Socialisez

FacebookTwitterRSS

Égypte : Hosni Moubarak nomme des proches dans le nouveau gouvernement

Auteur/Source: · Date: 29 Jan 2011
Catégorie(s): Afrique

Après avoir annoncé la démission du gouvernement hier soir, le président égyptien a nommé aujourd’hui un vice-premier ministre et un nouveau Premier ministre pour diriger le pays à ses côtés.

C’est une grande première en Égypte. Le chef du Renseignement égyptien, Omar Souleimane, a prêté serment samedi 29 janvier en tant que vice-président, premier poste du genre depuis que le président Hosni Moubarak a pris le pouvoir en 1981. Le général Souleimane, né en 1934, considéré comme le numéro deux du régime, joue un rôle politique important depuis plusieurs années, et est responsable de dossiers délicats de politique étrangère, notamment celui du conflit israélo-palestinien.

Sa nomination s’inscrit dans un train de réformes qu’Hosni Moubarak a promis de mener pour apaiser la colère de la population qui réclamait son départ depuis plusieurs jours. Vendredi, il a annoncé des réformes et la mise en place d’un nouveau gouvernement, après une quatrième journée de manifestations et émeutes particulièrement meurtrières appelant à la chute du régime.

Hosni Moubarak, qui a dissout l’ensemble du gouvernement vendredi, a nommé un nouveau Premier ministre qui sera chargé de constituer un nouveau cabinet. C’est l’ex-ministre de l’Aviation, le général Ahmed Chafik, qui succède à Ahmed Nazif à la Primature, a indiqué la télévision d’État. Il est une figure politique appréciée de l’élite – y compris l’opposition – en Égypte.

Les manifestants soutenus par les Frères musulmans

Ces mesures n’ont pas suffi à calmer la population, qui s’était de nouveau rassemblée ce samedi dans les principales villes du pays pour réclamer la démission d’Hosni Moubarak, après quatre jours d’émeutes. « Le peuple veut le départ du président », ont scandé les manifestants sous le regard de l’armée déployée depuis vendredi soir pour aider au maintien de l’ordre. La police a elle ouvert le feu sur un millier de manifestants qui tentaient de prendre d’assaut le ministère de l’Intérieur, au Caire, a rapporté la chaîne de télévision Al-Jazira.

Les Frères musulmans, principale force d’opposition en Égypte, ont affirmé leur soutien au « soulèvement pacifique béni » et appelé à la mise en place d’« un gouvernement de transition sans le Parti national démocrate (PND, au pouvoir) qui organise des élections honnêtes et une passation pacifique du pouvoir ».

Un haut responsable sécuritaire en Israël – pays qui entretient des liens économiques et stratégiques forts avec la première puissance du Proche-Orient – a exprimé samedi sa préoccupation devant une « montée en forces d’éléments extrémistes en Egypte » en allusion aux Frères musulmans. Ceux-ci sont opposés aux accords de paix entre l’Égypte et Israël. « Un tel développement [l’éventuelle chute du régime égyptien, NDLR] obligerait Israël à réviser de fond en comble ses conceptions stratégiques militaires » en déployant des forces sur la frontière avec l’Égypte a-t-il estimé.

Israël continue à maintenir un profil bas sur la situation de son voisin, de crainte d’être accusé d’ingérence. Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a même donné la consigne explicite aux officiels de ne pas s’exprimer publiquement. Dans le même temps, le ministère des Affaires étrangères, en contact permanent avec l’ambassade au Caire, tient des consultations intensives sur les développements en Égypte, a-t-on appris auprès de ce ministère.


SUR LE MÊME SUJET
Egypte: la peine de mort requise contre Hosni Moubarak
Le parquet a requis jeudi la peine capitale contre l'ancien président égyptien Hosni Moubarak, 83 ans, accusé du meurtre de manifestants durant la révolte qui l'a chassé du pouvoir début 2011. Un procureur, Moustafa Khater, a demandé la "peine maximale" pour celui qui régna sans partage sur l'Egypte pendant trois décennies, en rappelant que "la loi prévoit la peine de mort pour le meurtre prémédité". La peine de mort a également été requise contre l'ancien ministre de l'Intérieur Habib el-Adli et six ex-responsables des services de sécurité, jugés en même temps. Le procureur a aussi demandé la "peine maximale" pour les deux fils ...
Lire l'article
Egypte. Les violences place Tahrir s’intensifient
Le bilan est grimpé dimanche dans la nuit à 13 morts au Caire. Des affrontements violents se poursuivaient dans la nuit près du ministère de l'Intérieur. Les violences entre la police et des manifestants réclamant la fin du pouvoir militaire ont fait 13 morts dimanche au Caire, portant à 15 le nombre de morts en deux jours d'affrontements en Egypte, à une semaine du premier scrutin législatif depuis le départ d'Hosni Moubarak. Dans la nuit de dimanche à lundi, des milliers d'Egyptiens occupaient la place Tahrir, au Caire, après avoir repoussé la police, tandis que de violents affrontements se poursuivaient dans les ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba et son homologue égyptien Hosni Moubarak ont eu un entretien centré sur le renforcement de la coopération bilatérale, samedi au Caire, la capitale égyptienne où le chef de l'Etat gabonais est arrivé vendredi après-midi pour une visite de travail et d’amitié de 72 heures en Egypte. C’est la première visite en Egypte, depuis son arrivé au pouvoir en octobre 2009, du président Ali Bongo Ondimba qui est accompagné son épouse et de quelques membres de son gouvernement. Les deux chefs d’Etat s’étaient déjà rencontrés lors du sommet Arabe-Afrique tenu à Syrte (Libye), qu’ils avaient co-présidé. La ...
Lire l'article
La junte militaire a annoncé mardi avoir nommé un nouveau gouvernement de transition au Niger, deux semaines après avoir pris le pouvoir. Selon la télévision d'Etat, le chef d'escadron Salou Djibo a signé un décret nommant 20 ministres lundi. Cinq ministres sont des officiers de l'armée et cinq autres à des femmes. Des soldats renégats ont renversé le président Mamadou Tandja le 18 février dernier lors d'un coup d'Etat contre le président Mamadou Tandja, accusé de dérive autoritaire par l'opposition depuis plusieurs et qui a refusé de quitter le pouvoir à la fin de son mandat en décembre dernier. Dès le 22 ...
Lire l'article
En Côte d’Ivoire, le nouveau gouvernement a été annoncé mardi 23 février 2010 au soir à Abidjan. Outre le poste de Premier ministre, confié une nouvelle fois à Guillaume Soro, il comporte 27 ministères, dont 16 ont déjà été pourvus. Onze autres portefeuilles restent encore à pourvoir. La liste des ministres comporte donc des trous à combler d’ici jeudi, date à laquelle doit se tenir le premier conseil des ministres et la mise en place de la nouvelle Commission électorale indépendante. Les tractations ont été difficiles et promettent de l’être encore d’ici demain. Avec sa nouvelle équipe, Guillaume Soro ne devrait ...
Lire l'article
Le premier ministre ivoirien, Guilaume Soro, reconduit dans ses fonctions après la dissolution, vendredi dernier, du gouvernement et de la Commission électorale Indépendante (CEI), doit procéder cette semaine à la nomination d'un nouveau gouvernement; une tâche "délicate" selon la presse internationale. En effet, Guillaume Soro qui poursuit les concertations pour la définition de la nouvelle équipe gouvernementale, devra se conformer à l'Accord politique de Ouagadougou (APO), et y intégrer l'opposition. Comme le rapporte Radio France Internationale (RFI), l'Accord prévoit un "gouvernement de cohabitation", ce qui induit l'intégration des formations politiques "signataires’’ issues de l'opposition. Par ailleurs conformément à l'APO, le ...
Lire l'article
L’Union du peuple gabonais (UPG-opposition) a exclu de ses rangs le porte-parole de cette formation politique en Europe et aux Etats-Unis, M. Jean Félix Mouloungui, nommé ministre des Petites et moyennes entreprises et de l’Artisanat dans le nouveau gouvernement dont la composition a été rendue publique samedi dernier à Libreville, a appris APA. « Jean Félix Moulougui a pris une initiative privée d’un homme libre en acceptant d’entrer au gouvernement de Paul Biyoghe Mba (le Premier ministre), alors qu’au niveau le plus élevé du parti, nul n’a opté pour le choix de faire partie d’un gouvernement issu d’une élection contestée », ...
Lire l'article
Le nouveau Gouvernement de Jean Eyeghé Ndong, mise en place mercredi soir, est marqué par une nouvelle présence féminine avec l’entrée de Pierrette Djouassa, Procureur général qui hérite du ministère de la Justice, Garde des Sceaux Madame Djouassa rejoint notamment dans cette équipe Honorine Dossou Naki reconduite au poste de Vice - Premier Ministre, Ministre du Contrôle d’Etat, des Inspections, de la Lutte contre la Corruption et l’Enrichissement illicite et Georgette Koko qui conserve le fauteuil de Vice premier Ministre, Ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature. Laure Olga Gondjout quant à elle, demeure dans ses fonctions ...
Lire l'article
Des concertations sont en cours au Gabon pour la formation d'un "gouvernement d'ouverture" souhaité par le Président Omar Bongo Ondimba, a annoncé jeudi à la télévision le Premier ministre Jean Eyéghé Ndong, dont l'équipe est accusée de "lenteurs" et de "lourdeurs". Des concertations sont en cours au Gabon pour la formation d'un "gouvernement d'ouverture" souhaité par le président Omar Bongo Ondimba, a annoncé jeudi à la télévision le Premier ministre Jean Eyéghé Ndong, dont l'équipe est accusée de "lenteurs" et de "lourdeurs". "Depuis quelques jours, je rencontre des personnalités politiques" dans le cadre de la formation de ce gouvernement d'ouverture, "un ...
Lire l'article
Le BDP-Gabon Nouveau a changé plusieurs fois de sites. Malheureusement, des milliers d'articles sont souvent restés sur les anciens sites que nous n'avons pas pu transférer, mais que vous pouvez encore consulter sur les anciens sites. La version actuelle de notre site a été lancée par soucis de modernisation et de meilleure gestion de l'information. Par ailleurs, le Gabon étant en deuil depuis 40 ans, notre site conservera sa couleur de fond noire--signe de deuil--tant que le dictateur nommé Bongo s'imposera au pouvoir. Tôt ou tard, l'heure de la libération sonnera. Pour accéder au contenu resté sur les anciens sites, cliquez sur ...
Lire l'article
Egypte: la peine de mort requise contre Hosni Moubarak
Egypte. Les violences place Tahrir s’intensifient
Entretien Ali Bongo Ondimba-Hosni Moubarak au Caire
Niger: la junte militaire nomme son gouvernement de transition
Guillaume Soro a nommé son nouveau gouvernement
Côte-d’Ivoire: Guillaume Soro souhaite “aller vite” dans la nomination du nouveau gouvernement
L’Union du peuple gabonais exclu un de ses membres nommé au gouvernement
Gabon: Une femme de plus dans le nouveau gouvernement de Jean Eyeghé Ndong
Gabon : Eyéghé Ndong dans la fièvre de concertations pour le nouveau gouvernement
Anciens Sites

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Jan 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*