Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le ministre de l’agriculture à l’intérieur du pays pour lancer le programme agricole de sécurité alimentaire de croissance

Auteur/Source: · Date: 15 Fév 2011
Catégorie(s): Economie,Politique

Le ministre gabonais de l’agriculture, Raymond Ndong Sima, a entamé une tournée dans les neuf provinces du pays pour procéder au lancement le Programme agricole de sécurité alimentaire de croissance (PASAC).

M. Ndong Sima et sa délégation sont en route pour Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga (sud), après avoir séjourné lundi à Mouila, dans la province de la Ngounié (sud), et samedi dernier à Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué (centre), première étape de la tournée de lancement du PASAC.

Ce programme se trouve au centre du ‘’Gabon vert’’, un des trois piliers de croissance, avec le ‘’Gabon industriel’’ et le ‘’Gabon des services’’, identifiés par le président Ali Bongo Ondimba pour faire du Gabon un pays émergent.

’’Il n’est pas raisonnable que l’essentiel de ce que les Gabonais consomment vienne de l’extérieur », a déclaré M. Ndong Sima, au cours d’un atelier organisé à Lambaréné, dans le cadre du lancement du PASAC.

’’Le pays doit prendre la responsabilité de produire les aliments de base dont il a besoin’’, a-t-il dit, ajoutant : ’’Quand on parle des pays émergents, ceux-ci font une croissance, une augmentation d’activités économiques qui dépassent 8% tous les ans’’.

’’Si le Gabon veut devenir un pays émergent, il ne doit pas simplement compter sur le pétrole’’, a déclaré le ministre de l’agriculture.

Selon lui, un seul pilier ne peut pas porter le poids des deux autres. ’’Chaque secteur devra contribuer au développement du pays, mais le secteur industriel (pétrole) ne crée pas trop d’emplois’’, a-t-il dit, soulignant que ’’l’effort global suppose que toutes les composantes participent au développement’’.

Destiné à conduire le Gabon à l’émergence, le PASAC oblige le département de l’agriculture à revisiter les stratégies et à concevoir de nouveaux objectifs : mettre en œuvre un programme national de sécurité alimentaire (PNSA), soutenir la réhabilitation des exportations agricoles en difficulté (PREA), initier et conduire un programme agricole de production intensive (PAPI).

Le PASAC repose sur un certain nombre de principes directeurs, dont la prise en compte du caractère multidimensionnel et multisectoriel de la sécurité alimentaire, la promotion de l’émergence d’une agriculture compétitive, le soutien au développement de l’arrière pays et la mise en place de mécanismes de financements de l’activité agricole.

L’Information et la communication sur le programme agricole de sécurité alimentaire et de croissance (PASAC), le Renforcement des capacités des acteurs et appui à la recherche agricole, la large disponibilité et diffusion de la matière végétale, animale et halieutique, la promotion de pôles de production intensive, le soutien à l’organisation de la collecte et de la commercialisation des produits, l’appui à l’accès au financement des activités agricoles sont les six axes stratégiques pour la mise en place du programme agricole au Gabon.

Le budget du programme agricole pour l’exercice 2010 est de 58 600 000 millions d’euros (38 milliards 443 millions 377 860 FCFA) dont les ¾ sont réservés à l’investissement global.

Les résultats attendus sont multiples : renforcement des structures et des capacités opérationnelles des services sur tout le territoire, augmentation des capacités de rendement des matières végétales et halieutiques, aménagement de trois sites de production intensive, réhabilitation des cultures de rente et des bassins piscicoles et intensification des cultures vivrières.

Le programme agricole de sécurité alimentaire sera confronté, dans son exécution, à des obstacles conjoncturels tels que l’insuffisance des ressources humaines ou les réticences forestières, l’état du réseau routier et le financement bancaire.


SUR LE MÊME SUJET
Le représentant du président du Fonds International de Développement Agricole (FIDA), Mohamed Beavogui, a, lors de la cérémonie d’ouverture du 6ème forum régional du FIDA déclaré que « le taux de croissance annuelle du secteur agricole est passé de 2,3% dans les années 80 à plus de 5% en 2010 », en présence du ministre gabonais de l’Agriculture, Raymond Ndong Sima. Les assises de Libreville qui se tiennent sous le thème « Rendre les petites exploitations d’Afrique de l’Ouest et du Centre plus productives et plus rentables », voient la participation de plus 250 acteurs du développement rural de ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a décidé de créer six fermes agropastorales pour garantir la sécurité alimentaire et réduire la dépendance alimentaire du Gabon vis-à-vis de l’extérieur, a annoncé le communiqué final ayant sanctionné le 4ème conseil des ministres délocalisé tenu mercredi à Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est). Ce projet à caractère péri-urbain permettra une plus grande disponibilité des produits sur le marché, une baisse substantielle des prix des produits alimentaires, une vulgarisation des techniques modernes d’élevage et d’agriculture par une formation et un encadrement adapté, ainsi que la construction des villages modernes y compris des ...
Lire l'article
Développement et d’investissement agricole Gabon - Le directeur général de l’Institut gabonais d’appui au développement (IGAD), Christian Renardet, a annoncé le lancement au cours de cette année d'un Projet de développement et d'investissement agricole au Gabon (PRODIAG). L'IGAD est l’un des instruments sur lequel s’appuie l’Etat gabonais pour animer sa politique agricole. Son objectif est de contribuer de manière significative au renforcement de la sécurité alimentaire, à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration de la part de l'agriculture dans le Produit intérieur brut (PIB) du pays. "L'IGAD apporte un encadrement technique aux créateurs de Petites et moyennes entreprises (PME) ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Agriculture, Raymond Ndong Sima a annoncé en fin de semaine dernière, le déploiement effectif de la politique agricole de sécurité et de croissance (PASCAC) sur le terrain, dans le but de tendre vers une autosuffisance alimentaire au Gabon, GABONEWS. Selon le ministre Raymond Ndong Sima, cette politique agricole de sécurité et de croissance, en abrégé PASCAC, sera mise en œuvre par les différentes directions générales ainsi que les organismes y rattachés notamment l’Institut Gabonais d’Appui au Développement (IGAD), l’Office national de développement rural (ONADER), le Fonds international pour le développement de l’agriculture (FIDA), le CIAM et le ...
Lire l'article
L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a décidé d'aider le Gabon à réaliser son programme de sécurité alimentaire, a annoncé vendredi à Libreville le porte-parole de la présidence, Guy-Bertrand Mapangou. Il a précisé que cette assurance a été donnée par le directeur général de la FAO, Jacques Diouf, au cours de son audience, jeudi à Libreville, avec le président gabonais, Ali Bongo Ondimba. "M. Diouf est venu exprimer au chef de l'Etat la disponibilité de la FAO à aider le Gabon à réaliser son programme de sécurité alimentaire et à devenir, pourquoi pas ?, un grand pôle agricole dans ...
Lire l'article
La FAO veut aider le Gabon "à réaliser son programme de sécurité alimentaire", qui doit permettre à ce pays pétrolier d'Afrique centrale de réduire ses importations alimentaires en développant l'agriculture, a indiqué vendredi la présidence gabonaise à la presse. L'assurance en a été donnée par le directeur général de l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), Jacques Diouf, qui a été reçu jeudi à Libreville par le président gabonais Ali Bongo, selon le porte-parole de la présidence, Guy-Bertrand Mapangou. "M. Diouf est venu exprimer au chef de l'Etat la disponibilité de la FAO à aider le Gabon à réaliser son programme ...
Lire l'article
Le ministre de l’Agriculture, Raymond Ndong Sima, a récemment organisé à Libreville un atelier pour valider les axes de son Programme national de sécurité alimentaire (PNSA) qui doit permettre au pays d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. Parmi les principaux leviers de ce projet, le développement de la culture du riz à grande échelle doit permettre au Gabon de baisser le taux d’importation de denrées alimentaires évalué à plus de 85%. La promotion d’une culture du riz à grande échelle sur le territoire national devrait figurer en bonne place du Programme national de sécurité alimentaire (PNSA) récemment proposé aux partenaires et ...
Lire l'article
Un rapport préparatoire de la prochaine réunion du G8 sur l’agriculture paru le 7 avril dernier appelle à des mesures immédiates pour renforcer la sécurité alimentaire qui pourrait rapidement menacer la stabilité sociale et politique de certains pays. Alors que les émeutes contre la faim d’il y a tout juste un avaient déjà mis en lumière l’imbrication inéluctable de la sécurité alimentaire et de la paix sociale, les grandes réformes agricoles tardent encore à être mises en œuvre, étouffées par la crise économique qui semble faire occulter aux dirigeants le lien étroit entre ces crises et leurs portées. Il y ...
Lire l'article
Programme Meeting de Paris
PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE PDF du Programme: Cliquez ici pour obtenir le programme provisoire en format PDF. COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Réunion du 20, 21 et 22 février 2009 HOTEL IBIS (Situation de l'établissement ) PARIS ALESIA MONTPARNASSE 49 ...
Lire l'article
Activités et News de la Coalition
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus. Info Coalition Résolutions et Meetings News et Activités Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Voir Communqué de presse de lancement de la Coalition. Résolutions du Meeting de Bruxelles des 30 et 31 mai 2009 Programme Meeting de Bruxelles Résolutions de la Réunion de Paris des 20, 21 et 22 février 2009 Programme Meeting de Paris des 20, 21 et 22 février 2009 Articles, Vidéos, Audios et Communiqués Pour voir le programme des réunions du 20, 21 et 22 février 2009 à Paris, Cliquez ici Pour voir ...
Lire l'article
« Le taux de croissance annuelle du secteur agricole est passé de 2,3% dans les années 80 à plus de 5% en 2010 », Mohamed
Six fermes agropastorales pour garantir la sécurité alimentaire au Gabon
Gabon: L’IGAD va lancer un Projet de développement et d’investissement agricole
Economie / Déploiement de la politique agricole pour l’autosuffisance alimentaire au Gabon
La FAO va aider le Gabon à assurer sa sécurité alimentaire
La FAO disposée à aider le Gabon pour sa sécurité alimentaire
Gabon : Le riz au front de la lutte pour la sécurité alimentaire
Agriculture : Quand la crise alimentaire menace la paix
Programme Meeting de Paris
Activités et News de la Coalition

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Fév 2011
Catégorie(s): Economie,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*