Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le ministère de l’Intérieur confirme la dissolution de l’Union nationale

Auteur/Source: · Date: 29 jan 2011
Catégorie(s): Politique

Le ministère gabonais de l’Intérieur a, par un arrêté rendu public vendredi à Libreville, dissout officiellement l’Union nationale (UN, opposition), confirmant le communiqué de mardi dernier, annonçant la dissolution de ce parti suite à l’auto proclamation de son secrétaire exécutif, André Mba Obame comme président de la République.

‘’Le parti politique dénommé Union nationale (UN) est dissout pour non respect des principes démocratiques, atteintes à la forme républicaine de l’Etat, atteinte à la souveraineté nationale, trouble à l’ordre public’’, souligne le décret transmis à la presse.

Ce même document indique qu’il est à compter de sa date de signature, fait défense à toute personne de s’exprimer au nom de l’Union nationale dissoute.

Le communiqué souligne que cet arrêté a été pris en application de la loi relative aux partis politiques.

Mardi dernier le secrétaire exécutif de l’UN, s’est autoproclamé président de la République et formé un gouvernement comptant 18 membres.

En réaction à cet acte, le gouvernement dans un communiqué a annoncé une batterie de mesure, notamment la dissolution de ce parti politique, demandé la levée de l’immunité parlementaire de Mba Obame, député du 1er siège du Haut Como (nord) ainsi que la radiation de la fonction publique des agents de l’administration faisant partie de son gouvernement qualifié d’insurrectionnel. 


SUR LE MÊME SUJET
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” (BDP) condamne la dissolution de l’Union nationale
Communiqué de presse, pour diffusion immédiate Le mouvement d'opposition en exil "Bongo Doit Partir" (BDP) condamne avec la plus grande fermeté le rendu du Conseil d'état du 28 juillet 2011 confirmant la dissolution du parti d'opposition gabonais "Union Nationale" (UN). Cette dissolution constitue une monumentale atteinte aux droits les plus fondamentaux des Gabonais militant au sein de ce parti, et confirme la culture de l'arbitraire pratiquée et cultivée depuis 44 ans par le régime bongoïste. Le mouvement "Bongo Doit Partir" (BDP) étant avant tout un mouvement constitutionnaliste et réformiste, c'est-à-dire qui s'active à rechercher, au Gabon, l'adoption et l'affirmation inconditionnelle d'une Constitution qui ...
Lire l'article
Le Conseil d’Etat a confirmé, jeudi à Libreville, la dissolution de l’Union nationale (UN, opposition) suite au recours introduit par le président cette formation politique, Zacharie Myboto, donnant de facto raison au ministère de l’Intérieur qui avait prononcé la dissolution du parti après l’auto proclamation, le 25 janvier 2011, de son secrétaire exécutif, André Mba Obame comme président de la République. La juridiction s’est prononcée au cours d’une audience publique après avoir entendu les deux parties. Le président de l’ex UN, M. Myboto a appuyé sa requête en arguant que l’auto investiture d’André Mba Obame n’engageait pas le parti. Selon lui, M. ...
Lire l'article
Le Conseil d'Etat gabonais a rejeté l'appel interjeté par l'Union nationale (UN) contre sa dissolution ordonnée par le gouvernement du président Ali Bongo à la suite du simulacre d'investiture dont s'est rendu coupable en janvier le secrétaire exécutif de cette formation de l'opposition, André Mba Obamé. Ce dernier entendait, par ce geste symbolique, protester contre le «truquage» de l'élection présidentielle de 2009 qui a donné la victoire au fils du défunt président Omar El Hadj Bongo. Dans son arrêt publié jeudi soir, le Conseil d'Etat a estimé que l'UN s'était rendue coupable «au mieux de complicité» dans l'initiative prise par André Mba ...
Lire l'article
Gabon: le Conseil d’Etat confirme la dissolution d’un parti d’opposition
Le Conseil d'Etat gabonais a rejeté jeudi le recours contre la dissolution d'un des deux principaux partis d'opposition, l'Union nationale (UN), a constaté un journaliste de l'AFP. Statuant sur le recours déposé par le président de l'UN Zacharie Myboto, le Conseil d'Etat a notamment estimé que le parti "s'est rendu co-auteur" ou a été "du moins complice" de son secrétaire exécutif, André Mba Obame qui, le 25 janvier dernier, s'était autoproclamé président du pays, avait prêté serment au siège de son parti et avait formé son "gouvernement". "Le pouvoir (...) a atteint son objectif, celui de tuer l'Union nationale", a déclaré à ...
Lire l'article
L’Union nationale gabonaise, le parti d’André Mba Obame, doit être fixée sur son sort ce jeudi
Au Gabon, ce jeudi 28 juillet 2011, l'Union nationale présidée par Zacharie Myboto sera fixée sur son sort. Le parti dissous le 27 janvier 2011 par le ministère de l'Intérieur pour non-respect des principes démocratiques, atteinte à la souveraineté nationale et trouble à l'ordre public a introduit un recours devant le conseil d'Etat qui doit donc rendre sa décision dans la journée. Pour mémoire l'Union nationale a été dissoute deux jours après que l'opposant André Mba Obame, secrétaire exécutif du parti, se soit autoproclamé président. Mercredi soir, l'Union nationale a souhaité mettre en garde le conseil d'Etat des conséquences d'une ...
Lire l'article
Ben Moubamba: Union nationale – La réforme ou la mort
Au sortir des tragiques élections gabonaises d’août 2009, l’ensemble des candidats « malheureux » du scrutin présidentiel, ont tenté  de créer une synergie au sein d’un Front du Refus du Coup d’État Électoral. C’est ce processus qui a conduit certains acteurs politiques à mettre en place une Coalition de partis d’Opposition et d’autres (dont j’en suis) à créer le nouveau Parti Union Nationale. De fait, l’Union Nationale s’est dotée d’un Président entouré de Vice-présidents et d’un Secrétariat Exécutif. Lancé tambour-battant le parti UN (1) a rapidement capitalisé autour de fortes ressources humaines et le Peuple Gabonais a repris espoir. Tout ne pouvait être ...
Lire l'article
Gabon : Déchirement au sein de l’ex Union Nationale, Ben Moubemba perce l’abcès
Les propos de Bruno Ben Moubamba ne laissent personne indifférent. « Ce qui est désolant c’est que l’Union Nationale est devenue une sorte de secte à la gloire d’un homme. Ce n’est pas ce qui était prévu. Un co-fondateur de l’UN comme moi doit absolument s’aligner derrière un Grand Stroumpf. Mais ils vont bientôt redécouvrir que j’ai de la ressource et que personne ne me fait peur. On ne me verra jamais aller me ridiculiser pour un homme fut-il le Pape », a déclaré Bruno Ben Moubamba. Et de poursuivre : « Ma belle mère est fang et ma soeur est fang-punu, ...
Lire l'article
Lundi, la Cour constitutionnelle a rendu publique la décision prise lors de sa séance plénière du 28 février dernier indiquant que les élus de l’Union nationale (UN, parti de l’opposition dissout après l’auto proclamation et la prestation de serment d’André Mba Obame en tant que président de la République le 25 janvier dernier, suivi de la nomination d’un contre gouvernement), conservent leur mandat électif « à titre individuel ». « Les élus de l’ancien parti politique dénommé Union Nationale conservent leurs mandats à titre individuel, sans préjudice de la constatation de la déchéance de l’un quelconque de ces élus dans ...
Lire l'article
Le ministère gabonais de la Défense nationale a mis en garde toute personne qui troublerait l’ordre public, indique vendredi un communiqué de presse de ce département ministériel, faisant une mise au point suite aux propos tenus par André Mba Obame, candidat malheureux à la dernière élection présidentielle par ailleurs, secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN, opposition), un parti non encore légalisé lors d’une conférence de presse à l’étranger. ‘’Nous mettons en garde toute personne qui troublerait l’ordre public, la rendons responsable devant l’opinion nationale et internationale des conséquences qui pourraient en découler et appelons tous les militaires à la vigilance’’, indique ...
Lire l'article
Le parti regroupant les candidats déchus de la précédente élection présidentielle vient d’être porté sur les fonts baptismaux au Quartier Général de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD), avec la dénomination « Union Nationale (UN) », et ayant pour président l’ancien leader de l’UGDD, Zacharie Myboto en l’occurrence, a constaté GABONEWS. Le président de « Union Nationale » est assisté de cinq Vice-présidents qui ont pour noms : Casimir Oyé Mba, Jean Eyeghé Ndong, Pierre Claver Nzeng Ebome, Jean Ntoutoume Ngouah et Bruno Ben Moubamba. L’ancien ministre de l’Intérieur et deuxième dauphin du porte-étendard du Parti Démocratique ...
Lire l'article
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” (BDP) condamne la dissolution de l’Union nationale
Le Conseil d’Etat confirme la dissolution de l’UN
Gabon: La dissolution d’un parti de l’opposition confirmée
Gabon: le Conseil d’Etat confirme la dissolution d’un parti d’opposition
L’Union nationale gabonaise, le parti d’André Mba Obame, doit être fixée sur son sort ce jeudi
Ben Moubamba: Union nationale – La réforme ou la mort
Gabon : Déchirement au sein de l’ex Union Nationale, Ben Moubemba perce l’abcès
Politique / Malgré la dissolution l’Union nationale, ses élus à l’Assemblée Nationale conservent leur mandat
Gabon: Le ministère de la Défense nationale met en garde toute personne qui troublerait l’ordre public
« Union Nationale (UN) »est la dénomination du « Grand parti », créé ce mercredi, par la coalition des candidats perdants de la présidentielle


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading ... Loading ...

Auteur/Source: · Date: 29 jan 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>