Socialisez

FacebookTwitterRSS

Fausse alerte à la grève à l’université Omar Bongo de Libreville

Auteur/Source: · Date: 24 Mar 2011
Catégorie(s): Education

L’unité anti-émeutes de la gendarmerie nationale a pris position mercredi devant l’entrée de l’université Omar Bongo (UOB) de Libreville croyant à une grève des étudiants.

Ceux-ci avaient en effet en vue d’observer un mouvement d’humeur pour dénoncer l’exclusion définitive de huit étudiants de la faculté de droit et sciences économique par les autorités rectorales.

L’assemblée générale des étudiants envisageaient de se réunir pour décider de la tenue du mouvement destiné à dénoncer les ‘’exclusions arbitraires’’ des étudiants et attirer l’attention des plus hautes autorités du pays, dont le président Ali Bongo Ondimba, sur ces abus.

Le mouvement a été renvoyé à une date ultérieure en raison du début des examens à l’UOB, institution sous surveillance des forces de l’ordre depuis mardi dernier alors que la grève envisagée n’est pas encore effective.

Le mois dernier, les étudiants avaient déclenché une grève pour protester contre l’exclusion de deux des leurs pour une durée de trois mois. 


SUR LE MÊME SUJET
Université Omar Bongo: Les étudiants optent pour le dialogue
Au terme de l’entretien au siège du Parti démocratique gabonais (PDG) avec le secrétaire national, Axel Jesson Ayénoue, les étudiants de l’Université Omar Bongo de Libreville ont opté pour le dialogue dans le dénouement de la crise née de la suppression de bourse de plusieurs d’entre eux. Les étudiants de l’Université Omar Bongo qui observent un mouvement d’humeur depuis la semaine dernière, afin de protester contre les nouvelles conditionnalités de d’obtention de la bourse d’études, ont décidé hier de nouer le dialogue avec les autorités compétentes. L’annonce a été faite au cours de l’entretien qu’ils ont eu au siège du Parti ...
Lire l'article
Arrêt des cours à l’Université Omar Bongo
Suite au mouvement d’humeur déclenché la semaine dernière par les étudiants de l’Université Omar Bongo (UOB), le rectorat a annoncé l’arrêt des cours au sein de l’université à compter du 17 janvier. Face à la persistance de la grève des étudiants de l’Université Omar Bongo (UOB), déclenchée le 11 janvier, le recteur de l’université a annoncé l’arrêt des cours au sein de l’établissement à compter 17 janvier. «Devant l’intransigeance des étudiants, et après un compte rendu fait à monsieur le ministre de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur (…), ce dernier s’est personnellement rendu le vendredi 13 janvier 2012, sur le campus ...
Lire l'article
Des étudiants de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville ont dénoncé les injustices, les dérapages et les irrégularités dans l’action de la commission de renouvellement et d’attribution des chambres à la cité universitaire. Au cours d’une assemblée générale, mardi, les étudiants vivant sur le campus ont également dénoncé les fraudes sur l’âge et le niveau d’études de certains résidents, la spéculation sur les chambres par les agents du Centre des œuvres universitaires (COU), ainsi que l’expulsion de la cité universitaire des étudiants inscrits en Master 2. Plusieurs résidents de la cité universitaire, sommés de céder leurs chambres par la commission de ...
Lire l'article
Comme prévu, un Conseil des ministres se tient depuis jeudi matin au Palais présidentiel autour du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, au moment où des étudiants de l’université Omar Bongo ont entamé un mouvement d’humeur suite au retard dans le paiement de leurs bourses. Dans l’après-midi, la principale rue longeant l’université était bloquée et les forces antiémeutes y avaient pris position. Une situation qui a contraint nombre d’usagers de cette voie à battre le pavé. Nul doute que cette grogne ait été évoquée lors du Conseil des ministres de ce jour tout autant que les consultations menées depuis mardi ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres de ce jeudi, présidé par le président de la République, Ali Bongo Ondimba a décidé de la construction, dans la province de l’Ogooué Ivindo (nord –est), notamment à Boué, d’une nouvelle Université Omar Bongo Ondimba en vue de décongestionner celle de Libreville. Cette décision des autorités du pays a pour objectif « d’améliorer les conditions d’études des jeunes gabonais, particulièrement ceux de l’Université Omar Bongo Ondimba, afin de décongestionner et déconcentrer ladite structure et pour l’adapter aux exigences en terme d’infrastructures universitaires, et par conséquent, offrir de meilleures chances de réussite (aux étudiants gabonais) ». Une initiative, précise ...
Lire l'article
Les enseignants du secteur public du Gabon ont décidé hier d’observer une "grève d’avertissement de 3 jours" à partir du lundi 31 mai pour obtenir notamment le paiement de retards de salaires et primes et retards d’avancement, a appris l’Afp de source syndicale. "Nous allons observer une grève d’avertissement de trois jours à partir du 31 mai et jusqu’au 2 inclus. Il y a rupture du dialogue avec le gouvernement. S’il n’y a pas de reprise du dialogue, nous pourrions boycotter les examens de fin d’année", a affirmé un membre du Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), principal ...
Lire l'article
Les étudiants de l’université Omar Bongo ont effectué ce lundi matin une marche en direction de la Primature où ils ont fait un sit-in en vue de réclamer la reprise des cours au sein du campus universitaire. Des étudiants de l’Université Omar Bongo, toutes filières confondues, ont fait une marche dont le point d’orgue a été le siège de la Primature à Libreville où ils se sont rassemblés en procédant à un sit-in afin d’interpeller le Premier Ministre sur la situation de paralysie des cours qui prévaut à l’Université Omar Bongo. « Nous organisons ce sit-in à cause de la grève ...
Lire l'article
L’université Omar Bongo de Libreville est paralysée en raison d’un mot d’ordre de grève lancé, lundi, par les enseignants regroupés au sein du syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC). Les enseignants en grève réclament entre autres la régularisation de leurs situations administratives et financières, l’harmonisation de l’indemnité de la spécialité, l’augmentation des budgets de fonctionnement et d’investissement dans les établissements universitaires, l’augmentation de la prime de recherche, la subventions de la mutuelle des enseignants-chercheurs et la création d’un statut particulier des enseignants-chercheurs. Ils affirment que le gouvernement du premier ministre Jean Eyeghé Ndong ne veut rien faire pour apporter des ...
Lire l'article
Succinctement présenté, le mouvement "Bongo Doit Partir, pour la Construction d'un Gabon Nouveau" (en abrégé : BDP-Gabon Nouveau) est un mouvement politique gabonais de libération nationale créé en exil dans le New Jersey aux Etats-Unis le 9 décembre 1998 par le Dr. Daniel Mengara, Professeur d'études francophones aux USA. Le BDP-Gabon Nouveau fonde son idéologie sur le constat suivant : En 40 ans de pouvoir sans partage, Omar Bongo a conduit le Gabon à la faillite la plus totale et à un état de dictature et de misère qui constituent un véritable génocide silencieux du peuple gabonais plus que jamais privé de ses libertés ...
Lire l'article
Université Omar Bongo: Les étudiants optent pour le dialogue
Arrêt des cours à l’Université Omar Bongo
Des étudiants dénoncent les injustices dans l’attribution des chambres sur le campus de l’Université Omar Bongo de Libreville
Politique/ Conseil des ministres sur fond de grogne à l’université Omar Bongo de Libreville
Gabon: Une nouvelle université Omar Bongo Ondimba à Boué
GABON : Grève d’avertissement de 3 jours des enseignants
Bongo Doit Partir
Gabon: Les étudiants de l’Université Omar Bongo envahissent la Primature
Gabon : l’université Omar Bongo paralysée par une nouvelle grève
Présentation


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Mar 2011
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*