Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: L’IGAD va lancer un Projet de développement et d’investissement agricole

Auteur/Source: · Date: 1 Fév 2011
Catégorie(s): Développement

Développement et d’investissement agricole Gabon – Le directeur général de l’Institut gabonais d’appui au développement (IGAD), Christian Renardet, a annoncé le lancement au cours de cette année d’un Projet de développement et d’investissement agricole au Gabon (PRODIAG). L’IGAD est l’un des instruments sur lequel s’appuie l’Etat gabonais pour animer sa politique agricole.

Son objectif est de contribuer de manière significative au renforcement de la sécurité alimentaire, à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration de la part de l’agriculture dans le Produit intérieur brut (PIB) du pays.

“L’IGAD apporte un encadrement technique aux créateurs de Petites et moyennes entreprises (PME) du secteur agricole et para agricole, ses interventions s’articulant autour du Projet d’appui au développement de l’agriculture périurbain (PADAP) et de l’extension du maraîchage”, a expliqué M. Renardet à la PANA.

Selon lui, l’IGAD est également impliqué dans la formation des agriculteurs en matière de maraîchage, de cultures vivrières, d’élevage porcin et avicole.

Pour l’année 2011, a-t-il indiqué, les prévisions porteront sur le PRODIAG, qui est programmé pour une durée de 5 ans (2011 à 2015) et qui couvrira les départements les plus dynamiques des neuf provinces du pays.

Le projet vise à renforcer les capacités des acteurs privés et associatifs des filières prioritaires retenues, en vue de s’approprier leur développement durable.

Le budget, d’un montant de 12,7 milliards de francs CFA, sera réparti par composantes, selon le schéma suivant: Unité de gestion du projet (18 pc); composante Appui conseil aux producteurs (54 pc) ; composante Appui à la structuration professionnelle (9 pc) ; composante Formation professionnelle agricole (FPA), 6 pc ; composante Recherche d’accompagnement (RA), 5 pc et composante Transformation agroalimentaire (TAA), (7 pc).

Le projet PRODIAG est financé à hauteur de 79 pc grâce à un prêt contacté auprès de l’Agence française de développement (AFD) puis par l’Etat gabonais sur ressources propres à 21 pc, note-t-on.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le groupe singapourien OLAM va exécuter au Gabon un projet industriel de développement de 300.000 ha de palmiers à huile, a appris l’AGP vendredi à Libreville. 50.000 hectares de palmeraies doivent être plantés dans la région de Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué, dans le centre du Gabon, dans le cadre de la première phase du projet qui démarre en octobre prochain. Une production annuelle de 280.000 tonnes d’huile de palme est attendue au cours de cette première phase qui va créer 700 emplois directs et 21.000 indirects pour un investissement de l’ordre de 118 milliards de FCFA contre 295 ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’agriculture, Raymond Ndong Sima, a entamé une tournée dans les neuf provinces du pays pour procéder au lancement le Programme agricole de sécurité alimentaire de croissance (PASAC). M. Ndong Sima et sa délégation sont en route pour Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga (sud), après avoir séjourné lundi à Mouila, dans la province de la Ngounié (sud), et samedi dernier à Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué (centre), première étape de la tournée de lancement du PASAC. Ce programme se trouve au centre du ‘’Gabon vert’’, un des trois piliers de ...
Lire l'article
Un projet de développement durable est en cours de réalisation dans la province de la Nyanga, précisément dans la zone de Mayumba, dans le sud du pays, selon un communiqué publié à l’issue du 3ème conseil des ministres délocalisé présidé jeudi à Tchibanga, le chef-lieu de province, par le président Ali Bongo Ondimba. Le gouvernement gabonais a signé une lettre d’intention avec la société SFM Africa chargée d’exécuter le projet qui consiste à mettre en œuvre un programme de développement des ressources forestières dans la région de Mayumba. Le programme, qui repose sur une meilleure gestion du patrimoine ...
Lire l'article
Shell Gabon va lancer un projet de fabrication de gaz naturel liquéfié, a annoncé le PDG de la société, Adrian Drewett, à l'occasion de la célébration des 50 ans de présence de cette filiale du Groupe Royal Dutch Shell Plc dans ce pays. Shell Gabon travaillera avec le gouvernement gabonais sur ce projet de développement de gaz naturel liquéfié à partir du gaz qui brûle à l'air libre sur les champs existantS. "C'est un projet qui va contribuer à créer une nouvelle branche d'activités dans l'industrie des hydrocarbures au Gabon, tout en réduisant l'impact sur l'environnement par l'arrêt du brûlage du gaz ...
Lire l'article
Le ministère de l’Agriculture, de l’Elévage, de la Pêche et du Développement rural a poursuivi, jeudi sa série de communications en présentant deux communications portant l’une sur ‘’la présentation de l’Institut Gabonais d’Appui au Développement (IGAD), bilan 2009 et Perspectives 2010’’, et l’autre sur ‘’les systèmes de culture sur couverture végétale (SCV) : Principaux résultats et perspectives’’. Le directeur général de l’institut gabonais d’appui au développement, Christian Renardet, qui a exposé sur le premier thème, a présenté cette institution, avant de dresser son bilan pour l’exercice 2009 en expliquant que ‘’l’IGAD est une association de droit gabonais créée en Juin 1992, ...
Lire l'article
Le projet de développement des infrastructures locales (PDIL) de la commune de Lambaréné, programmé lors des fêtes tournantes en août 2009, se met progressivement en place, a constaté le correspondant de Lambaréné. Aussi, a-t-on appris de sources concordantes, ces travaux se traduiront par le pavage et l’assainissement des voies de circulation secondaires. Par ailleurs, une équipe d’experts de la commission nationale des TIPEE, avec pour maître d’œuvre une importante société de la place, s’activent depuis quelque temps dans la commune. En effet, plusieurs quartiers bénéficient d’ores et déjà desdits pavés. Parmi ceux-ci, l’on peut citer le quartier ...
Lire l'article
Le projet du groupe sud-coréen Daewoo Logistics de louer un million d'hectares de terres à Madagascar pour y planter du maïs est annulé. C’est ce qu’a annoncé le nouveau dirigeant de l’île, Andry Rajoelina, récemment porté au pouvoir. Le géant industriel sud-coréen comptait initialement planter du maïs dans l'ouest de Madagascar, et produire ensuite de l'huile de palme sur 300.000 hectares de plus dans l'est du pays. La firme était censée s'engager à embaucher de la main-d'oeuvre locale et à financer le développement d'infrastructures dans les régions concernées. "Dans la constitution, il est stipulé que les terres de Madagascar ne sont ni à ...
Lire l'article
Le séminaire de lancement du Projet de développement agricole et rural (PDAR) s'est tenu du 3 au 5 septembre à Oyem, la capitale du Woleu-Ntem, où plus de 250 acteurs du secteur et partenaires économiques et sociaux étaient réunis autour des responsables du projet et des experts internationaux pour planifier des stratégies de renforcement de la production agricole. Les commissions formées pour réfléchir aux trois axes majeurs du projet ont adopté un ensemble de recommandations dont la mise en œuvre devrait permettre d'opérer le saut quantitatif tant attendu du secteur agricole. Une profonde restructuration normative et stratégique pour le développement du ...
Lire l'article
Le ministre de l’Agriculture, Faustin Boukoubi, s’est rendu le 12 juillet à Ntoum, à une quarantaine de kilomètres de Libreville, pour constater l’état d’avancement des travaux engagés pour le Centre d’introduction, d’amélioration et de multiplication des espèces végétales. Ce centre a pour mission de mettre à la disposition des exploitants agricoles les semences et les plants optimaux pour soutenir le développement de l’agriculture gabonaise et en garantir la compétitivité. Le ministre de l’Agriculture est à la recherche des engrais pour faire germer et fructifier ses nombreuses initiatives et relancer ce secteur. Il s’est rendu le 12 juillet dernier sur le ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a décidé lors du dernier Conseil des ministres de mettre sur pied le « PRODIAG », un projet qui est destiné à la relance de la production vivrière, maraîchère et d'élevage, en vue d'apporter une solution durable aux problèmes de la crise alimentaire mondiale actuelle, notamment au niveau du Gabon. Selon le communiqué final de ce Conseil, le gouvernement entend mettre sur pied un vaste programme de création et d'exploitations agricoles dans les neuf provinces du pays, en complément d'autres initiatives déjà existantes. L'impacte attendu de sa mise en œuvre est la création de mille quatre vingt dix ...
Lire l'article
Un groupe singapourien va exécuter un projet de développement du palmier à huile au Gabon
Le ministre de l’agriculture à l’intérieur du pays pour lancer le programme agricole de sécurité alimentaire de croissance
Un projet de développement durable en cours dans la zone de Mayumba
Shell Gabon va lancer un projet de fabrication de gaz naturel liquéfié
Le projet IGAD présenté dans tous ses aspects
Le projet de développement des infrastructures se matérialise à Lambaréné
Rajoelina annule le projet agricole de sud-coréen à Madagascar
Gabon : Oyem planche sur l’augmentation de la production agricole
Gabon : Boukoubi à la recherche de l’excellence agricole
Gabon: PRODIAG, un projet d’investissement agricole au Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Fév 2011
Catégorie(s): Développement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*