Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : André Mba Obame le Président Elu s’adresse à la Nation

Auteur/Source: · Date: 2 Mar 2011
Catégorie(s): Politique

Entré en fonction le 25 janvier 2011 comme président de la république Gabonaise, André Mba Obame s’adresse pour la première fois à la nation depuis la sortie de son gouvernement des locaux du Pnud
République Gabonaise
Union-Travail-Justice

Adresse de M. André Mba Obame, Président de la République, à la Nation

Citoyens,

Depuis qu’un pouvoir illégitime s’est imposé, par la force, dans notre pays, l’inquiétude gagne les esprits, le doute s’empare des âmes.

Le trouble des esprits n’a pas sa seule origine dans le coup d’état électoral du 3 septembre 2009 et des vicissitudes de la Société internationale. Il provient surtout de l’arrogance des hommes qui se sont installés au pouvoir par la force et leur ignorance de l’énorme attente sociale.

La révolution nationale, dont j’ai dessiné les contours, lors de ma prestation de serment en qualité de président de la république le 25 janvier 2011, n’est pas encore entrée dans les faits.

Elle n’y a pas pénétré, parce qu’entre le peuple et moi, qui nous comprenons si bien, s’est dressé le double écran des partisans du divisionnisme et les serviteurs d’un régime moribond.

Les serviteurs du pouvoir actuel sont nombreux ; j’y range sans exceptions tous ceux qui ont fait passer leurs intérêts personnels avant les intérêts permanents de l’Etat : partis politiques dépourvus de clientèle mais assoiffés de revanche, fonctionnaires attachés à un ordre dont ils étaient les bénéficiaires et les maîtres, ou ceux qui ont subordonné les intérêts de la patrie à ceux de l’étranger.

Un long délai sera nécessaire pour vaincre la résistance de tous ces adversaires de la nouvelle espérance, mais il nous faut dès à présent, briser leurs entreprises. Si le Gabon ne comprenait pas qu’il est condamné, par la force des choses, à changer de régime, il verrait s’ouvrir devant lui des mouvements d’ampleur comme on a pu l’observer hier en Tunisie et en Egypte et aujourd’hui en Libye. Notre pays doit se sauver de la dérive monarchique en cours par la foi et le sacrifice.

Le problème du Gabon dépasse donc en ampleur la propagande actuellement orchestrée par les ennemis de la patrie qui tend à présenter une communauté comme représentant un danger pour la nation ou encore une lutte de leadership.

Notre pays réclame avant tout la restauration des principes démocratiques et républicains.

J’ai recueilli l’héritage d’un Gabon blessé, d’un peuple habité par la désespérance. Mon devoir est de défendre vos aspirations et vos droits.

En 1990, j’ai convaincu le président Omar Bongo de la nécessité d’une ouverture démocratique dans notre pays par le retour au multipartisme.

En 2009 j’ai proposé une nouvelle espérance en me présentant comme le candidat de l’interposition dans mon appel de Barcelone.

Aujourd’hui, c’est de vous-mêmes que je veux vous sauver.

A mon âge, lorsqu’on a fait à son pays le don de sa personne, il n’est plus de sacrifice auquel l’on veuille se dérober ; il n’est plus d’autre règle que celle du salut public.

Rappelez-vous ceci : notre peuple, s’il sait s’unir et soutenir un combat juste, est un peuple qui renaît.

Vive le Gabon !


SUR LE MÊME SUJET
Deux organes de presse, la télévision privée TV+ et le journal « Echo du nord », ont été suspendus mardi par le Conseil national de la communication (CNC) pour avoir diffusé la veille un discours de vœux de l’opposant gabonais, André Mba Obame, selon un communiqué du CNC lu mardi soir sur la première chaine de télévision gabonaise, RTG1. TV+, propriété de Mba Obame, écope de trois mois de suspension de ses programmes et « Echo du nord » pour sa part , est interdit de parution pendant une période de deux mois. "Une cérémonie de présentation de vœux au peuple ...
Lire l'article
Le secrétaire exécutif de la défunte Union nationale (UN, opposition), André Mba Obame, présentement en France, a été l’invité du journal de 19 heures sur Africa 24, le 15 décembre 2011. Au cours de cette émission, il a appelé la population gabonaise à choisir librement d’ignorer un scrutin sans transparence et à observer «l’abstention». Invité du journal de 19h d’Africa 24, André Mba Obame s’est adressé, le 15 décembre dernier depuis Paris sur le plateau de cette télévision internationale, aux gabonaises et aux gabonais, vingt quatre heures avant le premier scrutin teste de l’ère Ali Bongo Ondimba du 17 décembre ...
Lire l'article
Dans une interview «exclusive» publiée le 21 février par le bimensuel gabonais "Nku’u le messager", André Mba Obame l'autre Président élu , le secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN, opposition) qui s'est autoproclamé président du Gabon et réfugié depuis le 25 janvier au siège du PNUD à Libreville, explique les motivations de son esclandre, justifie sa participation aux législatives partielles de juin dernier et laisse entrevoir sa position quant au dialogue de sortie de crise invoqué par différents acteurs politiques Gabonais. Quinze mois après l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, qu’est-ce qui justifie l’acte que vous avez posé le 25 ...
Lire l'article
Un Gabon, deux présidents. André Mba Obame Mba, qui s’est proclamé président de la République mardi et a nommé son propre gouvernement, continue de défier Ali Bongo Ondimba. Retranché au siège du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) à Libreville, il déclare vouloir, au nom du peuple gabonais, chasser Ali Bongo reconnu après l’élection présidentielle 2009 par le Conseil constitutionnel. Samedi après-midi, son service de presse rapportait que des affrontements avaient eu lieu entre des étudiants de l’Université Omar Bongo, des lycéens et la police, à Rio, un quartier populaire de Libreville. Officiellement classé 3ème à la présidentielle ...
Lire l'article
André Mba Obame, s’insurge contre la dispersion de ses supporteurs devant le siège du Pnud à Libreville, par les forces de l’ordre jeudi matin. Il s’y est réfugié mardi après s’être autoproclamé président sur sa chaîne de télévision privée. André Mba Obame fait feu de tout bois... Et Libreville continue de lui en donner le prétexte. Ce jeudi matin, à l’aube, quelques-uns de ses partisans, qui avaient entamé un sit-in devant le siège du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) (il s’y est abrité depuis deux jours après s’être autoproclamé président du Gabon) ont été dispersé par les forces ...
Lire l'article
L'opposant et député gabonais André Mba Obame, qui conteste le pouvoir d'Ali Bongo Ondimba, a "violé gravement" la Constitution et commis "un crime de haute trahison" en s'autroclamant mardi président du Gabon, a affirmé le gouvernement gabonais dans un communiqué. "En prenant la lourde responsabilité de s'autoproclamer président de la République et en formant une équipe gouvernementale insurrectionnelle", M. Mba Obame, les membres de son équipe et "ceux qui les y ont encouragés et soutenus viennent de violer gravement les dispositions constitutionnelles" du Gabon, selon ce communiqué lu dans la nuit de mardi sur la télévision publique RTG1 par le ministre ...
Lire l'article
Le gouvernement de la République, réuni en conseil des ministres hier, a décidé de rendre un vibrant hommage au président Omar Bongo Ondimba, mardi 8 juin prochain, date anniversaire de son décès à Barcelone en Espagne. A cet effet, des manifestations officielles seront organisées à Franceville où il est prévu une cérémonie de dépôt de gerbes de fleurs par des délégations officielles. Alors qu’à Libreville, un culte œcuménique sera organisé à la Cité de la Démocratie. Parallèlement des messes et prières d’actions de grâce seront célébrées dans les chefs de lieux de provinces, de département et de districts. Par ailleurs, ...
Lire l'article
Au regard des actions posées ou non, des décisions brutales, parmi lesquelles, la fermeture des bars à 22heures, l’interdiction d’exploiter les bois de grumes, des promesses non réalisées au titre desquelles, l’augmentation du SMIG à 150000 durant la campagne et très vite rectifier au profit de l’augmentation du salaire minimum. Ce volt face a surpris les gabonais et suscité des grognes au niveau de la population plus encore au niveau des centrales syndicales qui se sont opposées pendant deux mois sur ce revers du gouvernement et du chef de l’Etat. Après de nombreuses tractations le peuple s’est résigné. Dans le même ...
Lire l'article
L'ex-ministre de l'Intérieur gabonais André Mba Obame, arrivé deuxième à l'élection présidentielle mais qui revendique la victoire, assure qu'il sera bel et bien "président" du Gabon et dénonce une dérive sécuritaire du gouvernement. "Je serai président de la République. Je ne peux pas dire dans combien de temps mais tant que je ne trahis pas l'immense confiance du peuple gabonais, l'issue est inéluctable", affirme André Mba Obame, 52 ans, surnommé "AMO". Comme l'opposant Pierre Mamboundou, arrivé 3e, il réside actuellement dans un "lieu sûr" où il a reçu l'AFP. "Je suis prêt à accepter toutes les tracasseries, les provocations. Je m'expose à des ...
Lire l'article
Le président de la République gabonaise par intérim, Rose Francine Rogombé, s’est adressé à la nation dans la nuit de mercredi après avoir effectué sa première sortie officielle à l’aéroport international Léon Mba de Libreville pour accueillir le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, à Libreville depuis jeudi pour honorer la mémoire du Feu président Omar Bongo Ondimba. Discours intégral: « Gabonais, Gabonaise, Mes chers compatriotes, si je m’adresse à vous aujourd’hui, c’est en qualité de président de la République, chef de l’Etat intérimaire, en vertu de l’article 13 de notre Constitution. Le 8 juin 2009, le président de la République, chef de ...
Lire l'article
Deux organes de presse suspendus pour diffusion des vœux à la nation de Mba Obame
Gabon : André Mba Obame sur Africa 24 appelle à l’abstention
Gabon : André Mba Obame le Président élu s’explique
Président André Mba Obame : « Il n’y a rien à attendre d’Ali Bongo »
André Mba Obame, président autoproclamé, s’insurge après la dispersion de ses partisans
André Mba Obame autoproclamé président du Gabon: “crime de haute trahison”
Hommage de la nation au président Bongo mardi
Gabon | Et si André Mba Obame avait raison ?
L’opposant gabonais André Mba Obame: “Je serai président”
Gabon: Premier message à la Nation du président de la République gabonaise par Intérim, Rose Francine Rogombé

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne 3,57 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Mar 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

3 Réponses à Gabon : André Mba Obame le Président Elu s’adresse à la Nation

  1. yagami

    5 Mar 2011 a 05:45

    ou est mon commentaire??????????????????????????????
    vous polititiens vous etes tous les memes,une fois au pouvoir vous vous servez que de servir le peuple…les gabonais ne sont pas des moutons pour suivre vos ridicules insitations a la révoltes et après vous allez les enculer à votre tour.

  2. Bikoum

    4 Mar 2011 a 09:23

    Pour une fois Mr MBA OBAME, Tu as raison car le peuple gabonais doit se libérer de Satan qui vous as tous pris en otage (toute la classe politique en commençant par la famille Bongo (les pretres du mal) et tous les hommes politiques adeptes à SATAN. pour que seul les fils de DIEU pilotent le bateau Gabon pour un développement durable et juste.
    Ali et sa clic seront vaincu et toi reprend ton bapteme, cette fois-ci le vrai en arrêtant de faire des éloges à BONGO père (1er representant de SATAN)

  3. yagami

    3 Mar 2011 a 07:54

    Toi AMO ,tu as volé,pillé,et participé a la popérisaton des gabonais.De tous les postes ministériels que tu as occupé tu as été incapable de faire quoi que ce soit.Tu avais meme proposé au présendent Bongo Ondimba de vendre l’ile Mbanié pour sevir tes interets,ce qui signifie que si tu es président c’est le Gabon tout entier que tu vendra au équataux!.ET aujourd’hui tu t’otoproclames président du Gabon soit disant que tu le mérite,tu as vraiment vendu la honte au chien, et en éspérant désespérément que les gabonais te suivront avec des slogans tel que “Aujourd’hui, c’est de vous-mêmes que je veux vous sauver.” …lol….les gabonais ne sont pas un peuple mouton.Contente toi de ce que tu as déja volé et va au diable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*