Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabon à la recherche des voies et moyens pour mécaniser son agriculture

Auteur/Source: · Date: 30 Mar 2011
Catégorie(s): Développement,Discours Coalition,Economie

Le Gabon est à la recherche des voies et moyens pour mécaniser son agriculture, afin d’augmenter la production agricole nationale qui ne couvre pour le moment que 40% des besoins alimentaires de la population, réduire les importations alimentaires, qui ont atteint plus de 138 milliards de FCFA en 2008 et lutter contre l’exode rural.

Une étude sur la situation actuelle de la mécanisation de l’agriculture a été menée dans les provinces de l’Estuaire (ouest), du Woleu-Ntem (nord), de la Ngounié (sud) et du Haut-Ogooué (sud-est).

L’étude a démontré que la mécanisation et l’ensemble des technologies (outils utilisant la force humaine, la traction animale, motoculteurs, etc.) pourraient en effet contribuer à améliorer la productivité agricole au Gabon.

Mais le pays ne pourrait atteindre l’autosuffisance alimentaire que si la productivité et la rationalisation du travail humain sont améliorées au niveau des agriculteurs, souligne l’étude rendue publique, lundi dernier à Libreville, à l’occasion d’un atelier de restitution des résultats et d’analyse de la situation de la mécanisation de l’agriculture au Gabon.

Dans cette perspective, les populations agricoles doivent être sédentarisées en leur donnant les moyens de pratiquer une agriculture intensive et diversifiée. Tout en renforçant leurs capacités dans la pratique de l’agriculture de conservation, souligne l’étude.

La réussite de cette option dépend des solutions apportées au manque de formation des agriculteurs, au coût élevé du matériel agricole, à la faible capacité de financement et à l’absence de crédits agricoles, note encore l’étude relevant par ailleurs que le mauvais état des voies de communication peut constituer un frein au développement du secteur agricole en occasionnant des coûts élevés sur le marché.

‘’Sans routes fiables, sans bonnes semences, il n’est pas possible d’obtenir d’excellents résultats’’, a indiqué Mathias Fonteh Fru, un consultant de l’organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO).

Le chargé de la production et de la protection des plantes à la FAO, Sankung B Sagna, a estimé, pour sa part que ‘’pour développer et moderniser le secteur de l’agriculture au Gabon, la mécanisation agricole reste la seule option à adopter’’, eu égard à la faiblesse de la population agricole dans les campagnes et à l’exode rural qui joue sur la production agricole.

Malgré des potentialités importantes, l’agriculture, pourtant sixième employeur au Gabon, demeure le parent pauvre de l’économie nationale avec une production en déclin.

Ces dernières années, les autorités gabonaises ont cependant décidé de dynamiser le secteur agricole qui a bénéficié en 2009 d’une enveloppe de 90,5 milliards de FCFA pour cinq ans.


SUR LE MÊME SUJET
Le ministre en charge de l’agriculture, Raymond Ndong Sima a procédé mercredi à Libreville à la remise de seize (16) nouveaux véhicules destinées à renforcer le parc automobile de ses directions. La dotation qui comprend huit (8) de type 4x4 et huit autres pick-up seront repartis dans les quatre directions centrales et les quatre directions régionales qui assurent la politique de ce département ministériel. Le secteur agricole est relativement peu développé au Gabon. Pourtant il occupe avec l’élevage et la pêche près d’un tiers de la population sans pour autant apporter à l’économie gabonaise un PIB au dessus de 10% depuis ...
Lire l'article
Le gouvernement Gabonais par le biais du ministère de l’Agriculture ambitionne de mécaniser l’agriculture en vue d’une amélioration de la production agricole au Gabon. Pour le gouvernement, cette stratégie vise à sédentariser les populations agricoles en leur donnant les moyens de pratiquer une agriculture intensive et diversifiée, tout en renforçant leurs capacités dans la pratique de l’agriculture de conservation. L’analyse de la situation actuelle et des opportunités faite récemment au cours d’un atelier à Libreville a montré que la réussite de cette opération dépend des solutions apportés à un certain nombre de facteurs concourant à l’amélioration des conditions de travail des ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a décidé de créer six fermes agropastorales pour garantir la sécurité alimentaire et réduire la dépendance alimentaire du Gabon vis-à-vis de l’extérieur, a annoncé le communiqué final ayant sanctionné le 4ème conseil des ministres délocalisé tenu mercredi à Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est). Ce projet à caractère péri-urbain permettra une plus grande disponibilité des produits sur le marché, une baisse substantielle des prix des produits alimentaires, une vulgarisation des techniques modernes d’élevage et d’agriculture par une formation et un encadrement adapté, ainsi que la construction des villages modernes y compris des ...
Lire l'article
OYEM (nord), (AGP) - Tout au long de la semaine dernière, le FIDA (fonds international pour le développement agricole) à travers son projet de développement agricole et rural (PDAR) dans le woleu-ntem, a lancé le programme de distribution des nouvelles boutures de manioc, à haut rendement, aux habitants d'une dizaine de villages regroupés du département du woleu. Il s'agit des villages Sougoudzap-ville, Elop, Bissok-Centre, Mekak-Bil Ossi, Mbabo, Mba-Assegma, Zeng Egong et Assok Medzeng. La distribution concerne une nouvelle variété des semences qui va doubler la production de manioc par hectare de terrain cultivé, capable de résister aux maladies du terroir qui menaçaient ...
Lire l'article
L’organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) réunie en sommet à Rome début juin 2008, vient de lancer une « initiative d’urgence » de 17 millions de dollars pour lutter contre la flambée des prix des denrées de base. « La flambée des prix des denrées alimentaires risque non seulement d’aggraver la situation de 862 millions d’affamés dans le monde, mais aussi de plonger dans la pauvreté extrême et la faim des millions d’autres personnes », indique la FAO. « Ces fonds serviront à couvrir les besoins immédiats des petits agriculteurs dans certains pays parmi les plus pauvres : il ...
Lire l'article
Un rapport préparatoire de la prochaine réunion du G8 sur l’agriculture paru le 7 avril dernier appelle à des mesures immédiates pour renforcer la sécurité alimentaire qui pourrait rapidement menacer la stabilité sociale et politique de certains pays. Alors que les émeutes contre la faim d’il y a tout juste un avaient déjà mis en lumière l’imbrication inéluctable de la sécurité alimentaire et de la paix sociale, les grandes réformes agricoles tardent encore à être mises en œuvre, étouffées par la crise économique qui semble faire occulter aux dirigeants le lien étroit entre ces crises et leurs portées. Il y ...
Lire l'article
L'Afrique veut développer ses ressources hydriques pour l'agriculture et l'énergie. Lors de la conférence ministérielle panafricaine qui s'est déroulée pendant trois jours à Syrte en Libye, les pays africains se sont engagés à promouvoir la mise en valeur des ressources hydriques en Afrique pour exploiter tout le potentiel agricole et hydroélectrique du continent. Les pays présents à la "Conférence sur l'eau pour l'agriculture et l'énergie en Afrique: les défis du changement climatique" se sont engagés à promouvoir la mise en valeur de ses ressources hydriques en Afrique pour exploiter tout le potentiel agricole et hydroélectrique du continent. Dans sa Déclaration finale ...
Lire l'article
Une équipe de consultations multidisciplinaires en matière de sécurité alimentaire conduite par le Coordonnateur national adjoint du Programme spécial pour la sécurité alimentaire au Gabon (PNSA-PSSA), M Voga Moudoubou a tenu des séances de travail samedi et lundi avec les représentants des élus locaux, ainsi que ceux des associations à vocation agricole, pour constituer un document qui reflète des informations sur les nouvelles zones productives et activités à intégrer dans le PNSA. L’Etat gabonais par le truchement de son ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement rural, s’est associé aux partenaires du développement, à savoir l’Organisation des Nations unies ...
Lire l'article
En expérimentation depuis près de six mois à Tchibanga dans la capitale provinciale de la Nyanga au sud du pays, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Faustin Boukoubi, a annoncé mercredi lors de son passage devant l’auditoire du Conseil économique et social (CES) que : « l’autosuffisance alimentaire du Gabon passe également par la relance de la production du riz ». D’après Faustin Boukoubi, la production du riz, au même titre que l’élevage fait partis des dispositions prises au cours des quatre dernières années par le gouvernement en vue de relancer la politique agricole locale. La culture du riz, selon ...
Lire l'article
Le ministre de l’Agriculture, Faustin Boukoubi, s’est rendu le 12 juillet à Ntoum, à une quarantaine de kilomètres de Libreville, pour constater l’état d’avancement des travaux engagés pour le Centre d’introduction, d’amélioration et de multiplication des espèces végétales. Ce centre a pour mission de mettre à la disposition des exploitants agricoles les semences et les plants optimaux pour soutenir le développement de l’agriculture gabonaise et en garantir la compétitivité. Le ministre de l’Agriculture est à la recherche des engrais pour faire germer et fructifier ses nombreuses initiatives et relancer ce secteur. Il s’est rendu le 12 juillet dernier sur le ...
Lire l'article
Le ministère de l’agriculture dote ses directions de nouveaux moyens roulant
Société / Mécanisation du secteur agricole au Gabon pour une amélioration de la production
Six fermes agropastorales pour garantir la sécurité alimentaire au Gabon
Gabon-agriculture: Le FIDA distribue de nouvelles semences de manioc
La FAO recherche une solution pour augmenter l’aide alimentaire
Agriculture : Quand la crise alimentaire menace la paix
Agriculture et énergie : L’Afrique mise sur ses ressources hydriques
Gabon: Agriculture :Consultation pour la formulation à Mouila du Programme national pour la sécurité alimentaire
Gabon: Agriculture: « l’autosuffisance alimentaire du Gabon passe également par la relance de la production du riz », (Faustin Boukoubi, ministre de l’Agriculture)
Gabon : Boukoubi à la recherche de l’excellence agricole

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Mar 2011
Catégorie(s): Développement,Discours Coalition,Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*