- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Politique / Le président Ali Bongo Ondimba en RCA pour l’investiture de François Bozizé

Le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba a quitté Libreville, la capitale gabonaise à destination de Bangui en République centrafricaine (RCA) où il sera l’un des illustres invités ce mardi à l’investiture du président, François Bozizé réélu lors du scrutin présidentiel du 23 janvier dernier, a –t-on appris de source officielle.

Le président François Bozizé qui prête serment ce mardi a été réélu au premier tour avec plus de 600 000 voix soit 66,08% des suffrages, tandis que l’ex-président Ange-Félix Patassé qu’il avait renversé en 2003, vient en seconde position avec 20,10%. L’ancien Premier ministre Martin Ziguélé est quant à lui sorti 3ème avec 6,46%.

Le Gabon a largement contribué dans le retour de la paix dans ce pays membre de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

A plusieurs reprises, les leaders politiques et rebelles centrafricains se sont retrouvés à Libreville sous l’égide de l’ancien président Omar Bongo Ondimba pour négocier la paix dans leur pays.

Bangui la coquette a donc fait sa toilette pour accueillir les invités de marque du Président nouvellement réélu.

La République de Centrafrique qui sort peu à peu d’une longue période de troubles nés des différentes mutineries qui ont jalonné son existence sur le plan politique entend désormais œuvrer, avec le concours de tous ses fils, à la consolidation d’une paix, si durement acquise avec l’implication et le soutien de Libreville.


SUR LE MÊME SUJET
Réélu lors d’une élection marquée par des fraudes massives, Joseph Kabila a été désavoué par les chefs d’État africains qui n’ont pas assisté à son investiture à la tête de la République démocratique du Congo (RDC), mardi 20 décembre à Kinshasa. À l’exception du Zimbabwéen Robert Mugabe. Mardi 20 décembre à Kinshasa, seul un chef d’État africain, le Zimbabwéen Robert Mugabe, a assisté à l’investiture de Joseph Kabila après sa réélection pour un deuxième quinquennat à la tête de la République démocratique du Congo (RDC). Un affront qui sonne comme un terrible désaveu pour Joseph Kabila, dont l’élection est entourée de ...
Lire l'article [1]
Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba s’est rendu ce jeudi à Niamey, la capitale nigérienne pour assister l’investirure du président élu du Niger, Mahamadou Issoufou, après l’étape de Porto Novo au Bénin où il a pris part mercredi, aux côté d’autres chefs d’Etat, à la prestation de serment de l’ancien-nouveau président Thomas Boni Yayi. M. Mahamadou Issoufou, 59 ans, a été élu avec 58,04% des voix contre 41,96% à son adversaire Seini Oumarou, au deuxième tour de l'élection présidentielle au Niger, le 12 mars dernier. Il est le premier président de la VIIe République qui marque la fin de ...
Lire l'article [2]
Un an jour pour jour après son arrivée à la présidence de la République, Ali Bongo Ondimba, dans un discours prononcé, samedi soir, à l’occasion de ce premier anniversaire a relevé, « sans triomphalisme aucun » que « tout indique que le bilan est positif, si je m’en tiens à votre jugement, mes compatriotes, ainsi qu’aux encouragements de la communauté internationale ». ACCELARATION DU RYTHME DES REFORMES Si le numéro un gabonais a marqué sa satisfaction devant le lancement de « nombreux chantiers dans plusieurs secteurs: la route, l’énergie, l’éducation, la formation professionnelle, la protection sociale, la protection de l’environnement, l’industrialisation ...
Lire l'article [3]
Bongo Doit Partir
Lire l'article [4]
Au terme d’un séjour de 24 h en Côte d’Ivoire, le Président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba, a quitté Yamoussoukro le mercredi 13 janvier 2010. Avant de s’envoler pour le Gabon pays, il a livré ses impressions à la Presse, au salon d’honneur de l’aéroport. Monsieur le Président, au terme de votre séjour en Afrique de l’Ouest et particulièrement en Côte d’Ivoire, quels bilans politique et aussi économique tirez-vous de ce périple ? Le Président Ali Bongo : «Un bilan politique ne peut qu’être positif, car j’ai visité les deux pays avec lesquels nous entretenons d’excellentes relations depuis ...
Lire l'article [5]
LIBREVILLE (AGP) - Le chef de l’Etat centrafricain, le général François Bozizé a félicité jeudi Ali Bongo Ondimba pour son élection à la tête de l’Etat gabonais à l’issue de la présidentielle du 30 août dernier, indique un communiqué officiel lu à la télévision nationale (RTG1). ‘’A cette occasion, je voudrais vous assurer au nom du peuple centrafricain tout entier de son gouvernement et à mon nom propre, nos vives et sincères félicitations, indique le communiqué. Je formule à votre endroit ainsi qu’à votre auguste famille les vœux de bonheur, de prospérité et de succès personnel dans la très haute et noble ...
Lire l'article [6]
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article [7]
le Plan de paix la Constitution
Lire l'article [8]
François Engongah Owono quitte la présidence du conseil national de la communication (CNC) pour faire un retour au gouvernement gabonais après avoir passé trois ans à la tête du CNC. L’annonce a été faite mercredi au cours d’un remaniement ministériel qui intervient après le désaveu le 31 décembre dernier du gouvernement par le président gabonais, Omar Bongo Ondimba. M. François Engonga Owono réintègre l’équipe gouvernementale gabonais comme ministre d’Etat en charge du travail de l’emploi, et de la prévoyance sociale alors qu’il avait été ministre en charge de l’éducation nationale entre 2003 et 2005. Le ministre réputé pour sa rigueur est un membre ...
Lire l'article [9]
Le round du Dialogue Politique Inclusif (DPI) centrafricain s’est ouvert ce lundi à 15 heures dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale en présence du président gabonais Omar Bongo Ondimba et de son homologue François Bozizé. Ce sont les institutions internationales qui, par le contenu de leurs messages ont donné le ton des assises de Bangui. L’envoyé spécial de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), maître Djovi Gailly transmettant le message du président Abdou Diouf a demandé « aux Centrafricains de faire le bilan sans complaisance de 50 ans de vie commune » sans toutefois « se soustraire du respect des institutions ...
Lire l'article [10]
RDC – Présidentielle : une investiture sans chefs d’État pour Joseph Kabila
Politique: Ali Bongo Ondimba à Niamey au Niger après Porto Novo au Bénin
Politique / « Tout indique que le bilan est positif », soutient le président Ali Bongo Ondimba, un an après son investiture
Bongo Doit Partir
Gabon / Politique : Interview accordé par le Président Ali Bongo Ondimba à la presse à Yamoussoukro
Gabon/RCA : Le président Bozizé félicite Ali Bongo Ondimba
Plan de Paix
Réalisations
Politique : François ENGONGAH OWONO quitte le CNC pour le gouvernement
RCA: Dialogue politique inclusif en RCA/ Omar Bongo Ondimba en chantre de la Paix