Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Mba Obame a quitté l’agence onusienne mais la situation reste tendue

Auteur/Source: · Date: 27 Fév 2011
Catégorie(s): Politique

L’opposant André Mba Obame, qui s’est autoproclamé président du Gabon le 25 janvier, a quitté dimanche l’agence onusienne de Libreville où il était réfugié mais la situation reste tendue avec un déploiement de forces anti-émeutes devant le siège de son parti.
M. Mba Obame ainsi que la trentaine de personnes — son “gouvernement” et des cadres l’Union nationale, son parti — de sa délégation ont quitté à 10h15 (09h15 GMT) le siège du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) en voiture sans être inquiétés par la police.
M. Mba Obame, qui a pris la direction de la Sablière, quartier huppé du nord-ouest de la capitale, avait alors donné rendez-vous à ses sympathisants au siège de l’Union nationale à quelques centaines de mètre du Pnud.
Plusieurs dizaines de sympathisants l’y attendaient mais se sont dispersés après l’arrivée de policiers anti-émeute qui en ont interdit l’accès et quadrillé toute la zone.
Des sympathisants ont insulté à distance les forces de police qui ont formé des barrages devant le siège de l’UN et dans les rues adjacentes.
“Pour mesure de précaution et de sécurité, nous avons décidé que le bureau de l’UN n’irait finalement pas au siège”, a affirmé à l’AFP un cadre de l’Union nationale.
Ex-ministre de l’Intérieur, ex-baron du parti au pouvoir et actuellement député, Mba Obame revendique la victoire à l’élection présidentielle d’août 2009 à l’issue de laquelle il est officiellement arrivé troisième et qui a été remportée par Ali Bongo, selon les résultats proclamés par la Cour constitutionnelle et contestés par l’opposition.
Dimanche, les Nations unies ont expliqué comment avait été décidé le départ de M. Mba Obame du Pnud.
Un communiqué précise que le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a rencontré le président gabonais Ali Bongo Ondimba qui se trouvait à New York et dépêché une mission technique de haut niveau à Libreville, du 24 au 26 février. Les délégués ont rencontré les autorités gabonaises et les opposants réfugiés au Pnud.
“La mission s’est déroulée dans de bonnes conditions et les membres du groupe ont quitté volontairement les locaux du Pnud le 27 janvier”, poursuit le texte.
Samedi soir, M. Mba Obame avait affirmé à l’AFP qu’il avait rencontré ces émissaires. “On n’avait pas vocation à s’éterniser au Pnud. On n’était pas venu se cacher. Nous voulions attirer l’attention des Nations unies sur la situation au Gabon”, a poursuivi AMO, qualifiant son action de “belle et grande victoire. Une belle avancée”.
“Certes, nous n’avons pas été reconnus par des pays certes mais il y a deux semaines, Ben Ali et Moubarak étaient reconnus par la communauté internationale. Aujourd’hui, celle-ci a reconnu les demandes de leurs peuples. Nous sommes dans un combat politique dont le peuple est juge”, a commenté samedi soir M. Mba Obame faisant référence aux dirigeants tunisien et égyptien renversés.
L’Union nationale a été dissoute par le ministère de l’Intérieur le 27 janvier pour “non respect des principes démocratiques; atteinte à la forme républicaine de l’Etat; atteinte à la souveraineté nationale; trouble à l’ordre public”.
M. Mba Obame avait précisé que l’occupation du Pnud n’était “pas une fin”: “Nous continuons notre combat. Je me considère toujours comme le président élu du Gabon”. 


SUR LE MÊME SUJET
Depuis Paris, André Mba Obame aux Gabonais (vidéo): “Tout le monde reste à la maison”
Dans une interview accordée à la chaîne TV Africa 24, c'est depuis Paris qu'André Mba Obame, manifestement en forme et de retour d'Afrique du Sud où il a longuement séjourné pour une opération chirurgicale, a lancé un appel au peuple gabonais qui se résume en ces mots: "Je dis au Gabonais, samedi, tout le monde reste à la maison". http://www.dailymotion.com/video/xn0dio_jt-live-15-12-11-edition-du-soir_news#rel-page-under-2
Lire l'article
L’Assemblée nationale gabonaise a finalement levé jeudi, l’immunité de M. André Mba Obame, député du 1er siège du département du Haut-Como, dans la province du Woleu-Ntem (nord), après une première tentative avortée mercredi. La procédure a été approuvée par 79 députés, trois se sont prononcés contre alors que trois autres se sont abstenus, lors du vote à bulletin secret organisé à cette occasion. Les députés du groupe des Forces du changement, constitué pour l’essentiel des élus de l’Union nationale (UN dissous) dont l’opposant Mba Obame était le secrétaire exécutif n’ont pas pris part à cette séance plénière de ...
Lire l'article
Le feuilleton politico-judiciaire impliquant André Mba Obame vient de connaître un nouveau rebondissement. En effet, la Ministre gabonaise en charge de la Justice, Ida Reteno Assonouet a déposé dernièrement, à l’Assemblée Nationale une lettre du Procureur Général demandant la levée de l’immunité parlementaire du Député du département du Haut Komo (Medouneu). Ainsi, l’« honorable » André Mba Obame devra comparaitre dans les prochaines semaines, devant une juridiction appropriée. Après la décision du bureau de l’Assemblée Nationale sur la question, conformément à l’article 38, alinéa 2 de la Constitution gabonaise qui donne la latitude de procéder à la levée d’immunité. Depuis sa sortie ...
Lire l'article
L'opposant André Mba Obame, qui s'est autoproclamé président du Gabon le 25 janvier quittera dimanche l'agence onusienne de Libreville où il est réfugié avec son "gouvernement", a-t-il affirmé à l'AFP samedi soir. "On va sortir demain (dimanche). Le secrétaire général des Nations unies M. Ban Ki-moon a envoyé une mission de très haut niveau au Gabon. Nous les avons rencontrés vendredi, aujourd'hui (samedi) et demain. Il fallait mettre les Nations unies et la communauté internationale devant leurs responsabilités. Le dossier du Gabon est entre les mains des Nations unies. C'est une belle et grande victoire. Une belle avancée", a affirmé Mba ...
Lire l'article
Après les sorties médiatiques de l’ex-premier ministre, Casimir Oyé Mba, hiérarque de l’Union nationale (UN, parti de l’opposition dissout) en vue de poser des pistes de réflexion et d’appeler au dialogue en vue de sortir la classe politique gabonaise de l’atmosphère délétère actuelle, le Parti démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) est également monté au créneau pour réaffirmer sa main tendue, mais surtout pour poser des questions de confiance à « ces ex-camarades » de l’opposition. Casimir Oyé Mba, ancien gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), à travers une Tribune Libre publiée mardi dernier dans le quotidien ...
Lire l'article
Alors qu'est annoncé par l'Union Nationale, selon un communiqué, une "Importante déclaration du pdt MBA OBAME ce mardi 25 janvier a 14 heures au siège de l'union nationale", Jean François Ndougou ministre de l'intérieur a appelé Andre Mba Obame (AMO) à renoncer à cette entreprise. En réponse à ce qui apparait comme une injonction et une menace pour l'UN, Amo a demander au ministre de l'intérieur de "prendre ses responsabilités" et qu'en retour, lui allait prendre les siennes. Signalons que le communiqué de l'UN titré "Tous ce mardi au siège de l'union nationale" appelait à une mobilisation populaire en mentionnant que ...
Lire l'article
De Philippe RATER (AFP) PARIS — L'Afrique retrouve un ministre dans le gouvernement français, puisque le portefeuille de la Coopération est de nouveau attribué, à Henri de Raincourt, mais la relation si complexe de Paris avec ses anciennes colonies devrait continuer d'être gérée de l'Elysée. Le premier dossier brûlant que devrait trouver le nouveau ministre, 62 ans mercredi, sur son bureau de la Convention, une annexe du Quai d'Orsay dans le sud de Paris, va être la Guinée. Les résultats du premier scrutin présidentiel démocratique du pays opposent les deux candidats en lice sur fond de heurts. Face à lui, Henri de Raincourt ...
Lire l'article
4 jours après l’annonce de sa prétendue démission du Parti démocratique gabonais (PDG), Jacques Adiahénot, a réitéré sa fidélité au parti au pouvoir, à l’occasion de la célébration en différé du 42e anniversaire du parti le 27 mars au 4e arrondissement de Libreville. Si cette sortie a rassuré les partisans du hiérarque du PDG, elle ne lui assure pas pour autant un avenir politique doré au sein de cette formation bien décidée à faire peau neuve. Le suspense n’aura duré que 4 jours, Jacques Adiahénot a levé l’équivoque sur son destin politique. Annoncé démissionnaire le 23 mars, l’ancien secrétaire général ...
Lire l'article
L'opposant malgache Andry Rajoelina, qui a reçu le soutien de l'armée, a exigé, en début d'après-midi samedi 14 mars, la démission du président Marc Ravalomanana : "Il n'y a qu'une seule exigence, c'est le départ de Ravalomanana (...) Nous attendrons quatre heures. Moi, Andry Rajoelina, suis prêt à assurer la transition démocratique", a-t-il lancé devant près de 15 000 personnes réunies sur la place du 13-Mai, dans le centre de la capitale, Antananarivo. Dans la matinée, un cabinet de l'opposition, nommé pour remplacer l'actuel gouvernement, s'est emparé des bureaux, désertés, du premier ministre. "Le président de la République, l'Assemblée nationale, le ...
Lire l'article
Mugabe est chez lui. Il fait ce qu'il veut depuis des années. Son peuple est malheureux ... et les belles paroles ne servent à rien !!! (...) Il y eut Eyadema, Pinochet, Mobutu, Ratsiraka, Fidel Castro, … Il reste encore Bongo, Biya, Sassou Nguesso, Kim Jong-il. Puis, un peu plus camouflés derrière une démocratie de façade, Hassan al-Bashir, Poutine, Hu Jintao (…) Le Zimbabwe a suffisamment souffert. Toutes les discussions ont été engagées (...) mais il est un moment où, quand un dictateur ne veut pas entendre, ne veut pas comprendre, les chefs d'Etat et de gouvernement doivent cesser de discuter. ...
Lire l'article
Depuis Paris, André Mba Obame aux Gabonais (vidéo): “Tout le monde reste à la maison”
L’Assemblée nationale lève l’immunité du député Mba Obame
Gabon : Le compte à rebours pour André Mba Obame
Gabon: l’opposant Mba Obame quitte dimanche l’agence onusienne où il est réfugié
Politique / Le PDG garde la main tendue, mais pose des questions de confiance à l’opposition
L’Etat Gabonais redoute Mba Obame
La Coopération se dote d’un ministre mais reste sous coupe élyséenne
Gabon : Jacques Adiahénot reste au PDG mais pour combien de temps ?
Situation tendue à Madagascar où l’opposition revendique le pouvoir
MUGABE, « IL DOIT PARTIR »… « MAIS, IL RESTE ENCORE BONGO, BIYA, SASSOU NGUESSO, KIM JONG-IL !


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Fév 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon: Mba Obame a quitté l’agence onusienne mais la situation reste tendue

  1. Marie Ange Bilembi

    28 Fév 2011 a 14:10

    Ces gaboniaiséries ne sont plus d’ordre à nous intéresser vraiment. Il faut laisser le temps faire son travail. Les Gabonais ont déjà oublié les élections et tout ce qui tourne autour. Si elles ont servi à quelque chose pour tirer quelques léçons dans l’avenir, tant mieux. Toutefois, c’est très bien que ces compatriotes réjoignent leurs familles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*