Socialisez

FacebookTwitterRSS

Pierre Mamboundou conditionne l’entrée de son parti au gouvernement à la réalisation de certains préalables

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2011
Catégorie(s): Politique

L’opposant gabonais, Pierre Mamboundou, par ailleurs président de l’Union du peuple gabonais (UPG) a déclaré jeudi à Libreville, que son parti ne pouvait pas entrer au gouvernement sans la réalisation d’un certain nombre des préalables.

‘’Nous ne pouvons pas entrer au gouvernement si nous ne sommes pas tombés d’accord sur un certain nombre des préalables’’, a lancé le leader de l’UPG, au cours d’un meeting au quartier Kinguélé dans le 3ème arrondissement de Libreville, réputée acquis à cause.

M. Mamboundou qui n’a précisé la nature des préalables a toutefois affirmé que son parti est prêt à la participer à la consolidation de la Nation. Il a reconnu que sa formation politique était en pourparlers avec le pouvoir mais il n’est pas à vendre.

‘’Nous avons peut-être faim, mais nous ne sommes pas à vendre. Nous savons ce que nous valons et nous voulons lutter pour le bien-être du peuple gabonais’’, a-t-il expliqué à ses militants.

Pour Mamboundou, le Gabon appartient à tout le monde, il n’y a pas ceux qui sont qualifiés pour diriger et ceux qui sont qualifiés pour suivre. Toutes les compétences dont regorge le pays doivent être prises en considération pour son développement, a-t-il estimé.

Arrivé en seconde position lors de l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, Pierre Mamboundou qui avait contesté les résultats du scrutin, a rencontré en septembre 2010 à Paris en France, le président Ali Bongo Ondimba.

Depuis son retour au Gabon, Pierre Mamboundou et son parti ont entamé des discussions avec le parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), en vue probablement d’une éventuelle entrée des membres de l’UPG dans le gouvernement.

Le président de l’UPG est l’un des rares hommes politiques gabonais à ne pas avoir participé à un gouvernement et ne pas avoir rencontré le président défunt Omar Bongo Ondimba pendant plus de 20 ans. Cette attitude lui valu l’épithète d’opposant radical.


SUR LE MÊME SUJET
Après l’annonce du décès du leader de l’opposition gabonaise, Pierre Mamboundou dans la nuit du samedi 15 octobre à Libreville, l’agence de presse GABONEWS a sillonné les différents quartiers de la capitale gabonaise afin de recueillir les impressions du citoyen lambda. « Tout d’abord le président de l’UPG était réputé pour sa sagacité juridique, sa prolixité et bien évidemment pour sa rigueur morale et intellectuelle. Il était doté d’une culture politique et d’un sens de la dialectique qui en faisait un redoutable débatteur et un communiquant de bon niveau. La classe politique gabonaise perd là l’un des plus brillants de ses ...
Lire l'article
La Famille de Pierre Mamboundou Mamboundou, a officialisé, ce dimanche sur la télévision nationale (RTG1), son décès par un communiqué dont en voici l’intégralité : Les Clans Badjema et Dibamba , les familles de feu Mamboundou Jean et de Mboumba Elisabeth ont la profonde douleur d'annoncer aux parents, amis, connaissances, aux militants de l'Union du Peuple Gabonais, au Peuple gabonais, aux autorités gabonaises, aux autorités diplomatiques accréditées au Gabon, au peuple africain et au monde le décès de leur fils Pierre Mamboundou Mamboundou, Président de l'Union du peuple Gabonais et Député à l'assemblée nationale. Décès survenu dans la nuit du ...
Lire l'article
Pierre Mamboundou, le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG-Opposition), a déclaré vendredi à Libreville à la Radio télévision gabonaise (RTG) avoir engagé des négociations avec le pouvoir. « Nous sommes bien en négociation avec le pouvoir mais nous ne signerons pas la charte de la majorité républicaine pour l’émergence. Nous sommes des partenaires de la majorité », a déclaré Pierre Mamboundou. « L’accord est presque prêt. Nous devrons être impliqués dans toutes les structures de l’Etat, ministères, société, institutions etc. Mais nous garderons notre libre arbitrage. Si les choses ne vont pas dans le bon sens, nous en tirerons les conséquences. ...
Lire l'article
Démission d’un responsable du parti de Pierre Mamboundou dans le nord-est du Gabon
M. Constant Mégna, coordonnateur fédéral pour la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est) de l’Union du peuple gabonais (UPG-opposition) a démissionné de cette formation politique, a appris l'AGP. Dans une déclaration écrite remise jeudi à la presse locale, M. Mégna dénonce les négociations engagées par le leader de l’UPG, Pierre Mamboundou, avec le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir). ‘’Le président du parti se trouve en négociation avec le pouvoir, en adoptant cette démarche, a-t-il eu l’aval de l’ensemble des militants’’, s’interroge M. Mégna, un officier retraité de la gendarmerie. ’’Une telle initiative doit être examinée au cours d’un congrès du ...
Lire l'article
« Les compatriotes déguerpis et complètement désemparés veulent absolument que le Gouvernement entende raison pour, à la fois, discuter avec eux et voir ensemble comment des solutions peuvent être trouvées », a confié jeudi à la presse, le président de l'Union du Peuple gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou qui devisait avec les concernés. C'est au siège de son parti au quartier Awendjé, dans le 3ème arrondissement de Libreville, que le leader de l'Union du Peuple Gabonais a rencontré hier jeudi une délégation des déguerpis de certaines zones de la capitale gabonaise, pour faire le point de la situation par ...
Lire l'article
Dans le cadre de la tournée qu’il a entamée il y a une semaine dans la commune de Libreville, Pierre Mamboundou, président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition), a déclaré pendant sa troisième sortie au quartier Kinguélé (3ème arrondissement) qu'ils ne peuvent as aller au gouvernement "n’importe comment". L’opération de charme qu’a initié l’UPG à travers les six arrondissements de la commune de Libreville vise à situer les militants et les sympathisants de cette formation politique de l’opposition sur le nouveau positionnement annoncé par Pierre Mamboundou, lors de son retour sur la scène politique locale, après une longue absence ...
Lire l'article
Lors d’une conférence de presse qu’il a animée samedi soir à son siège d’Awendjé (4ème arrondissement de Libreville), le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG/ opposition), Pierre Mamboundou a demandé au gouvernement de « recapitaliser la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG, filiale du groupe français VEOLIA) qui est un bras séculier de la politique sociale », a constaté GABONEWS. Relevant les difficultés auxquelles la SEEG reste confrontées (approvisionnement, production) d’une part et ceux des consommateurs (taxation du prix du KWh), Pierre Mamboundou s’est interrogé sur les termes de la convention de privatisation de la société, 12 ans après ...
Lire l'article
L’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition), conditionne l’invite du Chef de l’Etat à figurer dans le nouveau gouvernement « de large ouverture », par une réflexion concertée préalable, indique un communiqué parvenu jeudi au desk de GABONEWS. Pour l’UGDD, son entrée n’est possible que « Si le président de la République , conscient de la gravité de la situation actuelle du pays, éprouve le besoin d’associer les partis politiques à une réflexion préalable devant permettre une issue heureuse de celle – ci. L’UGDD serait, patriotisme oblige, partie prenante et ferait des propositions conséquentes », souligne ...
Lire l'article
Gabon : Pierre Mamboundou prêt à entrer au gouvernement
A l’occasion d’une conférence de presse donnée le 16 avril dernier au siège de l'Union du Peuple Gabonais (UPG), le principal parti de l’opposition, au quartier Awendjé, à Libreville, le président du parti, Pierre Mamboundou, a déclaré être prêt à prendre part au prochain gouvernement d'ouverture. Le président de l'Union du Peuple Gabonais (UPG), l'un des principaux partis politiques de l'opposition radicale vient de briser le signe indien en annonçant sa probable entrée au prochain gouvernement. Le leader de l'UPG s'est prononcé sur cette question au cours d'une conférence de presse le 16 avril sur l’évolution des positions du parti et ...
Lire l'article
Gabon: Politique / A l’approche des locales, l’UPG et Pierre Mamboundou n’excluent pas une participation à un gouvernement d’ « ouverture » à l’opposition
Répondant à la question de savoir si oui ou non, l’Union du Peuple Gabonais (UPG) n’est plus un parti de l’opposition radicale et que conséquemment, le dialogue politique engagé avec le régime en place signifie l’acceptation prochaine de participer au gouvernement, Pierre Mamboundou n’a rien exclu quant à l’avenir, se contentant d’expliquer, pendant la conférence de presse, jeudi dernier, au siège du parti, à Libreville, qu’avant la composition de l’actuel cabinet Eyéghé Ndong, le pouvoir en place l’avait approché, en vue de faire son entrée dans ce gouvernement d’ouverture à l’opposition sans exclusive. « J’ai décliné l’offre d’entrer au gouvernement parce ...
Lire l'article
Décès Pierre Mamboundou/ Micro-trottoir: « Pierre Mamboundou laisse un grand vide dans le système politique gabonais » selon de nombreux Librevillois
La famille de Pierre Mamboundou Mamboundou annonce officiellement son décès
Gabon : Pierre Mamboundou négocie avec le pouvoir à Libreville
Démission d’un responsable du parti de Pierre Mamboundou dans le nord-est du Gabon
Affaire des Déguerpis de Libreville: le président de l’UPG, Pierre Mamboundou plaide pour une concertation entre le Gouvernement et les déguerpis
Politique: l’UPG fixe son entrée au gouvernement par des préalables
Gabon: Pierre Mamboundou demande au gouvernement de « recapitaliser la SEEG »
Gabon: Politique : l’UGDD conditionne son entrée au gouvernement par une concertation préalable
Gabon : Pierre Mamboundou prêt à entrer au gouvernement
Gabon: Politique / A l’approche des locales, l’UPG et Pierre Mamboundou n’excluent pas une participation à un gouvernement d’ « ouverture » à l’opposition

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Pierre Mamboundou conditionne l’entrée de son parti au gouvernement à la réalisation de certains préalables

  1. AKIKMONE

    28 Fév 2011 a 11:21

    L’appétit vient en mangeant, qui a bu boira surtout qu’il n’a plus espoir d’être candidat dans cinq ans à moins et s’opposer à son allié ABBO si jamais son fragile mandat atteint l’ambition Sarko-Bongoiste de faire un demi siècle de règne monarchique des Bongo! Pauvres militants opposants qui y ont cru, surtout qu’il s’est rallié au maître dribleur de MBA ABESS qui l’a contaminé! Epidémie politique de la mangeaille! Quelle malchance pour le GABON!

  2. Pingback: Tweets that mention Bongo Doit Partir | Pierre Mamboundou conditionne l’entrée de son parti au gouvernement à la réalisation de certains préalables -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*