Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon – Terrorisme d’État

Auteur/Source: · Date: 3 Fév 2011
Catégorie(s): Société

Face à la mobilisation des Gabonais – de plus en plus nombreux – qui contestent toute légitimité à son pouvoir, le Mollah’Son Ali Ben Bongo répond par le harcèlement et l’intimidation des opposants, traqués jusque dans leur intimité. Le dernier cas en date est celui de l’évêque Mike Jocktane, qui ne risque pas de regagner son domicile de si tôt parce que recherché depuis plusieurs jours par toutes les polices du régime. Son plus grand péché ? Sa proximité avec le Président élu, André Mba Obame. Et comme pour le lui faire payer, le mardi 2 février, un peu après 20h30, des individus cagoulés, disant appartenir à la Police judiciaire, ont fait irruption chez l’homme d’église. Après avoir fouillé la maison de fond en comble, ils ont embarqué – encore une fois – le révérend Nadia Jocktane, l’épouse de Mike. Ignorance ou violation délibérée de la loi de la part des policiers ?

Les deux, sans doute. Mais en tout état de cause, l’opération était totalement illégale car après 19 heures la police judiciaire n’a pas le droit d’effectuer des perquisitions chez les citoyens. C’est ce que prévoit la loi gabonaise, mais au pays du Mollah’Son, la loi est un simple gadget à géométrie variable.

Et pendant que les prétendus policiers opéraient leur raid nocturne chez les Jocktane, de grandes manifestations populaires – attribuées aux partisans de Mba Obame – agitaient de nombreux quartiers de Libreville. Relation de cause à effet ou pas, la coïncidence est quand même troublante quand on observe que dans le même temps, des mouvements de troupes armées se sont intensifiés aux alentours du siège de la représentation des Nations Unies où le Président Mba Obame, son gouvernement et les dirigeants de l’Union Nationale sont réfugiés depuis plus d’une semaine. La crise au Gabon serait-elle en train de s’enliser ?
 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon: l’évêque Mike Jocktane, opposant politique, dénonce le harcèlement dont il fait l’objet
L’évêque, Mike Jocktane qui est également un activiste politique de l’opposition, est sorti de sa réserve. Il a animé mardi 7 février 2012, une conférence de presse pour dénoncer le harcèlement policier et judiciaire dont il serait l’objet. « J’ai donné instruction à mes avocats de déposer une plainte contre la police judiciaire ». C’est le premier message livré à la presse par l’évêque Mike Jocktane. L’homme de Dieu devenu très actif dans la politique, affirme avoir été victime d’une tentative d’enlèvement par des personnes se présentant comme des agents de la police judiciaire. Les présumés policiers souhaitaient l’entendre dans une ...
Lire l'article
Jean-Boniface Assélé parle: “Le PDG n’avait pour programme que le terrorisme” (Vidéo)
L'oncle du dictateur, Jean-Boniface Assélé, parle, dans une vidéo enregistrée avant le vote: "Le PDG n'avait comme programme que le terrorisme" Testament de l'oncle? L'oncle se sentirait-il menacé par le neveu biafro? La vérité sur le terrorisme du parti état, connu comme le Parti Démocratique Gabonais, mais devant probablement être rebaptisé "Parti Terroriste Gabonais", n'a plus de tombe. Maintenant que l'oncle se rebiffe, à qui le tour? http://www.youtube.com/watch?v=l4XqyaQfOVY Source texte: Bongo Doit Partir (http://www.bdpgabon.org)
Lire l'article
L'Etat gabonais a porté plainte lundi pour "outrage à la République" contre Mike Jocktane, ancien conseiller du défunt président Omar Bongo passé à l'opposition, qui affirme que ce dernier a contribué au financement de la campagne du candidat Sarkozy en 2007. "Nous avons porté plainte pour outrage à la République", a déclaré à l'AFP Me Francis Nkea, affirmant représenter la présidence gabonaise et le Trésor public gabonais. L'avocat a précisé que la plainte visait uniquement M. Jocktane, ancien ministre de l'Intérieur d'Omar Bongo, mais qu'il "envisage une plainte contre l'éditeur (La découverte) et les auteurs du livre" +Le scandale des biens mal ...
Lire l'article
Suite aux déclarations de M. Mike Jocktane, relayées par des médias internationaux, Mme Pascaline Bongo Ondimba a tenu à réagir par le biais d’un communiqué de presse dont GABONEWS vous livre l’intégralité : COMMUNIQUE DE PRESSE Dans un livre à paraître, M. Mike JOCTANE, ancien Directeur de Cabinet Adjoint de Feu le Président Omar BONGO ONDIMBA, affirme que le Président Omar BONGO ONDIMBA aurait contribué au financement de la campagne du candidat Nicolas SARKOZY à l’élection présidentielle française de 2007. Je voudrais, à cet effet, exprimer ma profonde indignation devant la légèreté de ces allégations, aussi grossières que mensongères et irresponsables. Ayant été ...
Lire l'article
Communiqué : Le BDP-Gabon Nouveau condamne le terrorisme d’état au Gabon et exige la libération immédiate de Marc Ona Essangui et des leaders de la société civile incarcérés
C'est avec consternation et révolte que le BDP-Gabon Nouveau constate, une nouvelle fois, l'arrestation arbitraire de Marc Ona Essangui et de ses collègues de la société civile gabonaise par le régime dictatorial d'Omar Bongo. Le BDP-Gabon Nouveau, mouvement de résistance et de libération nationale en exil,  condamne sans détour et avec vigueur cet énième forfait du régime terroriste d'Omar Bongo contre le peuple gabonais, peuple qui depuis 41 ans subit le terroriste d'état d'une mafia criminelle, incapable et  incompétente. C'est ce matin 31 décembre que Messieurs Marc Ona Essangui et ses collègues de la coalition Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP) et ...
Lire l'article
"Aujourd'hui, les Etats-Unis ont enfin franchi une nouvelle étape pour effacer cette grande honte qui déshonore ce grand leader", a déclaré, samedi 28 juin, le sénateur John Kerry. Il était en effet temps de retirer l'ancien président sud-africain Nelson Mandela et son parti, le Congrès national africain (ANC) au pouvoir, de la liste noire américaine du terrorisme. C'est désormais presque chose faite. Après la Chambre des représentants en mai, le Sénat a adopté, samedi, une loi en ce sens qui va être transmise à la Maison Blanche. Elle devrait être signée par le président George W. Bush avant les 90 ...
Lire l'article
Rendre performant le cadre normatif et les mécanismes de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme en Afrique centrale, tel est l'objectif de l'atelier sous régional organisé, à Libreville du 7 au 9 avril, par le ministère de la Justice, en collaboration avec l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC). Cet objectif a-t-il été atteint' Le plus important était sans doute de comprendre l'importance du cadre normatif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme dans le développement économique d'un pays, afin de mettre en place une meilleure ...
Lire l'article
Libreville abrite du 7 au 9 avril un atelier sous régional pour la lutte contre le financement du terrorisme et le blanchiment des capitaux, organisé par le ministère de la Justice en collaboration avec l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) pour mieux coordonner les mesures de surveillance dans la sous région. Le ministre gabonais de la Justice, Martin Mabala, a présidé le 7 avril la cérémonie d’ouverture de l’atelier sous régional en matière de lutte contre le financement du terrorisme et le blanchiment des capitaux en présence du ministre des Affaires étrangères en ...
Lire l'article
Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Martin Mabala, a présidé lundi à l’Hôtel des Affaires étrangères de Libreville, en présence de la ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale, Laure Olga Gondjout, la cérémonie d’ouverture de l’atelier sous régional en matière de lutte contre le financement du terrorisme et le blanchiment des capitaux co-organisé par le ministère de la Justice et l’Organisation des Nations Unies contre la Drogue (ONUDC); cérémonie qui a enregistré, outre la participation de nombreuses personnalités, la présence de la représentante de l’ONUDC, Marie Hélène Gozzi. Les différents experts ...
Lire l'article
Le Mouvement fantomatique, connu sous l'appellation de BDP Gabon nouveau, s'est illustré de manière tonitruante ces derniers temps. Une fois de plus. En effet, dans un communiqué abondamment diffusé par courrier électronique, « le parti » du Docteur Daniel Mangara, basé dans le New Jersey (USA), revendique « sa toute première opération de sabotage sur un transformateur d'électricité de Kinguélé, un quartier de Libreville, dans la nuit du Jeudi 29 Décembre ». Le communiqué précise : « Cette opération faisait partie de la petite série d'opérations test que la branche armée du BDP avait prévu d'accomplir dans le cadre de ses préparatifs ...
Lire l'article
Gabon: l’évêque Mike Jocktane, opposant politique, dénonce le harcèlement dont il fait l’objet
Jean-Boniface Assélé parle: “Le PDG n’avait pour programme que le terrorisme” (Vidéo)
Gabon – L’Etat gabonais porte plainte contre Mike Jocktane
Allégations Mike Jocktane : Réaction de Pascaline Bongo Ondimba
Communiqué : Le BDP-Gabon Nouveau condamne le terrorisme d’état au Gabon et exige la libération immédiate de Marc Ona Essangui et des leaders de la
Nelson Mandela et l’ANC vont être retirés de la liste noire américaine du terrorisme
Gabon : Comment contrer le financement du terrorisme et le blanchiment de capitaux?
Gabon : Le financement du terrorisme et le blanchiment des capitaux en débat à Libreville
Gabon: Ouverture à Libreville de l’atelier sous régional de lutte contre le financement du terrorisme et du blanchiment des capitaux
Reflet : Terrorisme affiché du BDP-Gabon Nouveau


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Fév 2011
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*