Socialisez

FacebookTwitterRSS

L’USTM réclame des statuts

Auteur/Source: · Date: 1 Fév 2011
Catégorie(s): Education

Le 6ème conseil de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM), tenu le week-end dernier à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué (sud-est), a recommandé au gouvernement d’adopter les statuts de l’institution et de réorganiser la direction centrale des relations extérieures, a appris mardi l’AGP.

Le conseil a également demandé de pourvoir les postes vacants au sein de l’insitution, de procéder à sa délimitation juridique et cadastrale et de construire un hôtel de l’université tel que recommandé par les états généraux de l’Enseignement et de la Recherche.

Les assises ont préconisé l’augmentation de la capacité d’accueil de l’USTM en y construisant chaque année quatre pavillons de soixante chambres chacun pendant cinq ans et la réhabilitation du campus de l’ex-Centre multinational de formation en aviation civile (CMFAC) de Mvengué et son attribution à l’USTM…

‘’Le conseil d’Université est une occasion qui est offerte à l’institution pour faire son évaluation interne et mobiliser les efforts visant à tracer de nouvelles perspectives d’assainissement et de développement, selon les orientations définies par le projet du Chef de l’Etat’’, a expliqué le Recteur de l’USTM, Isaac Mouaragadja.

C’est le 6ème conseil d’université tenu par l’USTM depuis son ouverture en 1986, alors que l’institution doit en organiser un chaque année.


SUR LE MÊME SUJET
Libye : le chef militaire de Tripoli réclame des excuses aux gouvernements britannique et américain
Ancien militant islamiste et opposant au régime Kaddafi, aujourd’hui « héros » de la rébellion, Abdelhakim Belhadj aurait été arrêté en 2004, livré aux autorités libyennes par la CIA et les services secrets britanniques puis torturé. Il réclame aujourd’hui des excuses de la part de ces gouvernements. Il possède tout de la figure du héros. Abdelhakim Belhaj, président du conseil militaire des révolutionnaires de Tripoli, s’est illustré lors de la bataille pour la libération de la capitale libyenne, en étant le premier à entrer, en tête de sa brigade, dans le quartier général de Mouammar Kaddafi. Un rebelle de la première ...
Lire l'article
En demandant le report des législatives, Ali Bongo crée le consensus Au Gabon, la classe politique est unanime pour un report des élections législatives prévues avant fin décembre 2011. C’est Ali Bongo en personne qui est à la manœuvre. Il a multiplié les rencontres avec la classe politique pour faire accepter ce report motivé par deux raisons : la CAN 2012 de janvier et février, et l’introduction dans la biométrie dans les listes électorales. Ali Bongo Ondimba a marqué un grand point politique. Pour la première fois depuis son arrivée au pouvoir, sa décision de saisir la Cour constitutionnelle pour demander ...
Lire l'article
Sept étudiants de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM) de Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué (sud-est), ont été sanctionnés pour fraude aux examens de la première session du premier semestre 2010-2011, a appris vendredi l’AGP. Le conseil de discipline de l’Université a infligé un blâme et une exclusion de 15 jours à Agathe Sylviane Asseko Bilé et Carleen Anomba Issogui, étudiantes en 2ème année de licence à la faculté des sciences, pour avoir fraudé sans préméditation. L’épreuve concernée par la fraude a été annulée, a indiqué l’établissement dans une note. Un étudiant de 2ème année, ...
Lire l'article
Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG -opposition), Pierre Mamboundou, a animé une causerie politique le 10 février au quartier Charbonnages, un des quartiers du premier arrondissement conformément à son programme de tournée politique dans les six arrondissements de Libreville. Le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG-Opposition), Pierre Mamboundou, a lancé le 10 février au quartier Charbonnages sa tournée politique dans les 6 arrondissements de la commune de Libreville. Pour ce retour sur le terrain depuis la dernière présidentielle, il a été accueilli par de nombreux militants et partisans de sa formation politique et de ceux de ...
Lire l'article
Le Conseil extraordinaire de l’université des sciences et techniques de Masuku (USTM) tenu le week-end dernier a revu les sanctions infligées le 9 mars dernier aux 43 étudiants jugés coupables des exactions et autres brimades sur leurs collègues nouvellement admis à l’université. Sur le plan académique, le Conseil a décidé du maintien des sanctions en y ajoutant un sursis pour tous les 43 étudiants. Sur le plan social, il a été décidé de maintenir les sanctions relatives aux œuvres universitaires selon les termes du rapport final du conseil de discipline du 9 mars. Cependant, l’inscription desdites sanctions au dossier des bourses a été ...
Lire l'article
L'Union nationale (UN), formation de l'opposition gabonaise créée par trois partis et six candidats battus à l'élection présidentielle de 2009, a réclamé mardi un débat sur la gestion du pétrole et une revue des textes régissant l'activité pétrolière au Gabon. L'UN réagissait aux "mesures d'urgence" annoncées le 4 mars par le président Ali Bongo à l'issue d'un Conseil des ministres tenu à Port-Gentil (ouest), capitale pétrolière du pays. Parmi ces mesures, figure la création d'une société nationale appelée Gabon Oil Company (GOC), qui va désormais contrôler "les participations de l'Etat dans les sociétés pétrolières" et gérer l'exploration, l'exploitation et la distribution du ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le chef de l’Etat gabonais, Rose Francine Rogombé a présidé mercredi après-midi au palais présidentiel, un conseil supérieur extraordinaire de la magistrature, en sa qualité de présidente cette institution, a-t-on appris de source autorisée. Le communiqué final ayant sanctionné les travaux sera rendu dans la soirée par le porte-parole de la présidence de la République C’est le deuxième conseil de cette institution judiciaire que Mm Rogombé préside en moins de deux mois. Le dernier s’était tenu en juillet dernier. Selon les textes, le conseil supérieur de la magistrature se réuni une fois chaque année.
Lire l'article
Libreville, 8 septembre (GABONEWS) – Au lendemain de la déclaration du collectif des candidats malheureux de la présidentielle du 30 août dernier dans laquelle ils réclament le recomptage des voix, le gouvernement gabonais s’interroge sur « l’opportunité » d’une telle requête dans la « mesure où la proclamation des résultats de l’élection présidentielle par la Cour constitutionnelle, et conformément aux dispositions légales, les voies de recours sont ouvertes » auprès de cette institution. Sur cette lancée, le porte-parole du gouvernement, René Ndemezo’o Obiang, dans une déclaration rendue publique ce mardi à Libreville, rappelle que « dans le cadre ...
Lire l'article
A l’ouverture du procès le 24 mars dernier à Libreville, qui oppose le leader de la société civile gabonaise, Marc Ona Essangui, au ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, l’avocat du plaignant a requis des dommages et intérêts de 50 millions de francs CFA de l’Etat gabonais. Le 6 juin dernier, le coordonateur local de la coalition Publiez ce que vous payez (PCQVP) avait été frappé d’une interdiction de quitter le territoire alors qu’il embarquait pour New-York où il devait prendre part à une conférence sur la transparence des contrats sur les industries extractives en Afrique, et notamment au Gabon. ...
Lire l'article
Libye : le chef militaire de Tripoli réclame des excuses aux gouvernements britannique et américain
Au Gabon, Ali Bongo réclame le report des élections législatives
Sept étudiants de l’Université des sciences et techniques de Masuku sanctionnés pour fraude aux examens
Gabon : Mamboundou réclame des élections justes et transparentes
Enseignement supérieur: Le Conseil extraordinaire de l’USTM revoit les sanctions infligées aux 43 étudiants
Gabon: l’opposition réclame un débat sur la gestion du pétrole
Justice : Rose Francine Rogombé préside un conseil extraordinaire du conseil supérieur de la magistrature
Gabon: URGENT / Le gouvernement s’interroge sur « l’opportunité de la requête du collectif des battus de la présidentielle qui réclame le recomptage des voix
Gabon : Marc Ona réclame 50 millions de F.CFA à Mba Obame
Statuts

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Fév 2011
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*