Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les employés d’une société forestière dans le sud-est du Gabon dénoncent leurs conditions de travail

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2011
Catégorie(s): Economie,Société

Les employés de la Société forestière industrielle de Koula-Moutou (SFIK), basée au village Lemengué, dans le département de la Lombo Bouéguidi, dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est), ont dénoncé leurs conditions de travail exécrables et exigé une meilleure prise en charge sociale.

Au cours d’un entretien avec l’AGP, les mêmes agents ont aussi dénoncé les licenciements abusifs, le non versement de leurs cotisations ainsi que la part patronale à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), le non paiement des allocations familiales et l’absence de prise en charge médicale.

Les travailleurs de la SFIK reprochent également à leur employeur de ne pas aligner les salaires sur le Salaire minimum mensuel, le seuil en dessous duquel aucun Gabonais ne doit être payé, fixé à 150.000 FCFA par le gouvernement gabonais depuis mars 2010.

Ils se plaignent aussi des mauvaises conditions de travail, du manque d’eau potable, de l’absence de dispensaire, de transport, de l’insalubrité dans la cité des ouvriers, etc.

Les responsables de la SFIK, propriété d’un homme d’affaires malaisien, restent sourds aux récriminations et revendications de leurs employés qui ont décidé de les porter à l’attention des autorités locales, notamment le préfet du département de la Lombo-Bouéguidi et le chef de cantonnement des Eaux et forêts.

Depuis juillet 2010, l’exploitation forestière connaît un ralentissement en raison de la décision du gouvernement d’interdire l’exportation du bois en grume, une mesure destinée à encourager la transformation locale du bois.

Une zone industrielle spéciale est entrain d’être construite à Nkok à près de 30 km au sud de Libreville, la capitale, où seront implantées les usines de transformation du bois, richesse primaire du Gabon, 2ème source de financement de l’Etat gabonais, après le pétrole, et deuxième employeur du pays après la Fonction publique.


SUR LE MÊME SUJET
Les employés de l’ex UPS seront reversés à la société Impact Environnement Gabon (IEG) et bénéficieront des mêmes facilités que ceux de Pérenco Gabon SA, mentionne un procès-verbal de conciliation signé vendredi dernier entre le gouvernement, représenté par le Garde des Sceaux, Ida Réténo Assonouet, et les entreprises IEG et Pérenco Gabon SA, dans la suite des négociations impliquant l’Exécutif, les entreprises pétrolières et certaines organisations syndicales du secteur pétrolier. Sous la présidence du Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Ida Réténo Assonouet, le procès-verbal de conciliation du 8 novembre 2011 sanctionnant les négociations Gouvernement-Onep et de son extrait ...
Lire l'article
Le DAP s’imprègne des conditions de travail dans les bassins pédagogiques
Le Directeur d’Académie provinciale du Woleu –Ntem, Jean Daniel Obiang Nguema s’est dit satisfait, mardi dernier, de sa visite dans la circonscription scolaire du Woleu-Ntem sud, où il a entrepris une tournée de prise de contact. Le Directeur d’Académie provinciale du Woleu –Ntem, Jean Daniel Obiang Nguema a entrepris, récemment, une visite de prise de contact pour s’imprégner des conditions de travail des enseignants affectés dans la circonscription scolaire du Woleu-Ntem sud, comprenant les basins pédagogiques de Mitzic et de Medouneu. Trente quatre écoles primaires et deux établissements secondaires dans le bassin pédagogique de Mitzic, puis onze écoles primaires et ...
Lire l'article
Les employés de la Société des bois de Lastoursville (SBL), dans la province de l’Ogooué Lolo (sud-est), menacent de déclencher une grève le 2 avril prochain si leurs revendications ne sont pas prises en compte par leur employeur, rapporte samedi le correspondant local de l’AGP. Les ouvriers qui ont déposé un préavis de grève auprès l’inspection du travail de Koula-Moutou, le chef-lieu de province, exigent notamment le paiement du reliquat de plus de trois ans des primes de rendement et d’assiduité, l’application du revenu minimum mensuel, le sueil en dessous duquel aucun Gabonais ne doit être payé, ...
Lire l'article
Les employés de la Société forestière industrielle de Koula-Moutou (SFIK), basée au village Lemengué, dans le département de la Lombo Bouéguidi, dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est), ont dénoncé leurs conditions de travail exécrables et exigé une meilleure prise en charge sociale. Au cours d’un entretien avec l’AGP, les mêmes agents ont aussi dénoncé les licenciements abusifs, le non versement de leurs cotisations ainsi que la part patronale à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), le non paiement des allocations familiales et l’absence de prise en charge médicale. Les travailleurs de la SFIK reprochent également à leur employeur de ...
Lire l'article
Les auditeurs de radio Gabon, le décrochage de la ville de Makokou (nord-est) ont déploré lundi, les conditions difficiles dans lesquelles les communicateurs de la localité exercent leur métier, à l’occasion de la journée internationale de la presse, célébrée chaque 3 mai à travers le monde. A Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo, les communicateurs de travaillant à la station locale de Radio Gabon et ceux du bureau de l’AGP subissent des traitements frôlant humiliation. Ils sont souvent lors des missions officielles effectuées à l’intérieur de la province relégués à occuper des places de fortunes dans les véhicules alors que ...
Lire l'article
Les Gabonais employés par Sino-Hydro, entreprise chinoise commise pour la construction du barrage hydroélectrique de Poubara III logent dans des conditions épouvantables, a constaté un journaliste de l’AGP. A quatre dans des loges étroites, ils dorment sur des matelas d’environ 6 cm, posés sur des grabats de bois en forme de tablettes, façonnés sans esthétique. Depuis l’extérieur, on peut apercevoir l’intérieur des loges à travers des fentes largement visibles entre les planches. Ils logent dans de longs bâtiments en forme de wagon, regroupant une dizaine de compartiments misérables. Aux alentours des bâtiments, de hautes herbes perceptibles à plus 200 mètres font courir des ...
Lire l'article
L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a tenu un point presse le 3 février à Libreville pour dénoncer le projet de décret du gouvernement portant sur l’obligation du service minimum en cas de grève dans certaines entreprises. Pour la centrale syndicale, cette mesure constitue une tentative d’abolition du droit de grève et met en péril les droits des travailleurs dans certains secteurs. Après l’adoption du projet de décret relatif à l’obligation du service minimum en cas de grève dans certaines administrations, l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a vivement réagi le 3 février dernier à l’occasion d’un point-presse ...
Lire l'article
le Ministre de l’intérieur, de la sécurité publique, de l’immigration et de la décentralisation, Jean-François Ndongou a fait la promesse, au nom du gouvernement, de rendre optimales les conditions de travail des agents du ministère, au cour d’une cérémonie où il répondait aux vœux de nouvel de an des forces de police et des services déconcentrés. ‘’Je voudrais donc m’engager, en fonction d’une programmation que nous définirons ensemble, à rendre optimales les conditions de travail dans chaque service. Soyez rassurés que je ne reste pas sans ignorer les difficultés des agents du ministère. Le gouvernement en est fortement préoccupé.’’, a ...
Lire l'article
La tournée interprovinciale du ministre de l'Economie forestière, Emile Doumba, s'est achevée le 9 août dernier dans le chef-lieu de l'Ogooué-Lolo, Koulamoutou, où le ministre est allé évaluer sur le terrain, la mise en œuvre par les exploitants du secteur des processus d'industrialisation de la filière bois et du respect de l'exploitation et de la gestion durable de ces ressources. La délégation ministérielle a notamment visité les exploitations forestières de la province pour mesurer la prise en compte des dimensions environnementales et sociales dans le développement des activités. La tournée du ministre de l'Economie forestière, Emile Doumba, à travers toutes ...
Lire l'article
Des patients non reçus, vendredi, au service de consultation du Centre de traitement ambulatoire (CTA), de Libreville ont qualifié de ''désagréable'' la posture du personnel soignant à leur égard. « Je suis là depuis 5 heures du matin. Le CTA a ouvert ces portes à 8 heures et certains infirmiers et médecins ne reçoivent que par affinité et marginalisent les autres patients », a déclaré une jeune femme de 22 ans, venue faire des tests du Vih /Sida. « C'est comme ça tous les jours et lorsqu'on avoisine les 30 à 40 patients, ils ne reçoivent que 5, parfois 10 personnes et ...
Lire l'article
Les employés de l’ex UPS seront reversés à la société IEG
Le DAP s’imprègne des conditions de travail dans les bassins pédagogiques
Menace de grève dans une société forestière du sud-est du Gabon
Les employés d’une société forestière dans le sud-est du Gabon dénoncent leurs conditions de travail
Ogooué-Ivindo-médias : Des auditeurs déplorent les conditions de travail des communicateurs à Makokou
Haut-Ogooué : Des Gabonais employés par une entreprise chinoise à Poubara logés dans conditions épouvantables
Gabon : Les employés du pétrole dénoncent une atteinte aux libertés syndicales
Politique : Rendre optimale les conditions de travail des agents du ministère de l’intérieur
Gabon : Doumba inspecte l’exploitation forestière dans l’Ogooué-Lolo
Gabon: Santé: les patients du CTA dénoncent les conditions d’accueil

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2011
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*