Socialisez

FacebookTwitterRSS

Discours du président Ali Bongo Ondimba à l’occasion du forum économique Gabon –Turquie

Auteur/Source: · Date: 28 Mar 2011
Catégorie(s): Coopération,Politique

A L’ouverture du forum économique Gabon –Turquie qui s’est tenu le 25 mars dernier en présence du chef de l’Etat turc Abdoulah Gül, en visite officiel au Gabon, le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba a prononcé un discours solennel rendu intégralement ici par l’Agence de presse en ligne GABONEWS.

Excellence Monsieur le Président de la République,
Excellence Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais tout d’abord exprimer, au nom du peuple gabonais et en mon nom propre, les souhaits chaleureux de bienvenue en terre gabonaise à Son Excellence Monsieur Abdullah GÜL, Président de la République de Turquie, ainsi qu’à toute la délégation qui l’accompagne.

Je souhaite ensuite dire ma profonde gratitude au Chef de l’Etat turc pour avoir manifesté son intention de se rendre à Libreville, ville dans laquelle je vous invite, Monsieur le Président de la République, à vous considérer comme chez vous.

Il me plaît enfin de saluer l’initiative d’ouverture à l’Afrique que la Turquie a entreprise en 2005 et 2008 à Istanbul, non seulement à l’occasion de la Conférence des opérateurs économiques turcs, mais aussi et surtout à l’occasion du sommet Turquie-Afrique sur la coopération et le développement.
Monsieur le Président de la République,
Le Gabon et la Turquie ont posé, le 21 septembre 2000, les jalons d’une coopération économique et technique naissante entre nos deux pays, avec la signature d’un accord général de coopération commerciale, culturelle et technique. Il s’agit aujourd’hui de rendre cette coopération plus agissante dans un partenariat nouveau.

Dans cette optique, il me plaît de porter à votre connaissance que je suis aujourd’hui résolument engagé, et avec moi tout le Gouvernement, dans la mise en œuvre d’un programme économique dont l’objectif majeur est de faire du Gabon un pays émergent à l’horizon 2025.

Cette ambition est portée, non seulement par l’extrême richesse du sol et du sous-sol de notre pays, mais également par plusieurs avantages comparatifs liés à la position géographique de celui-ci.

En effet, situé au cœur du Golfe de Guinée qui est la région du continent la plus riche en ressources naturelles, le Gabon est membre de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale qui constitue un marché de plus de 140 millions de consommateurs. Sa position centrale par rapport aux autres pays composant la Communauté et son accès direct à la mer en font naturellement une porte d’entrée de tout investisseur désireux de développer ses affaires au niveau de la sous-région, et pourquoi pas d’exporter en direction du reste du monde.

Cette situation géographique centrale par rapport à la sous-région se vérifie également au niveau du continent africain tout entier, le Gabon se situant à mi-chemin entre l’Afrique du Nord et l’Afrique du Sud, à moins de 4 heures de vol de la corne de l’Afrique. Il en résulte que notre pays peut devenir un véritable hub des affaires pour tous les investisseurs ayant pour objectif commercial le continent.
Monsieur le Président de la République,
Afin de mieux tirer parti de cette position géographique privilégiée du Gabon, j’ai décidé de faire de la promotion des investissements privés mon cheval de bataille, avec comme objectif majeur une meilleure mise en valeur non seulement de l’énorme potentiel forestier et minier de notre pays, mais également des vastes possibilités de développement des services qu’offre l’économie gabonaise.

C’est la raison pour laquelle j’ai décidé en 2010 de l’arrêt des exportations de grumes, avec mise en place concomitante de mesures incitatives visant à encourager la transformation sur place du bois dont regorge notre pays.

C’est également pour cette raison que j’ai instruit le Gouvernement pour la rédaction de codes d’investissement sectoriels plus attractifs, avec pour objectif principal d’encourager le secteur privé à investir dans les secteurs concernés, notamment dans le domaine de la transformation.

C’est enfin pour la même raison que j’ai décidé de la refonte et de la redynamisation de tous les instruments d’appui et d’accompagnement des entreprises dans notre pays, avec mise en place d’une nouvelle Chambre de Commerce et d’un Centre de Développement des Entreprises.

J’invite donc, Monsieur le Président de la République, les entreprises turques, et notamment la Confédération des Hommes d’Affaires et Industriels de Turquie, à saisir ces opportunités d’affaires que le Gabon offre en investissant en toute confiance dans notre pays.
Investir au Gabon, c’est investir dans un pays où les ressources naturelles sont disponibles, pour un meilleur rapprochement des unités de production aux sources d’approvisionnement en matières premières.

Investir au Gabon, c’est investir dans un pays jeune, ouvert au monde, avec des infrastructures de communication en cours de modernisation.

Investir au Gabon, c’est investir dans le pays au système bancaire et financier le plus stable et le plus dynamique de la sous-région.

Investir au Gabon enfin, c’est investir dans un pays de paix et de stabilité légendaire, avec une protection juridique des investissements garantie grâce à l’adhésion de notre pays aux principaux accords et dispositifs internationaux y relatifs.
Monsieur le Président de la République,
Mes compatriotes attendent beaucoup de votre visite.

Ils attendent que des partenariats soient noués entre les investisseurs de votre beau pays et les hommes d’affaires gabonais, afin de permettre à ces derniers d’accéder plus facilement aux marchés d’Europe et du Moyen Orient par la porte de la Turquie.

Ils attendent du Gouvernement turc ainsi que de l’Agence Turque de Coopération et de Développement International un appui dans le financement et l’exécution des grands chantiers de l’émergence engagés dans notre pays.

Ils attendent enfin que l’alliance entre le peuple turc et le peuple gabonais soit scellée par des échanges renforcés, notamment dans les domaines de l’éducation et de la santé.
Monsieur le Président de la République,

Avant de terminer mon propos, je voudrais suggérer de marquer ce nouveau départ de la coopération entre la Turquie et le Gabon par la finalisation des différents accords en négociation entre nos deux pays, à savoir :

* L’accord en matière de tourisme ;
* L’accord sur l’exemption des visas ;
* La convention sur la non double imposition et l’évasion fiscale ;
* L’accord sur la promotion et la protection réciproque des investissements ;
* L’accord cadre de défense ;
* L’accord pour une consultation diplomatique régulière entre les deux gouvernements.

C’est sur cette note que je voudrais, Monsieur le Président de la République, vous remercier une fois de plus pour votre visite et vous souhaiter un bon séjour en terres gabonaises.

Je vous remercie. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Président de la République gabonaise, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a prononcé le 22 septembre dernier, devant la communauté internationale, un discours mémorable dans lequel il a invité les uns et les autres à prendre chacun, ses responsabilités face aux changements planétaires actuels qui mettent en mouvement le monde entier, tout en réaffirmant la position de son pays depuis son avènement à la magistrature suprême. Texte intégral Monsieur le Président, Majestés, Excellences Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etat, de Gouvernement, et de délégation, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames, Messieurs, Permettez-moi d’abord de vous adresser mes plus vives félicitations pour votre élection. Vos qualités humaines ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba qui prend une part active au 21è sommet économique mondial sur l’Afrique, ouvert le 4 mai 2011 à Cap Town en Afrique du Sud, a défendu la position du Gabon et par ricochet, celle de l’Afrique centrale sur les changements climatiques et dont il est d’ailleurs le porte-parole, rapporte le site du gouvernement gabonais. A ce sujet, Ali Bongo Ondimba a appelé le continent à s’unir s’il veut se faire entendre dans le concert des nations sur les problèmes de changements climatiques qui menacent durement les continents pauvres, dont l’Afrique. Il s’agissait pour le ...
Lire l'article
Le Président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba a quitté la capitale gabonaise depuis le mardi après –midi à destination de Cap Town en Afrique du Sud où il a pris part ce mercredi à l’ouverture du 21ème Forum économique mondial sur l’Afrique. La rencontre du Cap qui enregistre la présence de plus de 900 délégués venus de 60 pays est placée sous le thème "L'Afrique : de la vision à l'action ». C’est un rendez-vous hautement économique et qui permettra aux dirigeants du continent et aux opérateurs économiques d’échanger sur leurs différentes possibilités d’appréhender les mécanismes susceptibles de mener ...
Lire l'article
Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, est attendu au Cap en Afrique du Sud, où il prendra part au 21ème forum économique mondial sur l’Afrique, aux côtés de plusieurs autres chefs d’Etat et de gouvernement de plus de 60 pays qui débattront autour du thème central intitulé «L'Afrique : de la vision à l'action». Le Président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba prendra part au Cap, en Afrique du sud, aux côtés de plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement du monde et de plus de 900 congressistes, au 21ème forum économique mondial sur ...
Lire l'article
Demir Dülger, l’un des hommes d’affaires turcs faisant partie de la délégation qui a accompagné le Président Abdullah Gül au Gabon, a présenté sa société aux Gabonais et s’est dit intéressé à investir dans notre pays. Le promoteur turc s’est exprimé à l’issue d'une séance de travail qu’une délégation d'une dizaine d'hommes d'affaires turcs a eu avec le ministre des petites, moyennes entreprises et industries et de l'artisanat, Jean Félix Mouloungui. Selon le promoteur, ACEMAR est une société de service opérant dans le commerce, la distribution et le stockage de l’acier. Leur objectif, a-t-il souligné, est d’être le partenaire pour des producteurs et ...
Lire l'article
A son premier jour de la visite qui lui permettra de présider un Conseil des ministres décentralisé, le troisième d’une série de neuf, dans la province de la Nyanga (sud), le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a prononcé un discours dont GABONEWS livre l’intégralité et dans lequel il s’engage à « œuvrer sans relâche à la satisfaction (des) besoins d’infrastructures et d’équipements collectifs de la population du pays en général ». Monsieur le premier ministre, Monsieur le président du Conseil économique et social, Mesdames et messieurs les membres du gouvernement, Monsieur le gouverneur, Mesdames et messieurs les parlementaires, Monsieur le ...
Lire l'article
A l’occasion du premier anniversaire de la disparition du président Omar Bongo Ondimba, la république toute entière lui a rendu un hommage mérité avec de nombreuses cérémonies organisées sur le territoire nationale, la minute de silence républicaine et un message à la nation du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, dans lequel il a rendu un vibrant hommage à son prédécesseur, Omar Bongo Onimba, décédé le 8 juin 2009, à Barcelone en Espagne, tout en revenant sur les étapes qui ont marqué l’histoire du pays après cette disparition. GABONEWS livre ici, in extenso le discours livré sur les ...
Lire l'article
Monsieur le Président, Le Gabon est honoré de vous accueillir. Le Gouvernement, les Institutions constitutionnelles, les représentants de la société civile, les aînés, les Femmes et la jeunesse ici présente, vous souhaitent, par ma voix, la plus cordiale des bienvenues et vous adressent leurs sincères remerciements pour l'intérêt particulier que vous portez à notre pays. En vous accueillant dans cette enceinte, j'ai une pensée émue pour mon illustre prédécesseur, à qui vous avez rendu hommage ce matin à Franceville, en allant vous recueillir sur sa tombe. Votre sympathie et votre attachement nous touchent, comme il y a quelques mois, lors des ...
Lire l'article
L’attaquant gabonais, Roguy Meyé, qui évoluait au sein du club Hongroie Zalaegerszeg, vient de signer un contrat de trois ans et demi (3/2) à Ankaraspor (Turquie – Ligue1), a rapporté jeudi le site des Panthères du Gabon. Agé actuellement de 22 ans, Roguy Meyé est allé en Europe, il y a 1 an et demi, et s’est illustré au sein du championnat de Hongrie où il a inscrit 17 buts en 35 matches (Saisons 2007-08 et 2008-09). Suivi par de nombreux clubs français, belges, néerlandais et turcs, c’est sur le club de Turquie, Ankaraspor que s’est porté le choix du jeune ...
Lire l'article
Discours intégral du président Ali Bongo Ondimba à la 66ème Assemblée générale des Nations Unies
Ali Bongo Ondimba au 21ème Forum économique mondial en Afrique du Sud présente la vision du Gabon
Ali Bongo Ondimba à l’ouverture du 21ème Forum économique mondial en Afrique du Sud
Gabon : Ali Bongo Ondimba au 21è Forum économique mondial sur l’Afrique
Forum Gabon-Turquie: Demir Dülger présente ACEMAR au Gabon
Discours intégral prononcé par le Président Ali Bongo Ondimba à Tchibanga
Anniversaire du décès du président Omar Bongo: discours intégral du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba
Discours du président Ali Bongo Ondimba à l’occasion de la Visite du Président Nicolas Sarkozy
Bongo Doit Partir
Gabon: Roguy Méyé signe à Ankaraspor (Ligue1, Turquie)


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Mar 2011
Catégorie(s): Coopération,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*