
En ces temps de crise, de la Côte d’Ivoire au Maghreb, les bonnes nouvelles se font rares. Il convient donc de savourer celle-ci, en provenance du Gabon : Ali 9, roi de la République gabonaise, recueil de caricatures signées Pahé racontant l’élection d’Ali Bongo Ondimba, a été épuisé vingt-quatre heures après sa sortie. Mieux : alors que nombre de présidents africains en exercice ont un peu de mal avec la liberté de presse, le fils et successeur d’Omar Bongo Ondimba s’est marré en découvrant les dessins de son concitoyen. « À la présidence, Ali Bongo a été surpris de savoir que c’était moi qui étais l’auteur du livre, raconte Pahé. “Ah, c’est lui l’auteur ?” a-t-il demandé avant de me lâcher : “Je trouve que vous êtes dur dans vos dessins, mais j’adore.” »
À en croire le dessinateur, le président aurait promis de préfacer la suite de Ali 9 – la préface est signée Plantu, excusez du peu –, et la première dame du pays serait une fan incondition­nelle ! Ali et Sylvia se sont d’ailleurs prêtés de bonne grâce au jeu de la photo en compagnie de Pahé, aussitôt postée sur le blog du caricaturiste. Malgré cette bonne entente, ce dernier compte bien garder sa liberté de ton. Voilà comment il perçoit Ali Bongo Ondimba aujourd’hui : « Je le vois toujours comme je le voyais avant ma rencontre. 1,68 m environ, assez bedonnant, avec une tonne de curls sur la tête et toujours patron de Gabon SA. Mais je me suis rendu compte qu’il est plutôt rigolard. »
En ce qui concerne Ali 9, qui retrace l’histoire politique du Gabon depuis le décès d’Édith Bongo jusqu’à la fin de 2010, il s’agit d’un recueil équilibré. Le trait peut être féroce, comme dans ce dessin où Bongo père dit à son fils : « Tu me succéderas à la saint-glinglin » et que celui-ci rétorque : « Je vais regarder dans le calendrier. » Ou dans ces autres où le président français, Nicolas Sarkozy, est accueilli avec des « Casse-toi, pauvre con ! »
Mais dans l’ensemble, Pahé évite les attaques gratuites, la grossièreté et les provocations inutiles. Reste que sa rencontre avec le président pourrait bien lui changer la vie : « Depuis que mon audience est passée à la télé, de nombreuses personnes m’interpellent pour que je leur rende un service. Certains demandent à ce que je voie le président afin de régler tel ou tel dossier pour eux. Comme si j’étais devenu un conseiller d’Ali 9. La bonne blague ! »
 


SUR LE MÊME SUJET
Un dirigeant du groupe Total reçu au Palais
Des questions liées à l’avenir du groupe pétrolier Total au Gabon ont été abordées hier au palais du bord de mer, au cours d’une audience accordée par le chef de l’Etat au directeur général en charge de l’exploration-production de la firme, Yves-Louis Darricarrère. Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu hier en audience, au palais du bord de mer, le directeur général chargé de l’exploration-production du groupe pétrolier Total, Yves-Louis Darricarrère, qui était accompagné de plusieurs autres dirigeants de la firme. L’entrevue, qui s’est déroulée en présence du secrétaire général de la présidence de la République, Laure ...
Lire l'article
Le Maire de la ville de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a été reçu, le 22 novembre, en audience au palais du bord de mer par le président de la République Ali Bongo Ondimba. Les préoccupations liées au fonctionnement de l’Hôtel de ville de la capitale étaient au centre des discussions entre les deux hommes. Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba a reçu en audience le 22 novembre dernier, l’édile de la capitale gabonaise, Jean François Ntoutoume Emane, venu lui soumettre quelques préoccupations liées au fonctionnement de la structure qu’il dirige. Cette audience fait suite à l’appel lancé ...
Lire l'article
Gabon : Pahé explique “Le monde de Pahé”
Connu pour ses dessins dans la presse gabonaise et sur la chaîne de télévision TV+, Pahé, qui vit désormais entre Bitam et Paris, est le créateur gabonais de bande dessinée qui soit allé le plus loin, aussi bien dans l’audace de son coup de crayon que dans l’internationalisation de sa carrière. Membre fondateur du collectif gabonais "BD Boom", il est l’auteur de trois albums publiés par les éditions Paquet en Suisse et d’un dessin animé, "Le Monde De Pahé", actuellement diffusé sur France 3 et la RTBF. Interview fortuite du bédéiste gabonais le plus déjanté. Dans un western, vous ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, présidera jeudi, le traditionnel conseil des ministres au palais présidentiel de Libreville, indique un communiqué officiel. Ce tour de table intervient après la célébration du cinquantenaire de l’indépendance du pays, le 17 août dernier. C’était la première fête nationale que présidait, Ali Bongo Ondimba après son arrivée au pouvoir le 30 août 2009. Un événement qui a été marqué par une grande parade militaire au cours de laquelle, des troupes des pays étrangers, notamment celles de la France et du Sénégal ont défilé sous les yeux d’une dizaine des chefs d’Etat africains.
Lire l'article
Auteur de bandes dessinées, caricaturiste, dessinateur de presse, Patrick Essono, dit "Pahé", n'a pas son crayon dans sa poche sur la situation politique du Gabon. "Certains s'étonnent que je sois opposant. Ca me paraît évident. Je suis né sous (Omar) Bongo, j'ai grandi sous Bongo, je ne veux pas mourir sous un Bongo. Le Gabon est devenue une monarchie, une société anonyme propriété des Bongo. C'est Gabon S.A.", affirme à l'AFP Pahé, 36 ans, à propos de l'élection présidentielle gabonaise qui a vu Ali Bongo, le fils d'Omar Bongo décédé en juin, succéder à son père. Un de ses dessins montre Ali ...
Lire l'article
Le président français Nicolas Sarkozy a été hué par plusieurs dizaines de Gabonais à son arrivée au palais présidentiel de Libreville pour assister aux obsèques du chef de l'Etat gabonais Omar Bongo Ondimba, selon un journaliste de l'AFP. Une partie de la foule de quelques centaines de personnes autorisées à entrer dans la cour du palais a d'abord timidement applaudi le chef de l'Etat français. Mais les huées ont rapidement pris le dessus, et une cinquantaine de personnes ont même pris verbalement à partie Nicolas Sarkozy, lui lançant à distance: «On ne veut plus de vous, partez!» Les responsables de la sécurité ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba a évoqué mardi à Libreville, avec le Premier ministre, Jean Eyeghe Ndong et vice-président, Didjob Divungi Di Dinge, l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2012 que le Gabon et la Guinée Equatoriale abriteront conjointement. Les deux personnalités sont allées faire le point avec le président de la République de cet épineux dossier qui accuse actuellement du retard dans la construction des infrastructures sportives et hôtelières devant accueillir l’événement footballistique le plus prestigieux du continent africain. Selon de source digne de foi, deux camps s’affrontent sur l’opportunité du maintient ou pas de l’organisation ...
Lire l'article
Politique : Conseil des ministres jeudi au palais présidentiel Le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba présidera jeudi au palais présidentiel, un conseil des ministres, indique mercredi un communiqué du protocole d’Etat de la présidence de la République. Tous les membres du gouvernement présents sur le territoire national sont tenus de prendre part à cette réunion. Ce conseil des ministres se tiendra au moment où l’on observe un calme sur le front social.
Lire l'article
La dépouille de feue Edith Lucie Bongo Ondimba est exposé depuis 17h au palais présidentiel, après avoir été saluée par des centaines de personnes amassées le long du front de mer où est passé le cortège funèbre afin de lui rendre un dernier hommage. Selon un membre de famille présidentiel, Thomas Souah, cette journée est strictement réservée au recueillement de deux familles. Par contre jeudi sera consacré à la partie officielle, a-t-il a déclaré. Une véritable marée humaine a déferlé mais dans le calme à l’aéroport et le long du front de mer pour saluer la dépouille de l’épouse du président Omar ...
Lire l'article
Le cercueil recouvert du drapeau gabonais (vert-jaune-bleu) d’Edith Lucie Bongo Ondimba, épouse du Chef de l’Etat gabonais, est exposé au palais présidentiel où une chapelle ardente a été dressée peu après son arrivée en présence du président Bongo Ondimba, de son homologue du Congo, Denis Sassou Nguesso, de leurs familles respectives, des membres du gouvernement, des corps constitués, de diverses personnalités gabonaises et étrangères, tandis que de nombreux habitants de la capitale se trouvent aux abords de la Présidence. Des pleurs ont envahi la salle d’apparat du Palais à la venue du cercueil. Les dirigeants gabonais et congolais, père de ...
Lire l'article
Un dirigeant du groupe Total reçu au Palais
Gabon : Le maire de Libreville au palais présidentiel
Gabon : Pahé explique “Le monde de Pahé”
Conseil des ministres au Palais présidentiel, jeudi
Gabon: Pahé, caricaturiste né sous Omar Bongo, va se “lâcher avec le fils”
Gabon:Sarkozy hué à son arrivée au palais présidentiel
Gabon: Le dossier de l’organisation de la CAN 2012 au centre d’une rencontre tripartite au palais présidentiel
Gabon: Politique : Conseil des ministres jeudi au palais présidentiel
Gabon-Funérailles : La dépouille de la Première dame exposée au palais présidentiel
Gabon: Palais présidentiel: exposition de la dépouille de la Première Dame


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Jan 2011
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*