- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Le temps est compté pour Laurent Gbagbo, selon Washington

[1]Le temps est compté pour le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo dont la position est considérablement affaiblie et qui devrait céder le pouvoir maintenant afin d’éviter des violences supplémentaires, ont averti jeudi les Etats-Unis.

“Il est absolument clair qu’il est dans une position fortement affaiblie après avoir perdu la plus grande partie du territoire qu’il tenait dans le sud et avec les défections dans les rangs” de son armée, a déclaré le secrétaire d’Etat adjoint Johnnie Carson.

“Il reste une possibilité pour Gbagbo de s’effacer de manière à prévenir une effusion de sang. Nous espérons qu’il verra et saisira cette occasion de partir pacifiquement et qu’il encouragera ses partisans à déposer les armes”.

Comme la majeure partie de la communauté internationale, les Etats-Unis ont reconnu Ouattara comme le vainqueur de l’élection présidentielle du 28 novembre mais Laurent Gbagbo, arguant d’irrégularités, a refusé de lui céder son fauteuil.

Carson a déclaré que les forces de Ouattara semblaient être dans la dernière ligne droite et il a invité toutes les parties au conflit à faire preuve de retenue et à protéger les civils.

Carson a dit en outre disposer “d’indications claires” selon lesquelles les forces ivoiriennes fidèles à Laurent Gbagbo ont commencé à se désintégrer. Mais il a ajouté que les Etats-Unis restaient préoccupés par la présence de jeunes gens indisciplinés qui pourraient agir de manière incontrôlée.

“S’il y a de grandes violences à Abidjan et que Gbagbo ne s’efface pas; lui-même et son entourage, dont sa femme Simone Gbagbo, auront à rendre des comptes pour les actes qu’ils n’ont pas fait cesser”, a dit Carson.

Il a rejeté toute comparaison avec la Libye où les Etats-Unis se sont joints à une coalition internationale pour faire appliquer une résolution votée par le Conseil de sécurité de l’Onu afin de protéger les civils contre les attaques des forces de Mouammar Kadhafi.

“L’ancien gouvernement de Laurent Gbagbo n’a pas d’hélicoptères de combat, d’avions de chasse ou de chars en grand nombre comme (en Libye)”, a noté Carson.

“Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de crise humanitaire en Côte d’Ivoire, il y en a une”, a-t-il encore dit, ajoutant qu’il est temps maintenant pour Gbagbo de céder le pouvoir.

Andrew Quinn, Nicole Dupont pour le service français
 


SUR LE MÊME SUJET
Juger Laurent Gbagbo pourrait prendre des années
Il faudra peut-être des années avant de pouvoir juger l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et ses collaborateurs pour les crimes de guerre et les affaires de corruption dont les accusent leurs adversaires, a déclaré mardi le ministre ivoirien de la Justice à Abidjan. Les nouvelles autorités ivoiriennes enquêtent sur des accusations de graves violations des droits de l'homme commises entre l'élection présidentielle du 28 novembre dernier et la capture le 11 avril de Laurent Gbagbo, qui refusait de reconnaître la victoire de son rival Alassane Ouattara. Des investigations sont également en cours sur de possibles détournements de fonds par l'ancien président et ...
Lire l'article [2]
Ouattara en appelle à la CPI pour juger Laurent Gbagbo
INFO LE FIGARO - Le nouveau président ivoirien a écrit à la Cour pénale internationale pour lui demander d'enquêter sur les massacres. Que faire de Laurent Gbagbo, assigné à résidence dans le nord de la Côte d'Ivoire depuis son arrestation, le 11 avril dernier ? Alassane Ouattara a tranché en décidant de soumettre son ancien rival à la justice internationale. Le nouveau président ivoirien, qui sera investi samedi prochain, a écrit le 3 mai dernier en ce sens au procureur de la Cour pénale internationale (CPI). Dans sa lettre, dont Le Figaro a pu prendre connaissance, il demande à Luis Moreno ...
Lire l'article [3]
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et ses proches dans le collimateur de la justice
En Côte d'Ivoire, des « enquêtes préliminaires » ont été ouvertes contre le président déchu, Laurent Gbagbo, son épouse, et une soixantaine de personnes parmi ses proches. C’est ce qu’a annoncé Patrick Achi, le porte-parole du gouvernement, à la télévision ivoirienne TCI , le 26 avril, à l'issue du conseil des ministres du gouvernement d'Alassane Ouattara. Les enquêtes qui sont en cours concernent « les crimes et délits commis » par Laurent Gbagbo et son clan. Près de 1 000 personnes ont été tuées dans des violences lors de la crise post électorale. « Des procédures d'enquêtes préliminaires sont en cours ...
Lire l'article [4]
Des "enquêtes préliminaires" ont été ouvertes contre le président ivoirien déchu Laurent Gbagbo et ses proches, a annoncé mardi le gouvernement du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara sur la télévision ivoirienne TCI. "Concernant les personnes capturées depuis le 11 avril (...), l'ancien chef d'Etat, son épouse et une soixantaine de personnes de son clan ont été assignées en résidence surveillée à Abidjan et dans d'autres villes", a déclaré le porte-parole Patrick Achi dans son compte-rendu du conseil des ministres. "Des procédures d'enquêtes préliminaires sont en cours pour les crimes et délits commis par Laurent Gbagbo et son clan", a-t-il ajouté. Laurent Gbagbo, son ...
Lire l'article [5]
Le chef du parti de Laurent Gbagbo emmené de force par des soldats
Des soldats ont emmené de force, vendredi, le puissant chef du parti politique de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, même s'il était sous la protection des casques bleus de l'ONU dans un hôtel d'Abidjan. La porte-parole du gouvernement d'Alassane Ouattara, Ahoussy Bamba, a indiqué qu'elle n'avait pas d'informations sur ce qui est arrivé à l'ancien premier ministre Pascal Affi N'Guessan, chef du Front populaire ivoirien. Une demi-douzaine d'hommes vêtus d'uniformes militaires sont arrivés à l'hôtel Pergola, vendredi soir, et ont défoncé la porte de la suite où se trouvait M. N'Guessan. Un journaliste de l'Associated Press était présent quand les soldats ont ...
Lire l'article [6]
Dans les rues d'Abidjan, les forces de Laurent Gbagbo auraient regagné du terrain ce vendredi soir 8 avril 2011. Selon Alain Le Roy, chargé des opérations de maintien de la paix des Nations unies, les forces loyales au chef de l'Etat sortant contrôlent désormais les quartiers du Plateau et de Cocody et disposent toujours d'un arsenal militaire avec chars et armes lourdes. CLIQUER POUR VOIR LE PLAN D'ABIDJAN La guerre est une affaire incertaine où les promesses de victoire d’un jour se retrouvent souvent démenties le lendemain. Jeudi soir, Alassane Ouattara annonçait qu’un blocus allait être imposé autour de la résidence présidentielle. ...
Lire l'article [7]
Côte d’Ivoire : l’intervention française pousse Laurent Gbagbo à la reddition
La reddition du président ivoirien sortant, Laurent Gbagbo, aux Nations unies semblait acquise hier soir. L'intervention des hélicoptères de la France, qui a reçu le soutien des Etats-Unis, a été déterminante. Au terme de longues et difficiles tractations, la reddition de Laurent Gbagbo, l'ancien président de la Côte d'Ivoire, semblait proche hier soir. Les négociations se poursuivaient pour finaliser l'ensemble des détails. Dans l'après-midi déjà le ton était donné par Paris. Le Premier ministre, François Fillon, avait déclaré que la reddition était « imminente ». Le contact des responsables des Nations unies avec le despote assiégé avait été établi via ...
Lire l'article [8]
● Dans une interview exclusive sur RFI, le président sortant de Côte d'Ivoire reconnaît que son armée a été en grande partie détruite mais il refuse pour le moment de parler de reddition ● Laurent Gbagbo rejette la demande de Paris de reconnaître la victoire d’Alassane Ouattara ● «Pas encore de reddition » du président sortant ivoirien, affirme la présidence française, mais «des tractations» ● Paris exige que Gbagbo signe un document de renonciation au pouvoir ● «Deux généraux proches de Gbagbo négocient une reddition», déclare François Fillon. ● Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a déclaré ce ...
Lire l'article [9]
L'avion de Laurent Gbagbo a été immobilisé sur l'aéroport de Bâle-Mulhouse à la demande des "autorités légitimes" de Côte d'Ivoire, a-t-on appris, dimanche, auprès du ministère français des Affaires étrangères. Le porte-parole du ministère, Bernard Valero, a déclaré : "Les autorités légitimes de Côte d'Ivoire nous ont demandé l'immobilisation de l'appareil, c'est précisément ce que nous avons fait en réponse à cette requête." Le président sortant Laurent Gbagbo, qui n'est pas à bord de l'appareil immobilisé, est sous la menace d'un recours à la force de la part des chefs d'État ouest-africains qui lui demandent de démissionner après l'élection contestée ...
Lire l'article [10]
LIBREVILLE (AGP) – Le président ivoirien, Laurent Koudou Gbagbo a adressé ses vives félicitations au nouveau président élu du Gabon, Ali Bongo Ondimba, indique un message officiel dont l’AGP copie jeudi. ‘’J’ai le grand plaisir de vous adresser au nom du gouvernement et du peuple ivoiriens, ainsi qu’en mon nom propre mes très vives et chaleureuses félicitations’’ a écrit le président Gbagbo. A cette occasion, précise M. Gbagbo, il me plaît de vous exprimer des vœux ardents de succès et de progrès dans cette noble mission que le peuple frère du Gabon vient de vous confier. ‘’Je voudrais saisir cette opportunité pour me ...
Lire l'article [11]
Juger Laurent Gbagbo pourrait prendre des années
Ouattara en appelle à la CPI pour juger Laurent Gbagbo
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et ses proches dans le collimateur de la justice
Côte d’Ivoire: “enquêtes préliminaires” contre Laurent Gbagbo et ses proches
Le chef du parti de Laurent Gbagbo emmené de force par des soldats
Côte d’Ivoire : les troupes de Laurent Gbagbo ont regagné du terrain à Abidjan
Côte d’Ivoire : l’intervention française pousse Laurent Gbagbo à la reddition
Laurent Gbagbo sur RFI : «On n’est pas au stade des négociations»
L’avion de Laurent Gbagbo bloqué dans un aéroport franco-suisse à la demande de Ouattara
Gabon-Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo félicite Ali Bongo Ondimba