- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Un immeuble de l’Etat gabonais à Paris occupé par des opposants

Des militants d’un “Collectif pour la libération du Gabon”, soutenus par Jeudi Noir, ont pénétré lundi en début d’après-midi dans la cour d’un hôtel particulier à Paris, appartenant selon eux à l’Etat gabonais, pour dénoncer les “biens mal acquis” par le président Ali Bongo.
Munis d’une échelle, trois militants gabonais ont escaladé un peu après 13h00 le mur d’enceinte tandis qu’une vingtaine de militants de Jeudi Noir et du collectif déployaient une banderole devant l’entrée du bâtiment, situé 51 rue de l’Université (VIIe), a constaté une journaliste de l’AFP.
Les mots “Biens mal acquis, pouvoir mal acquis! Ali ben Bongo dégage!” étaient inscrits sur la banderole.
Des policiers, plus nombreux que les manifestants, ont alors chargé en lançant des gaz lacrymogènes pour libérer l’accès de la porte.
Manuel Domergue, porte-parole de Jeudi Noir a affirmé que “cet hôtel particulier a été acheté par l’Etat gabonais pour le compte de ses dirigeants pour 100 millions d’euros”.
“Nous sommes le peuple gabonais, nous voulons libérer le Gabon”, a déclaré un militant.
Le président de la République Nicolas Sarkozy a reçu ce lundi en fin de matinée son homologue gabonais Ali Bongo, qui a succédé à son père Omar Bongo en août 2009 à l’issue d’un scrutin contesté. 


SUR LE MÊME SUJET
Les opposants gabonais accusés de vouloir bloquer les chantiers de la CAN 2012
Le gouvernement gabonais a accusé, dans un communiqué rendu public à Libreville, les opposants gabonais de vouloir bloquer les chantiers en cours à Libreville dans la perspective de la 28ème Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football que le Gabon doit co-organiser avec la Guinée-Equatoriale en 2012. "Le gouvernement de la République constate qu’à plusieurs reprises, des personnalités politiques, sous prétexte de visiter les travaux en cours dans le cadre de la CAN, en profitent pour distiller des informations non fondées et, dans tous les cas, de nature à perturber le bon déroulement des travaux y relatifs", ...
Lire l'article [1]
Trois jours après son expulsion avenue de Matignon, Jeudi Noir a tenté d'investir un hôtel particulier d'Ali Bongo. Les membres du collectif de lutte contre le mal logement ont été interpelés par la police. Jeudi Noir surfe sur sa vague médiatique. Trois jours seulement après s'être fait expulsé d'un bâtiment d'Axa avenue de Matignon, le collectif a entrepris une nouvelle action, avortée par les forces de police. A l'occasion de la venue du président du Gabon Ali Bongo à Paris, Jeudi Noir a tenté d'investir son hôtel particulier du 51, rue de l'Université, acquis par le chef d'Etat en mai dernier. Pour ...
Lire l'article [2]
Jeudi noir et un collectif anti-colonial manifestent contre Ali Bongo Ondimba, à Paris
Les forces de l'ordre ont repoussé lundi sans ménagement une trentaine de militants du collectif "Jeudi Noir" et du réseau "Sortir du colonialisme", qui tentaient d'occuper un bâtiment à Paris appartenant, selon les manifestants, à l'Etat du Gabon. Tous les manifestants été interpellés pour une "vérification d'identité", selon la préfecture de police. Cette action a été menée alors que le président Nicolas Sarkozy recevait lundi son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba. Les forces de l'ordre ont pénétré dans les lieux, un ancien hôtel particulier situé 51 avenue de l'Université, dans le VIIe arrondissement de Paris, lundi peu avant 13h, a-t-on constaté sur ...
Lire l'article [3]
Le premier ministre, chef du Gouvernement, Paul Biyoghé Mba, quitte, Libreville, ce dimanche, à destination de Paris (France) selon un communiqué émanant du protocole de la Primature rendu public dans la soirée. sans autre précision. Le séjour parisien de P. Biyoghé Mba va se dérouler sur fond de l’affaire des « biens mal acquis » qui a resurgi en France et perçue par le Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) et des associations gabonaises notamment comme une « cabale » contre le Gabon. Du reste, le chef de l’Etat, Ali ...
Lire l'article [4]
La France a le statut de "paradis fiscal" pour des dirigeants "qui sévissent contre leurs peuples en Afrique francophone", accuse la coalition anti-corruption "Publiez ce que vous payez". Des ONG gabonaises, membres de la coalition anti-corruption "Publiez ce que vous payez" (PCQVP) "exigent" une enquête parlementaire sur l'achat par le Gabon d'un immeuble à Paris, apprend-on par communiqué, lundi 31 mai. Selon deux journaux, cet immeuble parisien a coûté 100 millions d'euros. L'achat de cet immeuble, situé dans le 7e arrondissement, avait été annoncé par la présidence gabonaise dans un communiqué publié le 19 mai, sans précisions de montant. Biens mal acquis PCQVP-Gabon, qui ...
Lire l'article [5]
L'Etat Gabonais a annoncé dans un communiqué officiel daté de mercredi, l'acquisition "en toute transparence" d'un immeuble situé rue de l'Université, dans le 7ème arrondissement de Paris, au profit de l'ambassade du Gabon en France. "Cette décision du chef de l'Etat contribue à offrir à notre pays, aux résidents gabonais en France et en Europe, un espace d’échanges, de travail et d’hébergement de délégations gabonaises afin de réduire notablement les frais d’hôtel lors des missions officielles," explique le communiqué de presse. Le document justifie cet achat, réalisé dans le cadre du projet de société « l’Avenir en confiance » du Président de ...
Lire l'article [6]
Le Collectif de résistance des Gabonais de l'extérieur (CREGE) a organisé un sit-in ce 16 octobre devant le siège de la multinationale Bolloré à Paris pour dénoncer le soutien des groupes français aux «dictatures» en Afrique subsaharienne. Depuis le début du processus électoral au Gabon, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer l'ingérence de la France dans le processus électoral qui a mené à la confirmation de l'élection d'Ali Bongo le 12 octobre dernier. e siège de la multinationale française Bolloré a été pris d'assaut par une horde de manifestants ce 16 octobre «pour dénoncer et protester contre l'ingérence des ...
Lire l'article [7]
Programme Meeting de Paris
PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE PDF du Programme: Cliquez ici pour obtenir le programme provisoire en format PDF. COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Réunion du 20, 21 et 22 février 2009 HOTEL IBIS (Situation de l'établissement ) PARIS ALESIA MONTPARNASSE 49 ...
Lire l'article [8]
Omar Bongo a toujours eu le sens du timing. Mercredi 31 décembre, le président gabonais a donc profité du réveillon pour jeter en prison une brochette d'opposants de la société civile. Leur point commun? Avoir porté ces derniers mois la cupidité du régime et de ses affidés devant la justice française. Une coalition d'ONG réclame leur libération. A Libreville, la rumeur des maquis disait Omar Bongo furieux de la plainte lancée en France sur ses biens mal acquis. Une plainte relayée par plusieurs ONG, françaises et gabonaises. Comme celle de Marc Ona Essangui, Coordinateur de la campagne Publiez Ce Que Vous ...
Lire l'article [9]
Le Gabon devra occuper dès septembre prochain la présidence du Comité consultatif de l'Organisation des nations unies (ONU) pour les questions de paix et de sécurité dans la sous région d'Afrique centrale, poste occupé jusqu’ici par l'Angola où se tient jeudi, la 27è réunion ministérielle de ce Comité; une rencontre qui réunira les ministres de l`Intérieur, de la Défense et des Relations extérieures des pays de l`Afrique Centrale, a appris GABONEWS. Au cours de ces 27ème assises, les délégations vont s'appesantir sur la situation des pays membres qui font encore face aux conflits armés, à l’instar du Tchad, de ...
Lire l'article [10]
Les opposants gabonais accusés de vouloir bloquer les chantiers de la CAN 2012
Jeudi Noir s’attaque aux biens mal acquis d’Ali Bongo
Jeudi noir et un collectif anti-colonial manifestent contre Ali Bongo Ondimba, à Paris
Politique / Le premier ministre Paul Biyoghé Mba met le cap sur Paris, ce dimanche
Des ONG demandent une enquête sur l’achat par le Gabon d’un immeuble à Paris
Le Gabon acquiert un immeuble à Paris “en toute transparence”
Gabon : Les opposants de France assiègent la tour Bolloré à Paris
Programme Meeting de Paris
Meilleurs voeux de Bongo au Gabon: cinq opposants en prison
Gabon: Le Gabon occupe dès septembre prochain la présidence du Comité consultatif de l’ONU pour les questions de paix et de sécurité en Afrique centrale