Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : 7 ans de prison pour Ntumpa Lébani

Auteur/Source: · Date: 11 Mar 2011
Catégorie(s): Politique

Le procès du général Ntumpa Lébani a connu son épilogue ce 11 mars à Libreville. Jugé pour «tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat», l’ancien patron du Conseil national de sécurité (CNS) a écopé de 7 ans de prison dont 2 avec sursis.

Débuté le 21 février à Libreville devant la Cour de Sûreté de l’Etat, le procès du général Jean-Philippe Ntumpa Lébani, jugé pour «tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat», a donné son verdict ce 11 mars.

Le général Ntumpa Lébani, l’ancien patron du Conseil national de sécurité (CNS), a écopé de 7 ans de prison dont 2 avec sursis. Deux de ses co-accusés ont été condamnés à 5 ans de prison dont 2 avec sursis. La Cour de Sûreté de l’Etat a prononcé la relaxe pour les deux-autres co-accusés.

Pourtant, avant la déposition du dernier témoin, en l’occurrence le général Grégoire Kouna, commandant en chef de la Garde républicaine (GR), la défense des accusés était sereine et s’attendait à un non-lieu au regard de la légèreté du dossier.

En effet, comme le rappelait maître Ruphin Nkoulou-Ondo, «les témoins à charge, qui ont été cités par le ministère public, sont pour l’essentiel en train de se rétracter. A la question de savoir si le général Ntumpa a voulu organiser un complot contre la sureté de l’Etat, beaucoup ont toujours répondu non. Au regard de cela, on ne se sait plus ce qu’on peu fournir aujourd’hui comme preuve, d’autant qu’il n’y a même pas de preuve matérielle dans le dossier. J’entends par preuve matérielle des armes, des moyens financiers, un plan d’exécution, des troupes, des noms de personnes avec lesquelles le général aurait pu faire un coup d’Etat. Il n’ya absolument aucune preuve de cela. Il reste que c’est un dossier vide, et j’ai le sentiment que tous ceux qui assistent à cette audience partagent le même avis que moi».

La Cour a tranché autrement, le général Ntumpa Lébani et ses deux co-accusés sont reconnus coupables et devront donc purger les peines prononcées cet après-midi.


SUR LE MÊME SUJET
Me Ruphin Nkoulou-Ondo a été l'un des avocats du général Ntumpa Lebani au cours du procès qui a débouché sur la condamnation de celui-ci, le 11 mars dernier. La note de plaidoirie de l’avocat, parvenue à la rédaction de Gaboneco, est un résumé final de cette affaire : Rappel et qualification des faits, irrégularité de la procédure, rétraction des témoins, absence de preuves et appel émouvant à la reconnaissance de la vérité. Synthèse et larges extraits de cette plaidoirie pour un procès dont l’issue a presque interloqué tout le monde. La plaidoirie de Maître Nkoulou-Ondo commence par un rappel des ...
Lire l'article
Le procès Ntumpa Lebani, général de la Garde républicaine accusé d’avoir projeté un coup d’Etat, en est à plus d’une semaine d’audience. Comme on pouvait s’y attendre, les auditions en vue de l’instruction de cette affaire qui font défiler à la barre des personnalités importantes, occasionnent autant de révélations que de surprises. Le général Jean-Philippe Ntumpa Lebani, ex-dirigeant du Conseil national de sécurité du Gabon, accusé de complot a affirmé son innocence devant la Cour de Sûreté de l’État qui a ouvert son procès le 21 février dernier. Incarcéré depuis septembre 2009, Ntumpa Lebani, initialement accusé de «tentative d’atteinte à ...
Lire l'article
Le général Jean-Philippe Ntumpa Lebani, ex-dirigeant du Conseil national de sécurité (CNS) du Gabon incarcéré depuis septembre 2009 pour "tentative d'atteinte à la sûreté de l'Etat" doit être jugé par la Cour de Sûreté de l'Etat lundi, a appris l'AFP auprès de sa famille. Les lieutenants Emile Akandas Areno et Cédric Boukoumbi, également incarcérés, ainsi que trois autres personnes seront jugés eux aussi. "Nous avons reçu la convocation. Nous ne savons pas encore si les débats seront publics, nous l'espérons", a affirmé à l'AFP Gisèle Okome-Ntumpa, l'épouse du général. "Le procès semble pipé d'avance. On va juger quelqu'un sur la base ...
Lire l'article
Le général Jean-Philippe Ntumpa Lebani, ex-dirigeant du Conseil national de sécurité (CNS) du Gabon incarcéré depuis septembre 2009 pour "tentative d'atteinte à la sûreté de l'Etat" doit être jugé par la Cour de Sûreté de l'Etat lundi, a appris l'AFP auprès de sa famille. Les lieutenants Emile Akandas Areno et Cédric Boukoumbi, également incarcérés, ainsi que trois autres personnes seront jugés eux aussi. "Nous avons reçu la convocation. Nous ne savons pas encore si les débats seront publics, nous l'espérons", a affirmé à l'AFP Gisèle Okome-Ntumpa, l'épouse du général. "Le procès semble pipé d'avance. On va juger quelqu'un sur la base ...
Lire l'article
La prison centrale de Libreville vient de se doter de 600 nouveaux matelas. Cette initiative du commandant en chef de la sécurité pénitentiaire, le général Edwige Nkeze, vise à améliorer les conditions de détention des prisonniers, plusieurs fois décriées par la société civile. Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des détenus, le commandant en chef de la sécurité pénitentiaire, le général Edwige Nkeze, a approvisionné la prison centrale de Libreville de 600 nouveaux matelas. «Après la mise en service du centre de santé, des parloirs, de l’alimentation en eau et en électricité, vous recevez de nouveaux de matelas. ...
Lire l'article
Le procès des officiers gabonais dit ‘’ affaire Ntumpa’’, accusés d’atteinte à la sûreté de l’Etat est, au grand étonnement des familles des accusés réunies en collectif, est temporairement suspendu, en raison de la sortie du territoire national de personnes constituant l’accusation, une attitude jugée surprenante par les familles des accusés, pour qui, cette sortie du territoire des personnes concernées par une affaire aussi grave, cache bien de choses. Des familles des accusés qui restent médusées devant l’indifférence de la justice face à ces sorties, mieux, face à la curieuse ignorance du juge de cette cour, de signer un mandat ...
Lire l'article
Le tribunal de Libreville a condamné le 7 juin le journaliste de L’Union, Jonas Moulenda, à une peine de 3 mois de prison avec sursis et 500 000 francs CFA d’amende dans l’affaire qui l’oppose à l’ancien directeur général du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), Alfred Nguia Banda, sur l’article traitant de l’assassinat de René Ziza. Le verdict est tombé le 7 juin pour le journaliste de L’Union, Jonas Moulenda, condamné par le tribunal de Libreville à 3 mois de prison avec sursis et une amende de 500 000 francs CFA pour «diffamation» à l’encontre de l’ancien ...
Lire l'article
La famille du général Jean-Philippe Ntumpa Lebani, ex-dirigeant du Conseil national de sécurité (Cns) du Gabon et incarcéré depuis septembre pour "tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat", a déploré lundi le silence entourant son dossier. "On ne sait pas à quel niveau est son dossier", a déclaré à l’Afp un membre de sa famille qui a requis l’anonymat. "Le juge d’instruction qui suivait l’affaire a été dessaisi il y a environ deux semaines et nous ne savons pas depuis sur quelle table le dossier du général a été posé". "On attend qu’on nous dise pourquoi" il a été incarcéré, "personne ne ...
Lire l'article
Le bilan, après la prise d’otages par un groupe de détenus inconnus de la prison centrale de Libreville, s’établissait lundi à 3 morts et 7 blessés, côté prisonniers, a annoncé un responsable de prison sous couvert d’anonymat. ’’Le bilan provisoire faisait état de 3 détenus tués après les échanges de coups de feu de ce matin (lundi) et 7 autres sont blessés’’, a indiqué la source qui ne donne pas plus de détails. Une gardienne de prison, enceinte de 4 mois, aurait été aussi violée, a ajouté ce haut responsable, expliquant que les détenus ne veulent négocier qu’avec le chef de l’Etat ...
Lire l'article
Le général Samuel Mbaye à la tête du secrétariat général du Conseil national de sécurité (CNS) à la présidence de la République depuis 1991 a passé ce mercredi le flambeau à son frère d’arme le colonel major Jean Philippe Ntumpa Lebani, rapporte la presse présidentielle. Le secrétaire général à la présidence de la République, Mamadou Diop représentant le Chef de l’Etat, Chef suprême des armées a présidé la cérémonie de passation de flambeau entre le général Samuel Mbaye (sortant) et le colonel major Jean Philippe Ntumpa Lebani (rentrant), nommé par décret du président de la république le 1er décembre dernier. Créée ...
Lire l'article
Gabon : La plaidoirie de Me Nkoulou-Ondo au procès Ntumpa Lebani
Gabon : Grand déballage et contradictions au procès Ntumpa Lebani
Gabon: le général Ntumpa accusé d’un complot jugé le 21 février
Gabon: le général Ntumpa accusé d’un complot jugé le 21 février
Gabon : 600 matelas pour la prison centrale de Libreville
Gabon: Grains de sable dans l’affaire de ‘’putsch Ntumpa Lebani’
Gabon : 3 mois de prison et 500 000 FCFA d’amende pour Jonas Moulenda
INCARCÉRATION DU GENERAL NTUMPA AU GABON : La famille du déplore le silence
Gabon: Mutinerie : Prise d’otages à la prison de Libreville : 3 morts et 7 blessés (bilan provisoire)
Gabon: Sécurité : Jean Philippe Ntumpa Lebani remplace Samuel Mbaye à la tête du secrétaire général du conseil national de sécurité

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Mar 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*