Socialisez

FacebookTwitterRSS

Un emprunt obligataire de la BDEAC cotée à la bourse régionale de l’Afrique centrale à Libreville

Auteur/Source: · Date: 17 Mar 2011
Catégorie(s): Afrique

L’opération de cotation des titres émis par la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) à hauteur de 30 milliards de FCFA a débuté mercredi à la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) dont le siège est à Libreville.

Selon le président de la BDEAC, le Gabonais Michaël Adandé, l’emprunt obligataire émis sur le marché sous-régional permettra de financer des grands projets structurants des pays membres de la banque basée à Brazzaville (Congo) ainsi qu’à financer la croissance économie des pays de la sous région de l’Afrique centrale.

‘’Cette étape qui est franchie confirme l’ambition de notre institution commune de financer le développement, d’animer les places financières de la sous-région, en vue d’une meilleure attractivité’’, a déclaré M. Adandé.

‘’Elle traduit également la volonté de la BDEAC de diversifier ses modes de financement, en l’occurrence, en mobilisant l’épargne locale qui est surabondante’’, a-t-il ajouté.

Pour sa part l’administrateur délégué de la BVMAC, Claude Ayo Iguendha, s’est réjoui de voir un actionnaire de référence de l’entreprise du marché accroître son efficacité opérationnelle de promotion du développement économique et social des pays de la CEMAC.

L’emprunt obligataire de 30 milliards de FCFA de la BDEAC levé sur le marché financier de la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEAMC) en décembre dernier, s’étale sur une période de sept ans (2010-2017), assorti d’un taux d’intérêt de 5,5% net par an.

Le prix d’émission de l’obligation (3 millions de titres) est fixé à 10.000 FCFA.

Les titres de la BDEAC sont les deuxièmes à être coté à la BVMAC après ceux de l’entreprise privée gabonaise Petro Gabon, spécialisée dans la distribution des produits pétroliers.

La BDEAC a également levé 30 milliards de FCFA à la bourse nationale du Cameroun (Douala stock exchange). La cotation des titres a été officiellement lancée lundi dernier sur le marché camerounais. Pays membre de la CEMAC, le Cameroun a créé sa propre bourse en 2003, concurrençant la bourse régionale basée à Libreville.


SUR LE MÊME SUJET
La Banque de Développement des États de l’Afrique Centrale(BDEAC) a lancé lundi à Libreville (à la suite de Brazzaville, Douala et Malabo) un emprunt obligataire par appel public à l’épargne d’un montant total de 100 milliards de Francs CFA. La souscription qui porte la dénomination « BDEAC (5,5% Net 2010-2017 » est ouverte à toute personne physique et morale des pays membres de la Communauté Économique de l’Afrique Centrale(CEMAC) ainsi que des investisseurs régionaux et internationaux. La durée de l’emprunt a été fixée à 7 ans avec un taux d’intérêt de 5,5% et ...
Lire l'article
La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a lancé mardi, à Brazzaville (Congo), siège de l’institution, son premier emprunt obligataire par appel public à l’épargne « BDEAC 5,5% net 2010-2017 » d’un montant de 30 milliards de FCFA auprès de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) basée à Libreville, la capitale gabonaise, a appris l’AGP de source proche de cette banque de développement sous régionale. « La première tranche que nous mobilisons aujourd’hui est fixée à 30 milliards de FCFA et sera affectée au financement de projets suffisamment élaborés détenus dans notre portefeuille », a ...
Lire l'article
L'entreprise privée gabonaise Petro Gabon, spécialisée dans la distribution des produits pétroliers, a effectué mardi à Libreville, son entrée officielle à la cote de la Bourse des valeurs mobilières de l'Afrique centrale (BVMAC), a appris mercredi l'AGP de source proche du marché financier régional. Le Premier ministre gabonais Paul Biyoghé Mba et plusieurs opérateurs économiques étaient présents lors du lancement de l'opération, qui débutera réellement mardi prochain, et consistera à l'acquisition et à la cession de 700.000 titres correspondant aux 7 milliards de FCFA de l'emprunt obligataire, levé en août dernier sur le marché primaire par Petro Gabon, pour ...
Lire l'article
L’entreprise gabonaise Petro Gabon, a effectivement lancé mardi , à Libreville, au siège de la Bourse des Valeurs Mobilières d’Afrique Centrale (BVMAC), en présence du Chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, un emprunt obligataire de 7 milliards FCFA sur le marché de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) ; une première pour une entreprise à majorité constituée de capitaux locaux, a-t-on appris. Officiellement lancé le 5 juillet 2010, courant sur une « durée de sept ans » et bénéficiant d’un taux d’intérêt de « 6% » par an à compter de la ...
Lire l'article
La Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC) va lancer son premier emprunt obligatoire avant la fin 2010. Cette initiative vise à mobiliser plus de ressources pour mieux répondre aux besoins de financement des projets de développement dans la sous-région. Au terme de son conseil d’administration tenu le 24 septembre à Brazzaville, au Congo, la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a décidé de lancé son premier emprunt obligataire d’ici à la fin de l’année. Cet emprunt dont l’objectif est d'augmenter le portefeuille de financement des projets de la banque, sera lancé sur le marché ...
Lire l'article
Le Président Directeur Général de Pétro – Gabon, Jean Baptiste Bikalou, dont les capitaux de l’entreprise sont détenus essentiellement par des gabonais et occupe la place de leader dans la distribution du gaz et la seconde dans la vente des produits pétroliers dans le pays, a annoncé, récemment, devant la presse, l’entrée officielle sur le marché boursier de la structure dont il a en charge avec un emprunt de 7 milliards FCA, levé à la Bourse. L'emprunt libellé au taux de 6% brut couvre la période 2010-2017 via une émission de 10.000 FCFA, par placement ...
Lire l'article
Le comité ministériel de l’Union monétaire d’Afrique centrale (UMAC) qui s’est récemment tenu à Bata, en Guinée équatoriale, a vivement recommandé le rapprochement des deux places boursières de la sous-région, la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC) et de la Douala stock exchange (DSX). Face à la faiblesse du marché financier d’Afrique centrale, l’UMAC a expliqué que la dualité entre ces deux places boursières constituait un frein au développement des cotations en bourse des entreprises de la sous-région. Alors que le lancement en 2008 des activités de la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC) a créé une ...
Lire l'article
La bourse des valeurs mobilières de l'Afrique centrale (BVMAC), lance officiellement ses activités à Libreville, mercredi prochain, dans la capitale gabonaise. L'Afrique centrale s'était enfin dotée, le 27 juin 2003, d'une Bourse des valeurs mobilières (BVMAC), indispensable pour stimuler et capter les investisseurs dans la sous région. Ce nouvel organisme, fort attendu par les opérateurs économiques, a pour principales missions d'animer, d'organiser et de promouvoir le marché boursier sous-régional; d'admettre des valeurs à la côte officielle et de diffuser l'information boursière. Elle regroupe 5 des 6 Etats membres de la CEMAC. Il s'agit de la Centrafrique, du Congo, du Gabon, de la ...
Lire l'article
La Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) a annoncé le 6 mai dernier à Brazzaville un plan d’investissement de 220 milliards de francs CFA réparti sur 5 ans, dont 70 % devraient être injectés dans le financement des projets privés au niveau de la sous région d’Afrique centrale Pour encourager les projets de développement privés au niveau de la sous région, la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) a lancé un plan d’investissement sur la période 2008-2012 d’un montant total d’environ 220 milliards de francs CFA, dont 70%, soit environ 154 milliards de ...
Lire l'article
Le Gabon a décidé de proroger jusqu’au 8 janvier prochain le délai de souscription à l’emprunt obligataire pour lever une somme de 100 milliards de FCFA sur le marché financier de la CEMAC, à la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (Bvmac) basée à Libreville. Lancée le 10 décembre dernier, la souscription à cet emprunt obligataire devrait être close le 31 décembre. Selon des sources proches du dossier le délai initialement prévu pour cette opération s’est avéré trop court pour collecter les 100 milliards de FCFA. Selon ces sources, «la période de fin d’année choisie pour lancer l’opération n’était ...
Lire l'article
L’emprunt obligataire de la BDEAC lancé à Libreville après Brazzaville, Douala et Malabo
La BDEAC lance son premier emprunt obligataire sur le marché financier de la CEMAC
Pétro Gabon désormais coté à la Bourse régionale de l’Afrique centrale
Petro Gabon lance un emprunt obligataire de 7 milliards FCFA
Economie : La BDEAC lance son emprunt obligataire
Pétro Gabon lève un emprunt obligataire de 7 milliards de CFA à la BVMAC
Afrique centrale : La BVMAC et la bourse de Douala appelées à l’union
Gabon: La BVMAC lance officiellement ses activités de la bourse régionale mercredi prochain à Libreville
Afrique centrale : 220 milliards sur 5 ans pour booster le secteur privé dans la sous région
Gabon : Libreville proroge son emprunt de 100 milliards de FCFA

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Mar 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*