Socialisez

FacebookTwitterRSS

Quatre nouvelles directions générales au ministère des eaux et forêts

Auteur/Source: · Date: 11 Fév 2011
Catégorie(s): Environnement

Le ministère gabonais des eaux et forêts a été doté de quatre nouvelles directions générales pour tenir compte des nouvelles orientations de ce département ministériel, a annoncé le communiqué final du conseil des ministres réuni jeudi à Libreville par le président Ali Bongo Ondimba.

Chacune des directions générales va gérer un pan du vaste secteur de l’environnement pour la protection duquel le Gabon a décidé de s’impliquer de manière résolue, conscient que les ressources biologiques renouvelables de la planète représentent une opportunité unique pour le développement économique et social.

La Direction générale des forêts (DGF) va gérer le couvert forestier qui représente 85% du territoire national de 266 667 km2, soit une superficie de 22 millions d’hectares. Ces forêts sont composées de 400 espèces différentes dont 60 à valeur commerciale.

La Direction générale de la faune et des aires protégées (DGFAP) est appelée à veiller sur les treize parcs nationaux crées en 2002 dans le pays et qui représentent 11% du territoire national ainsi que sur une biodiversité riche de plus de 19000 espèces, 198 espèces de mammifères, dont 19 primates, 680 espèces d’oiseaux, 98 espèces d’amphibiens et plus d’une centaine de reptiles.

Les deux autres directions sont la Direction générale des écosystèmes aquatiques (DGEA) et la direction générale de l’industrie, du commerce du bois et de la valorisation des produits forestiers.

Par ailleurs, pays appartenant au bassin du Congo, 2ème poumon vert de la planète après l’Amazonie avec 2 millions de km2 de forêts tropicales qui captent chaque année plus de 70 millions de tonnes de dioxyde de carbone, le Gabon a également en projet la création d’une Agence d’études et d’observation spatiale, avec l’installation d’une station d’images satellites pour le suivi du couvert forestier, en partenariat avec la France et le Brésil.

Une fois opérationnelle, la station d’images satellites aura un rayon de couverture 2800 km2 et permettra à tous les pays de la sous-région la surveillance et l’évaluation de l’état des forêts tropicales du bassin du Congo soit plus de 2 millions de km2 de forêts tropicales humides.


SUR LE MÊME SUJET
Formation des agents des Eaux et Forêts
Une équipe du Projet d’Aménagement des petits permis forestiers gabonais a entrepris, récemment à Koulamoutou, une mission visant à instruire et mettre à disposition des agents des services provinciaux des outils adaptés en matière de contrôle, de suivi et d’évaluation des activités de gestion forestière. Les agents des Eaux et Forêts des directions provinciales et services départementaux du Haut-Ogooué et de l’Ogooué-Lolo ont suivi récemment une formation essentiellement axée sur l’étape de réalisation des plans d’aménagement, l’utilisation des documents de gestion dans la mise en œuvre de la gestion durable, d’agrément de document de planification par l’administration sur la base ...
Lire l'article
Près de 70 (69 au total) nouveaux agents des eaux et foret ont reçu lundi au Cap Estérias (30 km au nord de Libreville) leurs parchemins après trois à cinq ans de formation selon les niveaux de formation. Parmi les 69 nouveaux agents sortis de l’Ecole nationale des eaux et forêts (ENEF), 26 sont des ingénieurs et les 43 autres sont des techniciens supérieurs des eaux et forêts. A l’occasion ils ont étés appelé par la marraine de cette promotion, Marie Thérèse Vané à faire preuve d’humilité dans leur démarche professionnelle. "L’humilité doit vous amener à comprendre que tout édifice ne se ...
Lire l'article
Le ministre en charge de l’agriculture, Raymond Ndong Sima a procédé mercredi à Libreville à la remise de seize (16) nouveaux véhicules destinées à renforcer le parc automobile de ses directions. La dotation qui comprend huit (8) de type 4x4 et huit autres pick-up seront repartis dans les quatre directions centrales et les quatre directions régionales qui assurent la politique de ce département ministériel. Le secteur agricole est relativement peu développé au Gabon. Pourtant il occupe avec l’élevage et la pêche près d’un tiers de la population sans pour autant apporter à l’économie gabonaise un PIB au dessus de 10% depuis ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba a annoncé, jeudi à Franceville (sud-est), la dissolution des directions générales du contrôle financier et de la comptabilité publique du ministère du budget. "Conformément à la décision du conseil des ministres tenu à Port-Gentil (mars 2010) sont confirmées, les dissolutions de l’actuelle direction générale du contrôle financier et la direction générale de la comptabilité publique", a déclaré le chef de l’Etat dans une déclaration lue avant la conférence de presse qu’il a donnée à l’issue du 7ème conseil des ministres délocalisé tenu à Franceville, chef-lieu de le province du Haut-Ogooué, à 650 km au sud-est ...
Lire l'article
Les agents du ministère des Eaux et Forêts fédérés au sein du Syndicat national des eaux et forêts sont en grève générale illimitée. Ils réclament de meilleures conditions de vie et de travail. Pas de répit pour le gouvernement. Moins d’une semaine après avoir désamorcer la menace de grève générale illimitée de 12 centrales syndicales, il va devoir faire face à une nouvelle crise. Les agents du ministère des Eaux et Forêts sont à leur tour entrés en grève générale illimitée depuis le 30 août. Les agents réclament l’augmentation des primes de rendement, la mise en stage des agents, l’intégration à ...
Lire l'article
Le rattachement depuis la semaine dernière du département de l’Environnement et du Développement durable, jusqu’à alors détenus par le titulaire des Eaux et Forêts, au Ministère de l’Habitat a suscité notamment la réaction de l’ONG gabonaise, Brainforest, dirigé par Marc Ona Essangui, qui, à travers un communiqué parvenu , ce vendredi à GABONEWS, manifeste son « étonnement » et souligne que le « réalisme dans un pays qui tend vers l’émergence voudrait que les Parcs nationaux, l’Environnement et les Eaux et forets soient logés dans un même département ministériel ». Pour Marc Ona ...
Lire l'article
Les agents du ministère des Eaux et Forêts observent une grève depuis jeudi pour revendiquer notamment le paiement d’une prime qui devrait l’être au premier semestre, l’obtention d’une carte professionnelle et la mise en stage de perfectionnement, a rapporté, ce vendredi, la télévision nationale. Face au mouvement qui paralyse le département dont la charge, le ministre des Eaux et Forêts, Martin Mabala, a déclaré que « trois doléances étaient légitimes », entre autres, la « carte professionnelle et le paiement des fonds communs ». Sur ce dernier point, il a indiqué que la question était soumise à l’appréciation ...
Lire l'article
L'organisation écologiste Greenpeace estime qu'en allant visiter une usine du groupe forestier français Rougier, mercredi au Gabon, le président Nicolas Sarkozy se comporte en représentant de commerce "de l'exploitation des forêts tropicales". "Nicolas Sarkozy en VRP de l'exploitation des forêts tropicales (...) Les groupes forestiers espèrent sans doute que le président français obtiendra l'assouplissement" de l'interdiction de l'exportation de grumes estime Greenpeace dans un communiqué diffusé mercredi. Le Gabon a interdit en novembre l'exportation de grumes (bois brut) alors que jusqu'alors loi donnait jusqu'à 2012 aux industriels pour transformer 75% des grumes. "Cette visite trahit la vision qu'a Nicolas Sarkozy ...
Lire l'article
Les agents du ministère des Eaux et forêts, affiliés au syndicat national des professionnels des Eaux et Forêts (SYNAPEF), observent un mouvement de grève ce vendredi à Libreville, en présentant une plate-forme d'une cinquantaine de des revendications, a constaté un journaliste de GABONEWS. Les professionnels des eaux et forêts réclament entre autres les primes de transport et de logement, une répartition juste et équitable des primes, la revalorisation de leur statut de corps paramilitaire et des tenues de travail. Pour exprimer leur mécontentement, ils ont fermé l'entrée principale du ministère; l'accès n’est autorisé à personne. « Les agents des ...
Lire l'article
Près de 450 candidats, répartis sur l’ensemble du territoire national, planchent depuis ce samedi matin sur les épreuves d’entrée à l’Ecole Nationale des Eaux et forêts (ENEF). Selon Athanase Boussengué, directeur général de l’ENEF et coordonnateur principal du concours, malgré la forte demande, seuls 443 (quatre cent quarante trois) dossiers répondant « aux critères définis par le décret ministériel ont été retenus sur l’ensemble du pays, avec 257 (deux cent cinquante sept) à l’école primaire de l’ENSET B pour ce qui est du centre de Libreville ». Toutefois, indique-t-il, uniquement 57 (cinquante sept) seront admis, soit 12 élèves ingénieurs des Eaux et ...
Lire l'article
Formation des agents des Eaux et Forêts
Près de 70 nouveaux agents des eaux et forets reçoivent leurs parchemins
Le ministère de l’agriculture dote ses directions de nouveaux moyens roulant
Ali Bongo Ondimba annonce la dissolution de deux directions générales du ministère du budget
Gabon : Grève générale aux Eaux et Forêts
Réaction de l’ONG Brainforest après le détachement du département de l’Environnement des Eaux et Forets
Le ministère des Eaux et Forêts paralysé par une grève
Gabon: Greenpeace qualifie Sarkozy de “VRP” de l’exploitation des forêts
Gabon: Les professionnels des Eaux et Forêts sont entrés dans le bal des grèves ce vendredi
Gabon: 450 candidats au concours d’entrée à l’Ecole nationale des eaux et forêts

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Fév 2011
Catégorie(s): Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*