- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Le comité monétaire du Gabon annonce un chiffre d’affaires en hausse de 14,5% pour les Banques gabonaises en 2010

Les Banques gabonaises ont enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 14,5% en 2010, a annoncé à Libreville le Comité monétaire et financier national, dans un rapport qualifiant de ‘’reluisante’’ la santé financière des institutions financières au Gabon.

Selon le rapport, les indicateurs sont au vert dans les six établissements bancaires majeurs du pays que sont la Banque gabonaise de développement (BGD), la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG), la BGFI Bank, la Citibank, la Financial Bank Gabon et l’Union gabonaise de banques (UGB), une institution passée sous le contrôle du groupe marocain Attijariwafa bank.

Le total agrégé des bilans s’établissait, au 31 octobre 2008, à 1 278 milliards de FCFA, soit une progression de 9,5 % par rapport à l’année précédente, alors que le total des dépôts collectés par les six établissements bancaires s’élevait, à la même période, c’est-à-dire en pleine crise financière, à 1031 milliards de FCFA, en hausse de 9,6 % par rapport à 2007.

La couverture des crédits par les dépôts a été de 187,3% contre 152,4% l’année précédente tandis que les provisions pour dépréciation des comptes clientèle se sont établies à 38 milliards de F CFA, poursuit le document.

Dans les six banques, les opérations combinées avec la clientèle dégagent un excédent de ressources de 481 milliards de F CFA tout comme la trésorerie, excédentaire, de 589 milliards de FCFA.

Les opérations avec la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) se caractérisent par un placement net de banques primaires évalué à 322milliards de FCFA, indique le comité monétaire et financier national dans son rapport publié à l’issue de sa réunion statutaire du premier trimestre 2011.

Le rapport note une hausse du crédit intérieur de 67,8% (655,7 milliards de francs CFA), liée notamment à l’augmentation des crédits octroyés à l’Etat et une contraction de 4,3% (619,7 milliards de FCFA) des crédits à la consommation, malgré les quelques campagnes de promotion des organismes de crédit.

Le rapport note, en outre, une forte hausse de 21,7% des dépôts de la clientèle (ménages gabonais et entreprises privées) entre le 1er janvier et le 31 décembre 2010 ainsi qu’une augmentation de 20,1% des crédits bruts à la clientèle.

Le système de cotation de la commission bancaire sur la rentabilité et/ou la qualité du management des banques fait ressortir que BGFI Bank Gabon et Financial Bank présentent une situation financière solide et sont en ’’cote une’’, alors que es quatre autres institutions BICIG, UGB, BGD et Citibank, qui présentent elles aussi une assez bonne situation financière, sont en ’’cote deux’’.

En dépit de cette embellie, les spécialistes suggèrent que les banques poursuivent, avec la Commission bancaire d’Afrique centrale (COBAC) et la Conférence interafricaine des marchés d’assurance (CIMA), le renforcement du système financier national et une politique budgétaire prudente, afin de préserver la solidité du système bancaire et la stabilité macroéconomique du pays.


SUR LE MÊME SUJET
Premier groupe bancaire de la Cemac, la BGFI Bank a dopé ses résultats en 2010. Avec un total bilan de 1391 milliards francs CFA, cette banque a réalisé, selon l’agenceecofin.com, un Produit net bancaire (PNB) de 82,4 milliards FCFA, en hausse de 14% par rapport à 2009. La Banque gabonaise et Française international (BGFI Bank), forte d’un total bilan en 2010 de 1391 milliards FCFA, a réalisé un Produit net bancaire (PNB) de 82,4 milliards FCFA, en hausse de 14% par rapport à 2009. Selon le rapport annuel 2010 de la banque, cette hausse du PNB est soutenue par les ...
Lire l'article [1]
Total Gabon a annoncé vendredi une résultat net de 202 millions de dollars (145 millions d'euros) en 2010, soit une hausse de 43% par rapport à 2009, selon un communiqué parvenu à l'AFP. Son chiffre d'affaires 2010 s'élève à a 1,3 milliards d'USD (930 millions d'euros) en hausse de 20%. La production moyenne en 2010 de "52,8 millions de barils/jour (kb/j) est en baisse de 7% par rapport à 2009". Cette baisse de production est largement compensée par la hausse du prix moyen du brut sur l'année. Total surfe ainsi sur la hausse moyenne du prix du brut, le prix du ...
Lire l'article [2]
Le groupe forestier français Rougier a enregistré, au cours des neuf derniers mois, un chiffre d’affaires consolidé de 64,6 milliards de FCFA, en hausse de 7,8% par rapport à celui du 30 septembre 2009, a appris l’AGP de source informée. En dépit du ralentissement de la période estivale, l’activité du 3ème trimestre 2010 s’est maintenue à un niveau solide, avec un chiffre d’affaires de 20,2 milliards de FCFA, en augmentation de 1,4% par rapport à celui du 3ème trimestre 2009, a indiqué la source. Sur les neuf premiers mois de l’année 2010, la branche Afrique et Commerce International a réalisé un ...
Lire l'article [3]
L’entreprise pétrolière Total Gabon a annoncé un chiffre d’affaires de 175 milliards de FCFA (360 millions de dollars Us) au 3ème trimestre 2010, en hausse de 34% par rapport à la même période en 2009 (269 millions de dollars Us), a appris l'AGP jeudi de source proche de la compagnie. La hausse résulte notamment de l’augmentation de 12% du prix de vente des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon, le Mandji et le Rabi Light, fixé à 74,2 dollars le baril au 3ème trimestre 2010, contre 73,7 dollars le baril au cours des neuf ...
Lire l'article [4]
La Compagnie minière de l'Ogooué (COMILOG), qui exploite le manganèse dans le sud-est du Gabon, a clôturé le troisième trimestre de l'année 2010 avec un chiffre d'affaires de 286,6 milliards de FCFA, en hausse de 35% par rapport à la même période l'année dernière, rapporte mercredi le quotidien l'Union, citant des sources proches de l'entreprise. ( Ces neuf derniers mois, la COMILOG, filiale du groupe français ERAMET, a réalisé un chiffre d'affaires de 898 milliards de FCFA, en hausse de 54% par rapport à la même période l'année dernière, indiquent les mêmes sources. Le groupe ERAMET a ...
Lire l'article [5]
Le gouvernement gabonais a adopté un projet de budget 2010 rectifié, en hausse de 118,6 milliards de FCFA (près de 181 millions d'euros), pour financer de "dépenses urgentes et sensibles", notamment dans l'éducation et la santé, selon un communiqué officiel diffusé mercredi. Le Conseil des ministres réuni mardi à Libreville a adopté ce "projet de loi de Finances rectificatives exercice 2010 (...) arrêté à 2.214,5 milliards de FCFA (près de 3,38 milliards d'euros), soit une hausse de 118,6 milliards de FCFA (plus de 180,8 millions d'euros)", indique le gouvernement dans ce communiqué publié par les deux quotidiens nationaux, L'Union et Gabon-Matin. Le ...
Lire l'article [6]
Grâce aux très bons résultats obtenus sur le champ de Banio, au sud ouest du Gabon, et à la vertigineuse hausse du prix du baril de pétrole dans le courant de l’année écoulée, la junior pétrolière française Maurel & Prom vient d’annoncer un chiffre d’affaires en hausse de 348% pour l’exercice 2008. La compagnie avait déjà annoncé début novembre une progression de 32% de sa production au 3e trimestre 2008, grâce aux résultats fructueux de ses prospections près du champ d’Onal aux abords de Lambaréné. La compagnie pétrolière française Maure & Prom continue sa fulgurante croissance avec un chiffre d’affaires ...
Lire l'article [7]
La société de télécommunication ''Gabon Télécom'' et sa filiale de téléphonie mobile Libertis ont clôturé l'année 2008 avec des résultats en hausse, selon le quotidien l'Union relayant le quotidien marocain en ligne ''Le matin''. Portée par l'impact de ses réajustements tarifaires, la filiale du groupe Maroc Télécom a réalisé en 2008 un chiffre d'affaires net de 67,9 milliards de FCFA, en hausse de 18,6 % par rapport à 2007. Grâce à ses multiples promotions, l'activité Mobile a réalisé un chiffre d'affaires brut de 40,2 milliards de FCFA, alors que le parc Mobile a enregistré une croissance de 15,8 % avec près de ...
Lire l'article [8]
Les banques gabonaises sont à ce jour épargnées par les conséquences de la crise financière qui secoue l’économie mondiale, selon un rapport de la Confédération patronale gabonaise (CPG), parvenu jeudi à l’AGP. Selon le document, les dépôts collectés par l’ensemble du système bancaire gabonais ont été de 1.278 milliards de francs CFA en 2008, soit une progression de 9,5% par rapport à l’année précédente. En outre, les dépôts bancaires ont été collectés à hauteur de 1.031 milliards francs CFA, soit une augmentation de 9,6% dans la même période. Toutefois, on note une baisse de 10,3% en fin novembre 2008. Pour ce faire, les ...
Lire l'article [9]
Réuni le 23 mai dernier au siège de la direction nationale de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC), le Comité monétaire et financier national du Gabon a dressé un bilan positif de la conjoncture économique nationale et de la réalisation de ses engagements de convergence avec la sous région. Le comité a également procédé à la ratification des décisions prises par le gouverneur de la BEAC, Philibert Andzembé, concernant les crédits en cours sur le trimestre du 15 janvier 2008 au 15 avril 2008. Situer la conjoncture économique nationale par rapport à la croissance internationale, continentale et sous ...
Lire l'article [10]
Gabon : Les bons chiffres de la BGFI pour l’année 2010
Total Gabon annonce résultat 2010 net de 202 millions USD, en hausse de 43%
Hausse de 7,8% du chiffre d’affaires d’une entreprise forestière française au Gabon
Total Gabon annonce un chiffre d’affaires en hausse de 34% au 3ème trimestre 2010
Le chiffre d’affaires de la COMILOG en hausse de 35% au 3ème trimestre 2010
Gabon: projet de budget 2010 révisé à la hausse pour le social
Gabon : Maurel & Prom annonce un chiffre d’affaires en hausse de 348%
Télécommunication : Le chiffre d’affaires de Gabon Télécom en hausse de 18,6 % en 2008
Gabon: Economie/Crise financière : les banques gabonaises encore épargnées (patronat)
Gabon : Les bons comptes du Comité monétaire et financier national