Socialisez

FacebookTwitterRSS

Deux entreprises forestières sommées d’appliquer le revenu minimum mensuel fixé à 150.000 FCFA

Auteur/Source: · Date: 3 Fév 2011
Catégorie(s): Economie,Société

Le préfet du département de la Mougalaba, dans la province de la Ngounié (sud), Eric André Zué, a demandé aux responsables des sociétés forestières Cora Wood Gabon et Jawood de respecter le revenu minimum mensuel fixé à 150.000 FCFA.

Différend du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) qui est de 80. 000 FCFA au Gabon depuis 2006, le revenu minimum mensuel, établi à 150.000 FCFA, est le seuil en dessous duquel aucun Gabonais ne doit être payé.

Outre de s’arrimer au revenu minimum, M. Zué a également exigé aux deux entreprises forestières de s’acquitter des cotisations de leurs employés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), afin de leur permettre de bénéficier de la pension retraite et des prestations familiales.

Pour sa part, le président du conseil départemental a réclamé le paiement des taxes dues à son institution par les deux sociétés.

Par ailleurs, le préfet a demandé aux responsables de Cora Wood Gabon et Jawood de prendre en compte un certain nombre de doléances exprimées par les populations, entre autres, l’aménagement de la routeGuietsou-Mouila (94 km), la réhabilitation ou le remplacement des ponts en bois par des ouvrages en béton, l’extension des villages Dibotsa et Ilendo.

Un comité de suivi a été mis en place pour veiller à l’application des recommandations faites par le préfet de la Mougalaba.


SUR LE MÊME SUJET
Le Programme Régional de l'Afrique Centrale pour l'Environnement (CARPE) de l'Agence américaine pour le développement international (USAID) a débloqué 14 946 000 FCFA en faveur de deux Organisations non gouvernementales (ONG) environnementales gabonaises, aux termes d’une convention signée mardi dernier à Libreville. "La jeunesse en action-environnement et développement" a été subventionnée à hauteur de 696. 0000 FCFA pour mener à bien son projet de promouvoir la gestion durable des forêts en zone rurale, à travers la vulgarisation et l’adoption des techniques d’exploitation ayant un impact environnemental, dans les villages situés entre Oyem et Mitzic. Pour sa part, l’organisation économique du lac ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a adopté jeudi un projet de décret fixant l’âge minimum d’admission à l’emploi à 16 ans au Gabon, a annoncé le communiqué final ayant sanctionné le conseil des ministres présidé jeudi par le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba. Selon les termes du décret, pris en application des dispositions de l’article 177 du code du travail, certaines dérogations individuelles peuvent être accordées aux mineurs de moins de 16 ans : participation à des spectacles artistiques, à des travaux légers non susceptibles de porter préjudice à sa santé et à participation à des programmes d’orientation ou de ...
Lire l'article
Le Gabon a enregistré quelque 486 milliards de FCFA de recettes fiscales hors pétrole, soit un dépassement de 8% par rapport aux prévisions de la loi de finances rectificative 2010 qui tablait sur 448 milliards de FCFA, a annoncé la direction générale des impôts (DGI). Selon le directeur des études et de la prospective à la DGI, M. Martin Essangui Obame, les taxes indirectes ont rapporté plus de 151 milliards de FCFA contre 150 milliards attendus alors que les impôts directs, payées par les sociétés hors pétrole, l’impôt sur le Revenu des personnes physiques (IRPP), la retenue ...
Lire l'article
Les sociétés forestières Pogab et Leroy ont été mises sous scellé lundi dernier par le tribunal de Libreville, appris l'AGP de source judiciaire dans la capitale gabonaise. (Le tribunal a pris cette décision à la suite d'une plainte introduite une semaine auparavant par M. John Bitar, le repreneur libanais des deux entreprises, face au refus de cession des anciens propriétaires chinois. Dans la plainte déposée au tribunal de Libreville les 16 et 17 octobre derniers, M. Bitar fait état du rapatriement, par les Chinois, du matériel des deux entreprises se trouvant à l'intérieur du pays. Lundi dernier, la ...
Lire l'article
L’infirmier du dispensaire du village Dienga dans le département de la Boumi-Louétsi (sud), Jean Matapa perçoit un salaire de 18.000 FCFA depuis 18 ans de la part de son employeur, l’Assemblée départementale faisant fi de la loi fixant le Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) à 80.000 FCFA. Cet infirmier embauché par l’Assemblée départementale de la Boumi-Louétsi n’a jamais vu son traitement salarial évolué malgré sa longue durée de service. Une situation similaire est également relevée au dispensaire de Sindara dans le département de Tsamba-Magotsi où un autre infirmier perçoit n salaire mensuel de 27.000 FCFA. Depuis mars dernier, le gouvernement a décidé que ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a fixé à 150.000Fcfa le Revenue minimum mensuel (RMM), au terme d’une réunion lundi avec les partenaires sociaux. Le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, qui recevait les partenaires sociaux, le patronat gabonais et les entités administratives impliquées dans le traitement des salaires, a expliqué, pendant la réunion, la position du gouvernement de porter à 150.000 Fcfa le Revenu minimum mensuel. Il a à cet effet précisé que cette décision ne concerne que le secteur public et parapublic. Elle prendra effet à compter de fin février 2010. Soulignons que cette mesure vient dissiper tout malentendu dans l’esprit de nombreux gabonais qui ...
Lire l'article
A l’occasion de sa rencontre avec le Conseil économique et social (CES) et les organisations syndicales et patronales ce 18 janvier à Libreville, le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, a annoncé que le salaire mensuel de tout salarié doit désormais être au moins de 150 000 francs CFA dès le 1er février prochain. Une mesure louable mais dont l’application sur le terrain pourrait se confronter à de rigides réalités. Pour consoler la déception des Gabonais née de l’«enterrement» du Salaire minimum interprofessionnel de garanti (SMIG) à 150 000 francs CFA, le premier ministre, Paul Biyoghe Mba, a annoncé le 18 ...
Lire l'article
La mesure sera applicable dans un premier temps aux secteurs public et parapublic avant d'être étendu au privé. Le Gabon a fixé à 150. 000 FCFA (229 euros) le "revenu minimum mensuel", représentant le salaire de base et les primes, applicable dans un premier temps aux secteurs public et parapublic avant d'être étendu au privé, a-t-on appris mardi de source officielle. Ce revenu minimum est distinct du Smig (salaire minimum interprofessionnel garanti) car il inclut "différentes primes et allocations", a expliqué une source au cabinet du Premier ministre Paul Biyoghé Mba, au lendemain d'une réunion à Libreville entre le gouvernement, les organisations ...
Lire l'article
Zacharie Myboto, le président de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD) est l'un des seuls piliers de l'opposition a ne pas s'être aligné derrière la candidature de Pierre Mamboundou pour faire bloc contre le parti au pouvoir propose un revenu minimum de solidarité de 25 000 F.CFA. Selon son directeur de campagne, Edmond Okemvélé, cette mesure sera suivie d'une conférence nationale sur l'économie. «Notre projet de société s’articule sur deux points seulement. Si le candidat Myboto est élu au soir du 30 août, la première mesure que prendra le candidat est la mise en place du revenu minimum ...
Lire l'article
Le ministre des Travaux publics, des Infrastructures et de la Construction, Flavien Nzengui Nzoundou, a fait le point le 19 novembre à Libreville avec les opérateurs des Bâtiments et travaux publics (BTP) sur les problèmes relevés dans l’exécution des chantiers. Le ministre a notamment soulevé les problèmes liés aux études préalables, aux procédures d’exécution ou à la communication entre les responsables de l’exécution et les autorités de tutelle avant d’annoncer l’adoption de réformes dans le mode de paiement des entreprises adjudicatrices pour prévenir les retards de paiement qui freinent l’exécution des travaux. Alors que des réformes sont en cours d’élaboration ...
Lire l'article
Financement américain de 14 millions de FCFA à deux ONG environnementales gabonaises
L’âge minimum d’admission à l’emploi fixé à 16 ans au Gabon
Le Gabon engrange près de 500 milliards de FCFA de recettes hors pétrole en 2010
Deux entreprises forestières placées sous scellé
Un infirmier rémunéré à 18.000 FCFA dans le département de la Boumi-Louétsi
Le gouvernement fixe le Revenu minimum mensuel à 150.000 FCFA dès fin février
Gabon : Biyoghe Mba promet le revenu minimum mensuel à 150 000 FCFA
Le Gabon fixe un “revenu minimum mensuel” à 150.000 FCFA
Gabon : Myboto propose un Revenu minimum de solidarité de 25 000 F.CFA
Gabon : Nzengui Nzoundou fixe le cap aux entreprises des BTP

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Fév 2011
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*