Socialisez

FacebookTwitterRSS

La SOGARA table sur une production de 1.000.000 tonnes en 2011

Auteur/Source: · Date: 17 Mar 2011
Catégorie(s): Economie

La société gabonaise de raffinage (SOGARA) envisage de porter sa production à 1.000.000 de tonnes en 2011 contre 900.000 en 2010, a annoncé son directeur général, Pierre Reteno Ndiaye, au cours d’une conférence de presse, tenue au siège de l’entreprise à Port-Gentil (Ouest).

Pour atteindre cet objectif, M. Reteno Ndiaye a indiqué que la société va notamment fiabiliser les équipements en vue de l’intégrité et de la sécurité des investissements, augmenter le rendement par produit, développer des compétences de la société et réintroduire les droits de douane dans la structure des prix de l’entreprise.

La SOGARA compte aussi augmenter ses capacités de stockage et adapter le gasoil qu’elle produit aux standards internationaux. La société, qui produit encore un gasoil contenant un taux de souffre élevé, compte sur le groupe américain Bechtel pour améliorer ses performances.

Le 9 novembre 2010, une délégation du groupe, devenu le conseiller technique de l’Etat gabonais pour les questions touchant aux secteurs pétrolier et gazier, a visité les installations de la SOGARA à Port-Gentil.

En franchissant la barre 900.000 tonnes en 2010, la SOGARA a battu un record qui augure le retour à l’équilibre en 2012, après une période désastreuse marquée par une baisse de production et l’application d’un plan social, a expliqué le directeur général.

Société anonyme au capital de 1,2 milliard de FCFA réparti entre Total (43,84%), l’Etat gabonais (25%), Portofino Assets Corporation (16,99%), Petro Gabon (11,67%) et le groupe italien ENI International (2,50%), la SOGARA a porté son chiffre d’affaires de 218 milliards de FCFA en 2009 à 362 milliards en 2010.

La trésorerie de l’entreprise a connu une sensible amélioration suite à l’abandon, par l’Etat gabonais, d’une partie (25 milliards F CFA) de la dette de 82 milliards de FCFA que lui devait la SOGARA qui a réussi à ramener son déficit d’exploitation de – 33 milliards à – 2,5 milliards de FCFA .

Ancienne Société équatoriale de raffinage (SER), la SOGARA a été créée en novembre 1965 par les pays membres de l’Union douanière et économique de l’Afrique centrale (UDEAC), ancêtre de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) qui regroupe le Gabon, le Cameroun, la République centrafricaine, le Congo et le Tchad.

La SOGARA produit du fuel, du bitume, du gasoil, de l’essence, du kérosène et d’autres hydrocarbures comme le pétrole lampant et le gaz. 80% de la production de la SOGARA est destiné au marché national dont les besoins sont estimés à 550 000 tonnes.


SUR LE MÊME SUJET
Rupture momentanée de production à la Sogara
L’unique raffinerie de pétrole du Gabon, gérée par la Société gabonaise de raffinage (SOGARA), va suspendre son activité durant un mois. Ce qui, à priori, ne devrait poser aucun problème au niveau de la distribution Pierre Reteno Ndiaye, directeur général de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA), a annoncé, le 3 février à la faveur d’une conférence de presse, la fermeture de cette raffinerie durant un mois pour des besoins de maintenance. Des «dispositions sont prises pour qu’il n’y est pas une pénurie des produits pétroliers dans le pays» a assuré le directeur de la raffinerie, cité par l’agence Xinhua qui fait ...
Lire l'article
La Société gabonaise de raffinage (Sogara) vient d’annoncer une production record de 926 000 tonnes pour le compte de l’année 2011. Le directeur de la Société gabonaise de raffinage (Sogara), Pierre Reteno Ndiaye, vient d’annoncer une production de 926 000 tonnes en 2011 contre 900 000 tonnes en 2010. Le patron de la Sogara a également annoncé un objectif de 950 000 tonnes en 2012. La SOGARA produit du fuel, du bitume, du gasoil, de l’essence, du kérosène et d’autres hydrocarbures comme le pétrole lampant et le gaz. 80% de sa production est destinée au marché national dont les besoins sont ...
Lire l'article
Gabon : La SOGARA a atteint son record de production avec 926 000 tonnes en 2011
Le directeur général de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA), Pierre Reteno Ndiaye a récemment annoncé à son personnel que la société avait atteint son record de production en 2011 avec 926 000 tonnes contre 900 000 tonnes en 2010. La SOGARA qui envisage de raffiner 950 000 tonnes d’hydrocarbures en 2012 a toutefois rencontré courant 2011 des difficultés d’ordre technique, notamment avec des outils de production vieillissants. La SOGARA qui produit différents hydrocarbures, possède un capital de 1,2 milliard de francs CFA réparti entre Total (43,84%), l’Etat gabonais (25%), Portofino Assets Corporation (16,99%), Petro Gabon (11,67%) et l’Italien ENI International (2,50%). La ...
Lire l'article
Le Gabon pourrait raffiner 950.000 tonnes de pétrole en 2012
La Société gabonaise de raffinage (SOGARA), l'unique raffineur des produits pétroliers au Gabon vise une production de 950.000 tonnes en 2012, selon des prévisions de l'entreprise publiées par son directeur général, Pierre Reteno Ndiaye. L'année qui s'achève, l'entreprise a atteint une production record de 926.000 tonnes, rapporte le quotidien gouvernemental L' union. Fort de ce succès, le patron de l'entreprise a fixé le cap de 950 000 tonnes en 2012. 2011 a été une année économiquement prospère au Gabon. Les chantiers relatives à la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football que le Gabon co-organise avec la Guinée Equatoriale du 21 janvier au ...
Lire l'article
La Sucrerie africaine du Gabon (SUCAF-Gabon) vise une production sucrière de 26 600 tonnes pour sa campagne de cette année, lancée le 19 mai dernier, a appris l’AGP de sources proches de l’entreprise. Selon la source, ouvriers de la société et saisonniers ont quatre mois pour récolter les 5 000 hectares de cannes que compte cette entreprise à Ouélé, petite localité située à près de 50 km de Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué (sud-est). L’année dernière, SUCAF-Gabon a produit 26 850 tonnes alors qu’elle s’était fixée pour objectif 26 002 tonnes, contre 26 234 en 2009 et ...
Lire l'article
Le Gabon vise, en 2014, une production de 1252,9 tonnes de café, réparties sur une surface cultivable de 4548 ha, selon le directeur général de la Caisse de stabilisation et péréquation (CAISTAB), Mathias Otounga Ossibadjouo. Selon les statistiques de la CAISTAB, la production la plus importante, soit 1483,3 tonnes, réparties sur 1005 hectares, devrait provenir de la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon. La production du café et du cacao a atteint son niveau record au Gabon en 1975 avec 17.000 tonnes. Depuis lors, elle stagne à 300 tonnes l’an, selon les statistiques de la direction ...
Lire l'article
La Société gabonaise de raffinage (SOGARA) a enregistré des pertes financières de l'ordre de 33 milliards de FCFA en 2009, a indiqué son directeur général, M. Pierre Réteno Ndiaye. En 2007 et 2008, les pertes se sont chiffrées respectivement à 12 et 17,5 milliards de FCFA, a indiqué M. Reteno Ndiaye, à l’occasion de la visite d’une délégation du groupe américain Bétchel dans les installations de la SOGARA, mardi dernier à Port-Gentil. La SOGARA doit à l’Etat gabonais une dette 82 milliards de FCFA, dont 23 milliards CFA ont fait l’objet d’un réechelonnement sur trois ans avec un différé ...
Lire l'article
Le chef de l‘Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba qui séjourne depuis mardi à Port – Gentil (capitale provinciale de L’Ogooué-Maritime), où il va présider jeudi son premier Conseil des ministres hors de Libreville a entamé mercredi par la Société Gabonaise de Raffinage, une série de visites au sein des entreprises implantées dans la cite économique du pays, a constate GABONEWS. A la SOGARA, le chef de l’État accompagné de quelques membres du gouvernement a été accueilli par  le Premier  ministre, Paul Biyoghe Mba  et les différents responsables de cette société. Bien qu’aucune information relative à cette visite n’ait été livrée, ...
Lire l'article
Le ministre des mines, du pétrole et des hydrocarbures a reçu mardi dernier en audience à son cabinet de travail, le Directeur général de la société cimentière CIMGABON, David Jamieson pour discuter de la situation qui prévaut actuellement au sein de cette société qui est en proie à certaines difficultés, notamment la concurrence suscité par des importateurs de ce matériel. En effet, cette société de droit privé dénommée ‘’Ciments du Gabon’’ et privatisée en 2000, a détenu le monopole de la production et de la vente du ciment et du clinker sur le marché national depuis 1981. Suite à la baisse ...
Lire l'article
La société gabonaise de raffinage (SOGARA) a perdu la 84e place dans le classement des 500 premières entreprises africaines de l'année 2007. Basée à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon depuis 40 ans, la SOGARA est spécialisée dans le raffinage du pétrole brut. La chute de la Sogara dans le classement des 500 premières entreprises africaines serait le résultat de la diminution drastique de son chiffre d'affaires, qui a été réduit de moitié entre 2005 et 2006, atteignant 107 milliards de FCFA en 2006 contre 217 milliards en 2005. Sa production a le même fléchissement, elle est passée de ...
Lire l'article
Rupture momentanée de production à la Sogara
Gabon : Production record de 926 000 tonnes à SOGARA
Gabon : La SOGARA a atteint son record de production avec 926 000 tonnes en 2011
Le Gabon pourrait raffiner 950.000 tonnes de pétrole en 2012
SUCAF Gabon table sur 26 600 tonnes de sucre pour la campagne sucrière 2011
Le Gabon vise une production de plus de 3000 tonnes de café en 2014
La SOGARA a enregistré des pertes financières de 33 milliards de FCFA en 2009
Ali Bongo Ondimba à SOGARA pour s’enquérir des reformes enclenchées
Economie : CIMGABON table sur une production de 500.000 tonnes dans trois ans
Gabon : SOGARA perd la 84e place dans le classement des 500 premières entreprises africaines

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Mar 2011
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*