Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le prix du trajet Libreville-Cap Santa Clara passe de 500 francs à 1000 francs CFA

Auteur/Source: · Date: 26 Mar 2011
Catégorie(s): Economie,Société

Le prix du trajet entre Libreville et le Cap Santa Clara, dans le département du Cap-Estérias, au nord de Libreville qui était à 500 francs est passé à 1000 francs depuis mercredi dernier, consécutif à la dégradation de la route, a constaté l’AGP.

Pour les transporteurs, cette hausse de tarif est due à la dégradation de la voie causée par les fortes pluies qui s’abattent, occasionnant des pannes pour les véhicules qui empruntent ce tronçon routier.

Cette hausse du prix met en colère les habitants du Cap Santa Clara qui souhaitent une intervention des autorités locales afin de ‘’ramener les transporteurs à la raison’’, surtout en s’occupant de toute urgence cet axe routier, bien dégradée en saison des pluies.

Il y a deux mois, ce tronçon routier en latérite avait été retravaillé par les travaux publics, mais s’est de nouveau dégradé en raison des pluies.

Mais selon certains habitants, les travaux d’entretien de cette voie avaient été exécutés avec légèreté. 


SUR LE MÊME SUJET
L’opération de distribution des cartes électorales coordonnée par le préfet, Augustin Evie Obaing et les responsables de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) a débuté ce jeudi matin au Cap Santa Clara, dans le département du Cap Estérias (30 km au nord de Libreville). A 10 jours de la tenue des législatives du 17 décembre prochain, les nouveaux électeurs de la localité du Cap Santa Clara procèdent depuis ce jeudi matin au retrait de leurs cartes de vote, peut-on constater sur place. Ces documents de vote sont distribués à l’école publique du Cap Santa Clara par le chef de ...
Lire l'article
Les jeunes du Cap Santa Clara, localité à une trentaine de km au nord de Libreville, ont réclamé l'électrification de leur contrée, avant la 28ème Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football dont le coup d'envoi sera donné dans six mois au Gabon et en Guinée-Equatoriale, les deux pays organisateurs. A l’occasion d’une réunion mercredi dernier, les jeunes du Cap Santa Clara ont demandé au président Ali Bongo Ondimba de se saisir lui-même du dossier de l’électrification de leur localité. "Nous voulons l’électricité. Cela fait plusieurs années que nous soumettons cette revendication à nos responsables politiques et administratifs. Mais rien n’est ...
Lire l'article
Les populations du Cap Santa Clara, dans le département du Cap Estérias, au nord de Libreville, ont érigé des barricades mardi sur la route menant dans cette localité pour attirer l’attention des autorités sur le piteux état de ce tronçon routier. L’état de dégradation de la route est à l’origine de la hausse des tarifs dans les transports en commun qui sont passés de 500 à 1000 FCFA. Aucun taxi-brousse n’a d’ailleurs pu rallier mardi la localité et les voyageurs se rendant dans cette bourgade ont du rebrousser chemin. Depuis le début de la saison des pluies, la plupart ...
Lire l'article
Les habitants de la capitale gabonaise, Libreville, sont chaque jour confrontés à la dure réalité de la hausse du coût du transport urbain, partant du simple au triple voir au quadruple. De nombreuses raisons seraient à l’origine de cette situation qui lèse les usagers (piétons) d’une part mais qui fait l’affaire des transporteurs d’autre part. Les raisons avancées par les acteurs de cette pratique, sont nombreuses notamment l’étroitesse des routes de la capitale gabonaise, à l’origine des longues files d’embouteillages observables à Libreville à toutes les heures de la journée, la qualité des canalisations dont les eaux de pluie engloutissent les ...
Lire l'article
La route reliant Libreville au Premier Campement, long de 8 km s’est fortement dégradé, en raison des fortes pluies qui se sont abattues ces derniers jours au nord de la capitale gabonaise, a constaté sur place un journaliste de l’AGP. La dégradation de ce tronçon routier de 8 km inquiète sérieusement les populations locales qui craignent maintenant de ne plus pouvoir se déplacer. Si rien n’est fait, la route risque en effet d’être totalement fermée à la circulation automobile dans quelques semaines. ‘’Nous craignons que cette route ne soit coupée d’ici la mi-octobre’’, s’est plaint Mme Paulette Essonguè, une habitante du ...
Lire l'article
L’exploitation du sable de mer au large des côtes du Cap Santa Clara à l’extrême nord de Libreville a occasionné d’énormes dégâts écologiques et matériels dans cette localité, en raison de l’avancée fulgurante de la mer dans le continent, a constaté sur place un journaliste de l’AGP. Visiblement, plusieurs maisons construites il y a longtemps à des centaines de mètres de la plage ont déjà été détruites par les eaux qui avancent chaque année davantage dans le continent, à cause de l’exploitation abusive du sable de mer. Outre des maisons, des cases touristiques érigées au pied de l’eau et des arbres qui ...
Lire l'article
Les éléments de la gendarmerie du Cap Estérias, appuyés par les populations locales poursuivent les recherches du corps du jeune Junior Meyé englouti par les vagues aux larges des côtes du Cap Santa Clara le 19 avril dernier, a constaté sur place un reporter de l'AGP. Depuis la disparition de l'adolescent, ses parents notamment son père, sa mère et ses grands frères ne quittent les plages du Cap Santa Clara que pour se reposer le soir. Ils sont soutenus par une bonne partie des populations et les éléments de la gendarmerie locale qui multiplient les enquêtes et les fouilles. Chaque jour naît avec ...
Lire l'article
La route reliant le Cap Santa Clara à Libreville est barricadée depuis lundi matin par les jeunes de cette localité qui réclament de l'Etat l'aménagement de ce tronçon routier long de 20 km, a constaté le correspondant local de l'AGP. ''Nous voulons la route'', ont déclaré les jeunes, dénonçant le manque de volonté de l'Etat qui ne se préoccupe guère de la dégradation de leur route''. Beaucoup d'entre eux estiment que leur coin est oublié par le gouvernement. Ils expliquent que seuls les opérateurs économiques de la localité s'efforcent à rendre leur route carrossable. Mais selon les jeunes, les opérateurs économiques, malgré ...
Lire l'article
Les populations du Cap Santa Clara (25 km au nord de Libreville), sont, depuis une semaine, plongées dans la psychose et la hantise de la mort suite à la décapitation, le 8 août dernier, d'un sujet équato-guinéen dans cette localité, a constaté le correspondant local de l'AGP. " Tout le monde a peur ici depuis qu'un corps sans tête a été découvert sur nos plages. Plus personne ne sort la nuit et même les jeunes vacanciers sont obligés de rester à la maison ", a déclaré le chef de canton, Marcel Nkombouet. " J'ai toujours demandé aux autorités de nous affecter quelques ...
Lire l'article
Le coût du transport terrestre entre Libreville et Ntoum à environ 30 km de la capitale gabonaise est passé de 500 à 1000 FCFA depuis le début de la semaine, au départ du carrefour Rio, lieu d'embarquement vers l'intérieur du pays, a constaté GABONEWS. Les usagers de la route, interrogés par GABONEWS s’étonnent de ce changement brutal puisque les populations n’ont pas été informées d’une quelconque hausse des prix du transport. Ils se plaignent en outre du devenir des élèves qui habitent dans l’une ou l’autre de ces deux villes et qui doivent « faire des voyages » tous ...
Lire l'article
Début de l’opération de distribution des cartes électorales au Cap Santa Clara
Les jeunes du Cap Santa Clara réclament l’électrification de leur contrée avant la CAN 2012
Les populations en colère érigent des barricades sur la route du Cap Santa Clara
Gabon : l’embouteillage à l’origine de la hausse du prix des transports à Libreville ?
L’axe Libreville-Premier Campement fortement dégradé
L’exploitation du sable de mer fait des ravages écologiques au Cap Santa Clara
Gabon: Poursuite des recherches du corps de Junior Meyé aux larges des côtes du Cap Santa Clara
Gabon: La route reliant le Cap Santa Clara à Libreville barricadée
Société : Les populations du Cap Santa Clara plongées dans la psychose
Gabon: Le tarif du trajet Libreville-Ntoum passe de 500 à 1000 francs CFA


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Mar 2011
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*