- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Télécommunications: les recettes de Gabon-Télécom chutent de 14,4% en 2010

Les chiffres de Gabon-Télécom pour 2010 laissent apparaître une chute de 14,4% des recettes sur l’ensemble des activités de téléphonie mobile, fixe et internet, soit 61,1 milliards de francs CFA, essentiellement dus au contexte concurrentiel qui caractérise ce marché au Gabon, selon un article publié ce vendredi dans le quotidien d’informations l’Union.

Parmi les causes de cette décrue, l’Union évoque l’arrivée sur le marché de « Bharti Airtel », qui a repris les actifs de Zain. L’opérateur indien de téléphonie mobile miserait sur des baisses tarifaires pour accroître ses parts sur un segment de marché dont il se partage la clientèle avec Libertis, succursale de Gabon – Télécom, Moov et Azur, la dernière venue.

Tout n’aura cependant pas été que négatif. Revigoré par des campagnes promotionnelles, le parc mobile a enregistré une croissance de l’ordre de 36%, (ce qui porte à plus de 700 000 le nombre d’abonnés). Celui de la téléphonie filaire (le « fixe »), en regain de 27%, passe à près de 27 000 lignes. Sur l’ensemble, l’internet se porte mieux avec 22 000 clients, soit une progression de 9,6% par rapport à 2009.

Au total, les résultats financiers globaux du groupe Gabon-Télécom seraient en hausse de 4,3% en 2010, soit près de 1851 milliards de francs CFA. Ce qui ne console pas forcément d’une baisse notable du résultat opérationnel: – 21% par rapport à l’année précédente (2009), soit une baisse de 9,9 milliards de francs CFA.

En 2010 donc, Gabon-Télécom le de Gabon-Télécom s’est situé à 9,9 milliards de francs CFA, soit une baisse de 21% par rapport à l’année précédente (2009).

En réaction à ces résultats, Abdeslam Ahizoun, président du directoire de Maroc – Télécom, a expliqué que cette faible progression tient à deux causes : la montée en puissance de la concurrence et le renforcement des investissements dans les filiales africaines du groupe en Mauritanie (Mauritel), au Burkina-Faso (avec Onatel), au Gabon (Gabon- Télécom) ainsi qu’au Mali (Sotelma), avec une prise de participation de 51% du capital de chacune d’elles.

GN/YKM/DCD/11

Mis à jour ( Vendredi, 25 Février 2011 22:06 )
 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon Telecom a publié ses résultats financiers au premier semestre 2011. Ceux-ci démontrent que l’opérateur a enregistré, au 30 juin 2011, un chiffre d’affaires net de 27,38 milliards de francs CFA, en retrait de 7,8% par rapport à 2010 à la même période. Ce n’est pas la grande forme pour Gabon Telecom, à en croire ses résultats financiers au premier semestre 2011. Filiale de Maroc Telecom, l’opérateur gabonais a enregistré, au 30 juin 2011, un chiffre d’affaires net de 27,38 milliards de francs CFA, en retrait de 7,8% par rapport à 2010 à la même période. Même tendance pour le résultat ...
Lire l'article [1]
Selon la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, (BEAC) le Gabon a, pour le compte de l’exercice de l’année 2010, réalisé 1.703, 6 milliards de francs CFA de recettes publique. Justifiant ces statistiques, la BEAC soutien que cette performance est tirée par le niveau d’encaissement des recettes pétrolières en hausse de 38%. Il ressort aussi que le pétrole a permis de réaliser 982,1milliards de francs CFA tandis que les recettes hors-pétrole s’élèvent à 721,5 milliards de francs CFA. Les dépenses, quant à elles, s’élèvent à 1511,7 milliards de francs CFA, selon des statistiques de la BEAC de fin novembre 2010. L’exécution du budget de ...
Lire l'article [2]
Le Gabon a recouvré en 2010, des recettes publiques de l’ordre de 1703,6 milliards de FCFA, contre 1441,5 milliards de FCFA en 2009, soit une hausse de 18,2 %, a appris l’AGP. Selon la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), les statistiques relatives aux opérations financières fin décembre n’étant pas encore disponibles, la situation des finances publiques à fin novembre 2010 se présente ainsi qu’il suit : l’exécution du budget s’est soldée par un excédent primaire de 251,2 milliards de FCFA, un excédent base ordonnancements de 191,9 milliards de FCFA et un solde global ‘’base caisse’’ de ...
Lire l'article [3]
L’entreprise Gabon Télécom, filiale du groupe Maroc Télécom, a enregistré, en 2010, un résultat financier négatif de l’ordre de 14% par rapport à l’année 2009, a indiqué un rapport de sa maison mère Maroc Télécom. Selon des chiffres communiqués par le groupe, le chiffre d’affaires de l’opérateur historique des télécommunications au Gabon (Gabon Télécom) est en repli de 61,1 milliards de FCFA soit 14,4%. Cette contre performance, explique Marco Télécom, est due à un contexte fortement concurrentiel, marqué notamment par une percée de l’opérateur de téléphonie mobile Bharti Airtel qui a fortement revu à la baisse les tarifs ...
Lire l'article [4]
Les recettes hors pétrole du Gabon ont atteint 486 milliards de francs CFA (environ 1 milliard de dollars), soit une hausse de 8% par rapport aux prévisions budgétaires, a annoncé ce week-end le directeur général des Impôts, Joël Ogouma. Selon le directeur général des Impôts, en 2010 les recettes des impôts du secteur hors pétrole se sont élevées à 486 milliards de francs CFA. Les prévisions de la loi des finances tablaient sur 448 milliards de francs CFA (922 millions de dollars). Ces bons résultats sont cependant en recule par rapport à 2009, année où les impôts ont collecté 553 milliards de ...
Lire l'article [5]
Le Gabon a enregistré quelque 486 milliards de FCFA de recettes fiscales hors pétrole, soit un dépassement de 8% par rapport aux prévisions de la loi de finances rectificative 2010 qui tablait sur 448 milliards de FCFA, a annoncé la direction générale des impôts (DGI). Selon le directeur des études et de la prospective à la DGI, M. Martin Essangui Obame, les taxes indirectes ont rapporté plus de 151 milliards de FCFA contre 150 milliards attendus alors que les impôts directs, payées par les sociétés hors pétrole, l’impôt sur le Revenu des personnes physiques (IRPP), la retenue ...
Lire l'article [6]
La Direction Générale des Impôts (DGI) a estimé en fin de semaine (jeudi) les recettes fiscales hors pétrole, réalisées au cours de l’année 2010, à un peu plus de 486 milliards de francs CFA, contre 448 milliards de francs CFA exigés par loi de finance rectificative 2010, soit un dépassement de 8%. Ces chiffres indiquent que la DGI, au niveau des taxes indirectes, a réalisé plus de 151 milliards de francs CFA exigés, a précisé Martin Essangui Obame, Directeur des études et de la prospective. S’agissant des impôts directs notamment les impôts sur les sociétés hors- pétrole (IS), l’impôt sur le revenu ...
Lire l'article [7]
Près de trois années après avoir remporté l’appel d’offres lancé par l’état Gabonais pour privatiser son opérateur télécom historique, Maroc Telecom vient de signer un gros chèque à Libreville de 35 millions d’euros pour finaliser cette opération de rachat. Maroc Telecom détient désormais officiellement 51% des parts de Gabon Telecom et de sa filiale Libertis, après avoir procédé à une restructuration et modernisation de l’entreprise durant les trois dernières années. Un plan social pris en charge par l’état gabonais avait été négocié entre les parties, permettant l’accélération du calendrier stratégique de l’opérateur marocain, qui a fait de l’Afrique sa zone ...
Lire l'article [8]
La société de télécommunication ''Gabon Télécom'' et sa filiale de téléphonie mobile Libertis ont clôturé l'année 2008 avec des résultats en hausse, selon le quotidien l'Union relayant le quotidien marocain en ligne ''Le matin''. Portée par l'impact de ses réajustements tarifaires, la filiale du groupe Maroc Télécom a réalisé en 2008 un chiffre d'affaires net de 67,9 milliards de FCFA, en hausse de 18,6 % par rapport à 2007. Grâce à ses multiples promotions, l'activité Mobile a réalisé un chiffre d'affaires brut de 40,2 milliards de FCFA, alors que le parc Mobile a enregistré une croissance de 15,8 % avec près de ...
Lire l'article [9]
La société de télécommunications, Maroc Télécom a pris le contrôle de Gabon Télécom, en entrant dans le capital de l'opérateur historique gabonais à hauteur de 51%, rapporte le journal local "L'Economiste", spécialisé dans les milieux d'affaires. L'offre de Maroc Télécom présentait "de nombreux avantages, notamment l'injection d'un capital conséquent en vue de développer la qualité de services de Gabon Télécom en modernisant son réseau de télécommunication, faciliter l'accès des populations aux technologies de l'information à des prix compétitifs et utiliser au mieux les potentialités qu'offre le câble sous-marin", selon un officiel gabonais cité par le journal marocain. Le montant alloué à cette ...
Lire l'article [10]
Gabon : Chiffres en retrait pour Gabon Telecom
Economie / 1.700 milliards de francs CFA de recettes publiques en 2010 au Gabon
Plus de 1700 milliards de FCFA de recettes publiques recouvrées au Gabon en 2010
Résultat financier négatif de 14% en 2010 pour Gabon Télécom
Gabon : 486 milliards de francs CFA de recettes hors pétrole en 2010
Le Gabon engrange près de 500 milliards de FCFA de recettes hors pétrole en 2010
Economie / Plus de 400 milliards de recettes fiscales hors pétrole pour l’administration en 2010
Maroc Telecom finalise le rachat de Gabon Telecom
Télécommunication : Le chiffre d’affaires de Gabon Télécom en hausse de 18,6 % en 2008
Maroc Télécom prend le contrôle de Gabon Télécom