Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabon demande d’observer un cessez-le-feu en Libye

Auteur/Source: · Date: 21 Mar 2011
Catégorie(s): Afrique,Politique

Le Gabon, qui préside le Conseil de sécurité des Nations unies, a appelé, lundi, à observer un cessez-le-feu en Libye, au lendemain du début des frappes aériennes menées par les forces coalisées sous mandat de l’Organisation des Nations unies (ONU).

‘’Dans le souci de préserver l’intégrité territoriale de la Libye, et d’éviter le déploiement des troupes étrangères au sol dans ce pays frère, nous demandons l’observation d’un cessez-le-feu’’, indique le ministère gabonais des Affaires étrangères, dans un communiqué rendu public lundi à Libreville.

Selon le communiqué, le Gabon soutient l’initiative de l’Union africaine (UA) d’engager une concertation avec l’ensemble des partenaires et interlocuteurs bilatéraux ou multilatéraux, notamment l’ONU, l’Union européenne (UE), la Ligue arabe et l’Organisation de la conférence islamique (OCI).

Le texte souligne l’appui du Gabon à la mission de paix conduite par l’UA, en vue de parvenir à une meilleure protection des populations civiles victimes des violences, favoriser une meilleure assistance humanitaire et promouvoir le dialogue politique entre le pouvoir libyen et les insurgés.

A l’instar de plusieurs pays, le Gabon a voté la résolution 1973 du conseil de sécurité de l’ONU préconisant l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne en Libye, afin de préserver les populations civiles en les mettant hors d’atteinte des bombardements de l’aviation libyenne.

En proie à une insurrection depuis février dernier, le pouvoir du guide libyen Mouammar Kadhafi a engagé une contre offensive contre les insurgés qui contrôlent plusieurs villes du pays, notamment Benghazi, faisant des nombreux tués parmi les populations civiles.

Membre non permanent du conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies depuis le 1er janvier 2010, le Gabon a été porté à la présidence de cette instance le 1er mars 2011.


SUR LE MÊME SUJET
Les services de renseignement britanniques ont permis pendant le conflit en Libye de déjouer une tentative des forces pro-Kadhafi de tuer des représentants occidentaux et d'attaquer le CNT, a déclaré le ministre des Affaires étrangères William Hague. Dans un discours, William Hague a affirmé que les services secrets avaient "efficacement soutenu" l'intervention militaire en Libye contre l'ancien dirigeant Mouammar Kadhafi. "Ils ont permis de sauver des vies. Par exemple le régime de Kadhafi a essayé d'attaquer le Conseil national de transition (CNT) à Benghazi et de tuer certains représentants occidentaux en Libye", a-t-il affirmé, sans plus de précision. "Les services ...
Lire l'article
Dans une note d’information de présidence de la République gabonaise parvenu ce vendre à la Rédaction de GABONEWS, l’on revient sur la visite, le 5 août dernier de Mahmoud DJIBRIL, président du Bureau Exécutif et Ministre des Affaires étrangères du Conseil National de Transition (CNT) de Libye et sur la volonté des autorités gabonaise en tête desquels le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba de reconnaître cette structure. GABONEWS livre ci-dessous le texte intégral de cette note. « Le Président de la République, Chef de I'Etat, Son Excellence Monsieur Ali BONGO ONDIMBA a reçu en audience, à Libreville, M. Mahmoud DJIBRIL, ...
Lire l'article
Libye: le président de la compagnie nationale pétrolière démissionne
Chokri Ghanem, président de la compagnie pétrolière libyenne NOC.AFP/FETHI BELAID Le régime du colonel Mouammar Kadhafi a enregistré une nouvelle défection avec le départ de Chokri Ghanem, 68 ans. Ce dernier était jusqu'à présent président de la compagnie nationale pétrolière libyenne (NOC). Confirmée par les autorités de Tunisie, où M. Ghanem s'est tout d'abord réfugié, sa défection avait été annoncée initialement par Doha Ali Tarhouni, chargé du pétrole et des finances au sein du Conseil national de transition (CNT) mis en place par la rébellion. Du fait de ses fonctions à la direction de la NOC, où il avait été nommé en ...
Lire l'article
L'Union africaine a exhorté mardi à Addis Abeba les rebelles libyens à "pleinement coopérer" après leur rejet du cessez-le-feu proposé par l'organisation. Le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, a pour sa part affirmé mardi à Paris que l'Otan ne jouait "pas suffisamment" son rôle en Libye pour neutraliser les armes lourdes des forces de Mouammar Kadhafi et protéger les populations civiles, en particulier à Misrata. La rébellion libyenne a rejeté lundi à Benghazi le cessez-le-feu proposé par l'Union africaine (UA), pourtant accepté la veille par Mouammar Kadhafi, expliquant qu'elle refuserait toute médiation ne prévoyant pas un départ immédiat du dirigeant. "L'initiative ...
Lire l'article
Libye : Miguel d’Escoto Brockmann, l’ambassadeur nicaraguayen de Kaddafi à l’ONU
En nommant le diplomate et prêtre sandiniste nicaraguayen Miguel d’Escoto Brockmann ambassadeur de Libye auprès de l’ONU, le colonel Kaddafi a encore suscité des commentaires aux Nations unies. Pendant ce temps, l’ancien représentant du « Guide » aux Nations unies, Abdurrahman Mohammed Shalgham, continue à assister aux réunions du Conseil de sécurité. Les rangs des diplomates libyens restés loyaux à Tripoli s’éclaircissent de plus en plus. À tel point que le colonel Kaddafi a fait appel à un prêtre catholique du Nicaragua pour représenter la Libye auprès des Nations unies. Le père Miguel d'Escoto Brockmann, 78 ans, connaît bien l'ONU ...
Lire l'article
Le Gabon qui présidera en juin prochain le Conseil de Sécurité des Nations unies, s’est prononcé sur les troubles en Libye. Dans un communiqué daté du 21 mars, que nous publions in extenso, le ministère gabonais des Affaires étrangères justifie l’engagement du Gabon en faveur de la résolution 1973 du Conseil de Sécurité. Le ministère demande également l’observation d’un cessez-le-feu «dans le souci de préserver l’intégrité territoriale de la Libye, et d’éviter le déploiement de troupes étrangères au sol dans ce pays frère». Le Gabon suit avec une extrême attention, le développement de la situation en Libye et est très ...
Lire l'article
PEKIN — La Chine a regretté dimanche les bombardements de la coalition internationale en Libye, a indiqué son ministère des Affaires étrangères, soulignant dans un communiqué son opposition à l'usage de la force dans les relations internationales. "La Chine a noté les derniers développements en Libye et exprime ses regrets concernant les attaques militaires contre la Libye", a indiqué le communiqué. Le texte, qui n'a pas appelé à un cessez-le-feu, a souligné que Pékin respecte "la souveraineté, l'indépendance, l'unité et l'intégrité territoriale" du pays. "Nous espérons que la Libye peut rétablir la stabilité aussi vite que possible et éviter de nouvelles victimes ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) - L'ambassade de Libye au Gabon a célébré en différé lundi à Libreville le 40ème anniversaire de la révolution Al-Fatah ayant amené le Guide Libyen Muammar Al Kadhafi au pouvoir. La cérémonie s'est déroulée en présence de quelques membres du gouvernement gabonais, des diplomates et autres représentants des organisations internationales en poste à Libreville. L'ambassadeur de Libye au Gabon, docteur Abdelhakim Al-Cherif, a saisi l'occasion pour magnifier les relations séculaires de fraternité qui existent entre la Libye et le Gabon. Il a notamment annoncé qu'un timbre-poste à l'effigie du président Omar Bongo Ondimba, décédé le 8 juin dernier, a ...
Lire l'article
Le chef rebelle Laurent Nkunda a déclaré, dimanche 16 novembre à l'issue sa rencontre avec l'émissaire de l'ONU Olusegun Obasanjo, vouloir négocier avec les autorités congolaises "pour trouver un cessez-le-feu" dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Le chef rebelle a réaffirmé qu'il respectait le cessez-le-feu proclamé unilatéralement par son mouvement le 29 octobre. "Nous avons donné notre accord à l'ouverture de couloirs humanitaires", a ajouté M. Nkunda, réitérant ainsi l'un de ses précédents engagements. "Aujourd'hui est un grand jour pour nous, car nous perdions de nombreux hommes, et nous avons maintenant un message de paix. Nous devons ...
Lire l'article
Alors que la présidence sud- africaine du Conseil de sécurité des Nations unies touche à sa fin, l'Afrique du Sud a déclaré, jeudi, espérer qu'un panel Nations Unies - Union Africaine serait bientôt mis en place. Xolisa Mabhongo, directeur des Affaires étrangères pour les Affaires politiques de l'ONU, a dit à Pretoria : "la décision de créer un panel ONU-UA de personnalités influentes vise à réfléchir en profondeur sur les moyens de soutenir les opérations de maintien de la paix menées par les organisations régionales". "Nous souhaitons souligner l'importance de cette décision et nous voulons espérer que ce panel sera ...
Lire l'article
Libye: le renseignement efficace
Gabon – Libye : Note d’information de la présidence de la République
Libye: le président de la compagnie nationale pétrolière démissionne
Libye: l’Union africaine demande aux rebelles de coopérer “pleinement”
Libye : Miguel d’Escoto Brockmann, l’ambassadeur nicaraguayen de Kaddafi à l’ONU
Gabon : Libreville se prononce sur la crise libyenne
La Chine regrette l’intervention militaire étrangère en Libye
Gabon/Libye : L’ambassade de Libye au Gabon célèbre en différé le 40ème anniversaire de la révolution du pays
RDC : Laurent Nkunda dit vouloir un cessez-le-feu
L’Afrique du Sud demande la mise en place d’un panel ONU-UA

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Mar 2011
Catégorie(s): Afrique,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*