Socialisez

FacebookTwitterRSS

Pourquoi Ali BONGO ONDIMBA, MBA OBAME André et Pierre MAMBOUNDOU n’émergent-ils pas ?

Auteur/Source: · Date: 22 Mar 2011
Catégorie(s): Politique

Il est difficile de parler de la politique au Gabon sans citer Ali Bongo Ondimba le président de la République, sans faire référence à Mba Obame André, le nouveau leader de l’opposition gabonaise et sans nommer Pierre Mamboundou Mamboundou dont certains préfèrent garder de lui le souvenir de son positionnement passé qui faisait de lui un homme habile et cohérent.

Dans le contexte politique trouble qui sévit actuellement au Gabon, plusieurs raisons sont évoquées à tort ou à raison. Cependant, l’argument sur lequel une majorité de gabonaises et de gabonais s’accorde et qui finalement constitue le point commun de nos trois hommes cités est celui de dire qu’ils sont restés orphelin en plus d’être des hommes politiques sans progénitures.

En effet, quoi qu’on dise, leur père politique, Omar Bongo Ondimba n’est plus. Des faits historiques et même des manières de faire et d’agir de nos trois leaders prouvent à suffisance que le défunt président du Gabon a fortement marqué leur parcours politique au point d’affirmer qu’il est leur géniteur politique.

Omar Bongo Ondimba dont les méthodes de gestion économiques restent toujours très contestables et encore contestées a au moins eu le mérite d’avoir laissé une progéniture politique. C’est d’ailleurs cette dernière qui n’hésite pas à faire référence à certaines de ses valeurs même si nous constatons qu’elle ne respecte pas assez les mêmes codes de procédures que lui. C’est pourquoi le terme « progéniture » semble plus pertinent que les concepts « disciples » ou « élèves ».

Aujourd’hui, nous nous apercevons qu’Ali Bongo Ondimba, au-delà de sa simple bonne volonté ou de l’originalité de son concept de développement dénommé « l’émergence », il peine à séduire les foules gabonaises tant le fossé entre les attentes légitimes des populations et les résultats déjà obtenus reste encore énorme.

De même Mba Obame André reste également fortement accablé par son passé et par son passif. Nous voyons à cet effet qu’il use de manière ingénieuse d’une résurgence des concepts en vue d’une révolution qui tarde vraiment à convaincre. En effet, tous deux pour le moment n’ont pas su mettre au monde des fils politiques capables de défendre leurs idées politiques tel qu’Omar Bongo Ondimba avait su le faire quand il avait leur âge.

Aussi, nous pouvons soutenir sans risque de nous tromper et sans langue de bois qu’Ali Bongo Ondimba n’a pour le moment enfanter que des courtisans qui espèrent gravir la chaîne de l’ascension sociale le plus vite possible. Comme Mba Obame André également qui n’a su attirer autour de lui qu’une belle brochette de gabonais frustrés et désespérés. Nous en voulons pour preuve les différentes attitudes et les innombrables discours pondus par les sbires de ces deux leaders politiques. Ce qui nous amène à conclure que tant qu’ils n’auront pas fait émerger une nouvelle génération politique comme Omar Bongo Ondimba avait su le faire en son temps, ils resteront de véritables hommes stériles dont le nom et les œuvres s’effaceront avec leur disparition physique.

Le cas de Pierre Mamboundou relève du même registre et des mêmes conclusions. Cependant, il y a une nuance avec les cas nommés précédemment. Il y a encore dans un passé récent, nous pensions à tort que Richard Mouloumba était son fils politique, celui qui naturellement l’aurait remplacé. Mais la récente déclaration tonitruante de ce dernier nous révéla que celui qu’il pensait être son père ne l’était pas et que finalement ils n’avaient rien en commun aussi bien dans la forme que dans le fond. C’est pourquoi Pierre Mamboundou est parfaitement resté stoïque face à une telle révélation malheureuse quand bien même nul n’ignore combien de fois la perte d’un fils ne nous exclut pas du domaine de la douleur. Sa dernière conférence de presse en est la preuve vivante.

Au-delà de ce qui vient d’être soutenu, nous affirmons sans le moindre risque de nous tromper que ceux qui gagnent ou réussissent en politique sont ceux qui ont la capacité d’enfanter des leaders politiques. A contrario, ceux qui brillent à un moment donné en politique du fait de leur position ou de leur positionnement sans pour autant laisser une progéniture capable de les remplacer au moment opportun, ceux là ne sont que des personnages vidés de leur substance reproductrice. Donc de grands stériles. Le concept est à prendre aussi bien au sens propre qu’au sens figuré.

Il faudrait alors qu’Ali Bongo Ondimba, que Mba Obame André et Pierre Mamboundou Mamboundou puissent prendre pour épouse politique, des méthodes, des mots et des valeurs, qui leurs permettraient d’enfanter leurs remplaçants politiques. Car, enfanter pour enfanter ne se différencie en rien du concept de stérilité. Mais enfanter pour être remplacé, pour être perpétué dans son action et dans son discours reste un honneur réservé aux vrais leaders et aux vrais génies politiques.

Par Télesphore OBAME NGOMO
 


SUR LE MÊME SUJET
Décès Pierre Mamboundou: Ali Bongo Ondimba reçoit des membres de l’UPG
Le programme des obsèques de Pierre Mamboundou était au centre de la rencontre entre le Chef de l'Etat et une délégation de l'UPG conduite par Fidèle Wora hier à la Présidence de la République. Le programme, non encore confirmé, qui ressort de cet entretien prévoit que l'inhumation de ce grand homme politique gabonais aurait lieu le 29 de ce mois à Ndendé (Ngounié), ville dont il était le député. Précédée, le 27, d' une expostion de la dépouille à l'Assemblée Nationale, d' une exposition au siège de son parti (Awendjé) suivies d'une veillée à son domicile au quartier Mindoubé. Le ...
Lire l'article
Après l’annonce du décès du leader de l’opposition gabonaise, Pierre Mamboundou dans la nuit du samedi 15 octobre à Libreville, l’agence de presse GABONEWS a sillonné les différents quartiers de la capitale gabonaise afin de recueillir les impressions du citoyen lambda. « Tout d’abord le président de l’UPG était réputé pour sa sagacité juridique, sa prolixité et bien évidemment pour sa rigueur morale et intellectuelle. Il était doté d’une culture politique et d’un sens de la dialectique qui en faisait un redoutable débatteur et un communiquant de bon niveau. La classe politique gabonaise perd là l’un des plus brillants de ses ...
Lire l'article
Bruno Ben Moubamba: “Je choisis de m’extraire officiellement de la compétition politique entre André MBA OBAME et Ali BONGO ONDIMBA ”
A la veille de la fête du 17 Août 2011, marquant le 51ème anniversaire de l’indépendance du Gabon, Bruno Ben MOUBAMBA, Vice-président de l’ex Union Nationale a accordé une interview exclusive à notre rédaction après la dissolution de leur parti et le discours de Zacharie MYBOTO. Il est largement revenu sur les maux qui ont conduit l’UN au suicide. La politique nationale et d’autres sujets d’actualité, notamment le débat au Gabon sur « pas de Législatives sans biométrie » ainsi que les conflits ethniques nourris par certains politiques étaient aussi au centre de cet entretien. Sans toute fois oublier « ...
Lire l'article
C’est Omar Bongo Ondimba qui les a fait se rencontrer. Mais à sa mort, en juin 2009, les appétits se sont aiguisés. Aujourd’hui, rien ne va plus entre le président Ali Bongo Ondimba et l’ancien ami André Mba Obame, devenu opposant. L’un est installé à la présidence du Gabon. L’autre rêve de l’en déloger. Vingt-cinq ans d’amitié ont viré, le temps d’une transition mal négociée, en un duel implacable. Face à face : Ali Bongo Ondimba (ABO), 52 ans, proclamé vainqueur de l’élection présidentielle en août 2009, et André Mba Obame (AMO), 54 ans, arrivé troisième. À Libreville, la classe politique compte ...
Lire l'article
L’opposant Pierre Mamboundou reçu par Ali Bongo Ondimba à Paris
L’opposant gabonais, Pierre Mamboundou et leader de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) a été reçu lundi dernier à Paris (France) par le président Ali Bongo Ondimba, qui effectue une visite d’amitié et de travail dans la capitale française, a rapporté mardi, l’envoyé spécial de l’AGP. «On m’avait dit mort, je suis bien là et je suis d’aplomb pour reprendre le combat politique», a déclaré Pierre Mamboundou à sortie d’audience. Interrogé sur la vie politique nationale, M. Mamboundou qui a estimé qu’il était malsain de parler du pays à l’extérieur, s’est plutôt borné à dire qu’il le fera le moment venu dès ...
Lire l'article
Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu lundi soir, à Paris (France), où il séjourne actuellement le président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition), Pierrre Mamboundou et ce, pour la première fois depuis l’avènement au pouvoir du chef de l’Etat, rapporte, ce mardi, l’Agence Gabonaise de Presse (AGP). L’entretien entre le chef de l’Etat et le leader de l’UPG a gravité autour des récents travaux de la 65ème session de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et du sommet sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), ...
Lire l'article
« André Mba Obame, l’Epervier de la Basse cour - Quand l’Union Nationale éternue, les pédégistes s’affolent – Mamboundou pris en flagrant délit de trahison – Les serfs de la Radio Génération Nouvelle » André Mba Obame qui s’érige en semeur de trouble dans son nouveau camp politique, le métier de journaliste qui aurait du plomb dans l’aile dans certains médias « peu scrupuleux », Zacharie Myboto et consorts qui malmèneraient le pouvoir par leurs langues acérées, en voulant prendre leurs pairs de cours, Pierre Mamboundou qui aurait été pris en flagrant délit de trahison, tels sont les ...
Lire l'article
Libreville, 31 août (GABONEWS) – André Mba Obame (candidat indépendant), ses cinq alliés: Jean Eyeghe Ndong, Paul Mba Abessole, Michel Lesley Teale, Ntoutoume Ngoua et Ayo Anna Claudine, renforcés par Zacharie Myboto (candidat de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD)), ont animé ce lundi en début de soirée, au Quartier général de (UGDD), une conférence de presse pour qualifier l’annonce de la victoire du candidat du PDG de « volonté manifeste de ce dernier à s’imposer par un coup d’état électoral ». Actualité du :31/08/2009 « Aux noms de ...
Lire l'article
Gabon – Libre Tribune: Pourquoi il est important de se poser des questions sur les actes de Pierre Mamboundou
Un article du porte-parole de l'UPG, récemment publié sur le site de l'UPG et repris par nous sur cette page, attaquait le BDP-Gabon Nouveau pour les critiques que le mouvement a portée, dans le passé et dans le présent, sur Pierre Mamboundou. Mais à cause de ce qui nous est paru comme un signe d'intolérance politique, mais aussi de mauvaise logique, surtout dans la section de son message où le porte-parole de l'UPG, se plaignant des commentaires indépendants des internautes qui postaient librement leurs opinions sur notre site, nous a attribué la responsabilité de ces commentaires, et en a conclu ...
Lire l'article
Décès Pierre Mamboundou: Ali Bongo Ondimba reçoit des membres de l’UPG
Décès Pierre Mamboundou/ Micro-trottoir: « Pierre Mamboundou laisse un grand vide dans le système politique gabonais » selon de nombreux Librevillois
Bruno Ben Moubamba: “Je choisis de m’extraire officiellement de la compétition politique entre André MBA OBAME et Ali BONGO ONDIMBA ”
Ali Bongo Ondimba/André Mba Obame : les frères ennemis du Gabon
L’opposant Pierre Mamboundou reçu par Ali Bongo Ondimba à Paris
Une première depuis l’investiture du chef de l’Etat : Ali Bongo Ondimba et Pierre Mamboundou se parlent, à Paris
Revue de la presse gabonaise : « André Mba Obame, l’Epervier de la Basse cour – Mamboundou pris en flagrant délit de trahison …»
Bongo Doit Partir
Gabon: Présidentielle 2009 / André Mba Obame, ses nouveaux alliés et Zacharie Myboto qualifient l’annonce de victoire d’Ali Bongo Ondimba de “tentative de hold-up électoral”
Gabon – Libre Tribune: Pourquoi il est important de se poser des questions sur les actes de Pierre Mamboundou


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 2,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Mar 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*