Socialisez

FacebookTwitterRSS

Appel à la reprise des négociations après le déclenchement d’une grève dans le secteur pétrolier au Gabon

Auteur/Source: · Date: 2 Avr 2011
Catégorie(s): Economie,Politique

Le gouvernement gabonais a appelé samedi, dans un communiqué de presse, à une reprise des négociations avec l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), le puissant syndicat qui revendique 4000 des 500 agents du secteur qui a lancé jeudi à minuit une grève générale illimitée pour réclamer la promulgation d’un décret réglementant l’emploi de travailleurs étrangers dans ce secteur sensible de l’économie du pays.

‘’Le gouvernement rappelle qu’au regard de l’importance stratégique du secteur pétrolier dans l’économie nationale, et soucieux d’apporter des solutions idoines aux questions de développement, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, lors du dernier Conseil des ministres délocalisé à Makokou (nord-est), mercredi dernier, pris un certain nombre de mesures visant notamment les domaines des finances publiques et la politique de l’emploi’’, indique le communiqué.

S’agissant particulièrement du secteur pétrolier, souligne le texte, le chef de l’Etat gabonais a pris la décision de commettre un audit dudit secteur, en vue de mieux cerner les flux financiers issus de l’industrie pétrolière et de renforcer sa gouvernance en termes de production, de traçabilité des ressources humaines et d’équipements. Les résultats de cet audit sont hautement attendus en vue de la prise de mesures appropriées.

Ainsi, le gouvernement devra mener une large concertation sur la problématique de l’emploi, conformément au principe du dialogue tripartite, en vue de l’élaboration et de l’adoption d’un texte consensuel précisant les modalités d’emploi des travailleurs étrangers au Gabon.

Fort de ce qui précède, le gouvernement réaffirme son attachement au respect des droits fondamentaux des travailleurs, à la paix et à la cohésion sociale, précise le communiqué, qui poursuit que ‘’tout en reconnaissant la justesse et la pertinence des revendications formulées par l’ONEP, plusieurs réunions de concertation ont eu lieu entre le ministère du Travail, celui des mines et le partenaire social, en vue d’aboutir à des actions concertées’’.

Dans le cadre de la poursuite des pourparlers, il est prévu une série de réunion entre les membres du gouvernement concernées (Premier ministre, ministre des mines, ministre du travail) et les syndicats des employé et patronaux du secteur pétrolier, du samedi 2 au lundi 4 avril, en vue de débattre des problèmes soulevés.

Le secrétaire général adjoint de l’ONEP, Landry Hans Ivala a déclaré vendredi qu’ils avaient suspendu leur menace de grève pour attendre le conseil des ministres qui devrait adopter le décret réglementant l’emploi des expatriés dans le secteur pétrolier.

Ce syndicat conditionne la reprise du travail à l’application de ce fameux décret.

Le Gabon tire près de 60% de ces recettes budgétaires de l’exploitation pétrolière.

En 2008, une grève des agents de Shell Gabon, deuxième entreprise pétrolière du pays avait occasionné une perte sèche d’un milliard de FCFA par jour à l’Etat, rappelle-t-on


SUR LE MÊME SUJET
Gabon: le préavis de grève dans le secteur pétrolier est levé
Le gouvernement et l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) du Gabon ont trouvé un accord, hier mercredi 9 novembre. Le préavis de grève est donc levé dans ce secteur, a annoncé Hans Landry Ivala, le secrétaire général adjoint de l'Onep. La fin de l’usage abusif de la main-d’œuvre étrangère, une des principales revendications, sera examinée. Avec notre correspondant à Libreville « Pendant deux ans minimum, l’Onep s’engage à ne plus, ni déposer de préavis de grève, encore moins décréter de grève ». C’est le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghe Mba, qui l’annonce, le principal syndicat du pétrole accepte donc de mettre ...
Lire l'article
Au Gabon les négociations se poursuivent pour éviter une grève dans le secteur pétrolier. Le gouvernement et l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), le principal syndicat du secteur pétrolier négocient depuis des jours au ministère du Pétrole. Les pourparlers pourraient bien aboutir. Un accord serait sur le point d'être trouvé Les négociations se déroulent à huis clos, elles sont longues et houleuses.
Lire l'article
En négociation avec le gouvernement depuis une année déjà, l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) qui estime que les pouvoirs publics gabonais se refusent à faire avancer les choses, a annoncé qu’elle va entrer en grève. La manifestation sera accompagnée «d’autres actions afin de régler définitivement ce problème», a promis le syndicat. A la faveur d’une conférence de presse donnée le 15 octobre dernier, l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), a annoncé avoir rompu les négociations avec le gouvernement et menacé de lancer tout prochainement un mouvement de grève. Guy-Roger Aurat Reteno, secrétaire général de ce syndicat, assure ...
Lire l'article
Une grève pourrait être décidée dans le secteur pétrolier au Gabon, en raison d'un conflit sur l'emploi de main d'oeuvre étrangère, a annoncé lundi l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) qui va réunir des assemblées générales. On va faire des assemblées générales le jeudi 15 à Port-Gentil (capitale pétrolière, ouest) une grosse (le même jour) à Gamba (sud-ouest) et le mardi 20 à Libreville, a annoncé à l'AFP Hans Landry Ivala, secrétaire général adjoint du syndicat. Au cours des assemblées générales nous allons débattre de la conduite à tenir face à l'échec de l'application des textes en matière d'emploi de main ...
Lire l'article
L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a levé lundi son mouvement de grève, après avoir obtenu du gouvernement l’examen en urgence de la situation des travailleurs expatriés évoluant dans le secteur pétrolier, principale revendication du syndicat. Les mouvements de grève déclenchés par l’ONEP depuis 2004 visent à dénoncer l’embauche dans le secteur pétrolier des travailleurs expatriés (européens surtout), qui occupent 83% des postes de responsabilité dans les 36 entreprises pétrolières opérant au Gabon, au détriment de la main d’œuvre nationale. En outre, 1271 expatriés sur les 1893 employés du secteur pétrolier (soit 67 % des travailleurs étrangers) exercent ...
Lire l'article
L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) est suspendue à la décision de réduction de la main d'oeuvre étrangère dans le secteur pétrolier que le gouvernement gabonais doit prendre mercredi au cours du conseil des ministres délocalisé prévu à Makokou, chef-lieu de la province de l'Ogooué-Ivindo, dans le nord-est du Gabon. En attendant la décision gouvernementale, l’ONEP, principal syndicat du secteur pétrolier, a suspendu son mot d’ordre de grève qui devait entrer en vigueur lundi. La diminution des effectifs de travailleurs expatriés dans le secteur pétrolier fait parttie des principales revendications de l’ONEP. Les expatriés occupent 83% des postes ...
Lire l'article
Le principal syndicat des employés du secteur pétrolier au Gabon, 4e producteur subsaharien, a déposé lundi un préavis de grève pour dimanche minuit demandant un "décret réglementant l'emploi de main d'oeuvre étrangère", a appris l'AFP auprès du syndicat. "Nous avons déposé aujourd'hui un préavis de grève pour dimanche 27 à minuit. Il y a un seul point: la publication d'un décret réglementant l'emploi de la main d'oeuvre étrangère et abrogeant tous les autres textes vieux de plus de 40 ans", a affirmé à l'AFP Hans Landry Ivala, secrétaire général adjoint de l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep). L'Onep regroupe 4.000 des ...
Lire l'article
Le principal syndicat des employés du secteur pétrolier au Gabon, 4e producteur subsaharien, a déposé lundi un préavis de grève pour dimanche minuit demandant un "décret réglementant l'emploi de main d'oeuvre étrangère", a appris l'AFP auprès du syndicat. "Nous avons déposé aujourd'hui un préavis de grève pour dimanche 27 à minuit. Il y a un seul point: la publication d'un décret réglementant l'emploi de la main d'oeuvre étrangère et abrogeant tous les autres textes vieux de plus de 40 ans", a affirmé à l'AFP Hans Landry Ivala, secrétaire général adjoint de l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep). L'Onep regroupe 4.000 des ...
Lire l'article
L'Organisation nationale des employés du pétrole du Gabon (ONEP) a entamé mercredi une grève illimitée après l'échec des négociations avec le gouvernement gabonais, a constaté la PANA sur place. Comme conséquence immédiate de la grève, les stations d'essence étaient prises d'assaut dans la matinée par les automobilistes pour s'approvisionner en carburant. On rappelle que le 5 mars dernier, l'organisation syndicale avait fait parvenir au gouvernement un préavis de grève. Une semaine plus tard, des discussions étaient été ouvertes autour du Premier ministre, Paul Biyoghe Mba. Mais les négociation n'ont pas abouti dans le sens souhaité par les syndicalistes dont les revendications portent notamment sur ...
Lire l'article
Le principal syndicat des employés du pétrole gabonais, a déposé un préavis de "grève générale illimitée" dans le secteur, réclamant l'abrogation d'un décret sur le service minimum, a annoncé mercredi l'Organisation nationale des Employés du Pétrole (ONEP). "Notre préavis court jusqu'à vendredi minuit, passé ce délai le Bureau se réserve le droit de lancer un mort d'ordre de grève illimitée", a affirmé Arnauld Engandji, porte parole du syndicat qui regroupe 3.500 des 5.000 travailleurs du secteur. "Nous demandons au gouvernement d'abroger le texte. Notre position n'est pas négociable", a-t-il déclaré. "Tout en reconnaissant le bien fondé du service minimum en temps ...
Lire l'article
Gabon: le préavis de grève dans le secteur pétrolier est levé
Au Gabon, négocier pour éviter une grève du secteur pétrolier
Gabon : Grève imminente dans le secteur pétrolier
Gabon: menaces de grève dans le secteur pétrolier
L’ONEP lève son mouvement de grève après quatre jours de paralysie du secteur pétrolier
L’ONEP suspendue à la décision gouvernementale de réduire l’embauche des expatriés dans le secteur pétrolier
Gabon: préavis de grève dans le secteur pétrolier
Gabon: préavis de grève dans le secteur pétrolier
Les employés du secteur pétrolier en grève ce lundi au Gabon
Gabon : préavis de grève dans le secteur pétrolier

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Avr 2011
Catégorie(s): Economie,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Appel à la reprise des négociations après le déclenchement d’une grève dans le secteur pétrolier au Gabon

  1. Felicien Mombo-Bouka

    2 Avr 2011 a 12:43

    Je pense sincèrement qu’une solution doit être trouvée au plus tard le lundi 4 avril 2011 pour que les activités de ce secteur sensible et vital de notre économie reprennent ce lundi à partir de 23h59 au plus tard.

    Nous avons un pays potentiellement comblé de richesses. A mon avis, le premier ministre et les autres membres du gouvernement doivent parapher le document de L’ONEP et si des amendements devraient être apportées après l’audit recommandé par le Président de la République, Chef de l’Etat, les deux parties pourront se retrouver pour ces ajustements.

    Pourquoi attendre le bras de fer pour statuer sur une problématique connue.

    J’espère que l’intérêt national et republicain fera leçon sur nos égoísmes pour favoriser notre pragmatisme économique en matière de développement.

    Je reste attaché à cette patrie qui m’est chère ( pensez au Vert – Jaune – Bleu ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*