Socialisez

FacebookTwitterRSS

Jeudi noir et un collectif anti-colonial manifestent contre Ali Bongo Ondimba, à Paris

Auteur/Source: · Date: 21 Fév 2011
Catégorie(s): Diaspora

Les forces de l’ordre ont repoussé lundi sans ménagement une trentaine de militants du collectif “Jeudi Noir” et du réseau “Sortir du colonialisme”, qui tentaient d’occuper un bâtiment à Paris appartenant, selon les manifestants, à l’Etat du Gabon. Tous les manifestants été interpellés pour une “vérification d’identité”, selon la préfecture de police.

Cette action a été menée alors que le président Nicolas Sarkozy recevait lundi son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba.

Les forces de l’ordre ont pénétré dans les lieux, un ancien hôtel particulier situé 51 avenue de l’Université, dans le VIIe arrondissement de Paris, lundi peu avant 13h, a-t-on constaté sur place, pour en déloger de façon musclée une dizaine de militants qui avaient escaladé le mur d’enceinte à l’aide d’une échelle.

Une vingtaine d’autres militants, qui se trouvaient devant la porte, ont également été repoussés, notamment à l’aide d’une bombe lacrymogène.

Encerclés par un important dispositif policier, les protestataires ont poursuivi leur manifestation dans la rue durant une heure, déployant une banderole sur laquelle on pouvait lire: “Bien mal acquis, pouvoir mal acquis, Ali Ben Bongo dégage!”. Ils ont ensuite été interpellés un par un et ont quitté les lieux dans un bus de la préfecture de police, “pour un contrôle d’identité”. Au total, 35 personnes ont été interpellées, selon la préfecture.  


SUR LE MÊME SUJET
Trois jours après son expulsion avenue de Matignon, Jeudi Noir a tenté d'investir un hôtel particulier d'Ali Bongo. Les membres du collectif de lutte contre le mal logement ont été interpelés par la police. Jeudi Noir surfe sur sa vague médiatique. Trois jours seulement après s'être fait expulsé d'un bâtiment d'Axa avenue de Matignon, le collectif a entrepris une nouvelle action, avortée par les forces de police. A l'occasion de la venue du président du Gabon Ali Bongo à Paris, Jeudi Noir a tenté d'investir son hôtel particulier du 51, rue de l'Université, acquis par le chef d'Etat en mai dernier. Pour ...
Lire l'article
Des militants d'un "Collectif pour la libération du Gabon", soutenus par Jeudi Noir, ont pénétré lundi en début d'après-midi dans la cour d'un hôtel particulier à Paris, appartenant selon eux à l'Etat gabonais, pour dénoncer les "biens mal acquis" par le président Ali Bongo. Munis d'une échelle, trois militants gabonais ont escaladé un peu après 13h00 le mur d'enceinte tandis qu'une vingtaine de militants de Jeudi Noir et du collectif déployaient une banderole devant l'entrée du bâtiment, situé 51 rue de l'Université (VIIe), a constaté une journaliste de l'AFP. Les mots "Biens mal acquis, pouvoir mal acquis! Ali ben Bongo dégage!" étaient ...
Lire l'article
Au nom du peuple gabonais, du mouvement " Bongo Doit Partir " (BDP-Gabon Nouveau), et de mon nom propre en tant que Président de ce mouvement, je tiens ici à saluer la décision rendue ce mardi 5 mai par la juge d'instruction française Françoise Desset trouvant recevable la plainte déposée par les associations Sherpa et Transparency International contre les trois dictateurs kleptocrates africains que sont Denis Sassou Nguesso du Congo Brazza, Omar Bongo du Gabon et Teodoro Obiang Nguéma de Guinée Equatoriale. Dans ce dossier qui a connu mille revirements et rebondissements, la recevabilité de cette plainte pour recel, blanchiment et ...
Lire l'article
Programme Meeting de Paris
PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE PDF du Programme: Cliquez ici pour obtenir le programme provisoire en format PDF. COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Réunion du 20, 21 et 22 février 2009 HOTEL IBIS (Situation de l'établissement ) PARIS ALESIA MONTPARNASSE 49 ...
Lire l'article
L’association Survie, extrêmement préoccupée par la nouvelle de l’arrestation de plusieurs représentants d’organisations de la société civile gabonaise dénonçant la corruption du régime d’Omar Bongo, tient à condamner cette tentative d’intimidation à leur égard et appelle les autorités gabonaises à procéder à leur libération immédiate. D’après les informations relayées en fin de semaine dernière par des organisations françaises et africaines, les forces de sécurité gabonaises ont arrêté le mercredi 31 décembre 2008 Grégory Gbwa Mintsa, plaignant gabonais dans l’affaire des biens mal acquis en France par des chefs d’Etat africains (dont Omar Bongo), Marc Ona Essangui, Président de l’ONG Brainforest et ...
Lire l'article
Gabon – ONG: Conférence de presse à Paris : Pour une enquête sur le patrimoine de Bongo Ondimba
L’ONG gabonaise, "Brainforest", a demandé lundi à Paris, la création par le parlement gabonais, d’une commission d’enquête pour faire "toute la lumière" sur le patrimoine immobilier acquis en France par le président gabonais Omar Bongo Ondimba. "On ne peut pas opposer le mépris aux informations parues récemment dans la presse et attribuant au président Bongo un énorme patrimoine immobilier. Pour nous, la création d’une commission d’enquête parlementaire est nécessaire pour démêler le vrai du faux", a déclaré Marc Ona Essangui, président de "Brainforest", une ONG spécialisée dans la défense de l’environnement. S’exprimant lors d’une conférence de presse, M. Essangui a critiqué la ...
Lire l'article
Plusieurs dizaines de manifestants ont inscrit vendredi des slogans anti-français sur l'enceinte de l'ambassade de France à Libreville pour protester contre la reconduite de deux étudiants gabonais et un reportage sur le patrimoine du président Bongo en France. La télévision France 2 a diffusé le lundi 3 mars dernier un reportage sur le patrimoine immobilier détenu par le président gabonais en France. Ce reportage s’appuyait sur un article publié en janvier dernier par "Le Monde" sur la base d’une enquête de la police française. La diffusion de ce reportage intervient dans un contexte diplomatique tendu, résultant du rapatriement par la France ...
Lire l'article
Omar Bongo a vu rouge. Il semble que la diffusion, lundi soir, d’un reportage sur France 2 soit la cause d’un froid avec le meilleur allié de la France en Afrique. Le sujet évoquait le patrimoine immobilier français du chef de l’Etat gabonais : 33 propriétés réparties entre la région parisienne et la Côte d’Azur, d’une valeur totale de 150 millions d’euros, dont un immeuble en cours d’aménagement sur les Champs-Elysées, récemment acquis pour 19 millions d’euros. Ces informations étaient déjà parues dans la presse après le dépôt d’une plainte par plusieurs ONG (Survie, Sherpa et la Fédération des Congolais de ...
Lire l'article
Plusieurs dizaines de manifestants ont inscrit vendredi des slogans anti-français sur l'enceinte de l'ambassade de France à Libreville pour protester contre la reconduite de deux étudiants gabonais et un reportage sur le patrimoine du président Bongo en France. La télévision France 2 a diffusé le lundi 3 mars dernier un reportage sur le patrimoine immobilier détenu par le président gabonais en France. Ce reportage s’appuyait sur un article publié en janvier dernier par "Le Monde" sur la base d’une enquête de la police française. La diffusion de ce reportage intervient dans un contexte diplomatique tendu, résultant du rapatriement par la France ...
Lire l'article
Jeudi Noir s’attaque aux biens mal acquis d’Ali Bongo
Un immeuble de l’Etat gabonais à Paris occupé par des opposants
Bongo Doit Partir
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” salue la décision de la justice française jugeant recevable la plainte contre Omar Bongo et appelle le parquet de
Programme Meeting de Paris
Gabon: Coup de filet contre les militants anti-corruption
Gabon – ONG: Conférence de presse à Paris : Pour une enquête sur le patrimoine de Bongo Ondimba
Les gabonais manifestent contre la France à Librev
Omar Bongo pique une colère contre Paris
Les gabonais manifestent contre la France à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Fév 2011
Catégorie(s): Diaspora
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*