Socialisez

FacebookTwitterRSS

Pierre Mamboundou renoue avec l’arène politique, après plusieurs mois d’absence

Auteur/Source: · Date: 11 Fév 2011
Catégorie(s): Politique

Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG-opposition), Pierre Mamboundou, a effectué, jeudi, à Libreville, son grand retour sur la scène politique, après une longue absence due à des problèmes de santé, à la faveur d’un meeting dans un quartier populaire du 1er arrondissement, point de départ d’une tournée qui le conduira dans les six arrondissements de la capitale.

‘’Restons unis et mobilisés afin de parvenir à des élections législatives plus justes et transparentes’’, a lancé le leader de l’opposition gabonaise à ses militants et sympathisants venus nombreux l’écouter.

Les élections législatives sont prévues cette année au Gabon. Le ministre de l’intérieur Jean François Ndongou a laissé entendre que le scrutin pourrait se dérouler en juin, juillet ou décembre 2011.

Mamboundou s’est expliqué sur les discussions engagées par son parti avec le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), ainsi que sur sa rencontre à Paris (France), en septembre dernier, avec le président Ali Bongo Ondimba.

Le leader de l’UPG a indiqué que l’objectif des discussions avec le parti au pouvoir était d’examiner les problèmes qui entravent la bonne marche du processus démocratique et le développement du pays.

‘’Soyez patients. Les partenaires engagés dans les négociations sont tous favorables à l’introduction de la biométrie dans le fichier électoral’’, a expliqué M. Mamboundou, député de la commune de Ndendé dans la province de la Ngounié (sud), initiateur du projet de loi sur la biométrie.

Il a demandé à ses militants de ne pas baisser la garde dans le combat pour la prise en compte de la biométrie dans le processus électoral au Gabon, en vue de la transparence électorale et pour éviter toutes formes de contestations postélectorales.

Pierre Mamboundou s’est aussi prononcé sur l’actualité ‘’brûlante de l’heure’’, marquée par l’auto proclamation du secrétaire général de l’Union nationale (UN-opposition) André Mba Obame comme président de la République, le 25 janvier dernier à Libreville.

Selonn lui, le combat du secrétaire général de l’Union nationale (UN) concerne, dans une moindre mesure, la transparence électorale.

Le 25 janvier dernier, l’ancien ministre de l’intérieur André Mba Obame s’est autoproclamé président de la République et formé un gouvernement parallèle de 18 membres.

Avec les membres de son gouvernement et plusieurs cadres de son parti, il est ensuite parti se réfugier au siège du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) à Libreville.

Réagissant à cet acte qualifié de ’’Haute trahison’’, le gouvernement a dissous l’union nationale, radié des effectifs de la fonction publique les fonctionnaires figurant dans le gouvernement parallèle et demandé la levée de l’immunité parlementaire de M. Mba Obame, député de Médouneu, dans le Haut-Como (nord), qui fut candidat indépendant à l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, remportée par Ali Bongo Ondimba.


SUR LE MÊME SUJET
L’UPG décrète trois mois de deuil après la mort de Pierre Mamboundou
L’Union du peuple gabonais (UPG) a décrété trois mois de deuil pour tous ses partisans après le décès de son leader historique, Pierre Mamboundou survenu le 15 octobre dernier des suites d’une crise cardiaque. Cette décision fait suite à celle de ne pas prendre part aux législatives de décembre prochain pour des raisons déjà évoquées par Pierre Mamboundou de son vivant, notamment les conditions de transparence qui passeraient pour l’UPG, par l’introduction de la biométrie dans le processus électoral. L’UPG soutient que la biométrie est la meilleure garantie pour la tenue d’une élection propre, transparente et équitable. Pour ce parti de l’opposition, ...
Lire l'article
Gabon : nombreuses réactions après la disparition de l’opposant historique Pierre Mamboundou
Par RFI Au Gabon, les réactions sont nombreuses après le décès de l'opposant historique Pierre Mamboundou, leader de l'Union du peuple gabonais (UPG), trois fois candidat à la présidentielle, sans jamais être élu à la tête de l'Etat. Il est mort dans la nuit de samedi à dimanche à l'âge de 65 ans des suites d'une crise cardiaque selon sa famille. La disparition de l'opposant historique gabonais Pierre Mamboundou, leader de l'Union du peuple gabonais (UPG), décédé à l’âge de 65 ans dans la nuit du 15 au 16 octobre, suscite des réactions à la fois dans son camp et dans celui ...
Lire l'article
Le Coordonnateur de la zone Ngounié nord de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition), Franck Diloussa à appelé lundi les militants de ce parti dans la ville de Mouila à se recueillir dans la sérénité, après le décès du leader Pierre Mamboundou survenu samedi dernier à Libreville, de suites d’une crise cardiaque. Dès l’annonce officielle de la triste et douloureuse nouvelle, plusieurs militants, sympathisants et même adversaires politiques se sont dirigés à la représentation de l’UPG dans la ville. Les âmes les plus sensibles n’ont pas hésité d’éclater en sanglot, laissé couler des larmes ou se vautrer au sol en signe ...
Lire l'article
Après l’annonce du décès du leader de l’opposition gabonaise, Pierre Mamboundou dans la nuit du samedi 15 octobre à Libreville, l’agence de presse GABONEWS a sillonné les différents quartiers de la capitale gabonaise afin de recueillir les impressions du citoyen lambda. « Tout d’abord le président de l’UPG était réputé pour sa sagacité juridique, sa prolixité et bien évidemment pour sa rigueur morale et intellectuelle. Il était doté d’une culture politique et d’un sens de la dialectique qui en faisait un redoutable débatteur et un communiquant de bon niveau. La classe politique gabonaise perd là l’un des plus brillants de ses ...
Lire l'article
Pierre Mamboundou, le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG-Opposition), a déclaré vendredi à Libreville à la Radio télévision gabonaise (RTG) avoir engagé des négociations avec le pouvoir. « Nous sommes bien en négociation avec le pouvoir mais nous ne signerons pas la charte de la majorité républicaine pour l’émergence. Nous sommes des partenaires de la majorité », a déclaré Pierre Mamboundou. « L’accord est presque prêt. Nous devrons être impliqués dans toutes les structures de l’Etat, ministères, société, institutions etc. Mais nous garderons notre libre arbitrage. Si les choses ne vont pas dans le bon sens, nous en tirerons les conséquences. ...
Lire l'article
Selon des sources de l'Union du peuple Gabonais (UPG), le président de de cette formation de l’Alliance pour le changement et la restauration -ACR-opposition), Pierre Mamboundou, devrait regagner la capitale gabonaise dimanche prochain, après plus de six mois passés en France. Selon ces sources, l’ancien candidat à la présidence de la République devrait arriver à Libreville dans l’après-midi du dimanche 20 novembre prochain, avant de se rendre au siège du parti où est prévue une conférence de presse. Absent du territoire pour cause de maladie, Pierre Mamboundou avait été reçu en audience en septembre dernier par le président de la République Ali ...
Lire l'article
Après M. Mouloungui cousin de Pierre Mamboundou qui intègre le gouvernement d’Ali Bongo, sa fille aîné Dana Mamboundou promue au poste de expert résidant du ministère dont a la charge son oncle Moulingui ; nous avons maintenant Me Louis Gaston Mayila membre influent de l’ACR, dans une interview accorder au journal l’Union du mercredi 28 avril 2010 dans la rubrique ‘Politique et Economie’, qui dit « Nous ne combattons pas le parti au pouvoir c’est la politique qu’il mène que nous combattons. » et « Au sein de l’ACR, nous ne suspectons personne d’être à la solde ...
Lire l'article
L’ancien ministre et secrétaire général du Parti démocratique gabonais, actuel député du 4ème arrondissement de Libreville, qui a longtemps nourri l’envie de quitter ses anciens camarades du parti démocratique gabonais (PDG, parti au pouvoir) pour aller grossir les rangs de l’Union nationale (UN) : le « Club des anciens », a finalement vidé le plancher. A la grande satisfaction des ‘’pédégistes’’ et cadres de l’Estuaire qui se sentent du coup libérés Jacques Adiahénot, ancien ministre et secrétaire général du PDG et actuel député du 4ème arrondissement de Libreville, a finalement décidé le tourner le dos au PDG, pour l’Union nationale (UN), ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – L’opposant gabonais, Pierre Mamboundou, a déclaré lundi à Libreville devant des journalistes sur un ton ironique qu’il était ‘’wanted’’, c’est-à-dire, recherché par la police. ‘’Je suis wanted. Je suis recherché par la police’’, a lancé M. Mamboundou à l’endroit de la presse pendant qu’il quittait la salle où a été faite la déclaration des 17 candidats à l’élection présidentielle du 30 août dernier. Le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG) n’avait plus apparu en public après la dispersion par les forces de sécurité et de défense d’un sit-in qu’observaient certains candidats devant l’entrée de la Cité de la ...
Lire l'article
Reçu à la présidence de la République ce mercredi, Pierre Mamboundou a proposé au nom de son parti un report de l’élection présidentielle anticipée pour un délai de 6 mois. Pour Pierre Mamboundou, il faut que soit retenu un "délai qui tienne compte des réalités: la loi électorale donne déjà un certain nombre de délais qu'il faut respecter". Cette position tranche avec celle du parti au pouvoir qui ne souhaite qu’un report de 2 mois. Le Président de l’UPG a rappelé que la loi électorale a toujours prévu pour la ...
Lire l'article
L’UPG décrète trois mois de deuil après la mort de Pierre Mamboundou
Gabon : nombreuses réactions après la disparition de l’opposant historique Pierre Mamboundou
La coordination de l’UPG à Mouila appelle au calme après le décès de Pierre Mamboundou
Décès Pierre Mamboundou/ Micro-trottoir: « Pierre Mamboundou laisse un grand vide dans le système politique gabonais » selon de nombreux Librevillois
Gabon : Pierre Mamboundou négocie avec le pouvoir à Libreville
Politique / Pierre Mamboundou pourrait regagner Libreville dimanche prochain
Gabon / Politique : Mamboundou et l’ACR en négociation avec Ali Bongo Ondimba ?
Après plusieurs mois d’hésitations Jacques Adiahénot tourne le dos au PDG
Politique: Pierre Mamboundou se dit ’’wanted’’
Gabon-élection: Pierre Mamboundou propose un report de 6 mois

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Fév 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*