- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Grande marche de protestation pacifique à la gare routière de Mont-Bouet ce mardi 08 Février 2011 à 14h30 mn

[1]Gabonaises, Gabonais, Chers concitoyens.
42 ans après son règne, Omar Bongo fit son mea culpa au peuple gabonais pour le salut de son âme en confiant à Dieu l’avenir du Gabon. Son Fils Fang André MBA OBAME fit de même lors de la campagne présidentielle. Il demanda pardon à genoux au peuple Gabonais. Les Gabonais le pardonnèrent en l’élisant massivement président de la république le 30 Aout 2009. Ceux qui sont restés sourds à la volonté de Dieu se mirent en travers de son chemin, pour barrer la route à AMO. Oubliant que cette cours constitutionnelle est depuis 2003 anticonstitutionnelle. Ses décisions devenant donc, de ce fait, nulles et de nul effet.

Après ce coup d’Etat militaro-constitutionnel, AMO a demandé aux Gabonais de ne pas verser dans la violence. S’inspirant du jugement de Salomon il a considéré que la paix est notre bien le plus précieux, et qu’en face aussi ce sont les nôtres. Toutefois, il demanda au peuple de rester mobilisé face à l’imposture.

C’est la chaine publique française par un documentaire financé par la société Publique française « Phares et Balises » avec la bénédiction de l’assemblée nationale et du Senat français qui vient confirmer de manière plus éclatante, le 02 Décembre 2010, que c’est AMO qui a gagné les élections du 30 Aout 2009 avec 42% des voix contre 37% pour Ali 9%.

C’est pourquoi, la chasse aux sorcières dans l’administration publique, la privation des libertés individuelles, le pillage des ressources et finances publiques, sont érigés en mode de gouvernance. Pendant ce temps, on fait croire aux gabonais que grâce aux projets liés à la CAN 2012, le pays est mieux géré.

Tout le monde sait que c’est OBO et JEN qui ont bouclé tous les dossiers des routes actuellement en chantiers. Ali BONGO n’a jusque-là, fait que des promesses : augmentation du SMIG (non réalisé) ; 3 échangeurs ( 0 réalisé) ; Industrialisation du bois (que des promesses); 5000 logements (0 maison); Audit de la fonction publique (chasse aux sorcières)ETC…ETC..Il vient lui même de reconnaitre qu’il est amateur et incompétent.

Chers compatriotes, c’est face à ce bilan que, lors de son retour de l’étranger le 30 Décembre 2010, les Gabonais qui sont allés massivement l’accueillir à l’aéroport de Libreville, ont demandé à AMO de prendre ses responsabilités. Voilà chers compatriotes les raisons du moment. AMO a décidé d’aller jusqu’au bout avec le peuple pour sauver le Gabon. Nous ne pouvons accepter que notre Nation se retrouve aux mains des étrangers.

La situation que traverse notre pays le Gabon n’est pas une affaire du seul André MBA OBAME. C’est l’affaire de tous les Gabonais. Si nous décidons de ne rien faire aujourd’hui, il sera trop tard demain lorsque ce groupe d’étrangers sans scrupules nous aura tout pris.

Venez tous nous rejoindre à la gare routière de Mont-Bouet ce mardi 08 Février 2011 à 14h30mn pour une grande marche de protestation pacifique.

Venez tous !!!! Venez nombreux montrer aux yeux du monde que nous sommes avec AMO!
Les républicains et citoyens libres
 


SUR LE MÊME SUJET
Le syndicat national des commerçants indépendants (SNCI), conduit par son président, André Boukosso, dénonce les contrôles intempestifs dont les opérateurs économiques exerçant au marché Mont-bouët de Libreville et ses environs sont l’objet auprès des différentes administrations concernées. C’est ainsi qu’André Boukosso reçu par Fidèle Ewangou, délégué provincial du commerce de l’Estuaire, a vivement exprimé son mécontentement face aux multiples contrôles que subissent au quotidien les opérateurs économiques sur les marchés. Lors de cette rencontre, M. Boukosso a dénoncé le mauvais comportement des contrôleurs ainsi que le chevauchement des contrôles des différentes administrations. Notamment : la Mairie ...
Lire l'article [2]
Le Collectif des Gabonais de France invite toutes les gabonaises, tous les gabonais et amis (es) du Gabon à se joindre à nos Frères de la RDC ce samedi 19 février 2011 à partir de 13 heures Métro Château Rouge, pour une Marche pacifique qui a pour but de dénoncer l'imposture des gouvernements illégitimes du Gabon et de la RDC, et le soutien sans faille de nos populations qui mènent une lutte farouche pour débarrasser la RDC, le Gabon et tous les pays africains, des sous-préfets qu'on appelle abusivement chefs d'états, imposés par l'ONU, les USA et la France impérialistes ...
Lire l'article [3]
Le plus important marché du pays, Mont Bouët, situé au coeur de Libreville, a été ravagé cette nuit par un violent incendie qui se serait déclaré aux alentours de 2H00 du matin. L'origine de l'incendie n'a pas encore été déterminée, mais les flammes continuaient de brûler en fin de matinée, consumant les marchandises et les échoppes des commerçants impuissants. Près d'un tiers du plus grand marché du pays a été ravagé par les flammes dans la nuit du 13 au 14 août. Le marché Mont Bouët, situé en plein coeur de Libreville, était encore sous le feu de l'incendie cette fin ...
Lire l'article [4]
Le plus important marché du pays, Mont Bouët, situé au coeur de Libreville, a été ravagé cette nuit par un violent incendie qui se serait déclaré aux alentours de 2H00 du matin. L'origine de l'incendie n'a pas encore été déterminée, mais les flammes continuaient de brûler en fin de matinée, consumant les marchandises et les échoppes des commerçants impuissants. Près d'un tiers du plus grand marché du pays a été ravagé par les flammes dans la nuit du 13 au 14 août. Le marché Mont Bouët, situé en plein coeur de Libreville, était encore sous le feu de l'incendie cette ...
Lire l'article [5]
Plus de 80% des incendies survenues ces derniers temps au marché Mont-Bouèt de Libreville, selon les riverains, proviendraient des installations électriques anarchiques pratiquées par de nombreux occupants des boxes dans ce grand marché de la capitale gabonaise. En début de semaine dernière, un incendie s’est déclaré dans l’un des grands bâtiments de ce marché et a tout détruit au passage. Pour les occupants, l’origine est inconnue. Mais, le voisinage quant à lui indexe les connexions anarchiques des câbles électriques qui auraient lâché et provoqué cet incendie. D’après le constat fait sur le terrain, l’enchevêtrement des câbles électriques visibles autour, voire à l’intérieur ...
Lire l'article [6]
Le maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a procédé mercredi au licenciement direct de trois agents de la commune de Libreville, pris en flagrant délit de prélèvement illicite des taxes communales, pendant sa croisière au marché Mont Bouët, principal lieu d’approvisionnement en vivres. Après la suspension provisoire du prélèvement des taxes communales auprès des commerçants et autres acteurs de la vie économique des marchés de la capitale, il y a environ un mois par le nouvel édile de la ville, et ce, jusqu’à nouvel ordre, certains agents communaux, dont ceux licenciés mercredi, ont continué la vente des tickets de droits ...
Lire l'article [7]
Depuis quelques années, les citadins de la capitale ont pris l’habitude de parcourir et parfois d’acheter les livres exposés dans les pseudo librairies dites ‘’par terre’’ de la gare routière de Libreville, muées en véritables centres d’approvisionnement des ouvrages d’occasion. Ils sont plus d’une trentaine de commerçants, qui vendent des livres de tout genre dans des box pour certains, ou de manière plus ou moins anarchique pour d’autres, le plus souvent sur les trottoirs de la gare routière et dans certaines ruelles de la capitale. Selon l’un des vendeurs, le ravitaillement en ouvrages de seconde main s’effectue auprès des librairies agréées, dans ...
Lire l'article [8]
Les candidats au Baccalauréat session 2008 du centre du Lycée d'Application Nelson Mandela de Libreville, ont marché pacifiquement lundi, du Lycée jusqu' à la primature, en vue de protester contre la décision de l'annulation des épreuves de Français et Philosophie et de rencontrer le premier ministre afin qu’il trouve un terrain d’entente pour la résolution de ce problème qui terni une fois de plus l’image du diplôme gabonais. Ces élèves de terminale toutes séries confondues ont pris d'assaut les grandes artères de Libreville, pénalisant la circulation, exprimant ainsi leur mécontentement par rapport à la décision d'annuler deux épreuves au Bac, suite ...
Lire l'article [9]
Le plus grand marché de la capitale gabonaise, le marché de Mont-Bouët s’est imposé au fil des années comme étant un grand pôle d’attraction et d’échange commercial au quotidien, avec environ 4000 commerçants, parmi lesquels, les grossistes qui vendent des produits vivriers, à savoir, la viande, le poisson, le gibier, les légumes, les fruits et bien d’autres produits, en l’occurrence des produits manufacturés comme les vêtements, les produits de beauté et l’électroménager. Le marché de Mont-Bouët a vu sa clientèle se diversifier jour après jour, l’impression dominante étant celle du désordre malgré la présence des forces de police municipale, où la ...
Lire l'article [10]
Suite à un accident survenu samedi en début d’après midi sur le boulevard du bord de mer, au niveau du Lycée national Léon Mba, un élève de cet établissement, Carl Nzé Nzé, qui attendait sagement un taxi au sortir des cours a été brutalement fauché par des indélicats qui, au volant, n’ont pas toujours mesuré la gravité de l’acte de conduire et se sont livrés à une dispute qui serait à l’origine de ce drame qui endeuille la famille de ce jeune homme de 18 ans ; ainsi, c’est en protestation contre ces chauffards et contre les violences de ces ...
Lire l'article [11]
Mécontentement des commerçants du marché de Mont-bouët pour contrôles intempestifs : le syndicat s’insurge auprès des administrations concernées
Grande Marche conjointe RDC/Collectif des Gabonais de France Samedi 19 février 2011 à Paris
Gabon : Le marché Mont Bouët en flammes
Gabon : Le marché Mont Bouët en flammes
Gabon: Les installations électriques anarchiques à l’origine des incendies du marché Mont-Bouët
Gabon: Le maire de Libreville licencie trois agents communaux au Marché Mont Bouët
Gabon: Le marché des livres d’occasion d’avantage fructueux à la gare routière de Libreville
Gabon: Marche pacifique de protestation des candidats au Baccalauréat
Gabon: Le marché de Mont-Bouët de Libreville, un véritable pôle d’attraction et d’échange commercial
Gabon: Violence à l’école: un élève mortellement fauché après les cours, marche pacifique de protestation du Lycée Léon Mba sur le front de mer à

1 Comment (Open | Close)

1 Comment To "Grande marche de protestation pacifique à la gare routière de Mont-Bouet ce mardi 08 Février 2011 à 14h30 mn"

#1 Comment By van On 8 Fév 2011 @ 10:46

arretez de nous distraire,pensez vous qu’il suffit de se mettre à genoux pour être pardonné par les gabonais?seuls ses proches lui ont pardonnés pas tout les gabonais donc faites attention à ce que vous ecrivez,pour etre pardonné il devra rendre tout ce qu’il a volé au gabon,de la meme maniere qu’il reclame sa pseudo victoire, MBA OBAME aussi c’est un imposteur assoiffé de pouvoir